Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782377359288
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 552
Format : 10,8 x 17,7 mm
L'île aux mille sources
Penny Lewis (traduit par)
Date de parution : 14/01/2021
Éditeurs :
Archipoche

L'île aux mille sources

Penny Lewis (traduit par)
Date de parution : 14/01/2021
L’auteure du Pays du Nuage blanc (plus de 200 000 exemplaires vendus en France) nous transporte dans une nouvelle contrée, aux paysages sublimes et exotiques : la Jamaïque, où Nora devra lutter pour assouvir ses rêves de bonheur et de liberté.
 
Londres, 1732. Pour satisfaire ses envies d’horizons lointains, Nora, la fille d’un riche négociant, accepte d’épouser Elias, un veuf bien plus âgé qu’elle, et embarque pour une île enchanteresse :... Londres, 1732. Pour satisfaire ses envies d’horizons lointains, Nora, la fille d’un riche négociant, accepte d’épouser Elias, un veuf bien plus âgé qu’elle, et embarque pour une île enchanteresse : la Jamaïque.
Mais Nora déchante bien vite : les conditions de vie des esclaves dans les plantations la révoltent. Décidée à...
Londres, 1732. Pour satisfaire ses envies d’horizons lointains, Nora, la fille d’un riche négociant, accepte d’épouser Elias, un veuf bien plus âgé qu’elle, et embarque pour une île enchanteresse : la Jamaïque.
Mais Nora déchante bien vite : les conditions de vie des esclaves dans les plantations la révoltent. Décidée à faire évoluer les mentalités, elle pourra compter sur le soutien de Douglas, le fils d’Elias. Mais la révolte gronde, qui pourrait bouleverser à jamais la vie de la jeune femme.
Avec le premier volet de sa nouvelle saga, Sarah Lark nous entraîne sur les pas d’une héroïne forte et attachante, à la découverte de contrées lointaines où tout reste à inventer, à commencer par sa propre destinée.
Sarah Lark vit près d’Almeria, en Andalousie, où elle a créé un refuge pour chevaux. Traduites dans 22 pays, ses sagas – dont la trilogie du Nuage blanc – ont captivé plusieurs millions de lectrices dans le monde. Sont également disponibles chez Archipoche les trois romans formant la trilogie Maorie : Les Rives de la terre lointaine, À l’ombre de l’arbre kauri et Les Larmes de la déesse maorie.


« Amour, haine et trahisons : un roman qui vous transporte par-delà les océans. »
Goodreads

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782377359288
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 552
Format : 10,8 x 17,7 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • PaulineSUZANNE Posté le 13 Avril 2022
    Après avoir collectionné des lectures peu simples... J'avais envie d'un livre simple et me permettant de voyager. Autant dire que le voyage est de mise dans ce livre! On passe de l'Angleterre de la moitié du XVIIIè à la Jamaïque avec un thème qui n'est pas inconnu: les colonies dans les îles ainsi que l'esclavagisme. Pour ne rien cacher, la lecture de ce roman ne cache pas de réelles surprises: une jeune femme a soif d'aventure et ose s'affirmer, elle part dans les îles et tombe amoureuse, a une aversion contre la traite actuelle des esclaves... Bref, un sujet déjà un peu vu. Cependant, on y trouve de l'aventure et peu de clichés. Il y a d'ailleurs un moment où j'ai bien rigolé même si je le voyais venir. Les paysages y sont très bien décrits (même si je n'y suis jamais allée) et je me croirai presque présente sur cette île loin de chez nous. Cela fait voyager, penser à autre chose et donne envie de prendre un billet d'avion. L'écriture est fluide et un réel plaisir à lire. J'ai même beaucoup de mal à lâcher ce roman: si le travail pouvait ne pas être présent pour pouvoir le lire à longueur... Après avoir collectionné des lectures peu simples... J'avais envie d'un livre simple et me permettant de voyager. Autant dire que le voyage est de mise dans ce livre! On passe de l'Angleterre de la moitié du XVIIIè à la Jamaïque avec un thème qui n'est pas inconnu: les colonies dans les îles ainsi que l'esclavagisme. Pour ne rien cacher, la lecture de ce roman ne cache pas de réelles surprises: une jeune femme a soif d'aventure et ose s'affirmer, elle part dans les îles et tombe amoureuse, a une aversion contre la traite actuelle des esclaves... Bref, un sujet déjà un peu vu. Cependant, on y trouve de l'aventure et peu de clichés. Il y a d'ailleurs un moment où j'ai bien rigolé même si je le voyais venir. Les paysages y sont très bien décrits (même si je n'y suis jamais allée) et je me croirai presque présente sur cette île loin de chez nous. Cela fait voyager, penser à autre chose et donne envie de prendre un billet d'avion. L'écriture est fluide et un réel plaisir à lire. J'ai même beaucoup de mal à lâcher ce roman: si le travail pouvait ne pas être présent pour pouvoir le lire à longueur de temps... Un dépaysement avec cette belle découverte. Hâte de me plonger dans le second tome.
    Lire la suite
    En lire moins
  • bookinnee68 Posté le 28 Février 2022
    🇯🇲 je connaissais déjà l auteur par sa saga sur la Nouvelle Zelande que j avais beaucoup appréciée . Cette fois on suit Nora, jeune londonienne qui, suite à un format, part vivre avec son mari sur une une plantation jamaïquain. 🇯🇲 On retrouve la trame des romans de Sarah Lark avec un destin de femme et l'amour au centre de tout. Mais derrière ces thèmes légers on apprend beaucoup de choses sur la façons dont etait traité les esclaves noirs. Malgré des longeurs à certains moment, j ai apprécié ce roman et j ai hate de lire le deuxième tome car oui super il y a une suite
  • sarahdu91 Posté le 9 Janvier 2022
    Je découvre une nouvelle saga de Sarah Lark et quel plaisir à la lecture. Après la trilogie du Nuage blanc, j'avoue que le dépaysement est total puisque notre intrigue se déroule en Jamaïque. Comme d'habitude j'ai été bien plongée dans cette histoire où notre héroïne Nora, jeune fille de bonne famille Anglaise décide de se marier avec un riche planteur, de s'expatrier vers la Jamaïque et d'y découvrir le dur labeur des esclaves travaillant dans les plantations de canne à sucre. Entre l'exploitation, les humiliations, les sévices etc. Rien ne lui semble faire partie intégrante de ses valeurs morales. Une sacré destinée s'ouvre à elle et croyez-moi, pas un moment de répit avec cette vie trépidante qui l'attend là-bas. Les pages se sont vite tournées et je ne vois pas l'heure d'entamer le tome 2 pour découvrir les prochains rebondissements de cette fameuse saga à l'exotisme pur. A suivre...
  • agnessv Posté le 27 Novembre 2021
    Un roman pas toujours facile à lire lorsque l'auteur traite de l’esclavage en Jamaïque au XV111ème siècle. Mais Nora et son beau fils sont des planteurs d'une nouvelle génération avec des idées avant-gardistes pour apporter plus de libertés et de considérations aux esclaves.
  • LaureLiseuseHyperfertile Posté le 17 Octobre 2021
    J’ai découvert Sarah Lark en 2017 avec une saga / pavé, le genre de livres dont l’épaisseur nous décourage un peu. Et pourtant, j’avais tellement, tellement aimé que je savais que j’aurais envie de la relire. Voici chose faite avec l’histoire de Nora. C’est à Londres dans une famille aisée que nous faisons la connaissance de cette jeune héroïne, amoureuse d’un employé de son père. Ils ont un rêve commun : se marier et partir s’installer en Jamaïque. Mais les éléments seront contre elles : d’abord parce que son père n’approuvera jamais son mariage avec ce jeune homme pauvre mais surtout parce que celui-ci sera vite atteint d’une terrible maladie. Nora aura beau tout faire pour lui, elle ne parviendra pas à le sauver. Quelques années plus tard, lorsqu’Elias, un riche négociant va s’intéresser à elle, Nora n’y verra qu’un point positif : il vit en Jamaïque. Elle se moque presque de l’homme, seulement intéressée par la possibilité de vivre enfin son rêve de toujours. Sur place, Nora est confrontée à une chose qu’elle n’avait pas imaginé : l’emploi d’esclaves sur la plantation. Et c’est là que cette jeune héroïne dont la détermination et la volonté m’avait déjà touchée va encore se... J’ai découvert Sarah Lark en 2017 avec une saga / pavé, le genre de livres dont l’épaisseur nous décourage un peu. Et pourtant, j’avais tellement, tellement aimé que je savais que j’aurais envie de la relire. Voici chose faite avec l’histoire de Nora. C’est à Londres dans une famille aisée que nous faisons la connaissance de cette jeune héroïne, amoureuse d’un employé de son père. Ils ont un rêve commun : se marier et partir s’installer en Jamaïque. Mais les éléments seront contre elles : d’abord parce que son père n’approuvera jamais son mariage avec ce jeune homme pauvre mais surtout parce que celui-ci sera vite atteint d’une terrible maladie. Nora aura beau tout faire pour lui, elle ne parviendra pas à le sauver. Quelques années plus tard, lorsqu’Elias, un riche négociant va s’intéresser à elle, Nora n’y verra qu’un point positif : il vit en Jamaïque. Elle se moque presque de l’homme, seulement intéressée par la possibilité de vivre enfin son rêve de toujours. Sur place, Nora est confrontée à une chose qu’elle n’avait pas imaginé : l’emploi d’esclaves sur la plantation. Et c’est là que cette jeune héroïne dont la détermination et la volonté m’avait déjà touchée va encore se révéler à nous. Elle se moque totalement des usages, du fait que l’esclavage soit considéré comme normal pour tous les blancs de son entourage, elle va faire selon son cœur, elle va apprendre à les connaitre, les aider et tenter de faire comprendre qu’il ne sert à rien d’abuser de coup de fouets. J’ai beaucoup aimé ce passage très touchant du roman, sans héroïne comme Nora, l’esclavage aurait toujours cours de nos jours. Par la suite, j’ai retrouvé les codes des romans de Sarah Lark, riches de rebondissements : l’amour va alors arriver dans la vie de Nora, mariée à un époux pour lequel elle ne ressent rien. Puis ce sera la pire des trahisons qui va amener un véritable drame dans sa vie. Et enfin, elle va à son tour découvrir ce que c’est d’être esclave. Et tout cela servi par les décors de la Jamaïque, une île que j’ai découvertes par les descriptions de Sarah Lark, une île que j’ai très vite aimée autant que Nora. J’ai achevé ainsi un très beau roman, il y a ici tout ce qui fait que j’aime tant les romans historiques, leurs héros d’un courage sans faille, leurs vies si pleine de rebondissements, de difficultés mais dont la détermination ne les lâche jamais. Je n’ai pas encore dans ma PAL le second tome de cette série, L’île de la mangrove rouge mais il va me le falloir très vite !
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Archipoche

    Opération grands romans à petit prix chez Archipoche

    Nos 15 grands romans best-sellers à partir de 5,99€ ! De grandes auteures d'évasions étrangères comme Tamara Mckinley, Sarah Lark et Anna Jacobs. Nos chouchous de 2020 Kate McAlistair et Elisabet Benavent (adaptation en série, Valeria sur Netflix)

    Lire l'article