Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266285247
Code sériel : 17303
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 128
Format : 108 x 177 mm

Manger en pleine conscience

Stéphanie Chaut (traduit par)
Collection : Évolution
Date de parution : 24/05/2018
« Quand nous mangeons, nous pouvons essayer de porter notre attention uniquement sur deux choses : la nourriture que nous mangeons, et les amis qui nous entourent et mangent avec nous. C’est ce qu’on appelle la pleine conscience de la nourriture.
Quand nous mangeons en pleine conscience, nous sommes attentifs à...
« Quand nous mangeons, nous pouvons essayer de porter notre attention uniquement sur deux choses : la nourriture que nous mangeons, et les amis qui nous entourent et mangent avec nous. C’est ce qu’on appelle la pleine conscience de la nourriture.
Quand nous mangeons en pleine conscience, nous sommes attentifs à tout le travail et à toute l’énergie à l’origine de la nourriture qui est devant nous. »

Et si vous aussi vous appreniez à manger en pleine conscience ?
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266285247
Code sériel : 17303
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 128
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Pour apprendre à manger en pleine conscience. » Marie Claire

« Le moine bouddhiste Thich Nhat Hanh nous enjoint à transformer les moments banals de la vie en instants riches de sens. » Pèlerin
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • polarjazz Posté le 22 Mai 2021
    Pour l'instant, c'est celui que je préfère. Sans doute, parce que mon poids me préoccupe. Lorsque l'on prend beaucoup de poids en peu de temps, cela contrarie et afflige. Dans ce livret, l'auteur nous réconcilie avec la nourriture. Il y a de nombreuses astuces pour reprendre possession de ce corps que l'on ne reconnaît plus. Respirer, éteindre télévision et radio, ralentir. S'il y a un mot à retenir - un verbe, ce serait celui-là : RALENTIR.
  • La_petite_bibliotheque Posté le 1 Mai 2019
    La nourriture et moi avons une petite relation amie/ennemie. Oh, je sais bien que je suis loin d'être la seule dans ce cas ! Mais c'est pour cette raison que je me suis laissée tenter par la simplicité de ce petit livre. Couverture sobre, illustrations simples, textes assez courts. Idéal pour faire passer un message sans fioritures. Manger pour simplement manger. Profiter de notre assiette pleine, prendre conscience de tout le chemin parcouru et le travail fourni pour que la nourriture arrive jusqu'à nous. Toutes ces petites phrases pourraient paraître simples mais finalement, elles sont tellement éloignées de notre réalité. Parfois, dès le matin, je me surprends à allumer la télé, mon téléphone dans les mains, pendant que je déjeune. A quel moment je profite réellement de ce cadeau qui se trouve dans mon assiette ? Evidemment, ce livre ne va pas changer ma vie en une lecture mais cela ne tient qu'à moi. La pleine conscience ne s’acquiert pas en quelques minutes, c'est un travail jour après jour. Il a cependant ouvert des pistes, des réflexions et suscité en moi l'envie de m'y pencher un peu plus. De garder ce petit ouvrage près de moi et de piocher de temps... La nourriture et moi avons une petite relation amie/ennemie. Oh, je sais bien que je suis loin d'être la seule dans ce cas ! Mais c'est pour cette raison que je me suis laissée tenter par la simplicité de ce petit livre. Couverture sobre, illustrations simples, textes assez courts. Idéal pour faire passer un message sans fioritures. Manger pour simplement manger. Profiter de notre assiette pleine, prendre conscience de tout le chemin parcouru et le travail fourni pour que la nourriture arrive jusqu'à nous. Toutes ces petites phrases pourraient paraître simples mais finalement, elles sont tellement éloignées de notre réalité. Parfois, dès le matin, je me surprends à allumer la télé, mon téléphone dans les mains, pendant que je déjeune. A quel moment je profite réellement de ce cadeau qui se trouve dans mon assiette ? Evidemment, ce livre ne va pas changer ma vie en une lecture mais cela ne tient qu'à moi. La pleine conscience ne s’acquiert pas en quelques minutes, c'est un travail jour après jour. Il a cependant ouvert des pistes, des réflexions et suscité en moi l'envie de m'y pencher un peu plus. De garder ce petit ouvrage près de moi et de piocher de temps en temps dedans. Parce que l'émotion ressentie à la lecture de certains mots prouve que c'est le début d'autre chose.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LeBlogLitteraire Posté le 16 Juillet 2017
    Aujourd’hui je vais vous parler de Thich Nhat Hanh et de sa série Vivre en pleine conscience. Il s’agit d’une série de 5 ouvrages – Manger; S’asseoir; Marcher; Aimer et Se relaxer – que j’ai entamée en lisant le premier – Manger. À travers son ouvrage court, épuré et illustré par de jolis dessins, l’auteur nous donne des outils pour parvenir à manger en pleine conscience en nous faisant réaliser que chaque morceau de nourriture est le cadeau de tout le cosmos. D’ailleurs, dans la tradition bouddhique, le pain est considéré comme le corps du cosmos, contre celui de Jésus dans la religion catholique. Les bouddhistes en ont une vision plus grande, plus profonde et plus réaliste. Manger en pleine conscience n’implique pas seulement l’acte-même de manger, mais aussi de préparer le repas, de le partager avec les autres et de rester conscient un moment une fois rassasié. Il est, par exemple, important de préparer la nourriture avec amour en étant conscient que notre corps et celui des personnes que nous aimons en dépend. Pendant le repas, il est important d’être conscient de la nourriture et des personnes avec qui on partage son repas, tout comme de toute l’énergie qui est... Aujourd’hui je vais vous parler de Thich Nhat Hanh et de sa série Vivre en pleine conscience. Il s’agit d’une série de 5 ouvrages – Manger; S’asseoir; Marcher; Aimer et Se relaxer – que j’ai entamée en lisant le premier – Manger. À travers son ouvrage court, épuré et illustré par de jolis dessins, l’auteur nous donne des outils pour parvenir à manger en pleine conscience en nous faisant réaliser que chaque morceau de nourriture est le cadeau de tout le cosmos. D’ailleurs, dans la tradition bouddhique, le pain est considéré comme le corps du cosmos, contre celui de Jésus dans la religion catholique. Les bouddhistes en ont une vision plus grande, plus profonde et plus réaliste. Manger en pleine conscience n’implique pas seulement l’acte-même de manger, mais aussi de préparer le repas, de le partager avec les autres et de rester conscient un moment une fois rassasié. Il est, par exemple, important de préparer la nourriture avec amour en étant conscient que notre corps et celui des personnes que nous aimons en dépend. Pendant le repas, il est important d’être conscient de la nourriture et des personnes avec qui on partage son repas, tout comme de toute l’énergie qui est à l’origine de la nourriture (le soleil, la pluie, l’agriculteur, le transporteur, le vendeur, etc.) Contrairement aux idées reçues dans l’enfance selon lesquelles il fallait à tout prix vider son assiette, quitte à faire sauter le bouton de notre jeans, Thich Nhat Hanh nous réconcilie avec la nourriture en nous rappelant que le mieux est de manger avec modération. Nous sommes le mieux placés pour savoir de combien de nourriture notre corps a besoin. Aussi, mangeons pour nous nourrir et non pour recouvrir une souffrance, cette mauvaise manie que l’on a tous tendance à appliquer malgré nous. Ce livre nous explique donc comment pratiquer la pleine conscience en nous servant à manger, en regardant notre assiette, en entamant le repas, en regardant notre assiette vide, en terminant notre repas, en prenant notre tasse de thé, en faisant la vaisselle comme si on faisait prendre un bain à un bébé et même en composant nos déchets de cuisine. Pour finir, Thich Nhat Hanh nous propose d’appliquer les 5 contemplations pour s’entraîner à manger en pleine conscience: Cette nourriture est le cadeau de l’univers tout entier: de la terre, du ciel, d’innombrables êtres vivants, et le fruit de beaucoup de travail; Mangeons-la en pleine conscience et avec gratitude, pour être dignes de la recevoir; Reconnaissons et transformons nos formations mentales négatives, notamment l’avidité, et apprenons à manger avec modération; Mangeons de manière à maintenir notre compassion éveillée, à réduire la souffrance des êtres vivants, à ne plus contribuer au changement climatique et à préserver notre planète; Nous recevons cette nourriture car nous voulons développer la compréhension et l’amour. Pour conclure, c’est un petit livre qui se lit très agréablement et très vite en nous donnant très envie de découvrir d’autres façons de devenir conscients avec le reste de la série Vivre en pleine conscience. Même si j’ai trouvé le livre légèrement bref, il n’empêche qu’il contient énormément de richesses et nous apporte un nouveau et un tout autre regard sur la nourriture et la vie en pleine conscience en général. Ce fut une découverte très intéressante!
    Lire la suite
    En lire moins
Vivez mieux avec Pocket
Inscrivez-vous à la newsletter pour découvrir des conseils qui répondent aux grandes et petites questions que chacun peut se poser.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Pocket

    Que veut dire « aimer en pleine conscience » ?

    Et si nous parlions d'amour ? L'amour de soi, de l'autre et de l'Autre. Dans son beau guide illustré et très poétique Aimer en pleine conscience, le moine bouddhiste vietnamien Thich Nhat Hanh nous livre ses pensées profondes sur l'amour et comment le nourrir, au quotidien. Voici notamment quelques conseils simples à appliquer, pour aimer plus fort au jour le jour.

    Lire l'article