Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266275569
Code sériel : 17183
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm

L'Ile au ciel noir

Une enquête dans les îles anglo-normandes

Stéphanie LEIGNIEL (Traducteur)
Date de parution : 12/11/2020
Pas de voitures sur les routes, seulement des calèches et des vélos. Pas de lumière la nuit, seulement les étoiles dans un ciel parfaitement noir. Ce petit bout de terre, situé à quelques kilomètres à l’est de Guernesey, c’est l’île de Sercq. Population : quatre cent cinquante habitants.
Quand des ossements...
Pas de voitures sur les routes, seulement des calèches et des vélos. Pas de lumière la nuit, seulement les étoiles dans un ciel parfaitement noir. Ce petit bout de terre, situé à quelques kilomètres à l’est de Guernesey, c’est l’île de Sercq. Population : quatre cent cinquante habitants.
Quand des ossements humains y sont découverts et qu’un vieil homme est brutalement assassiné chez lui, l’inspecteur-chef Gilbert est appelé pour se charger de l’affaire, suivi de près par la journaliste Jennifer Dorey, qui vient recueillir les réactions des îliens. Entre superstitions, histoires de fantômes et de diable, Michael et Jenny vont découvrir que ce havre de paix et de sérénité cache en son cœur de bien sombres secrets...
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266275569
Code sériel : 17183
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Mythes et secrets alimentent une intrigue légèrement pimentée d’onirisme. Une invitation à découvrir tout le pittoresque des îles anglo-normandes. »
Notes bibliographiques
« À savourer entre une gorgée de thé et une pinte de Guinness. »
Midi Libre
« Les personnages de cette enquête ont des caractères bien trempés que le lecteur est invité à découvrir tour à tour. »
Le Progrès

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • isah62 Posté le 13 Juin 2021
    Ce livre fait suite à "La griffe du Diable" mais cela ne gêne pas trop la lecture si on ne l'a pas lu, il manque juste quelques petits détails pour mieux comprendre les personnages. On est sur l'île de Sercq, voisine de Guernesey, où des ossements humains ont été retrouvés enfouis dans une grotte. Peu de temps après c'est à un meurtre sordide que va être confronté l'inspecteur Michel. Un seul témoin, un enfant qui refuse de parler. Jenny, venue sur l'île pour couvrir les évènements pour son journal, en profite pour essayer de découvrir les réelles circonstances de la mort de son père. On passe d'un personnage à l'autre au fil des chapitres ce qui permet de suivre l'enquête de différentes manières. On va vite comprendre que la clé se trouve dans les chapitres dédiés à Rachel. J'ai trouvé quelques longueurs au démarrage, mais ensuite le rythme s'installe pour nous emmener sur les chemins difficiles de cette petite île. Un certain huis-clos s'installe avec le silence de ces habitants. Quel secret renferme ce petit bout de terre ? Un dénouement qui ne se révèle qu'à la fin. De bons personnages, une bonne atmosphère de doute et de suspicions.
  • Aurelia33 Posté le 13 Juin 2021
    Suite de la Griffe du Diable qu'il vaut mieux avoir lu car de nombreux éléments sont mentionnés dans ce tome et dévoilent ainsi une grande partie de l'intrigue du1er. On retrouve les mêmes protagonistes : la journaliste Jenny et l'inspecteur Gilbert. Cette fois ci, le meurtre va les mener sur la petite île de Sercq. Un petit bout de roche au milieu de la mer du Nord, paisible et sauvage où les voitures et internet sont bannis. Pourtant, c'est là que, dans une grotte, des ossements sont découverts. Arrivés sur l'île, les priorités vont être vite réévaluées car un corps, tout frais celui-ci, est découvert par un jeune garçon. Il s'agit de Reg, un ilien pure souche, un peu rustre et à la mémoire qui flanche mais qui ne méritait surement pas d'être sauvagement assassiné! Entre coalition, trafic, magouilles, dissimulation et désir de maternité, le visage angélique de Sercq va prendre une toute autre couleur. Et nos héros ne seront pas épargnés surtout quand le passé décide de refaire surface. Un roman à l'atmosphère à l'image de cette île : venteuse, sauvage et isolée. Les paysages sont bien mis en avant mais je ne trouve pas les personnages très agréables ni très attachants. Une... Suite de la Griffe du Diable qu'il vaut mieux avoir lu car de nombreux éléments sont mentionnés dans ce tome et dévoilent ainsi une grande partie de l'intrigue du1er. On retrouve les mêmes protagonistes : la journaliste Jenny et l'inspecteur Gilbert. Cette fois ci, le meurtre va les mener sur la petite île de Sercq. Un petit bout de roche au milieu de la mer du Nord, paisible et sauvage où les voitures et internet sont bannis. Pourtant, c'est là que, dans une grotte, des ossements sont découverts. Arrivés sur l'île, les priorités vont être vite réévaluées car un corps, tout frais celui-ci, est découvert par un jeune garçon. Il s'agit de Reg, un ilien pure souche, un peu rustre et à la mémoire qui flanche mais qui ne méritait surement pas d'être sauvagement assassiné! Entre coalition, trafic, magouilles, dissimulation et désir de maternité, le visage angélique de Sercq va prendre une toute autre couleur. Et nos héros ne seront pas épargnés surtout quand le passé décide de refaire surface. Un roman à l'atmosphère à l'image de cette île : venteuse, sauvage et isolée. Les paysages sont bien mis en avant mais je ne trouve pas les personnages très agréables ni très attachants. Une intrigue en mode "Auberge de la Jamaïque de Daphné du Maurier" mais où l'auteure s'est parfois perdue à vouloir trop en faire. Les 100 dernières pages frisent l'absurde.... Par ailleurs, si pour le 1er tome, le découpage en 3 voix était novateur et plaisant, là je trouve qu'il hache le récit, coupant la lecture, j'ai parfois été à deux doigts de décrocher....
    Lire la suite
    En lire moins
  • Rennath Posté le 23 Avril 2021
    Je n'avais pas beaucoup aimé le premier tome que j'avais trouvé déprimant et ennuyeux. J'ai quand même retenté l'aventure car ça se passait sur l'île de Sercq que je ne connais pas pourtant pas très loin de la Bretagne. Ce n'est pas beaucoup plus gai mais les personnages ont plus de consistance et sur cette île, il y a de sacrés numéros ! Là aussi le suspense est assez bien mené et trouver le(s) coupable(s) n'est pas si simple ! Un bon polar.
  • vero35 Posté le 21 Juillet 2020
    Puisqu' à cause de la crise de la Covid 19, les îles anglo-normandes sont difficilement accessibles en ce moment, l'enquête narrée dans ce roman policier , qui se passe entre Guernesey et Serq ( 450 habitants, pas de voitures...) attise l'envie de pouvoir y retourner un jour. La structure du roman, avec une alternance des points de vue et un va-et-vient entre différentes époques suivant les chapitres est devenue habituelle, mais l'ensemble est vraiment plaisant grâce au duo contrasté d'enquêteurs ( un flic bourru proche de la retraite et une jeune journaliste qui n'a pas froid aux yeux), et surtout grâce à l'évocation de l'évolution économique, politique de ce petit morceau d'Angleterre à quelques encablures des côtes françaises. Bonne lecture de plage ( bretonne).
  • Himerope Posté le 14 Mai 2020
    La suite des enquêtes de Jennifer Dorey et de l’inspecteur Gilbert sur l’île de Sercq #9968; Dans le premier tome (la Griffe du diable), le lecteur fait la connaissance de la journaliste Dorey, une femme intelligente tourmentée par son passé et par la mort de son père. Elle essaye d’échapper aux fantômes du passé mais en vain. Et si la mort de son père n’était pas un accident ? La journaliste est bien décidée à découvrir la vérité. Tout converge vers l’île de Sercq : avec une superficie de 5,4 km2 et une population avoisinant les 500 personnes, l’île au ciel noir renferme de nombreux mystères. Les deux protagonistes dévoilent les non-dits et mettent en lumière la part d’ombre que renferme Sercq. Malgré quelques longueurs et un rythme parfois lent, Lara Dearman nous entraine au coeur d’un "Hercule Poirot Guernesiais". Doutes et suspicions se confondent et nous mènent par le bout du nez dans son roman aux allures d’un guide du routard. Prêt à enfiler les chaussures de marche ?
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.