Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266306942
Code sériel : 17830
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm

L'outrage fait à Sarah Ikker

Date de parution : 24/08/2020
Sarah et Driss forment un couple parfait. Elle, fille de la bonne société Tangerine. Lui, l’étoile montante de la police. Jusqu’au jour où un intrus s’invite dans leur foyer, ligote, dénude et profane le corps de Sarah. L’outrage est de ceux qu’on ne lave pas facilement. Mais sur qui pèse-t-il le... Sarah et Driss forment un couple parfait. Elle, fille de la bonne société Tangerine. Lui, l’étoile montante de la police. Jusqu’au jour où un intrus s’invite dans leur foyer, ligote, dénude et profane le corps de Sarah. L’outrage est de ceux qu’on ne lave pas facilement. Mais sur qui pèse-t-il le plus ? Sur Sarah, qui se mure dans le silence ? Ou bien sur son mari, qui s’estime à jamais bafoué ? Paranoïa, vengeance, quête de vérité… Que sauver d’abord ? L’honneur ? Ou les apparences ?

« Sa plume trempée dans le vitriol reste intacte. » Fouzia Marouf – Afrique Magazine

« Entre violence et corruption, Yasmina Khadra nous mène dans un Maroc moderne dans lequel luxure, argent et pouvoir se mêlent et rendent la vérité difficile à démêler du mensonge. » Midi libre
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266306942
Code sériel : 17830
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Chez Khadra, derrière le polar, il y a tout un monde à comprendre. Le plus remarquable dans L'outrage fait à Sarah Ikker est la description de la condition féminine - encore plus terrible au nord de l'Afrique. »
Le Figaro Littéraire

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • livresdebabel Posté le 31 Octobre 2020
    Un réel coup de coeur et l'un des meilleurs roman que j'ai pu lire de Yasmina Khadra. En moins de 300 pages le romancier nous plonge dans la vie d'un officier de police de Tanger et nous décrit les vicissitudes de l'âme humaine, les faux semblant de la société marocaine et la corruption. Comme toujours les personnages du roman sont décrits avec justesse dans toute la complexité de leurs psychologies. On referme le roman à bout de souffle et le cœur serré.
  • lenou78 Posté le 28 Septembre 2020
    Un premier livre de cet auteur pour ma part, et si j'ai du patienter pour être prise par l'histoire, j'ai beaucoup apprécié en revanche le revirement du final. Une écriture précise, et fluide qui permet de parfaitement suivre les ressentis des personnages. Je ne m'attendais pas à ce final et j'ai particulièrement apprécié d'être surprise par la finalité de cette histoire. Je pense qu'il me reste à découvrir ses autres ouvrages.
  • vero95270 Posté le 14 Septembre 2020
    C’est mon premier roman de cet auteur, dont plusieurs titres sont dans ma PAL. Quelle claque ! Une histoire qui tient la route, des personnages bien campés qu’on aime ou qu’on déteste, une enquête parallèle, une fin inattendue et surtout une écriture fluide. Tous les ingrédients pour une addiction ! Dans ma bibliothèque : vivement que je lise !
  • lulu8723 Posté le 11 Septembre 2020
    Yasmina KHADRA. L’outrage fait à Sarah Ikker. Driss Ikker, lieutenant de police, est retrouvé nu, dans un bouge, en compagnie d’une prostituée. Il a disparu pendant une bonne semaine, suite à un évènement exceptionnel dont il a été témoin, la nuit du 8 au 9 avril. Que s’est-il donc passé cette nuit-là pour le conduire à avoir une telle attitude, lui le représentant de la légalité, de la sécurité, de la bien-séance ? Il s’est rendu à Casablanca pour représenter son chef hiérarchique aux fiançailles de Lola Nour. Mais les invitations étant nominatives, il a été refoulé par le service d’ordre et a donc regagné son domicile vers une heure du matin. Et là, stupeur, il découvre son épouse, nue, bâillonnée et enchaînée sur le lit conjugal. Bien sûr il y a un homme…. Elle est victime d’un viol !!!! IL est assommé et se réveillera dans une clinique… Il déprime. Il veut faire toute la lumière sur l’outrage qu'a subi son épouse et qui rejaillit également sur lui. Nous sommes au Maroc, société intolérante et arriérée dans le domaine sexuel.Une femme doit être vierge et ne pas avoir d’amants. Driss va mener son enquête. Il a retrouvé... Yasmina KHADRA. L’outrage fait à Sarah Ikker. Driss Ikker, lieutenant de police, est retrouvé nu, dans un bouge, en compagnie d’une prostituée. Il a disparu pendant une bonne semaine, suite à un évènement exceptionnel dont il a été témoin, la nuit du 8 au 9 avril. Que s’est-il donc passé cette nuit-là pour le conduire à avoir une telle attitude, lui le représentant de la légalité, de la sécurité, de la bien-séance ? Il s’est rendu à Casablanca pour représenter son chef hiérarchique aux fiançailles de Lola Nour. Mais les invitations étant nominatives, il a été refoulé par le service d’ordre et a donc regagné son domicile vers une heure du matin. Et là, stupeur, il découvre son épouse, nue, bâillonnée et enchaînée sur le lit conjugal. Bien sûr il y a un homme…. Elle est victime d’un viol !!!! IL est assommé et se réveillera dans une clinique… Il déprime. Il veut faire toute la lumière sur l’outrage qu'a subi son épouse et qui rejaillit également sur lui. Nous sommes au Maroc, société intolérante et arriérée dans le domaine sexuel.Une femme doit être vierge et ne pas avoir d’amants. Driss va mener son enquête. Il a retrouvé un bouton de manchette dans la chambre conjugale. Il va remonter toute la filière. Cette preuve va jouer le rôle d'un culbuto. Driss trouvera-t-il les pièces qui manquent au puzzle ? Pourra-t-il à nouveau vivre avec cet discrédit qui entache sa probité, son honneur ? Quelle claque que ce roman. J’attends la suite avec impatience. Va-t-il répudier son épouse…. Prenons notre mal en patience. Yasmina Khadra a plus d’un tour dans son sac. Passionnée par ma lecture je l’ai avalé d’une traite en une journée et rédigé une petite critique sur le champ que je vous livre. Très bonne lecture aux amateurs de cet auteur.
    Lire la suite
    En lire moins
  • danielehoslet Posté le 9 Septembre 2020
    Yasmina Khadra n'est plus à présenter ni à critiquer. Dans l'Outrage fait à Sarah IKKER, il propose de sa plume acide, sans avoir l'air d'y toucher, une peinture d'une certaine société marocaine moderne nantie. Corruption de la police, défense de l'honneur, déshonneur, culpabilité, arrivisme, alcoolisme et j'en passe, se côtoient dans un style déconcertant de limpidité qui fait toute la force du récit. Cet ouvrage de 250 pages se révèle être une brillante étude de mœurs sous forme d'une enquête policière dans lequel Driss IKKER, lieutenant de la police de Tanger investigue sur le viol de sa femme. Il mène cette enquête en parallèle avec la police tangerine pas trop efficace et pour cause ...
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.