En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Lumikko

        10/18
        EAN : 9782264069931
        Code sériel : 5254
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 408
        Format : 108 x 177 mm
        Lumikko

        Martin CARAYOL (Traducteur)
        Date de parution : 19/10/2017
        EAN : 9782264069931
        Code sériel : 5254
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 408
        Format : 108 x 177 mm
        10/18
        8.40 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • dbouillot Posté le 30 Janvier 2018
          Voilà un auteur dont il va m'être très difficile de citer spontanément le nom… Je viens de refermer ce livre avec ce geste lent qu'on peut avoir parfois quand on reste songeur au sortir d'un univers singulier. D'abord, on est quelque part en Finlande, et autant vous dire qu'un "quelque part', en Finlande, eh bien c'est plutôt paumé pour nous français ! De plus, il s'agit de personnages finlandais, dont les noms sont donc un peu bizarres (regardez celui de l'auteur :-) et les comportement pour le moins parfois étranges. Bah, si vous avez déjà lu du Arto Paasininna, vous voyez certainement ce que je veux dire… Enfin, le fil de l'histoire est pour le moins surprenant, je dirai presque déboussolant, vu que le personnage principal, qui donne son nom au roman, disparaît dans les premières pages du livre. Une disparition à la finlandaise qu'il ne faut donc pas chercher à expliquer, et d'ailleurs l'auteur se garde bien de le faire, pas folle la guêpe, finlandaise jusqu'au bout des ongles. Oui, on peut dire qu'on en ressort déboussolé, de ce livre. Et puis, au bout du compte, c'est plutôt pas mal et pas si fréquent que cela. De plus, on a passé de bons moments avec... Voilà un auteur dont il va m'être très difficile de citer spontanément le nom… Je viens de refermer ce livre avec ce geste lent qu'on peut avoir parfois quand on reste songeur au sortir d'un univers singulier. D'abord, on est quelque part en Finlande, et autant vous dire qu'un "quelque part', en Finlande, eh bien c'est plutôt paumé pour nous français ! De plus, il s'agit de personnages finlandais, dont les noms sont donc un peu bizarres (regardez celui de l'auteur :-) et les comportement pour le moins parfois étranges. Bah, si vous avez déjà lu du Arto Paasininna, vous voyez certainement ce que je veux dire… Enfin, le fil de l'histoire est pour le moins surprenant, je dirai presque déboussolant, vu que le personnage principal, qui donne son nom au roman, disparaît dans les premières pages du livre. Une disparition à la finlandaise qu'il ne faut donc pas chercher à expliquer, et d'ailleurs l'auteur se garde bien de le faire, pas folle la guêpe, finlandaise jusqu'au bout des ongles. Oui, on peut dire qu'on en ressort déboussolé, de ce livre. Et puis, au bout du compte, c'est plutôt pas mal et pas si fréquent que cela. De plus, on a passé de bons moments avec des personnages un peu spéciaux, d'accord, mais tout de même bien attachants, et puis ce sont des écrivains, et j'ai bien apprécié cette façon qu'à notre auteur d'aborder ces questions d'écritures et d'écrivains… Cela fait un peu réfléchir, et puis cela fait refermer un livre plus lentement, et ça, c'est bien…
          Lire la suite
          En lire moins
        • Ennaria Posté le 27 Janvier 2018
          Ce livre est mon second essai de lecture d’un livre d’un auteur nordique, et je ne sais pour quelle raison, le résultat est le même : je suis perplexe. Mais au moins, cette fois, j’ai achevé ma lecture. Le moins qu’on puisse dire c’est que j’étais séduite par le résumé qui me proposait un voyage intriguant : lieux éloignés et mystérieux, cercle littéraire étrange, auteur de jeunesse, carnet perdu, livres malades… ça avait l’air très chouette ! Comme dans « Le Palais de glace » de Tarjei Vesaas (norvégien), j’ai été frappée par l’omniprésence du froid, de l’obscurité, d’une peur primaire et instinctive. La neige crisse, les chiens errent, les créatures mythologiques taillés dans le bois et la pierre règnent partout, le long des chemins, dans les creux des arbres, et la forêt engloutit tout. Et cette obscurité fait naître la magie, l’étrangeté, aussi surement que la lumière provoque des ombres. La réalité se compose à l’aune du fantastique, à moins que ça ne soit l’inverse… ? (La suite sur le site)
        • kateginger63 Posté le 24 Janvier 2018
          Une histoire étrange venue du froid. Ca y est, je viens de fermer ce livre , que j'ai découvert lors du challenge Cold Winter. Tout cela me laisse perplexe..... Ce qui m'arrive rarement lors d'une lecture. Une impression générale d'étrangeté s'empare de mon esprit. Je me suis laissée happer par le récit si envoûtant. Un univers onirique, peuplé de légendes nordiques (gnomes, trolls, elfes, fées) qui m'a ramené droit à des récits d'enfance tels le Leprechaun qui me faisait si peur!! Des sensations parfois déplaisantes lors des chapitres qui parlaient de livres contaminés - je me suis même surprise à vérifier quelques tranches de très vieux livres de ma bibliothèque pour voir s'il n'y avait pas de moisissures - Je ne reviens pas sur l'histoire (voir le résumé de couverture). Je ne sais pas où l'auteur a voulu nous emmener - pas dans la réalité en tout cas - dans nos souvenirs d'enfance peut-être, dans des réminiscences de nos propres lectures? En tout cas, c'est certain, il n'est pas ordinaire celui-ci. Une critique propose de le classer entre Twin Peaks et les Frères Grimm . Je suis assez d'accord. Parlons de la fin, l'épilogue. Qui est assez longue (justement l'action se situe à ce moment)... Une histoire étrange venue du froid. Ca y est, je viens de fermer ce livre , que j'ai découvert lors du challenge Cold Winter. Tout cela me laisse perplexe..... Ce qui m'arrive rarement lors d'une lecture. Une impression générale d'étrangeté s'empare de mon esprit. Je me suis laissée happer par le récit si envoûtant. Un univers onirique, peuplé de légendes nordiques (gnomes, trolls, elfes, fées) qui m'a ramené droit à des récits d'enfance tels le Leprechaun qui me faisait si peur!! Des sensations parfois déplaisantes lors des chapitres qui parlaient de livres contaminés - je me suis même surprise à vérifier quelques tranches de très vieux livres de ma bibliothèque pour voir s'il n'y avait pas de moisissures - Je ne reviens pas sur l'histoire (voir le résumé de couverture). Je ne sais pas où l'auteur a voulu nous emmener - pas dans la réalité en tout cas - dans nos souvenirs d'enfance peut-être, dans des réminiscences de nos propres lectures? En tout cas, c'est certain, il n'est pas ordinaire celui-ci. Une critique propose de le classer entre Twin Peaks et les Frères Grimm . Je suis assez d'accord. Parlons de la fin, l'épilogue. Qui est assez longue (justement l'action se situe à ce moment) et ce n'est pas un vrai dénouement pour ma part. Il manque un chapitre. Ou alors c'est fait exprès pour nous laisser imaginer notre proposition de final (ou une suite?).
          Lire la suite
          En lire moins
        • aliasdam Posté le 6 Janvier 2018
          Dans un petit village de Finlande, un groupe d’écrivains se réunit sous l’autorité de l’inconditionnel Laura Lumikko, figure essentielle de la littérature jeunesse. Un nouveau membre se joint au groupe au moment où Lumikko disparait dans des conditions douteuses… Roman déjanté lorgnant vers les Contes de Grimm, mais une envie dévorante se fait ressentir de découvrir les secrets les plus inavouables de cette petit tribu secrète. Déboussolé, intrigué, confus, amusé, on passe par de nombreux états à travers ce roman surprenant, angoissant savoureux.
        • christinebeausson Posté le 29 Décembre 2017
          Comment ne pas penser à la grande dame de la littérature jeunesse finlandaise, connue dans le monde entier Tove Janssen en lisant ce livre ! En effet les deux univers se croisent avec le monde des Moumines pour l'une et la série des Bourg-aux-monstres pour l'autre, avec les noms des personnages aussi farfelus, Snif, le Snorque, la petite Mu, le Renaclerican, Tou-ticki et L’Émule pour l'une, et Bobo Rix-Rax, Humidon, Boule-d'ecorce, l'étrange bestiole et la Blanche-Mère pour l'autre, avec le Rat Musqué, le profond philosophe qui vit chez les Moumines, et l'empereur rat, qui règne au Bourg-aux-monstres ! Passer ces premières constatations, en découvrant ce roman, nous sommes dans une autre dimension. La littérature jeunesse n'est pas le sujet du livre. Nous nous interrogeons sur le mystère de la création littéraire, Comment pénétrer dans l'imaginaire des autres ? Qu'est ce qui nourrit nos propres fantasmes ? Une des réponses proposées est peut être simplement l'autre, les autres, tous les autres ! L'autre mystère évoqué est celui de la maladie des livres, cette lèpre qui dévore les textes en ne laissant que poussière ... peut être simplement l'oubli ! J'aurai grand plaisir à découvrir d'autres titres de cet auteur .... je ne me risquerai pas dans le... Comment ne pas penser à la grande dame de la littérature jeunesse finlandaise, connue dans le monde entier Tove Janssen en lisant ce livre ! En effet les deux univers se croisent avec le monde des Moumines pour l'une et la série des Bourg-aux-monstres pour l'autre, avec les noms des personnages aussi farfelus, Snif, le Snorque, la petite Mu, le Renaclerican, Tou-ticki et L’Émule pour l'une, et Bobo Rix-Rax, Humidon, Boule-d'ecorce, l'étrange bestiole et la Blanche-Mère pour l'autre, avec le Rat Musqué, le profond philosophe qui vit chez les Moumines, et l'empereur rat, qui règne au Bourg-aux-monstres ! Passer ces premières constatations, en découvrant ce roman, nous sommes dans une autre dimension. La littérature jeunesse n'est pas le sujet du livre. Nous nous interrogeons sur le mystère de la création littéraire, Comment pénétrer dans l'imaginaire des autres ? Qu'est ce qui nourrit nos propres fantasmes ? Une des réponses proposées est peut être simplement l'autre, les autres, tous les autres ! L'autre mystère évoqué est celui de la maladie des livres, cette lèpre qui dévore les textes en ne laissant que poussière ... peut être simplement l'oubli ! J'aurai grand plaisir à découvrir d'autres titres de cet auteur .... je ne me risquerai pas dans le monde de la science fiction et du fantastique qui semble son domaine privilégié, car j'ai du mal à entrer dans cette autre réalité, les mondes parallèles restent pour moi un domaine inconnu. Finalement peut être que Tove et Pasi ont tous deux fondé une mystérieuse société et que leur jeu leur permet de déverser .... ce qui explique ce livre ! Si ce message reste pour vous obscur, il ne vous reste plus qu'à commencer la lecture de "Lumikko" !
          Lire la suite
          En lire moins
        Lisez inspiré avec 10/18 !
        Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.