En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Magisterium - tome 01 : L'épreuve de fer

        Pocket jeunesse
        EAN : 9782266282666
        Code sériel : J3077
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 352
        Format : 108 x 177 mm
        Magisterium - tome 01 : L'épreuve de fer

        ,

        Julie LAFON (Traducteur)
        Collection : Magisterium
        Série : Magisterium
        Date de parution : 19/04/2018
        Un nouveau-né abandonné.
        Une inscription gravée dans la glace :
        « Tuez cet enfant. »
        Douze ans plus tard… Callum Hunt aimerait être un garçon comme les autres. Il a tenté d’ignorer la magie qu’il portait en lui mais son don le rattrape. Il doit désormais intégrer le Magisterium, une école fabuleuse et...
        Un nouveau-né abandonné.
        Une inscription gravée dans la glace :
        « Tuez cet enfant. »
        Douze ans plus tard… Callum Hunt aimerait être un garçon comme les autres. Il a tenté d’ignorer la magie qu’il portait en lui mais son don le rattrape. Il doit désormais intégrer le Magisterium, une école fabuleuse et terrifiante où l’attendent des révélations sur son passé. Et son plus grand défi reste à venir…
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266282666
        Code sériel : J3077
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 352
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket jeunesse
        7.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Ewylyn Posté le 5 Novembre 2017
          Une série que j'avais hâte de découvrir vu sa très belle couverture et son résumé très intéressant. Sans être un coup de coeur, le premier tome offre une sympathique lecture dont je suis curieuse de découvrir la suite. J'ai aussi eu de bonnes surprises, notamment dans le final, il y a de bons ingrédients pour passer un bon moment. L'intrigue nous présente un jeune adolescent, Callum, surprotégé par son père, un ancien mage occupé à haïr le Magisterium et tout ce qui a un lien avec la magie. Callum se retrouve malgré lui enrôler dans cette école de magie, dans leurs histoires passées et leurs secrets. Callum veut échouer, il veut rentrer chez lui jusqu'au jour où il se met en quête de vérité. Un chemin qui va le mener vers l'Ennemi de la Mort, un puissant mage inquiétant. L'histoire — qui apparaît simple et réchauffée — se révèle plus complexe et passionnante que prévu. Je ne m'attendais pas à ces révélations et ces surprises, concernant Callum, son ami Aaron, sur l'Ennemi de la Mort... L'intrigue s'écoule lentement, mais sûrement, avec une belle touche de magie, du mystère et une petite pointe d'aventure. Le premier tome s'avère très introductif, malheureusement. Néanmoins, j'ai... Une série que j'avais hâte de découvrir vu sa très belle couverture et son résumé très intéressant. Sans être un coup de coeur, le premier tome offre une sympathique lecture dont je suis curieuse de découvrir la suite. J'ai aussi eu de bonnes surprises, notamment dans le final, il y a de bons ingrédients pour passer un bon moment. L'intrigue nous présente un jeune adolescent, Callum, surprotégé par son père, un ancien mage occupé à haïr le Magisterium et tout ce qui a un lien avec la magie. Callum se retrouve malgré lui enrôler dans cette école de magie, dans leurs histoires passées et leurs secrets. Callum veut échouer, il veut rentrer chez lui jusqu'au jour où il se met en quête de vérité. Un chemin qui va le mener vers l'Ennemi de la Mort, un puissant mage inquiétant. L'histoire — qui apparaît simple et réchauffée — se révèle plus complexe et passionnante que prévu. Je ne m'attendais pas à ces révélations et ces surprises, concernant Callum, son ami Aaron, sur l'Ennemi de la Mort... L'intrigue s'écoule lentement, mais sûrement, avec une belle touche de magie, du mystère et une petite pointe d'aventure. Le premier tome s'avère très introductif, malheureusement. Néanmoins, j'ai pris plaisir à découvrir l'univers fascinant inventé par Cassandra Clare et Holly Black. Le Magisterium est intéressant, chaque mage a des apprentis qu'il doit former, chaque élève passe une épreuve pour entrer dans l'école, chaque élève a un bracelet avec des perles sanctionnant une année d'étude... Il y a les règles de pratiques de la magie, cette affaire de massacre dans la neige, les monstres liés aux ténèbres, le Makhar... Chaque notion est très bien expliquée et se présente comme étant intéressante. Le style des deux auteures est très agréable à lire, sans être remarquable, j'ai bien aimé la pointe d'humour et de cynisme ; les descriptions des lieux ou des notions importantes, celles des personnages ; ou encore les répliques qui permettent d'avancer le récit. Le peu d'action présente sait se faire prenant, j'adore l'utilisation de la magie ou encore les sorties en cachette de Callum. Il y a de bons rebondissements, dans le sens où rien n'est figé, j'insiste, mais ce récit est parfois très surprenant. Le rôle d'Aaron, la vraie nature de certaines personnes, les trahisons et les faux-semblants sont très nombreux et rendent le final époustouflant à mon sens. En tout cas, si je soupçonnais quelques brides, je ne m'attendais pas à cette vérité. Les personnages sont plutôt sympathiques, même si je ne me suis attachée à aucun d'entre eux. Il n'y a pas eu assez d'actions ou de défis pour leur permettre de se dévoiler entièrement. Callum est assez intelligent, cynique, différent avec son handicap, sa manière de réfléchir ; un côté antihéros vu qu'il ne veut pas de la magie, vu son passé aussi. Tamara est la tête pensante du groupe, elle a une famille qui place la barre très haute, un fait passé très triste, elle a un fort caractère. Aaron est lui humble, simple et bienveillant, loyal et honnête, c'est un bon personnage. En conclusion, ce premier tome offre de bonnes choses et d'autres plus mitigées et pour lesquelles il va me falloir lire la suite. Les personnages sont intéressants à la base et offrent de bonnes surprises, seulement, ils manquent encore de relief pour être pleinement passionnants. L'intrigue est simple, mais elle a des passages fascinants, prenants ; avec de chouettes révélations et surprises. Tout se révèle plus complexe qu'au premier regard, l'univers est mon coup de coeur pour ce tome, il est complet et s'annonce intéressant à suivre.
          Lire la suite
          En lire moins
        • EternelAdo Posté le 27 Mai 2017
          Callum a grandi avec pour seule compagnie, Alaister, son père. Depuis la mort de sa femme dans une guerre qui a vu périr de nombreux mages, Alaister a renoncer à la magie et à ce monde qu'il rend responsable de cette perte. Lorsqu'à douze ans, Cal est convoqué pour l'examen d'entrée au Magisterium, l'école des mages, son père lui demande de tout faire pour rater les épreuves. Vu la manière dont il lui a décrit cette école et les différents maîtres qui y enseignent, ce n'est pas l'envie d'être reçu qui l'étouffe. Mais contre toutes attentes (enfin pour lui car on se doute bien qu'il va y aller 😜) que Maître Rufus, un éminent mage, le choisit comme disciple avec deux autres postulants... C'est à la lecture du troisième tome que je me suis rendu compte que je ne vous avais pas encore parler de cette série. Sacrilège (surtout après le coup de théâtre du livre 3)! Trois amis, une école de magie, un méchant en quête d'immortalité etc. Ça vous parle certainement et il est sûr que les auteures ont été un peu inspirées par d'autres œuvres littéraires mais elles y ont ajouté tout un tas de choses qui en... Callum a grandi avec pour seule compagnie, Alaister, son père. Depuis la mort de sa femme dans une guerre qui a vu périr de nombreux mages, Alaister a renoncer à la magie et à ce monde qu'il rend responsable de cette perte. Lorsqu'à douze ans, Cal est convoqué pour l'examen d'entrée au Magisterium, l'école des mages, son père lui demande de tout faire pour rater les épreuves. Vu la manière dont il lui a décrit cette école et les différents maîtres qui y enseignent, ce n'est pas l'envie d'être reçu qui l'étouffe. Mais contre toutes attentes (enfin pour lui car on se doute bien qu'il va y aller 😜) que Maître Rufus, un éminent mage, le choisit comme disciple avec deux autres postulants... C'est à la lecture du troisième tome que je me suis rendu compte que je ne vous avais pas encore parler de cette série. Sacrilège (surtout après le coup de théâtre du livre 3)! Trois amis, une école de magie, un méchant en quête d'immortalité etc. Ça vous parle certainement et il est sûr que les auteures ont été un peu inspirées par d'autres œuvres littéraires mais elles y ont ajouté tout un tas de choses qui en font une histoire très différente et plutôt agréable à lire. Elles nous offrent un page turner efficace et je regrette même que les tomes soient de plus en plus courts... Revenons en à nos trois amis, Tamara, Aaron et Cal. La fille du trio est une "fille de" qui a malgré cela beaucoup de personnalité et aussi une grande force de caractère. Aaron, le beau gosse du groupe, est aussi le plus mystérieux et le seul apprenti de sa génération a pouvoir contrôler la magie du chaos... Leur amitié est au cœur du récit et de l'évolution du jeune Callum plutôt habitué aux railleries à cause de son handicap. Il est franchement taciturne, et anticipe toutes attaques par une agressivité verbale et beaucoup de cynisme. La présence de Tamara et Aaron va progressivement le métamorphoser, l'aider à mûrir et à s'ouvrir aux autres. Un trio agréable à suivre et qui nous réserve pas mal de surprises pour la suite... Aux côtés des magies liées aux quatre éléments, il y a la magie du chaos, la plus effrayante mais aussi la seule capable de contrer "l'Ennemi de la mort" et ses porteurs de Chaos. L'univers est assez sombre, le danger semble peser en permanence et il est difficile de se sentir en sécurité dans une école souterraine qui renferme de puissants esprits malfaisants. Les leçons de maître Rufus nous aident à appréhender cet univers et sont un vrai plus pour ce tome introductif qui se termine par une bonne dose d'actions et de révélations, pleines de promesses pour la suite de cette série fantastique. Vous pouvez aussi retrouver toute l'actualité de mon blog sur ma page Facebook : https://www.facebook.com/eternelAdo
          Lire la suite
          En lire moins
        • Follepicarde Posté le 17 Avril 2017
          L'une est l'auteur de la saga Mortal instruments et l'autre celle des chroniques de Spiderwick. Elles nous proposent une nouvelle saga dont l'intrigue se passe dans une école de magie. On sent les efforts fait pour se démarquer de leur illustre collègue J.K. Rowling, la grande prêtresse du monde de la sorcellerie en littérature de jeunesse. Ici pas de baguette magique mais une magie proche de la nature et des quatre éléments. L'école est une grotte labyrinthique sous terre et l'enseignement est hardi. Comme son homologue Harry, Callum a perdu un parents lors d'une bataille contre un affreux mage qui a basculé du coté obscur de la force. Lui aussi vit dans l'ingnorance de ses capacités car son père refuse d'avoir recours à la magie et vit terrer dans un petit village américain. Comme Harry encore, il a des stigmates de ce combat : une jambe estropiée qui fait de lui la risée de ses camarades. Mais Callum a cette part de noirceur que n'a pas Harry. Lui est bien décidé à au test et ne veut pas entrer dans cette école de magie qui selon sont père est un endroit de perdition, responsable de la mort de sa... L'une est l'auteur de la saga Mortal instruments et l'autre celle des chroniques de Spiderwick. Elles nous proposent une nouvelle saga dont l'intrigue se passe dans une école de magie. On sent les efforts fait pour se démarquer de leur illustre collègue J.K. Rowling, la grande prêtresse du monde de la sorcellerie en littérature de jeunesse. Ici pas de baguette magique mais une magie proche de la nature et des quatre éléments. L'école est une grotte labyrinthique sous terre et l'enseignement est hardi. Comme son homologue Harry, Callum a perdu un parents lors d'une bataille contre un affreux mage qui a basculé du coté obscur de la force. Lui aussi vit dans l'ingnorance de ses capacités car son père refuse d'avoir recours à la magie et vit terrer dans un petit village américain. Comme Harry encore, il a des stigmates de ce combat : une jambe estropiée qui fait de lui la risée de ses camarades. Mais Callum a cette part de noirceur que n'a pas Harry. Lui est bien décidé à au test et ne veut pas entrer dans cette école de magie qui selon sont père est un endroit de perdition, responsable de la mort de sa mère. Pourtant, il sera convoqué pour passer l'épreuve, qui testera ses aptitudes comme celle de nombreux autres candidats. Contre toutes attentes il est choisi comme apprenti par le plus grand mage de l'école. Comment alors une remise en cause de tout ce à quoi il croyait : la parole de son père, son identité, l'histoire de sa vie. Qui est vraiment Callum Hunt ? Au final, un livre qui se lit, mais qui ne révolutionnera pas le genre.
          Lire la suite
          En lire moins
        • cdistjo Posté le 3 Avril 2017
          j'ai particulièrement aimé ce livre car il parle de magie et de guerre entre deux camps de. Les Mages contre les porteurs de chaos, soit le Bien contre le Mal. j'ai également aimé les personnages, en particulier Cal et Aaron : Aaron car il est sérieux mais peu violer les règles pour aider ses amis, Cal car il est menteur, blagueur. Par contre, je n'ai pas aimé Drawcar c'est un traître. en effet, au début du livre, Draw montre qu'il est très gentil et gagne la confiance de Cal et de ses amis. Mais à la fin, il révèle ses véritables intentions : tuer l'élève qui se révélera être le Makar puis détruire le Magisterium. J'ai pris plaisir à la lecture car les phrases sont faciles à comprendre et le livre bien écrit. d'autre part il y a du suspense et de l'action. Dès le début de l'histoire, le suspense s'installe, il se dégage une atmosphère noire, mystérieuse. il y a le moment où les 3 heros se trouvent devant les portes des cinq épreuves du magisterium où ils se racontent leur passé. Grâce à... j'ai particulièrement aimé ce livre car il parle de magie et de guerre entre deux camps de. Les Mages contre les porteurs de chaos, soit le Bien contre le Mal. j'ai également aimé les personnages, en particulier Cal et Aaron : Aaron car il est sérieux mais peu violer les règles pour aider ses amis, Cal car il est menteur, blagueur. Par contre, je n'ai pas aimé Drawcar c'est un traître. en effet, au début du livre, Draw montre qu'il est très gentil et gagne la confiance de Cal et de ses amis. Mais à la fin, il révèle ses véritables intentions : tuer l'élève qui se révélera être le Makar puis détruire le Magisterium. J'ai pris plaisir à la lecture car les phrases sont faciles à comprendre et le livre bien écrit. d'autre part il y a du suspense et de l'action. Dès le début de l'histoire, le suspense s'installe, il se dégage une atmosphère noire, mystérieuse. il y a le moment où les 3 heros se trouvent devant les portes des cinq épreuves du magisterium où ils se racontent leur passé. Grâce à ce livre j'ai appris à ne pas me fier aux rumeurs : le père de cal lui dit que le Magisterium est un endroit dangereux tout comme les mages qui réside alors qu'en fait c'est un endroit incroyableC'est un endroit incroyable, mystérieux. J'ai également appris qu'il ne fallait pas se fier aux apparences de. Câlin problème à la jambe mais il réussi à faire des prouesses. Magisterium ressemble à Harry Potter car tous les deux parle de magie et décrivent l'univers fantastique. dans Harry Potter le lieu est réel, l’ Angleterre, alors que dans magisterium le lieu est inventé. Arthur roux, 604 le personnage principal s'appelle Callum Hunt, il a 12 ans, il est le fils d'Alistair Hunt, il est orphelin de mère. Ce héros solitaire est rejeté par les autres car il a un problème à la jambe. Il est curieux et courageux mais il doute beaucoup de lui. Il évolue dans un milieu normal avec son père puis extraordinaire quand il découvre qu'il est magicien et quand il rentre dans le Magisterium. Quelle rencontre deux jeunes de son âge, Aaron et Tamara. Ils veulent aussi devenir magiciens et ils deviennent amis, ce sont des alliés. ce qui m'a le plus intéressé c'est la manière de raconter leur aventure remplie de danger, de mystère et de suspense comme dans Harry Potter. Florent Ducasse, 604
          Lire la suite
          En lire moins
        • CDIPMFLabarthe Posté le 31 Mars 2017
          Une guerre magique. Un massacre. Des mages tués pas centaine. La mère de Callum Hunt. Morte. Derniers souvenirs : un dague et une inscription : Tuez cet enfant. 12 ans plus tard, Cal a l'âge de rentrer au Magisterium. Mais avant, il doit réussir un test, une épreuve. L'épreuve de fer. Son père l'ayant interdit de faire de la magie ou même de s'approcher d'un mage, il tentera d'échoué à cette fameuse épreuve de fer. Pourtant, malgré tous ses efforts... Le premier et palpitant tome d'une saga de Holly Black et Cassandra Clare qui réussirons à vous faire attendre le prochain avec impatience !!!
        Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
        À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com