Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266250559
Code sériel : 15997
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 576
Format : 108 x 177 mm

L'Obsession

Caroline NICOLAS (Traducteur)
Date de parution : 12/03/2015
L'homme de Primrose Lane : on ne lui connaissait pas d'autre nom à Cleveland, Ohio. Sans famille ni amis, il vivait reclus et sortait toujours pourvu de moufles – été comme hiver. Quant à son assassinat brutal, il ne devait qu'obscurcir le mystère...
Un sujet idéal pour le célèbre écrivain David...
L'homme de Primrose Lane : on ne lui connaissait pas d'autre nom à Cleveland, Ohio. Sans famille ni amis, il vivait reclus et sortait toujours pourvu de moufles – été comme hiver. Quant à son assassinat brutal, il ne devait qu'obscurcir le mystère...
Un sujet idéal pour le célèbre écrivain David Ness, qui sait pourtant ce qu'il en coûte de se laisser gagner par l'obsession. Il y a quatre ans, pour un livre-enquête qui fit sa gloire et mit un serial killer en prison, il ignora les signes avant-coureurs du suicide de sa femme. Mais cette nouvelle affaire le concerne de près, bien trop près, pour ne pas le replonger dans la folie. Encore et encore...

« Un thriller de haut vol. » Ouest-France

« Ponctué par des moments de tendresse désespérée, ce conte exceptionnel va vous hanter longtemps. » Publishers Weekly
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266250559
Code sériel : 15997
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 576
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Ponctué par des moments de tendresse désespérée, ce conte exceptionnel va vous hanter longtemps. » Publishers Weekly
« Un thriller qui dépasse l’entendement » Ouest France
« Une grande cohérence, avec des personnages attachants et un suspense maintenu de bout en bout. Un thriller différent, mais de haut vol. » Ouest France
« Un premier roman magistral » Metronews
« Attention, L’Obsession est un livre dont on ne sort pas indemne. » Metronews
« Renner manie la langue et les rebondissements avec talent. » Metronews
« Un premier livre vraiment démentiel. » Midi libre
« On pense dévorer un thriller sentimental, palpitant, terriblement attachant, mais peu à peu, c’est lui qui nous dévore. » Midi libre

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • rugi Posté le 10 Mars 2020
    Ce roman est en deux grandes parties. La première est plutôt du genre policier. La seconde est plus du domaine de la science fiction. Cela dit, ce livre est vraiment bien écrit. En 4ème de couverture, on peut lire "un thriller qui va vous rendre fou". C'est parfaitement bien résumé sans en dévoiler de trop. L'auteur a pensé à tout dans les moindres détails. Chapeau bas pour avoir écrit cette oeuvre. N'hésitez pas une seconde et plongez vous dans ce livre...
  • Pietro38 Posté le 9 Avril 2019
    Un thriller surprenant et intelligent de bout en bout. Devenir complètement obsédé par un crime irrésolu, l'américain James Renner sait très bien ce que c'est. Journaliste et écrivain de thrillers totalement atypiques, James Renner est fasciné et surtout hanté depuis l'âge de onze ans par un meurtre jamais élucidé commis dans l'Ohio en 1989. Alors ce n'est pas le fruit du hasard si le personnage principal de son premier roman est obsédé par des affaires complexes et irrésolues. James Renner a choisi un thème qu'il maîtrise: l'obsession et ses conséquences sur la vie d'un homme, en l'occurence ici celle de David Neff. Ce journaliste d'investigation est devenu célèbre pour avoir fait arrêter un tueur en série. De cette traque obsessionnelle et sans concession, David Neff en a tiré un livre qui a très bien marché. Obsédé par la mort tragique de sa femme Elizabeth, David Neff va de nouveau se lancer sur les traces d'un tueur en série, avec comme point de départ le meurtre d'un homme étrange, et sans nom. Une sorte d'ermite que tout le monde surnommait l'homme de Primrose Lane. "Pas de Dr Gupta, donc. Il n'était pas surpris. Toute cette affaire n'était qu'une immense matriochka : il ne... Un thriller surprenant et intelligent de bout en bout. Devenir complètement obsédé par un crime irrésolu, l'américain James Renner sait très bien ce que c'est. Journaliste et écrivain de thrillers totalement atypiques, James Renner est fasciné et surtout hanté depuis l'âge de onze ans par un meurtre jamais élucidé commis dans l'Ohio en 1989. Alors ce n'est pas le fruit du hasard si le personnage principal de son premier roman est obsédé par des affaires complexes et irrésolues. James Renner a choisi un thème qu'il maîtrise: l'obsession et ses conséquences sur la vie d'un homme, en l'occurence ici celle de David Neff. Ce journaliste d'investigation est devenu célèbre pour avoir fait arrêter un tueur en série. De cette traque obsessionnelle et sans concession, David Neff en a tiré un livre qui a très bien marché. Obsédé par la mort tragique de sa femme Elizabeth, David Neff va de nouveau se lancer sur les traces d'un tueur en série, avec comme point de départ le meurtre d'un homme étrange, et sans nom. Une sorte d'ermite que tout le monde surnommait l'homme de Primrose Lane. "Pas de Dr Gupta, donc. Il n'était pas surpris. Toute cette affaire n'était qu'une immense matriochka : il ne réussissait à percer un mystère que pour en trouver un autre, et à l'intérieur de celui-ci un autre, etc." Un cluedo infernal, un escape game diabolique, un puzzle machiavélique, James Renner laisse libre cours à son imagination débordante pour nous offrir une intrigue tordue, riche, complexe, et qui entremêle habilement passé, présent et même... futur. Oui, cette histoire prend une tournure inattendue, complètement dingue aux deux-tiers du roman. Je pense que certains lecteurs vont être assez déroutés par ce retournement de situation. Et je peux comprendre qu'on puisse trouver cela tiré par les cheveux. C'est complètement fou je vous dis. Après, moi j'ai aimé, j'ai trouvé ça finalement assez cohérent. Alors, oui, il y a des invraisemblances criantes dans le scénario, mais bon, je n'ai pas été gêné outre mesure. Sur la forme, c'est globalement bien écrit, l'auteur sait raconter une histoire et nous plonger dans son univers atypique. Le style est dense, détaillé, véhiculant souvent une quantité stupéfiante d'informations, obligeant à une vigilance constante pour ne pas perdre le fil de cette histoire rocambolesque. Parfois, l'écriture est trop "bavarde" à mon goût. Mais il y a du coffre, de la profondeur dans ce conte moderne qui nous procure des émotions. C'est finalement tout ce que l'on demande à un livre non ? Au final, un mélange atypique de suspense psychologique, de serial killer thriller et de science-fiction. Et un auteur de talent à suivre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LePamplemousse Posté le 4 Août 2017
    J’ai découvert James Renner il y a peu de temps en lisant son « Version officielle », une histoire haletante qui flirtait avec l’univers de la science-fiction et que j’avais adoré. Dans la foulée, j’ai aussitôt voulu découvrir « L’obsession » qui lui, ressemblait davantage à un polar plus classique avec un meurtre non élucidé, celui d’un homme vivant reclus et que personne ne connaissait vraiment. Cet homme, surnommé l’homme de Primrose Lane avait pour habitude de toujours porter des moufles, été comme hiver, et sa mort va être aussi mystérieuse et intrigante que sa vie. C’est David Ness, un journaliste dépressif depuis la mort de sa femme quatre ans plus tôt qui va tenter de savoir qui était cet ermite inconnu. Sauf que visiblement James Renner ne peut pas écrire quoi que ce soit de simple et de linéaire, il nous embarque forcément dans une histoire passionnante avec des relents de fantastique. J’ai encore une fois été totalement absorbée par l’intrigue, le style et l’univers décidément à part de cet auteur talentueux. Tout comme David Ness, j’ai moi aussi été littéralement obsédée durant quelques heures par ce meurtre et par cette histoire qui m’a entraîné dans des tours et des détours que je n’avais pas vu venir,... J’ai découvert James Renner il y a peu de temps en lisant son « Version officielle », une histoire haletante qui flirtait avec l’univers de la science-fiction et que j’avais adoré. Dans la foulée, j’ai aussitôt voulu découvrir « L’obsession » qui lui, ressemblait davantage à un polar plus classique avec un meurtre non élucidé, celui d’un homme vivant reclus et que personne ne connaissait vraiment. Cet homme, surnommé l’homme de Primrose Lane avait pour habitude de toujours porter des moufles, été comme hiver, et sa mort va être aussi mystérieuse et intrigante que sa vie. C’est David Ness, un journaliste dépressif depuis la mort de sa femme quatre ans plus tôt qui va tenter de savoir qui était cet ermite inconnu. Sauf que visiblement James Renner ne peut pas écrire quoi que ce soit de simple et de linéaire, il nous embarque forcément dans une histoire passionnante avec des relents de fantastique. J’ai encore une fois été totalement absorbée par l’intrigue, le style et l’univers décidément à part de cet auteur talentueux. Tout comme David Ness, j’ai moi aussi été littéralement obsédée durant quelques heures par ce meurtre et par cette histoire qui m’a entraîné dans des tours et des détours que je n’avais pas vu venir, du grand art.
    Lire la suite
    En lire moins
  • vivelavie82 Posté le 3 Avril 2017
    J'ai adoré ce roman très particulier mais oh combien prenant!!
  • topmoumoute Posté le 10 Mars 2017
    SU BL IME !!!!
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.