Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266222167
Code sériel : 14979
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 544
Format : 108 x 177 mm

Mini-accro du shopping

Daphné BERNARD (Traducteur)
Date de parution : 07/06/2012

Une vocation précoce…
Deux ans et pas toutes ses dents, Minnie a déjà l’œil pour la sape chic et le jouet choc. « Papa, Maman, Visa » : un vocabulaire minimum pour le shopping, à renfort de hurlements et de caprices. Il faut dire que la charmante enfant a de qui...

Une vocation précoce…
Deux ans et pas toutes ses dents, Minnie a déjà l’œil pour la sape chic et le jouet choc. « Papa, Maman, Visa » : un vocabulaire minimum pour le shopping, à renfort de hurlements et de caprices. Il faut dire que la charmante enfant a de qui tenir – et Becky, en bonne fashion mummy, n’hésite pas à chauffer la carte Bleue. Pas évident quand on habite chez ses parents et que la crise financière impose la rigueur.
Mais que voulez-vous ? Les fringues et les enfants d’abord !

« Les nouvelles aventures de Becky, toujours aussi délirantes et jouissives, vous feront passer un moment savoureux. Ça ne se refuse pas. »
Anne Michelet – Version Femina

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266222167
Code sériel : 14979
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 544
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Une comédie décapante. » Ingrid Bernard - France Soir
« Vous ne lâcherez pas votre livre avant la dernière page. Sophie Kinsella est en pleine forme et les nouvelles aventures de Becky, toujours aussi délirantes et jouissives, vous feront passer un moment savoureux. Ça ne se refuse pas. » Anne Michelet - Version Femina
« C’est intemporel. » ELLE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • melie1201 Posté le 10 Juillet 2020
    ça y est, l'accro du shopping est maman ! Minnie a 2 ans et fait preuve d'un sacré caractère (non, non, elle n'est pas intenable, juste très éveillée...) Comme sa maman, elle aime faire les magasins et fait des caprices pour avoir tout ce qu'elle veut, et gère son argent de poche... A cause de la crise financière, Beckie ne doit plus s'acheter de vêtements avant d'avoir porté 3 fois tous ceux qu'elle a. Nous allons donc suivre les aventures d'une Beckie privée de shopping, qui doit recourir à une nounou pour l'aider avec Minnie et qui en même temps, souhaite organiser une fête surprise pour l'anniversaire de Luke et là, ça vaut le détour : la dernière moitié du livre est hilarante ! Beckie veut tout organiser toute seule et personne ne la croit capable de garder le secret si longtemps. Elle va faire preuve d'une imagination débordante pour que Luke ne se doute de rien, j'ai beaucoup ri... Pour tenir son budget, elle va s'essayer au troc et au sponsoring... Le roman est entrecoupé de différents courriers qu'elle reçoit, elle fait part d'idées très originales au ministre des finances pour lutter contre la crise. Beckie est drôle et touchante, il faut absolument... ça y est, l'accro du shopping est maman ! Minnie a 2 ans et fait preuve d'un sacré caractère (non, non, elle n'est pas intenable, juste très éveillée...) Comme sa maman, elle aime faire les magasins et fait des caprices pour avoir tout ce qu'elle veut, et gère son argent de poche... A cause de la crise financière, Beckie ne doit plus s'acheter de vêtements avant d'avoir porté 3 fois tous ceux qu'elle a. Nous allons donc suivre les aventures d'une Beckie privée de shopping, qui doit recourir à une nounou pour l'aider avec Minnie et qui en même temps, souhaite organiser une fête surprise pour l'anniversaire de Luke et là, ça vaut le détour : la dernière moitié du livre est hilarante ! Beckie veut tout organiser toute seule et personne ne la croit capable de garder le secret si longtemps. Elle va faire preuve d'une imagination débordante pour que Luke ne se doute de rien, j'ai beaucoup ri... Pour tenir son budget, elle va s'essayer au troc et au sponsoring... Le roman est entrecoupé de différents courriers qu'elle reçoit, elle fait part d'idées très originales au ministre des finances pour lutter contre la crise. Beckie est drôle et touchante, il faut absolument lire ce tome.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Loan Posté le 31 Décembre 2019
    Lorsque j'étais ado L'accro du shopping et moi on était très copines. J'adorais suivre les aventures de Becky. C'est donc lors de vacances dans la maison familiale que je suis tombée sur ce tome 6, jamais ouvert, dans ma bibliothèque. J'ai pris plaisir à retrouver les savoureux personnages (Jannice et la mère de Becky sont mes préférées) mais je trouve que la saga de Sophie Kinsella a mal vieillie. Chose qui ne m'apparaissait absolument pas auparavant mais désormais je trouve de mauvais ton une telle caricature d'une femme accro à la surconsommation (on ne nous propose d'ailleurs que des personnages féminins redoublant d'astuces pour cacher leurs achats à leurs sévères maris - on a difficilement vu plus cliché). L'histoire souffre également de longueurs et on a du mal à trouver le fil conducteur du roman. Pour autant j'ai fini par me dire qu'il fallait que j'apprécie les péripéties de Becky à leur juste valeur : rire des situations loufoques et se délecter de la multitude de personnages haut en couleurs et fidèles à eux-mêmes. Sophie Kinsella a le mérite de réussir à me faire sourire (je ne suis pas un public facile) en lisant un roman et ça c'est tout... Lorsque j'étais ado L'accro du shopping et moi on était très copines. J'adorais suivre les aventures de Becky. C'est donc lors de vacances dans la maison familiale que je suis tombée sur ce tome 6, jamais ouvert, dans ma bibliothèque. J'ai pris plaisir à retrouver les savoureux personnages (Jannice et la mère de Becky sont mes préférées) mais je trouve que la saga de Sophie Kinsella a mal vieillie. Chose qui ne m'apparaissait absolument pas auparavant mais désormais je trouve de mauvais ton une telle caricature d'une femme accro à la surconsommation (on ne nous propose d'ailleurs que des personnages féminins redoublant d'astuces pour cacher leurs achats à leurs sévères maris - on a difficilement vu plus cliché). L'histoire souffre également de longueurs et on a du mal à trouver le fil conducteur du roman. Pour autant j'ai fini par me dire qu'il fallait que j'apprécie les péripéties de Becky à leur juste valeur : rire des situations loufoques et se délecter de la multitude de personnages haut en couleurs et fidèles à eux-mêmes. Sophie Kinsella a le mérite de réussir à me faire sourire (je ne suis pas un public facile) en lisant un roman et ça c'est tout de même terriblement appréciable.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ambere Posté le 4 Octobre 2018
    La relève est assurée avec la fille de Becky, mais ce n'est pas de tout repos pour notre accro au shopping préférée !
  • Annchachou Posté le 21 Août 2018
    Le tome que j'ai le moins apprécié de cette saga. Je m'attendais à ce que le tome tourne plus autour de Minnie que cela. La petite de Luke et Becky... De même, je n'ai pas du tout apprécié la façon dont son portrait est peint. On dirait une petite pourrie gâtée grincheuse pimbeche et colérique. Mais le problème est qu'on ne dirait qu'elle n'est QUE ça.. Bref, j'ai moins accroché et j'ai trouvé que la fin n'était pas assez aboutie à mon goût, certains éléments auraient selon moi merite de ne pas forcément attendre le tome suivant !
  • elise3coco Posté le 3 Janvier 2018
    Je me suis encore replonger dans l'univers de notre accro du shopping. Je continue cette saga et espère qu'en 2018 j'aurais enfin rattraper les différents tomes. Je dois dire que je suis toujours enchantée à l'idée de découvrir la suite des aventures familiales des Brandon (né Blomwood). Étant donné le titre, je m'attendais à ce que tout le tome tourne autour de la petite Minnie. Évidemment elle en fait considérablement partie mais pas que... j'ai surtout retenue de ce tome la préparation de la fête d'anniversaire de Luke (mais chut, c'est un secret !). La partie sur Minnie est son éducation, comment dire ? Ca m'a presque énervé ! On nous fait passer Minnie pour l'enfant détestable !! Pourquoi pas ? Mais l'issue de son comportement m'a paru bien vite passé à la trappe. Pourtant elle est vraiment décrite comme détestable !! Becky, comme à son habitude enchaine gaffe sur gaffe et mensonges sur mensonges ! Quand va-t-elle s'arrêter ? Mais c'est pour notre plus grand plaisir ! On se demande quand même si un jour, toutes ces gaffes vont lui revenir en pleine figure ?! Car pour l'instant tout s'est toujours bien terminé ! Bref, je continue tranquillement... Je me suis encore replonger dans l'univers de notre accro du shopping. Je continue cette saga et espère qu'en 2018 j'aurais enfin rattraper les différents tomes. Je dois dire que je suis toujours enchantée à l'idée de découvrir la suite des aventures familiales des Brandon (né Blomwood). Étant donné le titre, je m'attendais à ce que tout le tome tourne autour de la petite Minnie. Évidemment elle en fait considérablement partie mais pas que... j'ai surtout retenue de ce tome la préparation de la fête d'anniversaire de Luke (mais chut, c'est un secret !). La partie sur Minnie est son éducation, comment dire ? Ca m'a presque énervé ! On nous fait passer Minnie pour l'enfant détestable !! Pourquoi pas ? Mais l'issue de son comportement m'a paru bien vite passé à la trappe. Pourtant elle est vraiment décrite comme détestable !! Becky, comme à son habitude enchaine gaffe sur gaffe et mensonges sur mensonges ! Quand va-t-elle s'arrêter ? Mais c'est pour notre plus grand plaisir ! On se demande quand même si un jour, toutes ces gaffes vont lui revenir en pleine figure ?! Car pour l'instant tout s'est toujours bien terminé ! Bref, je continue tranquillement cette saga bien sympa !! Même si maintenant qu'on a balayé le mariage, la nouvelle soeur, le bébé, la petite fille... Je me demande quels étapes il va y avoir de plus dans la vie de Becky ?! Elise__#9829;
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité de votre auteure Sophie Kinsella
Des comédies irrésistibles et pétillantes par l'auteure de la série phare « L'accro du shopping »