Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266293174
Code sériel : J3283
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 912
Format : 108 x 177 mm

Lune Pourpre - tome 1 : Initiée

Date de parution : 09/01/2020
"Un jour, on m'a dit que ce pouvoir exacerbé qui grandissait en moi ne pouvait plus être caché. 
Pour le bien de toutes les espèces opprimées, je me devais d'être une initiée". 
Lilith, fille de paysan dans un village reculé et rongé par les superstitions et les cultes de divinités, a le don de communiquer avec l’esprit des gens. Obligée de dissimuler cette faculté, elle reçoit un jour la visite d’un homme qui prétend pouvoir la protéger de tous les dangers. Malgré... Lilith, fille de paysan dans un village reculé et rongé par les superstitions et les cultes de divinités, a le don de communiquer avec l’esprit des gens. Obligée de dissimuler cette faculté, elle reçoit un jour la visite d’un homme qui prétend pouvoir la protéger de tous les dangers. Malgré elle, Lilith va devoir faire face à de nouvelles responsabilités, et partir en quête de sa véritable nature, dans un monde où elle est considérée comme une icône susceptible de redonner à Hibendrill sa splendeur d’antan.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266293174
Code sériel : J3283
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 912
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • valentbarbero Posté le 20 Juin 2020
    Hello ! Comment allez-vous ? On se retrouve aujourd'hui pour parle de Initiée de Laëtitia Danae et publié chez snag. C'est la dernière lecture que j'ai fait pour le mois de la fantasy et c'était vraiment sympa, j'ai beaucoup aimé et j'ai hâte de lire la suite. C'est ici l'histoire de Lilith, une petite fille de 10 ans au début de l'histoire. C'est une fille de paysan et vit seule avec son père depuis la mort de sa mère. Lilith n'est pas une fille ordinaire, elle a des capacités exceptionnelles qui font qu'elle doit finalement quitter son père et son village où elle n'est plus en sécurité. Cette histoire est très sympa bien que l'écriture soit un peu trop narrative et riche en descriptions pour moi mais ça va cela ne m'a pas gêné plus que ça. J'ai apprécié les personnages et leur pouvoir, le monde, les coutume et les créatures, surtout les loups. Ce livre pour sa majorité pose les bases, jusqu'à ce que lilith soit en âge d'accomplir son destin. En bref c'était une bonne introduction, un bon début et j'ai bien envie de lire la suite.
  • Les_deux_artistes_ Posté le 30 Mai 2020
    J’ai découvert les éditions SNAG avec le premier tome de Lune pourpre qui a été un coup de cœur. Il est rare que je vous parle d’une maison d’édition en particulier, mais celle-ci mérite que l’on s’y penche et je ne doute pas de lire un autre ouvrage de cette maison d'édition qui s’axe sur l’imaginaire, j’adore.  Puis la couverture est magnifique, on y voit une femme et un loup dans une seule silhouette mêlée.  Ce roman nous plonge un monde peuplé de créatures magiques : Nephel, Abels, Amazones, Nains, Thaumaturges, Cournols et loup du Daïs. L’une d’elle règne en maitre sur Hibendrill. Il s’agit de Donovan, un Nephel, une créature magique d'apparence humaine pourvue de grandes ailes noires dans le dos et réputé invincible. On est plongé dans un monde merveilleux peuplé de diverse créatures en guerre l’une contre les autres et où une étrange prédiction semble déterminer l’avenir de trois jeunes gens. Parmi eux Moira, une fillette aux dons extraordinaires est forcée de quitter son foyer afin d’être initié.  Malgré cette destinée toute tracée, il y aura quelques erreurs de parcours et un événement en particulier qui n’était pas du tout prévue, une malédiction.  Vous l’aurez compris, il s’agit d’un roman initiatique, où une jeune enfant devient une jeune femme. En effet, Moira vivra des expériences qui lui feront comprendre qu’elle... J’ai découvert les éditions SNAG avec le premier tome de Lune pourpre qui a été un coup de cœur. Il est rare que je vous parle d’une maison d’édition en particulier, mais celle-ci mérite que l’on s’y penche et je ne doute pas de lire un autre ouvrage de cette maison d'édition qui s’axe sur l’imaginaire, j’adore.  Puis la couverture est magnifique, on y voit une femme et un loup dans une seule silhouette mêlée.  Ce roman nous plonge un monde peuplé de créatures magiques : Nephel, Abels, Amazones, Nains, Thaumaturges, Cournols et loup du Daïs. L’une d’elle règne en maitre sur Hibendrill. Il s’agit de Donovan, un Nephel, une créature magique d'apparence humaine pourvue de grandes ailes noires dans le dos et réputé invincible. On est plongé dans un monde merveilleux peuplé de diverse créatures en guerre l’une contre les autres et où une étrange prédiction semble déterminer l’avenir de trois jeunes gens. Parmi eux Moira, une fillette aux dons extraordinaires est forcée de quitter son foyer afin d’être initié.  Malgré cette destinée toute tracée, il y aura quelques erreurs de parcours et un événement en particulier qui n’était pas du tout prévue, une malédiction.  Vous l’aurez compris, il s’agit d’un roman initiatique, où une jeune enfant devient une jeune femme. En effet, Moira vivra des expériences qui lui feront comprendre qu’elle est sa place dans le monde tout en s’interrogeant sur elle-même.  J’ai apprécié l’univers de l’auteur, car on ne se contente pas d'effleurer un univers, on l’explore dans les moindres détails. On suit Moira, mais également les personnages qui l’entourent qui ont tous leur importance dans l'histoire. Laëtitia Danae a fait un travail remarquable en nous proposant un monde imaginaire riche et une histoire pleine de rebondissements.  Concernant l’écriture de l’auteur, elle est fluide et rythmée. Il n’y a aucun temps mort, bien sûr il y a des moments plus rythmée que d’autre, mais à aucun moment on s’ennuie. J’ai vu défiler les pages sans m’en apercevoir.  En bref, c’est un coup de cœur. C'est un très beau roman Young-Adult où se mêlent légendes, malédictions, apprentissages et combats dans un monde magique peuplé de diverses créatures. Il me tarde de découvrir la suite.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LesFantasydAmanda Posté le 24 Mai 2020
    --- Cette auteure que j’ai envie de suivre --- Après avoir lu Rozenn, duologie qui a dépassé toutes mes attentes, j’étais impatiente de me lancer dans une autre saga de l’auteure. J’ai donc proposé à Jabber The Reader, qui partage mon amour pour Rozenn, de lire ensemble Initiée. Ce premier volet traînait en effet dans ma PAL depuis la Foire du Livre de Bruxelles de 2019. Alors, verdict ? Pour moi, mais aussi pour ma binôme, Lune pourpre n’égale pas Rozenn, peut-être parce qu’il s’agit de la toute première saga de Laëtitia Danae. Et puis, il faut dire que ce sont deux genres totalement différents. Cependant, j’ai bon espoir de voir mon appréciation grandir au fil des tomes. Mais revenons-en à Initiée. Qu’en ai-je pensé ? --- Comme un air de ressemblance --- Dans les premiers chapitres, l’univers m’a étrangement rappelé celui d’Eragon, excepté que le héros est une héroïne et les dragons, des loups. D’ailleurs, c’est peut-être pour cette raison que j’ai mis la barre un peu haut, ayant adoré L’Héritage de Christopher Paolini. Mais j’y reviendrai plus tard. Quoi qu’il en soit, Lune pourpre possède un univers bien à lui, et c’est probablement son plus grand point fort. En un tour de main,... --- Cette auteure que j’ai envie de suivre --- Après avoir lu Rozenn, duologie qui a dépassé toutes mes attentes, j’étais impatiente de me lancer dans une autre saga de l’auteure. J’ai donc proposé à Jabber The Reader, qui partage mon amour pour Rozenn, de lire ensemble Initiée. Ce premier volet traînait en effet dans ma PAL depuis la Foire du Livre de Bruxelles de 2019. Alors, verdict ? Pour moi, mais aussi pour ma binôme, Lune pourpre n’égale pas Rozenn, peut-être parce qu’il s’agit de la toute première saga de Laëtitia Danae. Et puis, il faut dire que ce sont deux genres totalement différents. Cependant, j’ai bon espoir de voir mon appréciation grandir au fil des tomes. Mais revenons-en à Initiée. Qu’en ai-je pensé ? --- Comme un air de ressemblance --- Dans les premiers chapitres, l’univers m’a étrangement rappelé celui d’Eragon, excepté que le héros est une héroïne et les dragons, des loups. D’ailleurs, c’est peut-être pour cette raison que j’ai mis la barre un peu haut, ayant adoré L’Héritage de Christopher Paolini. Mais j’y reviendrai plus tard. Quoi qu’il en soit, Lune pourpre possède un univers bien à lui, et c’est probablement son plus grand point fort. En un tour de main, Laëtita Danae nous transporte dans un monde où la magie possède ses propres lois et où des créatures, parfois très éloignées de l’être humain, sont habitées de grands pouvoirs. Chaque page est une nouvelle découverte, ce que j’ai vraiment apprécié ! En fait, le côté plus classique tient davantage dans le déroulé de l’intrigue… --- Des clichés assumés ? --- Soyons honnêtes, le scénario n’a rien de fondamentalement original ; fille de paysan, Lilith se découvre des capacités hors du commun et quitte donc son père pour embrasser sa destinée. Quelle est-elle ? Je vous laisse le deviner ! J’aurais néanmoins préféré que l’auteure sorte des sentiers battus, et ce ne fut pas le cas. Lilith suit en effet le chemin que l’on a tracé pour elle ; elle devra d’abord apprendre à contrôler sa magie et surmonter divers obstacles. Elle deviendra ainsi suffisamment forte pour affronter le véritable ennemi, mais là encore, je ne vous en dirai pas plus. Vous l’aurez donc compris, l’histoire est prévisible. Bien que notre héroïne frôle la mort à plusieurs reprises, on ne craint jamais pour sa vie, plutôt pour celle de ses proches – un personnage secondaire est toujours sacrifié dans ce genre d’épopées. Alors, même si j’avais envie de poursuivre ma lecture, certaines facilités m’ont sauté aux yeux ; des problèmes épineux trouvent rapidement une solution, des épreuves quasiment insurmontables rencontrent une fin heureuse, etc. --- Les personnages non plus n’échappent pas aux stéréotypes --- Lilith est le type d’héroïne que l’on a tous déjà croisé dans un bon roman d’heroic fantasy. Jeune fille au grand cœur, elle n’en est pas moins impulsive et tête de mule, ce qui la mène parfois à se jeter dans la gueule du loup. Mais c’est justement ce qui fait le piment de cette histoire ! Alors, si je regrette qu’elle n’ait pas été plus nuancée, je l’ai quand même appréciée. En fait, je m’attendais à ces lieux communs, raison pour laquelle je n’ai pas été déçue. J’espère simplement que l’on découvrira d’autres pans de sa personnalité dans les tomes suivants. Par contre, je rejoins ma binôme de lecture sur un point : était-ce vraiment nécessaire de dédier 200 pages à son enfance ? Certes, celle-ci n’est pas dénuée d’intérêt, mais l’histoire tarde vraiment à décoller et ça lui porte préjudice, selon moi. Enfin, concernant les personnages secondaires, il n’y a pas grand-chose à ajouter. Je peux ranger chacun d’entre eux dans des cases (le meilleur ami amoureux, le protecteur bienveillant, l’ennemi machiavélique…), ce que je déplore. Mais là encore, j’attends davantage d’approfondissement dans la suite, en particulier pour les antagonistes. Vous me trouvez naïve ? Peut-être, mais je fais confiance à Laëtitia Danae pour me surprendre ! --- Un revirement qui me laisse perplexe --- Alors que l’histoire se poursuit, que les aventures de Lilith se multiplient, que les enjeux gagnent en précision, l’auteure amorce un nouveau tournant dans l’intrigue. Or, je ne suis pas sûre d’y adhérer ! Néanmoins, cet élément survient très tard dans le récit et je ne veux pas vous spoiler. Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’il concerne Helian. (N’hésitez pas à venir m’en parler en message privé, si l’envie vous en prend.) Quoi qu’il en soit, je réserve mon jugement. Suite au prochain numéro !
    Lire la suite
    En lire moins
  • BeneRogue Posté le 23 Avril 2020
    Initiée est le premier tome d'une trilogie fantasy Young Adult, Lune Pourpre. L'auteure nous plonge dans un fabuleux et merveilleux univers, avec des peuples mystérieux. On suit Lilith, le personnage principal, que l'on voit grandir tout au long du roman, qui commence à ses neuf ans, et finit à ses dix-huit. C'est ce qui fait que l'on s'attache à elle, on la voit gagner en maturité. Les personnages secondaires sont tout aussi intéressant, et bien développé. L'écriture est fluide, poétique, et très immersive. En conclusion, un bon roman !
  • booksandromance Posté le 22 Avril 2020
    Mais quelle claque pour ce tome un ! Un vrai coup de coeur, même un coup de foudre pour cette histoire. L’auteure nous emporte dans un monde, celui de Lilith, une jeune fille de 10 ans qui ne peux pas vraiment être elle-même. En effet, elle doit cacher ses pouvoirs aux habitants de son village. Jusqu’au jour où elle fait la rencontre de Sando, venue la chercher pour la protéger et lui faire découvrir qui elle est vraiment. Si on commence l’histoire avec une Lilith de 10 ans, on la voit grandir au fil des pages, passant d’une petite fille au caractère déjà bien trempé à une jeune femme forte, pleinement consciente de qui elle est et de ce dont elle est capable. Si je devais ressembler à un personnage de livre, j’aimerai vraiment ressembler à Lilith. Elle est forte, déterminée, loyale, courageuse et surtout, elle n’a pas peur de se battre pour ce qu’elle est et ce qu’elle aime. Son amour inconditionnel pour son père, son attachant à cette famille qu’elle s’est construite à Sanshee, à Shae. On ne peux qu’aimer Lilith. L’auteure a créée un monde vaste, remplis de détails, de créatures imaginaires, et de légendes fascinantes. On voyage, on... Mais quelle claque pour ce tome un ! Un vrai coup de coeur, même un coup de foudre pour cette histoire. L’auteure nous emporte dans un monde, celui de Lilith, une jeune fille de 10 ans qui ne peux pas vraiment être elle-même. En effet, elle doit cacher ses pouvoirs aux habitants de son village. Jusqu’au jour où elle fait la rencontre de Sando, venue la chercher pour la protéger et lui faire découvrir qui elle est vraiment. Si on commence l’histoire avec une Lilith de 10 ans, on la voit grandir au fil des pages, passant d’une petite fille au caractère déjà bien trempé à une jeune femme forte, pleinement consciente de qui elle est et de ce dont elle est capable. Si je devais ressembler à un personnage de livre, j’aimerai vraiment ressembler à Lilith. Elle est forte, déterminée, loyale, courageuse et surtout, elle n’a pas peur de se battre pour ce qu’elle est et ce qu’elle aime. Son amour inconditionnel pour son père, son attachant à cette famille qu’elle s’est construite à Sanshee, à Shae. On ne peux qu’aimer Lilith. L’auteure a créée un monde vaste, remplis de détails, de créatures imaginaires, et de légendes fascinantes. On voyage, on frisonne, on pleure et on rit avec nos personnages. Laetitia Danae ne fait pas qu’une entrée en la matière avec ce premier tome. Non, on est plongé directement dans son univers, qu’elle explore en profondeur. Sa plume est captivante, riche et surtout, on ne s’ennuie pas une seule seconde malgré les quelques 500 pages du livre.
    Lire la suite
    En lire moins
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.