Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264075383
Code sériel : 5605
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Lune d'automne

Aude Carlier (traduit par)
Date de parution : 08/10/2020
Dans un Japon à l’atmosphère troubante, un jeune homme tente d’en savoir plus sur sa sœur récemment assassinée.
Japon, 1994. Par une nuit pluvieuse, Keiko Ishida est poignardée à plusieurs reprises et abandonnée sur l’asphalte. Pour Ren, le frère qu’elle a élevé et aimé comme une mère, sa mort est une catastrophe incompréhensible. Avide d’explications, il quitte aussitôt sa ville pour celle de sa sœur, emménage dans son... Japon, 1994. Par une nuit pluvieuse, Keiko Ishida est poignardée à plusieurs reprises et abandonnée sur l’asphalte. Pour Ren, le frère qu’elle a élevé et aimé comme une mère, sa mort est une catastrophe incompréhensible. Avide d’explications, il quitte aussitôt sa ville pour celle de sa sœur, emménage dans son appartement et accepte le poste de professeur qu’elle occupait. Mais plus Ren essaie de se rapprocher de Keiko, plus celle-ci lui échappe. Qui était-elle réellement ?
Hanté par des rêves et des réminiscences étranges, troublé par l’une de ses élèves, Ren entame sans le savoir un voyage intérieur qui mettra au jour de douloureux secrets.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264075383
Code sériel : 5605
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Ortie27 Posté le 4 Novembre 2021
    1994. Dans l'un des pays les plus sûrs du monde, le Japon : un féminicide. Keiko Ishida est assassinée en plein milieu d'une nuit pluvieuse. Ren, son petit frère est ébranlé par sa mort. C'est alors que pour trouver des réponses à ses questions, il suivra les pas de sa sœur à Akakawa, en occupant le même poste, en prenant le même logement et quelques-unes de ses habitudes.  Qu'est-ce que cherche réellement Ren Ishida ? Sa sœur a-t-elle réellement existé dans la réalité ? Parfois ce récit mystérieux nous pousse à en douter. Et finalement… NO SPOIL  Les personnages secondaires et leurs relations avec le personnage principal sont très intrigants : Seven Stars, jeune fille de 17 ans m'a rappelé May Kashara des chroniques de l'oiseau à ressort d'Haruki Murakami… Hey les Harukistes @liredeslivresdelivre @jokareopage ... Il y a le couple Katou, et Couette Couette qui le rejoint en rêve.  Ce récit prenait parfois les mêmes teintes qu'un Murakami, tout en étant bien différent dans son écriture (descriptions dans le titre des chapitres, relations entre les personnages, univers onirique, terrain maudit). Plus Ren tente de s'approcher de sa sœur disparue, plus elle lui échappe.  Ren fera beaucoup de rêves avec la petite Couette Couette dedans et d'autres qui lui feront... 1994. Dans l'un des pays les plus sûrs du monde, le Japon : un féminicide. Keiko Ishida est assassinée en plein milieu d'une nuit pluvieuse. Ren, son petit frère est ébranlé par sa mort. C'est alors que pour trouver des réponses à ses questions, il suivra les pas de sa sœur à Akakawa, en occupant le même poste, en prenant le même logement et quelques-unes de ses habitudes.  Qu'est-ce que cherche réellement Ren Ishida ? Sa sœur a-t-elle réellement existé dans la réalité ? Parfois ce récit mystérieux nous pousse à en douter. Et finalement… NO SPOIL  Les personnages secondaires et leurs relations avec le personnage principal sont très intrigants : Seven Stars, jeune fille de 17 ans m'a rappelé May Kashara des chroniques de l'oiseau à ressort d'Haruki Murakami… Hey les Harukistes @liredeslivresdelivre @jokareopage ... Il y a le couple Katou, et Couette Couette qui le rejoint en rêve.  Ce récit prenait parfois les mêmes teintes qu'un Murakami, tout en étant bien différent dans son écriture (descriptions dans le titre des chapitres, relations entre les personnages, univers onirique, terrain maudit). Plus Ren tente de s'approcher de sa sœur disparue, plus elle lui échappe.  Ren fera beaucoup de rêves avec la petite Couette Couette dedans et d'autres qui lui feront emprunter de nouvelles voix de réflexions. Un voyage à l'intérieur de lui-même. Douloureux… J'ai beaucoup aimé ce récit sensible, et mystérieux.  Il parle de la relation fusionnelle d'une grande sœur avec son petit frère qu'elle veut protéger.  C'est le premier roman de Clarissa Goenawan. Celui-ci m'a parfois fait penser a un bon Murakami, sans qu'il ne soit une simple copie banale et bancale puisque la fin s'achève en un polar classique. Pourquoi pas. Je trouve que le style d'écriture direct et la frontière entre le monde onirique et réel plus présente l'ont démarqué... le livre. Un récit très bien ficelé, un page turner tant l'intrigue est bonne et les directions du dénouement possible bien différentes les unes des autres. Vous allez agiter votre propre monde imaginaire.  Ce livre nous plonge également dans la société japonaise…
    Lire la suite
    En lire moins
  • leslivresdEmma Posté le 11 Août 2021
    Lune d’automne de Clarissa Goenawan Paru aux éditions 10 /18 Premières phrases : » Au début, rien d’anormal. J’étais au téléphone avec ma sœur. Elle était assise à son bureau près de la fenêtre, dans la chambre qu’elle louait à Akakawa. » Me voici à nouveau plongé au cœur du Japon, mais cette fois aucun temple, aucune recette de cuisine, aucun art sacré ne me sera enseignée. Les plats consommés viendront d’un « konbini », une épicerie ouverte 365 jours par an de jours comme de nuit et le côté pittoresque prendra la forme d’un « juku » une école de perfectionnement scolaire privée. Nous voici donc à Akakawa, peu après la crémation de Keiko Ishiba, jeune enseignante d’une trentaine d’années ? Nous serons au côté de Ren, son jeune frère qu’elle a pratiquement élevé, leurs parents étant bien trop occupés à autre chose. Ren en mettant ses pas dans les pas de sa sœur, va tenter de comprendre pourquoi celle-ci a été retrouvée gisant au milieu... Lune d’automne de Clarissa Goenawan Paru aux éditions 10 /18 Premières phrases : » Au début, rien d’anormal. J’étais au téléphone avec ma sœur. Elle était assise à son bureau près de la fenêtre, dans la chambre qu’elle louait à Akakawa. » Me voici à nouveau plongé au cœur du Japon, mais cette fois aucun temple, aucune recette de cuisine, aucun art sacré ne me sera enseignée. Les plats consommés viendront d’un « konbini », une épicerie ouverte 365 jours par an de jours comme de nuit et le côté pittoresque prendra la forme d’un « juku » une école de perfectionnement scolaire privée. Nous voici donc à Akakawa, peu après la crémation de Keiko Ishiba, jeune enseignante d’une trentaine d’années ? Nous serons au côté de Ren, son jeune frère qu’elle a pratiquement élevé, leurs parents étant bien trop occupés à autre chose. Ren en mettant ses pas dans les pas de sa sœur, va tenter de comprendre pourquoi celle-ci a été retrouvée gisant au milieu de la rue, sous un lampadaire le corps lardé de coups de couteau. En logeant dans la même chambre, en occupant le même poste, en côtoyant les mêmes personnes peut être alors, comprendra-t-il ce crime sordide. Ce roman n’est pas un roman policier, car même si Ren mène l’enquête et tache d’en savoir plus sur le meurtre de Keiko, nous ne nous retrouvons pas entrainer dans une course à la vérité et à la justice. Ren avance pas à pas sur le chemin de l’explication, guidé par des rêves et des souvenirs, il apprend à connaitre sa sœur et à mieux se connaitre également. Premier roman de Clarissa Goenawan, traduit de l’anglais (Singapour) par Aude Carlier, ce titre vous séduira par sa maitrise et par sa profondeur. Intimiste et sensible, un vrai coup de cœur. Emma aime -Partir encore -Le charme onirique de ce roman -Les multiples facettes du Japon.
    Lire la suite
    En lire moins
  • celine_attendue_ Posté le 13 Mars 2021
    Ren est un homme qui vient de terminer ses études. Sa soeur qui l'avait élevé comme une seconde mère avait quitté la foyer quelques années auparavant pour une obscure raison et voici qu'elle est retrouvée assassinée en pleine rue. Ren veut savoir ce qu'il s'est passé. Ce roman n'est pas un roman policier. Ren passant souvent dans un état de rêverie, il se remémore des souvenirs et entame une réflexion sur ce qui a pu arriver à sa soeur. On en apprend aussi sur la société japonaise ; les relations familiales qui m'ont assez étonnées, la pudeur, l'honneur, les relations de travail, etc. C'était très intéressant ; j'ai beaucoup aimé la manière de présenter les choses et cette rêverie qui revenait sans cesse, c'était très délicat, très onirique.
  • Zephyrine Posté le 3 Juillet 2019
    L'histoire est une parenthèse dans la vie de Ren Ishida, un jeune japonais qui vient de finir ses études dans une université prestigieuse, et qui quitte Tokyo quelques mois en raison du décès de sa soeur. Très proche de celle ci durant son enfance, il ne l'a pas revu depuis plusieurs années mais est en contact avec elle régulier au téléphone. Très affecté par son décès, il va suivre ses traces en reprenant son travail et son logement. Même s'il existe une petite intrigue autour de la mort de sa soeur, c'est surtout le deuil de Ren qui est au coeur de ce livre, avec la notion très forte du souvenir et de l'attachement. L'auteur sait décrire finement les personnages et leurs sentiments, les pages se tournent facilement pour les suivre dans leur cheminement. Merci aux éditions les escales et netgalley pour cette lecture.
  • sylvaine Posté le 28 Juin 2019
    Lune d'automne Clarissa Goenawan Les escales février 2019 #LuneDautomne #NetGalleyFrance Ce premier roman de toute beauté est traduit de l'anglais (Singapour) L'action du roman se situe à Arakawa non loin de Tokyo. Ren Ishida est venu aux obsèques de sa soeur Keiko que l'on a retrouvée assassinée dans un parc non loin de chez elle. Venu pour quelques jours il va essayer de découvrir qui l'a tuée et pourquoi elle a été tuée. Pour cela il va devoir rester plus longtemps et essayer de mieux connaitre une soeur plus âgée mais qu'il aimait profondément.Certes ils ne s'étaient pas vus depuis longtemps mais chaque semaine sa soeur l'appelait pour s'inquiéter de ce qu'il devenait. Vivre sans elle est pour lui plus que douloureux. Ses nuits sont peuplées de rêves; Est-ce elle qui lui apparait, qui est cette petite fille? Patiemment, pas à pas il déroule le fil d'Ariane qui le mènera à celle qu'était vraiment sa soeur.... Un premier roman qui mérite le détour! Une auteure qui m'a séduite par son écriture . ses personnages sont excessivement bien travaillés, la société japonaise est "décortiquée", de nombreuses clefs de compréhension permettent de mieux comprendre les acteurs de ce drame. Ce voyage au Pays du Soleil... Lune d'automne Clarissa Goenawan Les escales février 2019 #LuneDautomne #NetGalleyFrance Ce premier roman de toute beauté est traduit de l'anglais (Singapour) L'action du roman se situe à Arakawa non loin de Tokyo. Ren Ishida est venu aux obsèques de sa soeur Keiko que l'on a retrouvée assassinée dans un parc non loin de chez elle. Venu pour quelques jours il va essayer de découvrir qui l'a tuée et pourquoi elle a été tuée. Pour cela il va devoir rester plus longtemps et essayer de mieux connaitre une soeur plus âgée mais qu'il aimait profondément.Certes ils ne s'étaient pas vus depuis longtemps mais chaque semaine sa soeur l'appelait pour s'inquiéter de ce qu'il devenait. Vivre sans elle est pour lui plus que douloureux. Ses nuits sont peuplées de rêves; Est-ce elle qui lui apparait, qui est cette petite fille? Patiemment, pas à pas il déroule le fil d'Ariane qui le mènera à celle qu'était vraiment sa soeur.... Un premier roman qui mérite le détour! Une auteure qui m'a séduite par son écriture . ses personnages sont excessivement bien travaillés, la société japonaise est "décortiquée", de nombreuses clefs de compréhension permettent de mieux comprendre les acteurs de ce drame. Ce voyage au Pays du Soleil Levant ne peut que ravir les amateurs de littérature asiatique en particulier de littérature nippone. Un grand merci aux éditions Les Escales pour ce beau voyage.
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…