Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266294652
Code sériel : 17575
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm

Moi, Médicis

Sylvie DEL COTTO (Traducteur)
Date de parution : 27/06/2019
Florence, février 1429. Jean de Médicis, le patriarche qui avait élevé sa famille au sommet de la cité, vient de s’éteindre. Cosme et Laurent, ses fils, prennent la succession.
Cosme, le premier-né, renonce à sa vocation d’artiste pour asseoir le pouvoir politique de son clan et assurer le rayonnement de la...
Florence, février 1429. Jean de Médicis, le patriarche qui avait élevé sa famille au sommet de la cité, vient de s’éteindre. Cosme et Laurent, ses fils, prennent la succession.
Cosme, le premier-né, renonce à sa vocation d’artiste pour asseoir le pouvoir politique de son clan et assurer le rayonnement de la ville. Laurent, le pragmatique, doit superviser l’ensemble des affaires de la banque et accumuler les richesses sans ostentation. Mais les ennemis des Médicis se liguent déjà. Bientôt, les fils suspectent que leur père aurait été empoisonné. Les deux frères sauront-ils unir leurs forces pour protéger leur famille, ou se laisseront-ils enivrer par le pouvoir ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266294652
Code sériel : 17575
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Ce superbe roman historique récompensé par les plus grands prix rappelle aussi la brutalité et la vigueur créatrice de la Renaissance. » Librairie Arthaud
Presse

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Astrantia Posté le 23 Novembre 2019
    Ce livre fait revivre le début de l'histoire des Médicis à Florence juste après la mort de Jean de Bicci. C'est l'histoire de deux frères Cosme et Laurent et de leurs familles, de leurs combats pour étendre leur pouvoir politique et financier sur Florence et pour faire de cette cité la plus prestigieuse ville d'Italie grâce à l'art, devenu un instrument de pouvoir. C'est un livre agréable à lire, cependant si l'on s'intéresse vraiment à l'histoire des Médicis, il faudra compléter ses connaissances avec des sources historiques.
  • VivianeB Posté le 15 Novembre 2019
    Voilà un livre sur la guerre de territoire et de convictions. Les frères Médicis luttent pour conserver leur pouvoir dans leur ville Florence. Un beau livre en effet mais alors je me suis perdue avec cette multitude de personnages, tous des hommes et on finit par se demander qui est un allié, qui est un ennemi. Les personnages de femmes sont très beaux et mis en valeur. J'ai aimé mais je ne pense pas perdurer dans cette trilogie.
  • OSOLEMIO Posté le 29 Août 2019
    A la mort suspecte de Jean de Médicis en février 1429, ses 2 fils Cosme l'ainé et Laurent vont tenter d'asseoir la dynastie de leur famille à Florence ! Cosme est un amateur et un protecteur d'arts, et Laurent s'occupe de la banque familiale. Mais à Florence, ils ont un adversaire puissant et farouche en la personne de Rinaldo degli Albizzi et de nombreux envieux de leur fortune, de leur réussite et de la place grandissante qu'ils occupent dans la cité ! Nous sommes au "quattrocento " ( période de la 1° renaissance ) et si les villes de Rome, de Venise , de Milan et de Florence rivalisent c'est aussi pour avoir le pouvoir, la suprématie et, ils vont avec l'aide de mercenaires se faire une guerre sans merci ! Cosme va être accusé de concussion puis enfermé dans le Palais de la Seigneurie, mais avec des " pots de vin", plus son alliance avec le Pape ( Eugenio IV ), il sera temporairement exilé à Venise pendant 10 ans ... mais les rivalités, les intrigues pourront continuer à distance et, après une sanglante, mémorable bataille contre les troupes de Milan menée par Piccino capitaine du Duc Filippo Maria... A la mort suspecte de Jean de Médicis en février 1429, ses 2 fils Cosme l'ainé et Laurent vont tenter d'asseoir la dynastie de leur famille à Florence ! Cosme est un amateur et un protecteur d'arts, et Laurent s'occupe de la banque familiale. Mais à Florence, ils ont un adversaire puissant et farouche en la personne de Rinaldo degli Albizzi et de nombreux envieux de leur fortune, de leur réussite et de la place grandissante qu'ils occupent dans la cité ! Nous sommes au "quattrocento " ( période de la 1° renaissance ) et si les villes de Rome, de Venise , de Milan et de Florence rivalisent c'est aussi pour avoir le pouvoir, la suprématie et, ils vont avec l'aide de mercenaires se faire une guerre sans merci ! Cosme va être accusé de concussion puis enfermé dans le Palais de la Seigneurie, mais avec des " pots de vin", plus son alliance avec le Pape ( Eugenio IV ), il sera temporairement exilé à Venise pendant 10 ans ... mais les rivalités, les intrigues pourront continuer à distance et, après une sanglante, mémorable bataille contre les troupes de Milan menée par Piccino capitaine du Duc Filippo Maria Visconti aidé de Francesco Sforza, du mercenaire Sharwartz aux portes de Florence ( Anghiari ) pour anéantir les florentins..Cosme arrivera à en sortir vainqueur et renforcé dans sa puissance ! Après la mort de son frère Laurent, il va prendre " le temps de la réflexion et de l'attention, de l'écoute et de la protection ", et va se consacrer à sa famille et plus particulièrement à son petit fils, le futur Laurent le Magnifique qui deviendra le grand mècène des arts, des lettres et fera le renom des Médicis ! Roman intéressant sur une période de luttes, de rivalités, d'intrigues qui a fait éclore la Renaissance dans toute sa flamboyance et sa beauté..Cosme et Laurent ont été des "préparateurs " acharnés qui ont fait sortir Florence du Moyen Âge et c'est pour cela que Matteo Strukul a voulu tout au long du récit nous donner des détails sur les costumes, les visages, les décors, les batailles pour donner un éclairage plus fort sur les Maîtres de Florence et leur magnificence !
    Lire la suite
    En lire moins
  • petitjeanramoin Posté le 10 Avril 2019
    Un roman historique qui selon l'auteur est le 1er tome d'une trilogie..un éclairage sur cette famille qui régna sur Florence..au début du roman nous croisons Brunelleschi en train de s'atteler à la coupole de la fameuse Santa Maria..ensuite le rythme s'accélère et c'est la rencontre avec toutes les turpitudes existants alors ,autour d' une course au pouvoir effrénée et l'usage de coups bas...de nombreuses descriptions de combats assez insoutenables émaillent ce récit et la présence de personnages sulfureux viennent compléter cette saga
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.