Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266188579
Code sériel : 13869
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm

Mortelle protection

Hubert TEZENAS (Traducteur)
Date de parution : 08/10/2009

L.A., Hollywood boulevard, en pleine nuit. Lancée à 160 km/h, Larkin Conner Barkley, vingt-deux ans, n’a que faire des feux rouges. Jusqu’au drame qui va faire basculer sa vie : ce que la riche héritière voit cette nuit-là, à la lueur de ses phares brisés, sonne le glas de son...

L.A., Hollywood boulevard, en pleine nuit. Lancée à 160 km/h, Larkin Conner Barkley, vingt-deux ans, n’a que faire des feux rouges. Jusqu’au drame qui va faire basculer sa vie : ce que la riche héritière voit cette nuit-là, à la lueur de ses phares brisés, sonne le glas de son conte de fées...
Devenu un témoin gênant dans une affaire qui la dépasse, sa vie ne tient plus qu’à un fil. Son seul gage de survie : Joe Pike, ancien flic du LAPD reconverti dans le privé qui assure sa protection. La course poursuite peut commencer. Attention : dérapages assurés…

« Un polar très bien ficelé, signé par un maître du genre. » L'Expansion

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266188579
Code sériel : 13869
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un polar très bien ficelé, signé par un maître du genre. »

L’Expansion

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Sharon Posté le 28 Septembre 2018
    Cette enquête d’Elvis Cole met en valeur Pike, l’associé, le second, celui qui surgit toujours quand on a besoin de lui – si ce n’est qu’il est la vedette de cette enquête. Ce n’est pas que l’on en apprend un peu plus sur le passé de Pike, c’est que l’on apprend tous les éléments de son passé qui ont fait de lui le marine, le policier, l’homme en fait qu’il est devenu, et qui se met au service de ses convictions. D’ailleurs, c’est son passé qui est venu le retrouver, son ancien mentor dans la police qui vient lui demander de protéger une jeune fille, témoin protégée, pas suffisamment néanmoins pour que l’on n’attente pas à sa vie – déjà – et que Bud ne cherche quelqu’un de fiable pour veiller sur elle – Joe Pike. Le récit démarre sur les chapeaux de roue, puisque l’on tente encore de la tuer – encore, encore. Oui, il y a une taupe dans l’entourage de la jeune fille. Qui ? Pike demande de l’aide à tous ses amis, dont Elvis Cole qui se remet (physiquement) de sa dernière enquête. Il a toujours un humour aussi peu drôle, et c’est justement ce qui est amusant. Servir... Cette enquête d’Elvis Cole met en valeur Pike, l’associé, le second, celui qui surgit toujours quand on a besoin de lui – si ce n’est qu’il est la vedette de cette enquête. Ce n’est pas que l’on en apprend un peu plus sur le passé de Pike, c’est que l’on apprend tous les éléments de son passé qui ont fait de lui le marine, le policier, l’homme en fait qu’il est devenu, et qui se met au service de ses convictions. D’ailleurs, c’est son passé qui est venu le retrouver, son ancien mentor dans la police qui vient lui demander de protéger une jeune fille, témoin protégée, pas suffisamment néanmoins pour que l’on n’attente pas à sa vie – déjà – et que Bud ne cherche quelqu’un de fiable pour veiller sur elle – Joe Pike. Le récit démarre sur les chapeaux de roue, puisque l’on tente encore de la tuer – encore, encore. Oui, il y a une taupe dans l’entourage de la jeune fille. Qui ? Pike demande de l’aide à tous ses amis, dont Elvis Cole qui se remet (physiquement) de sa dernière enquête. Il a toujours un humour aussi peu drôle, et c’est justement ce qui est amusant. Servir de nounou à une bombe sexuelle pétée de thune? Ça devrait être dans mes cordes. Bien sûr, il y a des passages attendus, puisque l’on se doute que la jeune fille, habituée à être le centre de l’attention, ne va pas se satisfaire de cette vie de recluse en compagnie du mutique Joe Pike. Cependant, les surprises sont au rendez-vous, pas seulement dans les retours en arrière qui nous montrent Pike jeune, mais dans l’élucidation de l’enquête. Mention spéciale pour John Chen, le spécialiste heureux d’être l’ami de Pike, que dis-je, la personne à qui il demande tant de services et dont les accès de trouille bleue sont proprement hilarants. Mais le souci… c’est la fin. Là, j’ai pensé à une mauvaise série télévisée. C’est une chose d’agir en légitime défense, s’en est une autre de traquer et de tuer de sang froid, voire de s’acharner. On pourrait dire que je spoile, oui, et certains se l’interdisent. Certes. Seulement, il ne faut pas rester sans réagir devant un roman, ou une série, qui nous entraîne à accepter certaines choses, insensiblement.
    Lire la suite
    En lire moins
  • celine85 Posté le 2 Mars 2016
    Larkin Connor Barkley a un accident de voiture, elle heurte une Mercedes. Elle s’est trouvée au mauvais endroit, au mauvais moment. Elle devient un témoin gênant. Dans un premier temps elle est sous la protection des fédéraux mais celle-ci n’est pas efficace. C’est finalement Joe Pike, un ancien flic qui aura en charge de la protéger. La cavale infernale de ce duo improbable ne va pas être de tout repos, les tentatives d’assassinat ne font que s’enchainer. Pas grand-chose à dire de ce livre, c’est un bon roman dans son genre. Bien rythmé, il y a de l’action. Il reste un grand classique, pas déçue mais pas inoubliable non plus.
  • Neurot Posté le 8 Juin 2014
    Un livre très efficace dans son style, rythmé, avec même quelques passages savoureux comme ceux dans la tête du spécialiste en balistique et obsédé sexuel. Mais au final le tout fait terriblement cliché, l'histoire est simple, le personnage de Joe attachant (du moins au début) mais d'autre comme celui de la pauvre petite fille de riche caricatural et assez insupportable. Tout cela aurai pu passer sans cette dernière partie à la morale douteuse. Quand le "héros" tue de sang froid des personnes désarmés et à genoux, voir s'acharne sur leur cadavre, parce qu'ils ont aidé des terroristes (le 11 septembre a vraiment fait mal à pas mal de tête). Ça aurai pu être une scène froide, montrant qu'il n'y a pas de héros sur terre, sauf que tout dans cette fin justifie ses actes, comme les personnages qui sont à la base contre mais qui permettent cette scène, ou le grand ami humaniste de Joe qui dit après ça que c'est un homme bien.. Mouais... L'auteur semble justifier ces meurtres, et ça cela me gêne. Douteux.
  • Kassuatheth Posté le 23 Juillet 2013
    Joe Pike est le héros type de nos films d’action moderne, et le livre a été écrit dans un style qui se prête bien au passage à l’écran. Les chapitres sont courts et le style alerte. Le fait de traiter ainsi chaque partie de l’histoire, nous permet de fermer le livre après un temps de lecture déterminé et d’avoir le goût d’y revenir le lendemain. Par contre, l’auteur ne se limite pas à l’action, il y a des relations humaines et une véritable enquête qui nous amène peu à peu à découvrir ce qui se passe réellement et, comme dans les bons polars, nous envoie quelques fois sur la mauvaise piste. C’est le premier Robert Crais que je lis et je vais certainement en lire d’autres. Comme dans la majorité des films d’action, le héros tue les méchants et protège les innocents. Leur vie est constamment en danger mais cette situation ne provoque pas un stress considérable comme dans les romans de Cody McFadyen. Pour la majorité des homicides de ce livre, on ne se pose pas de questions, ils sont arrivés dans le feu de l’action. Là où le bât blesse, c’est lorsque l’homicide aurait pu être évité et devient carrément un... Joe Pike est le héros type de nos films d’action moderne, et le livre a été écrit dans un style qui se prête bien au passage à l’écran. Les chapitres sont courts et le style alerte. Le fait de traiter ainsi chaque partie de l’histoire, nous permet de fermer le livre après un temps de lecture déterminé et d’avoir le goût d’y revenir le lendemain. Par contre, l’auteur ne se limite pas à l’action, il y a des relations humaines et une véritable enquête qui nous amène peu à peu à découvrir ce qui se passe réellement et, comme dans les bons polars, nous envoie quelques fois sur la mauvaise piste. C’est le premier Robert Crais que je lis et je vais certainement en lire d’autres. Comme dans la majorité des films d’action, le héros tue les méchants et protège les innocents. Leur vie est constamment en danger mais cette situation ne provoque pas un stress considérable comme dans les romans de Cody McFadyen. Pour la majorité des homicides de ce livre, on ne se pose pas de questions, ils sont arrivés dans le feu de l’action. Là où le bât blesse, c’est lorsque l’homicide aurait pu être évité et devient carrément un meurtre. Le jour où je ne réagirai plus à ce type d’homicide, je cesserai de lire cet auteur.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.