Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266268240
Code sériel : 16648
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 368
Format : 108 x 177 mm

Machiavel et Savonarole

La Glace et le Feu

Date de parution : 21/09/2017
À la fin du XVe siècle, Florence, enviée pour sa prospérité, ses splendeurs mais aussi ses intrigues, exerce une fascination sur le monde.
Deux hommes que tout oppose cherchent à s’imposer dans la ville et dominer les consciences. Le premier, Jérôme Savonarole, a un tempérament de feu. Prédicateur exalté, il prétend...
À la fin du XVe siècle, Florence, enviée pour sa prospérité, ses splendeurs mais aussi ses intrigues, exerce une fascination sur le monde.
Deux hommes que tout oppose cherchent à s’imposer dans la ville et dominer les consciences. Le premier, Jérôme Savonarole, a un tempérament de feu. Prédicateur exalté, il prétend recevoir des messages de Dieu, remplit les églises, et finit par provoquer la fuite des Médicis jusqu’à son excommunication. Il finit torturé, pendu, brûlé.
À l’inverse, Nicolas Machiavel, est la glace, la prudence, le calcul. Après l’exécution de son rival, il essaye de s’approcher du cercle enchanté du pouvoir. Il dispose pour cela d’une arme redoutable : sa plume. Machiavel dédie son essai, Le Prince, à Laurent le Magnifique.
Le machiavélisme est né, ou l’art de conquérir et de conserver le pouvoir par la « ruse du renard » et la « force du lion ».
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266268240
Code sériel : 16648
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 368
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Cyrlight Posté le 28 Octobre 2018
    Machiavel et Savonarole : La glace et le feu est un roman historique qui présente deux figures emblématiques de la fin du XVème siècle et du début du XVIème à Florence : le frère dominicain Jérôme Savonarole et Nicolas Machiavel, auteur du célèbre Prince. Contrairement à ce que le titre laisse présager, et ce fut à mon goût une déception, l'oeuvre ne nous livre non pas un face à face entre le religieux et le penseur, mais deux récits de vie séparés et totalement différents, dans leur style aussi bien que dans leur contenu. La première partie, sur un Savonarole raconté à la troisième personne, est longue et répétitive. Au fil des pages, les mêmes idées reviennent, et à force de lire qu'il veut débarrasser la chrétienté des hérétiques et des sodomites, ou que le pape menace de l'excommunier s'il continue à prêcher, ce qu'il fait quand même, c'est quelque peu lassant. Les chapitres se suivent et se ressemblent, jusqu'à la chute de Savonarole. La seconde partie, consacrée à Machiavel, est plus intéressante. En immersion totale grâce à la narration interne, on suit le parcours d'un homme incroyablement intelligent, et surtout dévoué corps et âme à la ville de Florence, pour laquelle il... Machiavel et Savonarole : La glace et le feu est un roman historique qui présente deux figures emblématiques de la fin du XVème siècle et du début du XVIème à Florence : le frère dominicain Jérôme Savonarole et Nicolas Machiavel, auteur du célèbre Prince. Contrairement à ce que le titre laisse présager, et ce fut à mon goût une déception, l'oeuvre ne nous livre non pas un face à face entre le religieux et le penseur, mais deux récits de vie séparés et totalement différents, dans leur style aussi bien que dans leur contenu. La première partie, sur un Savonarole raconté à la troisième personne, est longue et répétitive. Au fil des pages, les mêmes idées reviennent, et à force de lire qu'il veut débarrasser la chrétienté des hérétiques et des sodomites, ou que le pape menace de l'excommunier s'il continue à prêcher, ce qu'il fait quand même, c'est quelque peu lassant. Les chapitres se suivent et se ressemblent, jusqu'à la chute de Savonarole. La seconde partie, consacrée à Machiavel, est plus intéressante. En immersion totale grâce à la narration interne, on suit le parcours d'un homme incroyablement intelligent, et surtout dévoué corps et âme à la ville de Florence, pour laquelle il n'y a rien qu'il ne serait en mesure de subir ou d'entreprendre. On découvre ainsi le portrait d'un homme prudent, réfléchi et calculateur, celui qui aura côtoyé les plus grands noms de l'époque, de Cesare Borgia et Lorenzo de Medicis à la cour du roi de France. Il est fascinant de suivre ses observations, qui donneront par la suite naissance à l'oeuvre de sa vie, le Prince, ainsi que ses gloires et ses déboires. La plume est simple à lire, fluide et sobre, ce qui permet de se concentrer aisément sur le côté historique du roman. J'en ressors néanmoins avec un avis très partagé, à l'image même du livre. Si la moitié sur Machiavel est très bonne, pour ne pas dire excellente, celle sur Savonarole n'est pas à la hauteur. Dommage.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.