Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266322232
Code sériel : 18472
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm
À Paraître

Mon frère, ce zéro

Date de parution : 07/04/2022
Antoine en est certain : Canard tient le coup du siècle pour toucher le pactole. Ne leur manque qu'un troisième homme. Jean-Jacques, en galère depuis que sa femme l'a fichu à la porte, se laisse convaincre. Le plan ? Enlever Julien, vrai jumeau du milliardaire Thibault Dastry, usurper son identité... Antoine en est certain : Canard tient le coup du siècle pour toucher le pactole. Ne leur manque qu'un troisième homme. Jean-Jacques, en galère depuis que sa femme l'a fichu à la porte, se laisse convaincre. Le plan ? Enlever Julien, vrai jumeau du milliardaire Thibault Dastry, usurper son identité et vider ses comptes en dupant la banque. Sur le papier, ça pourrait fonctionner. Mais avec un trio de bras cassés aux manettes, la juteuse affaire a tôt fait de virer au fiasco.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266322232
Code sériel : 18472
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm
Pocket
En savoir plus
6.95 €
À paraître le 07/04/2022

Ils en parlent

« On rigole comme des bossus de cette histoire dénuée de toute morale, où les pauvres sont aussi tordus que les riches et où, suivant la célèbre loi de Murphy, tout ce qui peut aller de travers le fera. »
Alix Girod de l'Ain / ELLE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Oceandre Posté le 8 Décembre 2021
    L’écriture est incisive, avec des tournures de phrases facétieuses qui ponctuent ce livre résolument drôle ! L’histoire est surprenant jusqu’au dénouement final. Mais sous ces airs de comédie, ce sont des portraits presque stéréotypés qui dénoncent certains enjeux moderne et sociaux.
  • Rustycat Posté le 8 Novembre 2021
    Trois branquignols, Antoine, à la dérive, vivant dans une caravane, héberge Jean-Jacques, son frère que sa femme, au crochet de laquelle il vivait, a écarté pour tromperies répétées, et le troisième laron, Canard, sont sur "le coup du siècle". C'est le début d'une histoire rocambolesque, amusante, et qui nous tient en haleine jusqu'au bout. Colin Thibert nous décrit parfaitement ces personnages "croquignolesques" et son roman plein d'humour, est bien ficelé et se lit avec plaisir.
  • chrysalde Posté le 12 Septembre 2021
    Une lecture de rentrée bien sympathique ... beaucoup d'humour dans ce "thriller" ... M'a fait penser immédiatement à "un petit boulot" de Iain Levison ... Un gars un peu en marge, qui vivote entre sa femme qui assure, sa production confidentielle de miel, ses potes militants vieillissants et ses relations extra conjugales. Puis, un jour, alors qu'il s'imagine pouvoir vivre une deuxième jeunesse, son épouse se rend compte qu'il entretient une relation "sérieuse" avec une jeunette et décide d'en finir avec lui. Voilà comment il en arrive à s'installer dans la caravane d'Antoine, un autre marginal, écolo dans l'âme ... et ces deux compères s'emballent pour un coup hautement foireux avec Canard, un troisième larron qui leur amène l'affaire du siècle. Beaucoup de pognon, vite et facile, sans arme ni sang ... Ben voyons !! Ce qui m'a beaucoup interpellé dans ce livre c'est la façon dont finalement toutes les personnes qui vont croiser le chemin de Julien Dastry vont envisager de profiter de la situation pour escroquer son frère. Que ce soit nos trois comparses miséreux, c'est relativement compréhensible, mais le détective privé qui semble "à l'aise", le concierge de l'hôtel, le jeune... Une lecture de rentrée bien sympathique ... beaucoup d'humour dans ce "thriller" ... M'a fait penser immédiatement à "un petit boulot" de Iain Levison ... Un gars un peu en marge, qui vivote entre sa femme qui assure, sa production confidentielle de miel, ses potes militants vieillissants et ses relations extra conjugales. Puis, un jour, alors qu'il s'imagine pouvoir vivre une deuxième jeunesse, son épouse se rend compte qu'il entretient une relation "sérieuse" avec une jeunette et décide d'en finir avec lui. Voilà comment il en arrive à s'installer dans la caravane d'Antoine, un autre marginal, écolo dans l'âme ... et ces deux compères s'emballent pour un coup hautement foireux avec Canard, un troisième larron qui leur amène l'affaire du siècle. Beaucoup de pognon, vite et facile, sans arme ni sang ... Ben voyons !! Ce qui m'a beaucoup interpellé dans ce livre c'est la façon dont finalement toutes les personnes qui vont croiser le chemin de Julien Dastry vont envisager de profiter de la situation pour escroquer son frère. Que ce soit nos trois comparses miséreux, c'est relativement compréhensible, mais le détective privé qui semble "à l'aise", le concierge de l'hôtel, le jeune trader à qui tout souri ... Même le beau docteur psychiatre ... L'humanité n'est elle donc composée que de personnes qui rêvent d'être riche, sans aucun sens moral ? Une vision pessimiste sans aucun doute ou alors je suis bien trop naïve ... Un texte sans aucun sens moral mais beaucoup d'humour et quelques mises en situation qui donnent à réfléchir ... La puissance que donne l'argent, le sentiment de supériorité dès que l'on possède un peu, que ce soit de l'argent ou un titre ...
    Lire la suite
    En lire moins
  • deslivresetmaude Posté le 31 Juillet 2021
    De passage dans ma librairie, j’ai été attirée par le titre. Le résumé m’a paru intéressant, et clairement une lecture facile et plaisante. J’espérais juste que ce ne soit pas comme Je vais m’y mettre de Florent Oiseau, qui, il me semble a très bien marché, mais n’a pas pris pour moi. Heureusement ça n’a pas été le cas avec Mon frère, ce zéro de Colin Thibert! En résumé Que se passerait-il si on associait Neville Longbottom*, Biff Tannen* et Tyler Durden*, pour monter un casse sans arme ni violence!? Consistant en l’enlèvement de Raymond Babbitt* afin le faire passer pour son frère jumeau, richissime dirigeant d’entreprise, et le faire signer à sa place un beau retrait en liquide dans une banque suisse… *Londubat pour la version française de Harry Potter, Retour vers le futur, Fight Club, et Rain Main Ce que j’en pense Eh bien, ce n’est pas un long fleuve tranquille, et c’est drôle. J’ai lu ce livre il y a plusieurs semaines, j’ai un peu de retard dans le partage de mes chroniques… Même avec le recul, je ne comprends toujours pas le titre. Titre qui me parait accrocheur mais pas justifié par rapport à l’histoire. Mais ce n’est pas grave, une fois embarqué... De passage dans ma librairie, j’ai été attirée par le titre. Le résumé m’a paru intéressant, et clairement une lecture facile et plaisante. J’espérais juste que ce ne soit pas comme Je vais m’y mettre de Florent Oiseau, qui, il me semble a très bien marché, mais n’a pas pris pour moi. Heureusement ça n’a pas été le cas avec Mon frère, ce zéro de Colin Thibert! En résumé Que se passerait-il si on associait Neville Longbottom*, Biff Tannen* et Tyler Durden*, pour monter un casse sans arme ni violence!? Consistant en l’enlèvement de Raymond Babbitt* afin le faire passer pour son frère jumeau, richissime dirigeant d’entreprise, et le faire signer à sa place un beau retrait en liquide dans une banque suisse… *Londubat pour la version française de Harry Potter, Retour vers le futur, Fight Club, et Rain Main Ce que j’en pense Eh bien, ce n’est pas un long fleuve tranquille, et c’est drôle. J’ai lu ce livre il y a plusieurs semaines, j’ai un peu de retard dans le partage de mes chroniques… Même avec le recul, je ne comprends toujours pas le titre. Titre qui me parait accrocheur mais pas justifié par rapport à l’histoire. Mais ce n’est pas grave, une fois embarqué dans l’histoire, on ne décroche plus. Voilà un trio hors norme qui se forme pour notre plus grand plaisir. Quand un débile fait remarquer à un simplet qu’il est un peu bête, c’est assez hilarant. Sacré trio de bras cassés, on se doute que tout ne va pas se passer comme prévu, en même temps qu’y a-t-il de vraiment prévu, lorsqu’on s’improvise kidnappeur du jour au lendemain. La plume de l’auteur est facile à lire mais le style plutôt corrosif, il dresse ici un portrait pas des plus flatteur de notre société, mais pas forcément erroné! L’histoire est quelque peu ubuesque, et c’est tout l’intérêt de ce récit, sans pour autant verser dans la facilité. Même si on se doute que tout ne va pas se passer aussi facilement qu’envisagé et espéré par cette bande de pieds nickelés, on va de surprise en surprise jusqu’à la fin. Le départ de l’histoire est assez classique, il faut pousser un petit peu, et une fois lancée ça ne s’arrête plus, voilà notre trio d’apprentis escrocs partis en road trip invraisemblable, il y a un effet boule de neige de chaque action, les détails deviennent des pistes ou contre pistes, pour les enquêteurs qu’ils ont rapidement à leurs trousses. Les bonnes et souvent mauvaises interprétations des faits amènent un ensemble de situations et quiproquos plus loufoques et drôles les uns que les autres. Les personnages sont suffisamment décrits pour que nous soyons empathiques envers l’un ou atterrés vis-à-vis d’autres. Les personnages secondaires ne sont pas tous des anges non plus, et nous font comprendre le bandeau Qui trompe qui? bien mieux que le titre. En conclusion Contrat rempli, ça été un lecture facile et plaisante.
    Lire la suite
    En lire moins
  • karmax211 Posté le 25 Juillet 2021
    Premier livre lu de Colin Thibert dont la qualité créative, narrative, l'univers, l'humour, en appelle d'autres. Trois pieds nickelés, trois bras cassés, trois improbables, trois invraisemblables, trois marginaux, trois asociaux, dont deux déficients et un mezzo-déficient, se retrouvent, s'assemblent sans se ressembler, forment le gang de tous les délires, de tous les impossibles pour réaliser une des plus grosses arnaques du siècle. Pour ce faire, il leur suffit d'enlever "sans arme, ni haine, ni violence"... ça vous rappelle quelqu'un... le jumeau "débile" d'une des plus grosses fortunes de France et de la planète... je sens que vous avez déjà au moins un nom sur le bout de vos neurones ..., "interné" à l'insu de tous dans un établissement spécialisé. Une fois ce pauvre diable entre leurs grosses pattes maladroites, il leur suffira de le conduire à Genève où l'une des banques à laquelle est confiée une partie de ses avoirs, débitera de son compte et à leur profit quelques millions d'euros. Une aventure, vous l'aurez compris, loufoque, rocambolesque, gaguesque, où rien de ce qui était prévu n'advient... au contraire, où partis de trois, ils finirent par arriver... plus nombreux au port... beaucoup, plus morts que vifs... C'est ludique, jouissif, drôle, burlesque, dingue, noir... le... Premier livre lu de Colin Thibert dont la qualité créative, narrative, l'univers, l'humour, en appelle d'autres. Trois pieds nickelés, trois bras cassés, trois improbables, trois invraisemblables, trois marginaux, trois asociaux, dont deux déficients et un mezzo-déficient, se retrouvent, s'assemblent sans se ressembler, forment le gang de tous les délires, de tous les impossibles pour réaliser une des plus grosses arnaques du siècle. Pour ce faire, il leur suffit d'enlever "sans arme, ni haine, ni violence"... ça vous rappelle quelqu'un... le jumeau "débile" d'une des plus grosses fortunes de France et de la planète... je sens que vous avez déjà au moins un nom sur le bout de vos neurones ..., "interné" à l'insu de tous dans un établissement spécialisé. Une fois ce pauvre diable entre leurs grosses pattes maladroites, il leur suffira de le conduire à Genève où l'une des banques à laquelle est confiée une partie de ses avoirs, débitera de son compte et à leur profit quelques millions d'euros. Une aventure, vous l'aurez compris, loufoque, rocambolesque, gaguesque, où rien de ce qui était prévu n'advient... au contraire, où partis de trois, ils finirent par arriver... plus nombreux au port... beaucoup, plus morts que vifs... C'est ludique, jouissif, drôle, burlesque, dingue, noir... le genre de livre dont auraient pu s'emparer pour le cinéma, associés dans la réalisation, un Lautner, un Woody Allen, un Mocky, un Frank Capra ( celui de -Arsenic et vieilles dentelles-) et les Marx Brothers ( ceux de - La soupe au canard -... vous comprendrez en lisant le livre...) Lecture idéale en ces temps turbulés, lecture plage, lecture montagne, campagne... lecture chasse-pandémie, lecture sans besoin de passe sanitaire, lecture anti-déprime. Les personnages ont du relief, de l'épaisseur, de la consistance. Les situations s'enchaînent à la vitesse des dominos qui ploient sous l'effet d'une tornade provoquée par le battement d'ailes d'un papillon. C'est, comment pourrait-il en être autrement, une satire sociale à la chute magistrale. Un bouquin que je vous recommande pour le meilleur et pour le rire.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.