Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266250689
Code sériel : 16015
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm

L'Oubli

Corinne DANIELLOT (Traducteur)
Date de parution : 15/05/2015
Tout se mélange un peu dans la tête de Maud, mais elle n'en démord pas : Elizabeth a disparu. Sa fille a beau lui répéter inlassablement que tout va bien, c'est noté là, sur un de ces bouts de papier qui l'aident à se souvenir : sa vieille amie et... Tout se mélange un peu dans la tête de Maud, mais elle n'en démord pas : Elizabeth a disparu. Sa fille a beau lui répéter inlassablement que tout va bien, c'est noté là, sur un de ces bouts de papier qui l'aident à se souvenir : sa vieille amie et voisine, Elizabeth, a disparu. Exactement comme Sukey, sa grande sœur bien-aimée, soixante ans plus tôt. Maud confondrait-elle les époques ? Mais n'y a-t-il pas tout autant de mystères autour d'elle aujourd'hui qu'hier ?
Malgré la maladie qui dévore sa mémoire, Maud interroge le présent, sonde le passé, en quête de vérité avant que tout s'efface...

« Un habile suspense psychologique. Palpitant et émouvant. » ELLE

« Un thriller psychologique asphyxiant pétri d'incertitudes et de frustrations, dans la veine d'Avant d'aller dormir de S.J. Watson. » Le Point
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266250689
Code sériel : 16015
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

 « Un thriller psychologique asphyxiant pétri d’incertitudes et de frustrations, dans la veine d’Avant d’aller dormir de S. J. Watson. » Le Point
« Un habile suspense psychologique. Palpitant et émouvant. » Elle
 « Emma Healey parvient à faire tenir le suspense sur un fil solidement tenu, aussi tremblant soit-il. » Libération
 « Un voyage intrusif qui suscitera chez le lecteur une angoisse presque jouissive. » Lire
 « Un vrai polar psychologique, assez troublant. » Ouest France
« Drôle et grave à la fois. » L’Est républicain

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • DR_Cloq Posté le 12 Avril 2020
    Roman "sympa" qui se laisse lire rapidement (400 pages). On ne sait jamais comment il va se terminer et la fin ne s'éternise pas. D'aucun diront que la fin est bâclée, ce n'est pas ce que j'ai ressenti. C'est un premier roman, j'aimerais en lire d'autres de cette auteure pour observer l'évolution de style. Classé "thriller" ? Là je ne suis pas d'accord. Une bonne littérature traitant principalement d'un sujet grave et inquiétant : Alzheimer, même si ce nom n'est jamais prononcé.
  • grasshopers Posté le 7 Avril 2020
    Elisabeth a disparu... et son amie Maud, qui est atteinte d’Alzheimer la recherche. Mais à ses souvenirs du présent se mêlent intimement ceux de sa jeunesse lorsque sa sœur Sukey a disparu. L'auteur possède le sujet sur le bout des doigts ; on ressent parfaitement la confusion dans laquelle évolue son personnage et ses angoisses. Et je dois dire que pour ma part, moi qui évolue avec des personnes atteintes de cette pathologie, cette lecture ne m'a hélas pas apporté l'évasion qu'un livre me procure habituellement- d'ou mes trois étoiles et demie - parce que sinon, il n'y a rien à redire sur cette intrigue, qui est très habilement menée.
  • coca Posté le 27 Mars 2020
    Maud navigue entre présent et passé. Son présent est jonché de petits papiers, ses aide-mémoires, même si elle oublie pour quelle raison elle les écrits. Car le présent se dissout et s’efface presque instantanément. Des mots griffonnés qui lui rappellent aussi que son amie Elisabeth a disparu. Elle est malheureusement la seule à le croire. Toute l'intégrité de son passé est lui bien vivant dans sa mémoire ; la vie de famille avec ses parents et la douloureuse disparition de sa sœur aînée, il y a de nombreuses années, et qui n'a jamais été retrouvée. Par cette fiction, et avec une grande sensibilité, Emma Healey nous met face à une réalité où Maud perd les repères du quotidien, son désarroi et la honte face à la maladie, et aussi la souffrance de ses proches. Quel courage pour cette jeune auteure d’aborder la maladie d’Alzheimer en se disant qu'elle pourrait toucher aussi ses aïeules.
  • Guizotte Posté le 12 Janvier 2020
    J’ai beaucoup aimé comme la narration nous met dans l’esprit d’une vieille dame atteinte d’Alzheimer, avec ses oublis, ses obsessions, ses incompréhensions. C’est très crédible, très bien fait, et on oscille constamment entre le drôle et le dramatique, tant tout se mêle dans sa tête, tant un rien la fait basculer dans le passé, dans des pensées parallèles, tant tout s’efface en une seconde... Ses obsessions, la disparition d’Elizabeth, où faut-il planter des courgettes, sont le fil rouge de son présent, de son passé, dans une maladie qui s’aggrave, entourée de ses aides, de sa fille et de sa petite fille. J’ai cependant trouvé tous les retours dans le passé un peu longs, même si je me doutais bien qu’ils détenaient une clé importante, ça traînait un peu trop. Le dénouement en revanche est à la hauteur de l’histoire.
  • metteholl Posté le 19 Octobre 2019
    Maud a les poches pleines de bouts de papier remplis de notes. C'est sa mémoire en papier car Maud a la maladie d'Alzheimer. Maud ne se souvient pas de son passé immédiat mais elle a l'impression que cela fait très longtemps qu'elle n'a pas vu son amie Elizabeth. Pour elle, Elisabeth a disparu. C'est écrit sur ses petits bouts de papier mais personne ne veut la croire, ni la police, ni son entourage. En revanche Maud se souvient bien d'une autre disparition, il y a 70 ans,celle de sa soeur Sukey, disparue et jamais retrouvée. En fouillant le passé, Maud va repartir sur les traces de cette disparition. Là les souvenirs sont présents et les choses prennent sens. Maud raconte, se raconte par bribes, de façon décousue, au fil de souvenirs intacts et du chaos de son esprit d'aujourd'hui. C'est elle la narratrice de ce roman. Pour moi, l'intérêt de ce livre se situe là, dans cette immersion dans l'esprit de Maud, écrit avec justesse et sensibilité par l'auteure. C'est bouleversant, cette lutte pour se souvenir, pour ne pas oublier. On assiste à la lente et irrémédiable dégradation de son esprit, à la perte de son identité, à la traque de... Maud a les poches pleines de bouts de papier remplis de notes. C'est sa mémoire en papier car Maud a la maladie d'Alzheimer. Maud ne se souvient pas de son passé immédiat mais elle a l'impression que cela fait très longtemps qu'elle n'a pas vu son amie Elizabeth. Pour elle, Elisabeth a disparu. C'est écrit sur ses petits bouts de papier mais personne ne veut la croire, ni la police, ni son entourage. En revanche Maud se souvient bien d'une autre disparition, il y a 70 ans,celle de sa soeur Sukey, disparue et jamais retrouvée. En fouillant le passé, Maud va repartir sur les traces de cette disparition. Là les souvenirs sont présents et les choses prennent sens. Maud raconte, se raconte par bribes, de façon décousue, au fil de souvenirs intacts et du chaos de son esprit d'aujourd'hui. C'est elle la narratrice de ce roman. Pour moi, l'intérêt de ce livre se situe là, dans cette immersion dans l'esprit de Maud, écrit avec justesse et sensibilité par l'auteure. C'est bouleversant, cette lutte pour se souvenir, pour ne pas oublier. On assiste à la lente et irrémédiable dégradation de son esprit, à la perte de son identité, à la traque de sa mémoire, de ses souvenirs par Maud pour reconstituer le passé et plus douloureusement encore le présent.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.