Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264074904
Code sériel : 5465
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 600
Format : 108 x 177 mm

Manhattan Beach

Date de parution : 05/09/2019
Entre lyrisme, plongée et rivalités, Jennifer Egan propose un roman historique féministe au cœur de la Seconde Guerre mondiale où illusions et corruptions s’entrechoquent.
Alors qu’elle a presque douze ans, Anna Kerrigan accompagne son père chez Dexter Styles, un homme qui, comprend-elle, est crucial pour la survie de sa famille. Derrière sa maison, elle aperçoit l’océan, qui l’émerveille autant que le mystère pesant qui lie les deux hommes. Des années plus tard, son père... Alors qu’elle a presque douze ans, Anna Kerrigan accompagne son père chez Dexter Styles, un homme qui, comprend-elle, est crucial pour la survie de sa famille. Derrière sa maison, elle aperçoit l’océan, qui l’émerveille autant que le mystère pesant qui lie les deux hommes. Des années plus tard, son père a disparu, et le pays est en guerre. Anna travaille au chantier naval de Brooklyn, où les femmes effectuent des tâches autrefois réservées aux hommes, désormais au front. Elle devient la première femme scaphandrier. Un soir, dans un club, elle croise de nouveau le chemin de Dexter Styles, et commence à comprendre la complexité de la vie de son père, ainsi que les possibles raisons de sa disparition.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264074904
Code sériel : 5465
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 600
Format : 108 x 177 mm
10/18

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Milllie Posté le 18 Juillet 2020
    Un drôle de livre que ce Manhattan Beach assez inclassable. On y suit la jeune Anna Kerrigan dans les années 40 à New York entre sa bataille pour devenir la première femme scaphandrier des Etats-Unis et ses recherches pour comprendre ce qui est arrivé à son père mystérieusement disparu quand elle était adolescente. Jennifer Egan entrelace plusieurs trames et histoires, passant d'un style de récit à un autre : on y croise de mystérieux hommes d'affaires liés à la Mafia, on suit la découverte du monde des scaphandriers pendant l'apprentissage de Anna et on découvre de l'intérieur l'étrange atmosphère qui suit l'entrée des Etats-Unis dans la seconde guerre mondiale. Le rythme assez lent et cette disparité dans les histoires et récits m'ont rendu l'accès à ce roman un peu difficile : j'ai eu du mal à voir où l'auteur nous entrainait et certaines parties de l'histoire m'ont plus intéressées que d'autres. J'ai fini par plonger (!) dans ce récit grâce au style de l'auteur et à son talent pour nous faire partager les descriptions des lieux et personnages. L'eau est omniprésente dans ce roman, les plages sauvages en hiver, l'eau sombre et trouble du port et des chantiers navals, l'océan transformé en cimetière... Un drôle de livre que ce Manhattan Beach assez inclassable. On y suit la jeune Anna Kerrigan dans les années 40 à New York entre sa bataille pour devenir la première femme scaphandrier des Etats-Unis et ses recherches pour comprendre ce qui est arrivé à son père mystérieusement disparu quand elle était adolescente. Jennifer Egan entrelace plusieurs trames et histoires, passant d'un style de récit à un autre : on y croise de mystérieux hommes d'affaires liés à la Mafia, on suit la découverte du monde des scaphandriers pendant l'apprentissage de Anna et on découvre de l'intérieur l'étrange atmosphère qui suit l'entrée des Etats-Unis dans la seconde guerre mondiale. Le rythme assez lent et cette disparité dans les histoires et récits m'ont rendu l'accès à ce roman un peu difficile : j'ai eu du mal à voir où l'auteur nous entrainait et certaines parties de l'histoire m'ont plus intéressées que d'autres. J'ai fini par plonger (!) dans ce récit grâce au style de l'auteur et à son talent pour nous faire partager les descriptions des lieux et personnages. L'eau est omniprésente dans ce roman, les plages sauvages en hiver, l'eau sombre et trouble du port et des chantiers navals, l'océan transformé en cimetière par les raids des sous-marins allemands sur les navires de commerce ou militaires. La description de New York vue sous cet angle différent, celui du port et des plages encore sauvages (à l'époque) de Manhattan Beach, m'ont également passionnée. Au final ce fut une bonne lecture pour son ambiance mystérieuse et différente des romans habituels.
    Lire la suite
    En lire moins
  • keroulen Posté le 4 Juin 2020
    New York, fin des années 30. Alors qu’elle a douze ans, Anna accompagne son père, irlandais de souche, chez un homme mystérieux, Dexter Styles. Un jour, son père disparaît. Des années plus tard, au beau milieu de la seconde guerre mondiale, Anna s’engage au chantier naval de Brooklyn, et participe comme des milliers de femmes à l’effort de guerre. Par la force de sa volonté, elle devient la première femme scaphandrier, s’imposant dans un monde rude et masculin. C’est alors que son chemin croise à nouveau celui de Dexter Styles. En fréquentant cet homme, Anna va tenter de comprendre les raisons de la disparition de son père. Ce roman passionnant nous plonge au cœur d’une époque charnière, dans le New York des quartiers populaires, entre tension liée à la guerre et le monde des gangsters. Le destin d’Anna, celui de son père et celui de Dexter, tous trois liés, nous emportent dans une histoire passionnante, troublante, puissante, faite d’amour, d’ambition, de ruse et de courage. Un roman fort et magnifique.
  • _BNFA Posté le 4 Décembre 2019
    On est à New York dans les années 30. Anna a 10 ans. Elle vit heureuse avec ses parents et sa sœur handicapée. Elle est très attachée à son père mais tout change le jour où celui-ci disparaît sans laisser de traces. L’argent vient à manquer et Anna doit interrompre ses études. Puis c’est la seconde guerre mondiale et le départ des hommes pour le front. Il faut participer à l’effort de guerre et Anna se fait embaucher dans une usine de pièces détachées pour l’armement. Elle découvre les scaphandriers et pour elle c’est la révélation, c’est ça qu’elle veut faire, marcher au fond des mers pour réparer les navires. Ce roman est captivant à plus d’un titre. Pour l’intimité partagée avec une famille dévastée enfermée dans ses mensonges. Pour la plongée dans le port de Brooklyn avec ses docks, ses marins et ses chantiers navals. Pour l’immersion dans le monde mafieux et corrompu des gangsters, des flics et des politiciens. Et surtout pour le combat d’une femme attachante qui parviendra à vaincre les préjugés et qui grâce à ses compétences s’imposera dans un univers masculin et deviendra la première femme scaphandrier. Jennifer Egan nous raconte l’histoire d’une époque en... On est à New York dans les années 30. Anna a 10 ans. Elle vit heureuse avec ses parents et sa sœur handicapée. Elle est très attachée à son père mais tout change le jour où celui-ci disparaît sans laisser de traces. L’argent vient à manquer et Anna doit interrompre ses études. Puis c’est la seconde guerre mondiale et le départ des hommes pour le front. Il faut participer à l’effort de guerre et Anna se fait embaucher dans une usine de pièces détachées pour l’armement. Elle découvre les scaphandriers et pour elle c’est la révélation, c’est ça qu’elle veut faire, marcher au fond des mers pour réparer les navires. Ce roman est captivant à plus d’un titre. Pour l’intimité partagée avec une famille dévastée enfermée dans ses mensonges. Pour la plongée dans le port de Brooklyn avec ses docks, ses marins et ses chantiers navals. Pour l’immersion dans le monde mafieux et corrompu des gangsters, des flics et des politiciens. Et surtout pour le combat d’une femme attachante qui parviendra à vaincre les préjugés et qui grâce à ses compétences s’imposera dans un univers masculin et deviendra la première femme scaphandrier. Jennifer Egan nous raconte l’histoire d’une époque en pleine mutation. Elle retrace parfaitement l’atmosphère et l’ambiance des lieux où l’eau est omniprésente. L’écriture est fluide et en même temps très précise quand on aborde la technique et le monde des bateaux. C’est un récit très bien documenté. Malgré quelques longueurs on passe un très bon moment de lecture. (A.P.)
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ostotorro Posté le 17 Novembre 2019
    Je suis ravie d'avoir mis la main sur ce roman ! C'est si rare de tomber sur une histoire où toutes les intrigues sont prenantes. L'histoire d'Anna et de son destin de scaphandrière. L'histoire de son père, de son exil, de sa rédemption. L'histoire de Dexter, gangster au bon coeur. De nombreux sujets y sont traités : la guerre, le patriotisme, le banditisme, la question de la femme, et la question noire dans les Etats-Unis des années 40, pourtant tout est présenté intelligemment et jamais au détriment de l'histoire. Une lecture à conseiller les yeux fermés.
  • Cassy Posté le 10 Octobre 2019
    Manhattan Beach est un roman formidable dans lequel on découvre un personnage marquant, celui d’Anna Kerrigan. Nous la suivons dans les années 1930 lorsqu’elle est enfant et alternons les chapitres avec le présent, où Anna est devenue une jeune femme ambitieuse. Elle travaille sur un chantier naval et a un rêve, celui de devenir la première femme scaphandrier. J’ai tout aimé dans ce livre : ses personnages, cette soif de liberté et d’émancipation, le côté plus technique sur l’univers marin et le côté mafia avec son personnage-clé, Dexter Styles. Un récit qui a su me tenir en haleine durant 600 pages !

les contenus multimédias

Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…