Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266180740
Code sériel : 13598
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 992
Format : 108 x 177 mm

Meurtres pour rédemption

Date de parution : 08/03/2012

Marianne, vingt ans. Les barreaux comme seul horizon. Perpétuité pour cette meurtrière.
Indomptable, incontrôlable, Marianne se dresse contre la haine, la brutalité et les humiliations quotidiennes.
Aucun espoir de fuir cet enfer, ou seulement en rêve, grâce à la drogue, aux livres, au roulis des trains qui emporte l’esprit au-delà des grilles....

Marianne, vingt ans. Les barreaux comme seul horizon. Perpétuité pour cette meurtrière.
Indomptable, incontrôlable, Marianne se dresse contre la haine, la brutalité et les humiliations quotidiennes.
Aucun espoir de fuir cet enfer, ou seulement en rêve, grâce à la drogue, aux livres, au roulis des trains qui emporte l’esprit au-delà des grilles. Grâce à l’amitié et à la passion qui portent la lumière au cœur des ténèbres.
Pourtant, un jour, une porte s’ouvre. Une chance de liberté.
Mais le prix à payer est terrifiant pour Marianne qui n’aspire qu’à la rédemption…

« Karine Giebel signe un suspense implacable et brosse, avec Marianne, un portrait de femme écorchée digne de la Lisbeth de Stieg Larsson. » 24 heures

@ Disponible chez 12-21

L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE
 

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266180740
Code sériel : 13598
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 992
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Karine Giébel signe un suspense implacable et brosse, avec Marianne, un portrait de femme écorchée digne de la Lisbeth de Stieg Larsson. »
24 heures

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • joffreysinet Posté le 25 Juin 2020
    Une héroïne inoubliable pour un roman qui l'est tout autant.
  • iz43 Posté le 25 Juin 2020
    Si ce n'est pas un chef d'oeuvre, on n'en est vraiment pas loin. J'aime beaucoup les romans de Karine Giebel. Oui ok je suis fan de Karine. Mais là quand même, je me suis demandée pendant un moment comment elle allait s'y prendre pour nous emporter dans son histoire et nous tenir en haleine sur 800 pages. Déjà l'héroïne: une tueuse. Bof. En prison. Pas de circonstances atténuantes. Enfin l'habituel manque d'amour. Re-bof. Le lieu: la prison. Bof. Et bien au bout de quelques pages ,j'étais complètement happée par l'histoire. Bouleversante. Violente. Captivante. Un concentré d'émotions. Une écriture juste parfaite, sublime. Des personnages touchants, vibrants. J'ai souffert. j'ai pleuré. Karine a encore soufflé le chaud et le froid sur ma nuque. Joué avec mes nerfs, torturé mon petit coeur de bisounours. Et toujours les bons choix. Ceux qui font mal au lecteur. Ceux qui ne sombrent pas dans la facilité. Ceux qui rendent cette lecture inoubliable. Je me sens complètement vidée. Je crois que j'ai pris perpet avec Karine.
  • Stewartjef Posté le 14 Juin 2020
    Quand j'étais jeune, dans un cercle d'amis très restreint, nous avions tous un nom "scout". Le mien était Frigidaire Chaleureux. C'est tout vous dire sur ce qui est capable de m'émouvoir. Ce matin, de 04:00 à 08:00, j'ai complété cette lecture et je me suis effondré, j'ai fondu, les larmes aux yeux. C'est tout vous dire de l'effet qu'a eu cette lecture.
  • DelfDelf Posté le 3 Juin 2020
    un livre sensationnel qui se lit sans modération malgré son epaisseur
  • manonlitaussi Posté le 25 Mai 2020
    A 17 ans, Marianne a déjà des meurtres à son actif. A 20 ans, elle est condamnée à perpétuité. Marianne, en prison est reconnue dangereuse et violente, elle frappe fort et de manière efficace. Marianne a fait des arts martiaux plus jeune et elle était douée. Marianne est nerveuse, Marianne est double. Elle peut être attachante mais cela ne dure que quelques minutes. Tout peut basculer très vite, et là Marianne devient un monstre. Marianne cogne, Marianne tue.  J'ai dévoré ces 988 pages. Non je ne me suis pas vraiment attachée à Marianne pour qui je n'ai pas vraiment eu d'empathie car vraiment très violente pour moi mais elle m'a fait vibrer, m'a accrochée à son histoire et m'a parfois touchée. Au vu du décor, il ne faut pas s'attendre à de la tendresse. Il y en a très peu. C'est violent, c'est nerveux, ça cogne ça saigne. Marianne encaisse beaucoup mais elle rend les coups. Une sénario effroyable, une héroïne complètement paumée, un milieu dégueulasse, des bons, des méchants. Heureusement au coeur de toute cette violence, on a un petit peu de lumière, un tout petit peu d'amour, juste un soupçon d'amitié mais tout ca pour mieux nous assommer. Un page Turner,... A 17 ans, Marianne a déjà des meurtres à son actif. A 20 ans, elle est condamnée à perpétuité. Marianne, en prison est reconnue dangereuse et violente, elle frappe fort et de manière efficace. Marianne a fait des arts martiaux plus jeune et elle était douée. Marianne est nerveuse, Marianne est double. Elle peut être attachante mais cela ne dure que quelques minutes. Tout peut basculer très vite, et là Marianne devient un monstre. Marianne cogne, Marianne tue.  J'ai dévoré ces 988 pages. Non je ne me suis pas vraiment attachée à Marianne pour qui je n'ai pas vraiment eu d'empathie car vraiment très violente pour moi mais elle m'a fait vibrer, m'a accrochée à son histoire et m'a parfois touchée. Au vu du décor, il ne faut pas s'attendre à de la tendresse. Il y en a très peu. C'est violent, c'est nerveux, ça cogne ça saigne. Marianne encaisse beaucoup mais elle rend les coups. Une sénario effroyable, une héroïne complètement paumée, un milieu dégueulasse, des bons, des méchants. Heureusement au coeur de toute cette violence, on a un petit peu de lumière, un tout petit peu d'amour, juste un soupçon d'amitié mais tout ca pour mieux nous assommer. Un page Turner, un coup de poing pour ma première rencontre avec Karine Giébel qui m'a plongée dans un monde inconnu, face à toute cette violence, m'a angoissée et a réussi à m'accrocher à des personnages pour lesquels je n'aurais pas pu avoir de l'empathie, que j'ai détesté à certaines pages, voulu voir heureux à d'autres. Je suis sortie secouée de cette lecture. 
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.