Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266276290
Code sériel : 16585
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm
L'Instant présent
Date de parution : 05/01/2017
Éditeurs :
Pocket

L'Instant présent

Date de parution : 05/01/2017
« Souviens-toi que l'on a deux vies.
La seconde commence le jour où on se rend compte que l'on n'en a qu'une. »


Pour payer ses études d’art dramatique, Lisa travaille dans...
« Souviens-toi que l'on a deux vies.
La seconde commence le jour où on se rend compte que l'on n'en a qu'une. »


Pour payer ses études d’art dramatique, Lisa travaille dans un bar de Manhattan. Elle y fait la connaissance d’Arthur Costello, un jeune médecin urgentiste. En apparence, il a tout...
« Souviens-toi que l'on a deux vies.
La seconde commence le jour où on se rend compte que l'on n'en a qu'une. »


Pour payer ses études d’art dramatique, Lisa travaille dans un bar de Manhattan. Elle y fait la connaissance d’Arthur Costello, un jeune médecin urgentiste. En apparence, il a tout pour plaire.
Mais Arthur n'est pas un homme comme les autres. Deux ans plus tôt, il a hérité de la résidence de son grand-père : un vieux phare isolé dans lequel une pièce a été condamnée. Malgré sa promesse, il a choisi d'ouvrir la porte, découvrant une vérité bouleversante qui lui interdit de mener une vie normale.
Sa rencontre avec Lisa va tout changer et lui redonner une raison d'espérer. Dès lors, Arthur et Lisa n'ont qu'une obsession, déjouer les pièges que leur impose le plus impitoyable des ennemis : le temps.

Un suspense psychologique vertigineux au final stupéfiant.

« Guillaume Musso persiste et signe. Il est bien le maître du suspense. » Le Figaro
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266276290
Code sériel : 16585
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Virtuose ! Un grand plaisir de lecture. » Michel Field, Au Field de la Nuit
« Un suspense aussi malin que vertigineux. Difficile de décrocher de L’Instant présent jusqu’au final, déchirant. Peut-être son meilleur livre. » Jérôme Vermelin, Métronews
« Guillaume Musso signe l’un de ses dénouements les plus spectaculaires, à coup sûr, le plus bouleversant ! » Bernard Lehut, RTL
« Un roman efficace qui se lit en moins de 24 heures et dont il serait criminel de dévoiler la fin. » Marianne Payot, L’Express
« Un infernal suspense. On ne dira rien de mieux. Sauf que Musso, c’est de mieux en mieux. » Hervé Bertho, Ouest France
« Guillaume Musso persiste et signe. Il est bien le maître du suspense. Il renoue avec les thrillers haletants et psychologiques, plongeant ses lecteurs dans un suspense terrifiant. L’Instant présent débute comme un thriller, se transforme en comédie romantique puis entremêle les genres jusqu’à la chute, particulièrement inattendue et surprenante. »  Cassandre Dupuis, Le Figaro
« Invitez-vous dans ce “labyrinthe infernal”. Musso en trouve toujours la sortie. » Pierre Vavasseur, Le Parisien
« Un formidable roman ! Un vrai page-tuner ! » Philippe Vallet, France Info
« Guillaume Musso parvient une fois de plus à construire une intrigue où le lecteur est captif d’un suspense haletant. On savoure les descriptions de New York, des bouleversements sociaux, politiques et technologiques qui ont marqué ces dernières décennies. » Questions de femmes
« Une fin coup de théâtre comme l’auteur les affectionne, doublée d’une réflexion sur la fuite du temps et la difficulté d’apprécier le moment présent » Version Fémina

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • mespetiteslectures005 05/07/2022
    Encore une fois un roman haletant ou chaque phrase, le moindre petit mot, le moindre petit détail compte, Guillaume Musso fait preuve d'une imagination débordante (Mais ou va t'il chercher tout ça ??) un peu de trop même peut être, car la fin (a savoir si il y en a vraiment une a proprement parler ?) n'est pas des plus aisée a comprendre (surtout pour ceux qui ne connaissent pas bien l'univers de Musso), mais une fois qu'on a bien saisi le sens ce ce que l'auteur veux nous faire comprendre, alors tout s'éclaire ! :) Certes ! a la fin le lecteur se pose beaucoup de questions. J'avoue que moi même je ne m'attendais pas à ça et il a encore réussi une fois a me surprendre, c'est fort c'est très très fort de sa part. Guillaume Musso a ce don de nous tenir en haleine pendant tout le roman et de faire de ses fins des rebondissements exceptionnels. Pour parler un peu des personnages du livres, ils sont attachants au point ou on pense qu'ils sont vraiment humains, surtout Arthur a travers lequel on vit l'aventure, on rit et on pleure avec lui, etc... [masquer] En réalité ce n'était... Encore une fois un roman haletant ou chaque phrase, le moindre petit mot, le moindre petit détail compte, Guillaume Musso fait preuve d'une imagination débordante (Mais ou va t'il chercher tout ça ??) un peu de trop même peut être, car la fin (a savoir si il y en a vraiment une a proprement parler ?) n'est pas des plus aisée a comprendre (surtout pour ceux qui ne connaissent pas bien l'univers de Musso), mais une fois qu'on a bien saisi le sens ce ce que l'auteur veux nous faire comprendre, alors tout s'éclaire ! :) Certes ! a la fin le lecteur se pose beaucoup de questions. J'avoue que moi même je ne m'attendais pas à ça et il a encore réussi une fois a me surprendre, c'est fort c'est très très fort de sa part. Guillaume Musso a ce don de nous tenir en haleine pendant tout le roman et de faire de ses fins des rebondissements exceptionnels. Pour parler un peu des personnages du livres, ils sont attachants au point ou on pense qu'ils sont vraiment humains, surtout Arthur a travers lequel on vit l'aventure, on rit et on pleure avec lui, etc... [masquer] En réalité ce n'était pas le livre de Guillaume Musso que nous lisions mais celui du personnage Arthur Costello, et la fin n'en ait pas vraiment une puisqu'elle se situe avant l'écriture du livre. [masquer]
    Lire la suite
    En lire moins
  • aslarriere 20/06/2022
    Quelle histoire !! Un suspense incroyable, difficile de lâcher ce roman, que j'ai dévoré en 24 heures ! Il me fait un peu penser, dans un sens, à une série télévisée de ma jeune qui s'appelait "Code Quantum". Et vous, l'avez-vous apprécié ou l'apprécierez-vous autant que moi ? Je le recommande !
  • Commedans1livre 15/06/2022
    Arthur Costello, médecin urgentiste, vient d’hériter d’un phare. Son père l’a cependant mis en garde : il doit ni le vendre, ni détruire la porte qui a été murée. Mais Arthur désobéit et pénètre dans la pièce interdite. Une fois à l’intérieur, il a le tournis, des palpitations, ne se sent pas bien… et se réveille un an plus tard, nu comme un ver dans une église. Arthur ne le sait pas encore, mais il est en train de subir la malédiction du phare, et cela pour les 24 prochaines années. Au cours de sa vie, il va pourtant faire la rencontre de Lisa, une jeune femme qui n’a qu’un rêve : devenir comédienne. Mais comment tomber amoureux quand le temps nous échappe ?
  • Lady_Blue 25/04/2022
    J'ai beaucoup aimé ce roman malgré de nombreux avis négatifs. Je ne suis pas une fine connaisseuse de Guillaume Musso, évidemment sa réputation ne m'était pas inconnue, mais je ne m'étais jamais laissée tentée par ses livres à l'époque. Aujourd'hui j'achève mon deuxième roman de lui et à voir certains avis je me dis que j'ai sûrement bien fait de commencer ma lecture "tardive" dans un ordre non chronologique, cela me permettra de voir l'écrivain d'un autre oeil. Le titre parle de lui même, "L'instant présent" qu'on ne sait pas apprécier car sans arrêt à l'affut d'un avenir "meilleur." On se dit toujours qu'on aura le temps de vivre mais à force de penser à l'avenir on passe à côté de sa vie. Ce que j'ai aimé dans cette histoire, c'est le fait que Guillaume Musso prenne le destin de son personnage principal à contre-pied. Nous sommes en effet loin d'un roman classique où les personnages ont le temps de se questionner sur la valeur de ce dernier. Arthur Costello (le principal protagoniste) est victime d'une malédiction et se retrouve piégé dans une spirale infernale pendant 24 ans où il sera condamné à vivre un jour par an et par conséquent... J'ai beaucoup aimé ce roman malgré de nombreux avis négatifs. Je ne suis pas une fine connaisseuse de Guillaume Musso, évidemment sa réputation ne m'était pas inconnue, mais je ne m'étais jamais laissée tentée par ses livres à l'époque. Aujourd'hui j'achève mon deuxième roman de lui et à voir certains avis je me dis que j'ai sûrement bien fait de commencer ma lecture "tardive" dans un ordre non chronologique, cela me permettra de voir l'écrivain d'un autre oeil. Le titre parle de lui même, "L'instant présent" qu'on ne sait pas apprécier car sans arrêt à l'affut d'un avenir "meilleur." On se dit toujours qu'on aura le temps de vivre mais à force de penser à l'avenir on passe à côté de sa vie. Ce que j'ai aimé dans cette histoire, c'est le fait que Guillaume Musso prenne le destin de son personnage principal à contre-pied. Nous sommes en effet loin d'un roman classique où les personnages ont le temps de se questionner sur la valeur de ce dernier. Arthur Costello (le principal protagoniste) est victime d'une malédiction et se retrouve piégé dans une spirale infernale pendant 24 ans où il sera condamné à vivre un jour par an et par conséquent dans l'instant présent. L'histoire est pleine de rebondissements et Guillaume Musso sait tenir son lecteur en haleine comme il l'a l'habitude de le faire. J'ai trouvé la fin très originale et assez surprenante mais pas du tout illogique ou bâclée comme auraient tendance à le penser certains lecteurs. Les pièces du puzzle se mettent en place au fur et à mesure et il y a beaucoup de sens à ce qu'il se passe. Pour moi c'est un roman clairement réussi et la rétrospective entre 1991 et 2015 est juste parfaite!
    Lire la suite
    En lire moins
  • ellelitelise 24/04/2022
    Arthur a toujours eu des relations compliquées avec son père. Quand ce dernier lui offre sa propriété le Phare des 24 Vents en héritage, il le met en garde et lui interdit formellement d’ouvrir une porte qu’il a fait murer il y a des années. Forcément intrigué, Arthur ne va pas respecter sa promesse et va se retrouver au cœur d’un étonnant voyage temporel. Après sa rencontre avec Lisa dont il tombe amoureux, il va tenter de rompre la malédiction. Cela faisait environ deux ans que je n’avais pas lu de roman de Guillaume Musso. C’est un auteur que j’ai beaucoup aimé, notamment au lycée. Je trouve que ses livres se lisent facilement, ils mêlent habilement suspense et romance, ça fait partie des lectures réconfortantes, des valeurs sûres quand j’ai une panne de lecture. La recette peut sembler « simple » mais elle marche auprès du grand public et elle marchait très bien avec moi jusqu’ici. Cette fois, mon avis est un peu plus mitigé. J’ai certes adoré retrouver l’ambiance new yorkaise, les citations de début de chapitre, les « sous chapitres courts » qui donnent un rythme soutenu. Je reconnais toutefois qu’arrivée en milieu de roman, je me suis en quelque sorte sentie lassée... Arthur a toujours eu des relations compliquées avec son père. Quand ce dernier lui offre sa propriété le Phare des 24 Vents en héritage, il le met en garde et lui interdit formellement d’ouvrir une porte qu’il a fait murer il y a des années. Forcément intrigué, Arthur ne va pas respecter sa promesse et va se retrouver au cœur d’un étonnant voyage temporel. Après sa rencontre avec Lisa dont il tombe amoureux, il va tenter de rompre la malédiction. Cela faisait environ deux ans que je n’avais pas lu de roman de Guillaume Musso. C’est un auteur que j’ai beaucoup aimé, notamment au lycée. Je trouve que ses livres se lisent facilement, ils mêlent habilement suspense et romance, ça fait partie des lectures réconfortantes, des valeurs sûres quand j’ai une panne de lecture. La recette peut sembler « simple » mais elle marche auprès du grand public et elle marchait très bien avec moi jusqu’ici. Cette fois, mon avis est un peu plus mitigé. J’ai certes adoré retrouver l’ambiance new yorkaise, les citations de début de chapitre, les « sous chapitres courts » qui donnent un rythme soutenu. Je reconnais toutefois qu’arrivée en milieu de roman, je me suis en quelque sorte sentie lassée par la construction du récit que j’ai trouvé répétitive. Ce serait mal connaître l’auteur que de croire qu’il n’avait pas prévu un ou des retournements de situation pour nous embrouiller le cerveau. Et moi de tourner frénétiquement les pages pour connaître la suite. Mais là encore, si j’ai apprécié qu’il m’ait menée en bateau, j’ai trouvé le final « balayé » un peu rapidement. Au final, une lecture sympathique, pas prise de tête mais qui ne m’a pas autant emballée que les précédentes, ma préférée jusqu’ici étant La fille de papier.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.