RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Mille femmes blanches

            Pocket
            EAN : 9782266217460
            Code sériel : 11261
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 512
            Format : 108 x 177 mm
            Mille femmes blanches

            Jean-Luc PININGRE (Traducteur)
            Date de parution : 05/05/2011

            En 1874, à Washington, le président Grant accepte la proposition incroyable du chef indien Little Wolf : troquer mille femmes blanches contre chevaux et bisons pour favoriser l'intégration du peuple indien. Si quelques femmes se portent volontaires, la plupart viennent en réalité des pénitenciers et des asiles... L'une d'elles, May...

            En 1874, à Washington, le président Grant accepte la proposition incroyable du chef indien Little Wolf : troquer mille femmes blanches contre chevaux et bisons pour favoriser l'intégration du peuple indien. Si quelques femmes se portent volontaires, la plupart viennent en réalité des pénitenciers et des asiles... L'une d'elles, May Dodd, apprend sa nouvelle vie de squaw et les rites des Indiens. Mariée à un puissant guerrier, elle découvre les combats violents entre tribus et les ravages provoqués par l'alcool. Aux côtés de femmes de toutes origines, elle assiste à l'agonie de son peuple d'adoption...

            « Un roman splendide, puissant et engagé. » Jim Harrison

            Cet ouvrage a reçu le prix du Premier roman étranger

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266217460
            Code sériel : 11261
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 512
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            7.90 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « (...) un roman splendide, puissant et engagé. » Jim Harrison

            PRESSE

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • boubili Posté le 22 Août 2019
              En 1874, le chef des Cheyennes, Little Wolf, rencontre le président Grant à Washington. Pour promouvoir l’entente entre son peuple et les blancs, Little Wolf propose un échange étonnant : mille femmes blanches contre mille chevaux. Stupeur dans l’assemblée et vent de panique dans la population : les indiens sont des sauvages qui vont kidnapper les femmes. Pourtant, dans l’ombre, l’idée fait son chemin et le président Grant décide d’accepter. Après un appel à candidature féminine en toute discrétion, les dirigeants choisissent d’envoyer des criminelles et des femmes enfermées en hôpital psychiatrique chez les Cheyennes. On suit alors la vie de May Dodd grâce à son journal intime. On apprend comment elle s’est retrouvée enfermée dans un asile et pourquoi elle a été amenée à partir se marier avec un Cheyenne. Les journaux témoignent de sa rencontre avec les « Sauvages » et de l’adaptation à ce mode de vie. Contrairement à ce qu’on pourrait penser lors de la lecture, ce livre est fictionnel : on sait en effet que Little Wolf a été reçu par le président des Etats-Unis mais il n’existe aucun compte-rendu de cette rencontre et aucune trace de cet échange femmes contre chevaux. A travers ce livre, on découvre... En 1874, le chef des Cheyennes, Little Wolf, rencontre le président Grant à Washington. Pour promouvoir l’entente entre son peuple et les blancs, Little Wolf propose un échange étonnant : mille femmes blanches contre mille chevaux. Stupeur dans l’assemblée et vent de panique dans la population : les indiens sont des sauvages qui vont kidnapper les femmes. Pourtant, dans l’ombre, l’idée fait son chemin et le président Grant décide d’accepter. Après un appel à candidature féminine en toute discrétion, les dirigeants choisissent d’envoyer des criminelles et des femmes enfermées en hôpital psychiatrique chez les Cheyennes. On suit alors la vie de May Dodd grâce à son journal intime. On apprend comment elle s’est retrouvée enfermée dans un asile et pourquoi elle a été amenée à partir se marier avec un Cheyenne. Les journaux témoignent de sa rencontre avec les « Sauvages » et de l’adaptation à ce mode de vie. Contrairement à ce qu’on pourrait penser lors de la lecture, ce livre est fictionnel : on sait en effet que Little Wolf a été reçu par le président des Etats-Unis mais il n’existe aucun compte-rendu de cette rencontre et aucune trace de cet échange femmes contre chevaux. A travers ce livre, on découvre le mode de vie des Cheyennes, un mode de vie en harmonie avec la nature, avec les saisons et avec les animaux. Les portraits de ces femmes sont réussis. Leur évolution est très intéressante : de la réticence à l’adaptation en passant par l’étonnement. Ces femmes s’adaptent et se recentrent sur leurs vrais besoins et sur l’appréciation des choses simples, tout en étant solidaires entre elles. Ce livre emmène le lecteur dans les confins des plaines du Nebraska, à suivre le bison pour survivre. J’ai été bouleversée par ce livre. Pour moi, il remplit toutes ses fonctions : faire connaître la culture amérindienne tout en emmenant le lecteur en voyage dans la campagne américaine. Une réussite !
              Lire la suite
              En lire moins
            • benhur23 Posté le 20 Août 2019
              J'ai donc lu ce tome 1 après le tome 2 ! Parce qu'on m'avait fait cadeau du 2 ! Pas de problème, ça colle tout de même. Très attendu après la lecture du 2, je voulais savoir comment c'était planté le décors de cette vengeance et ce côté dur du tome 2. Pas déçu, l'intensité monte crescendo et on comprends très bien cette période de fin des guerres indiennes, et du début d'une intégration plus que difficile de population natives avec les "envahisseurs blancs". Lecture toujours plaisante et facile. L'auteur nous décrit et nous fait apprécier tous les personnages, avec leurs particularités et leurs traits de caractères singuliers pour certains.
            • Marie78410 Posté le 18 Août 2019
              J ai ete emportée par le souffle incroyable de l écriture
            • TilleulCitron Posté le 12 Août 2019
              j'ai vraiment bien aimé ce livre qui se passe à l'époque des guerres indiennes en Amérique. là ceux sont les cheyennes avec le programme FBI de Little Wolf qui voulait 1000 femmes blanches pour sa tribu . on a tout le programme du train qui amene ses femmes à leur vie sous leurs loges ( moi je dirai plutôt tipis). le récit n'est pas trop long, peu d'intrigues à vrai dire. on devine sans cesse la suite de la chronologie, mais c'est intéressant quand même. on voit donc May Dodd, les jumelles irlandais, gretchen etc etc...je pensais que le récit serait beaucoup plus long, un peu comme dans "la mere" de pearl buck, là on est plutôt dans "est ouest" de pearl buck. je pense que j'ai bien fait de ne pas lire ce livre en premier sur les guerres indiennes (puisque j'ai lu quelques livre plus intéressant sur la vie plus intime et profonde (train train quotidien) mais aussi guerre entre indiens... un livre profondement intéressant historique? en tout cas romancée mais bien écrit! un régal !
            • Zazie13 Posté le 11 Août 2019
              1874, le président Grant conclut un pacte avec La Tribu Cheyenne de Little Wolf : il leur livre Mille femmes blanches contre mille chevaux afin qu’elles épousent des hommes de sa tribu, enfantent et que leurs deux peuples ne forment qu’un. Ces femmes sont issues pour la plupart de prisons ou d’asiles et parmi elles se trouve May Dodd saine de corps et d’esprit arrachée et séparée de ses enfants pour débauche et enfermée à l’asile qui accepte d’être l’une des leurs pour, une fois la mission accomplie, retrouver ses enfants. Au moyen de cette fiction qui aurait pu être vraie, JIM FERGUS nous livre la Trahison de ces indiens par l’homme blanc « caucasien » colonisateur, nous offrant la lecture des carnets que May Dodd dite « mesoke » écrira quasi quotidiennement pour relater sa vie nouvelle parmi les « sauvages » qui se révéleront être des Hommes et Femmes d’Honneur, une vraie famille solidaire dont le chef avait pour priorité les besoins collectifs de son peuple chassé de ses terres. Un roman qui dénonce le sort que l’Homme Blanc a réservé aux peuples natifs parqués dans des réserves, un génocide malheureusement trop peu dénoncé !
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.