Lisez! icon: Search engine
Archipoche
EAN : 9782377352173
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 401
Format : 110 x 178 mm

Morts en coulisses

Mathieu Periers (Traducteur)
Collection : Suspense
Date de parution : 07/11/2018
À la façon d’Agatha Christie, Mary Jane Clark multiplie les fausses pistes... Jusqu’au dénouement, elle tient le lecteur en haleine. » Booklist
Chaque été, dans le Massachusetts, se déroule un festival de théâtre.

Caroline, nouvelle chroniqueuse d’une chaîne de télé new- yorkaise, doit couvrir l’événement auquel participe sa belle-fille.

L’occasion pour la journaliste de se rapprocher de la jeune femme qui n’a toujours pas accepté le remariage de son père.

Mais la mort soudaine de...
Chaque été, dans le Massachusetts, se déroule un festival de théâtre.

Caroline, nouvelle chroniqueuse d’une chaîne de télé new- yorkaise, doit couvrir l’événement auquel participe sa belle-fille.

L’occasion pour la journaliste de se rapprocher de la jeune femme qui n’a toujours pas accepté le remariage de son père.

Mais la mort soudaine de deux étudiants et le meurtre d’une bibliothécaire viennent troubler les festivités.

Un jour, Belinda Winthrop, actrice vedette couronnée d’un Oscar, disparaît à son tour.

Fugue, meurtre ou enlèvement ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782377352173
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 401
Format : 110 x 178 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Aurelia33 Posté le 28 Avril 2020
    Un petit polar qui se lit vite et bien. Caroline Enright est une jeune (et belle c'est évident) journaliste qui fait ses premières armes à la télévision dans la section des chroniques spectaclesco. Elle est envoyée avec une toute petite équipe dans le Massachusetts pour couvrir le festival d'été de Warrenstown. Sur place tout le monde attend avec impatience la nouvelle prestation de l'actrice de théâtre du moment, Belinda Winthrop, laquelle promet d'être inoubliable, on parle même de prix Pullizer! Mais le monde du showbiz est un panier de crabes. Aussi lorsqu'au lendemain de la première, couronnée de succès, la diva disparait, les suspects ne manquent pas : le producteur, despotique et colérique; la doublure, aux dents longues de gloire et paillettes; l'auteure, qui pour sa 1ère œuvre en solo se veut au sommet; le régisseur, en conditionnelle mais aux activités nocturnes assez louches; l'admirateur transi, peintre obsessionnel de la star depuis des décennies... mais qu'auraient-ils à y gagner et où est le corps? Les minutes sont comptées et la journaliste se lance dans l'enquête en vue d'un bon article mais aussi parce que peu à peu le danger semble se rapprocher de sa famille. L'assassin n'en est pas à sa première... Un petit polar qui se lit vite et bien. Caroline Enright est une jeune (et belle c'est évident) journaliste qui fait ses premières armes à la télévision dans la section des chroniques spectaclesco. Elle est envoyée avec une toute petite équipe dans le Massachusetts pour couvrir le festival d'été de Warrenstown. Sur place tout le monde attend avec impatience la nouvelle prestation de l'actrice de théâtre du moment, Belinda Winthrop, laquelle promet d'être inoubliable, on parle même de prix Pullizer! Mais le monde du showbiz est un panier de crabes. Aussi lorsqu'au lendemain de la première, couronnée de succès, la diva disparait, les suspects ne manquent pas : le producteur, despotique et colérique; la doublure, aux dents longues de gloire et paillettes; l'auteure, qui pour sa 1ère œuvre en solo se veut au sommet; le régisseur, en conditionnelle mais aux activités nocturnes assez louches; l'admirateur transi, peintre obsessionnel de la star depuis des décennies... mais qu'auraient-ils à y gagner et où est le corps? Les minutes sont comptées et la journaliste se lance dans l'enquête en vue d'un bon article mais aussi parce que peu à peu le danger semble se rapprocher de sa famille. L'assassin n'en est pas à sa première victime et en véritable sociopathe, la culpabilité n'est pas de mise. Des chapitres très courts qui permettent d'alterner entre divers protagonistes et de garder un rythme assez rapide. C'est assez bien ficelé et même si les personnages sont bien décrits, ils ne me marqueront pas mais l'intrigue est sympa.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Charliebbtl Posté le 13 Juillet 2019
    Une intrigue à la Jessica Fletcher Par rapport à "Crime glacé", il n’y a vraiment pas photo. Autant ce dernier s’achevait sur une queue de poisson d’anthologie (à croire que l’éditeur venait d’appeler la romancière pour rendre son manuscrit en urgence), autant là on doit reconnaître que le scénario est davantage abouti. La fin est bien construite mais il faut avouer qu’on découvre bien avant la dernière page tournée le nom du coupable. Seul le mobile reste un peu flou mais les accros aux polars ne devraient pas se laisser berner longtemps. En somme, on est dans un bon scénario digne d’une série policière d’après-midi sur France 3 mais ne vous attendez pas à un suspense à couper le souffle. Hollywood ne se mettra pas à mon avis sur les rangs pour l’adaptation. Ici pas de personnages pour faire joli, chacun a son utilité et contribue à tenter de perdre le lecteur dans son enquête, même si certains d’entre eux touchent un peu à la caricature : on notera, par exemple, la présence du peintre maudit amoureux de son égérie ou du régisseur aux activités louches ou de la doublure prête à tout pour prendre la place de l’actrice en titre. D’autres... Une intrigue à la Jessica Fletcher Par rapport à "Crime glacé", il n’y a vraiment pas photo. Autant ce dernier s’achevait sur une queue de poisson d’anthologie (à croire que l’éditeur venait d’appeler la romancière pour rendre son manuscrit en urgence), autant là on doit reconnaître que le scénario est davantage abouti. La fin est bien construite mais il faut avouer qu’on découvre bien avant la dernière page tournée le nom du coupable. Seul le mobile reste un peu flou mais les accros aux polars ne devraient pas se laisser berner longtemps. En somme, on est dans un bon scénario digne d’une série policière d’après-midi sur France 3 mais ne vous attendez pas à un suspense à couper le souffle. Hollywood ne se mettra pas à mon avis sur les rangs pour l’adaptation. Ici pas de personnages pour faire joli, chacun a son utilité et contribue à tenter de perdre le lecteur dans son enquête, même si certains d’entre eux touchent un peu à la caricature : on notera, par exemple, la présence du peintre maudit amoureux de son égérie ou du régisseur aux activités louches ou de la doublure prête à tout pour prendre la place de l’actrice en titre. D’autres clichés sont également au rendez-vous comme l’héroïne détestée par sa belle-fille adolescente et le mari préférant par lâcheté éviter tout conflit parce que, dans l’histoire, lui s’en tire plutôt bien. En somme, on assiste à une sorte de série B sur la vie et l’entourage d’une star naissante du cinéma, une sorte de Jennifer Lawrence à qui tout réussit. Passés ces éléments clés de tout polar TGV, la lecture est plutôt agréable et divertissante. C’est le genre de roman qu’on attaque installé près de la cheminée avec un chocolat chaud et des biscuits, histoire de procrastiner pendant une après-midi où l’on n’a pas envie de sortir de chez soi. Ma tête à claques à moi La palme revient, cette fois, à Gus Oberon, stéréotype du beau gosse aux activités douteuses. Vous savez, c’est le type qui se promène la chemise de cow-boy ouverte sur un torse glabre (voir en sueur) et qui fait kiffer toutes les jeunes filles (et pas que!) dans les séries à succès américaine, le méchant garçon quoi… mais un peu con quand même. En définitif, si vous aimez les polars un peu faciles, sans violence outrancière ni psychopathe complètement déjanté, ce roman est pour vous. Il vous fera passer un bon moment sans révolutionner le genre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • delfina Posté le 18 Février 2019
    Morts en coulisses est un excellent page-turner. En effet, une fois commencé, rien ne peut vous arrêter dans sa lecture. Dans les premières pages, on assiste au meurtre d’un couple, Tommy et Amy; puis Caroline, jeune chroniqueuse culture de la matinale Key to America, se prépare à partir dans la petite ville de Warrenstown afin de couvrir un festival de théâtre pendant lequel Belinda Winthrop, actrice oscarisée, va jouer une nouvelle pièce. L’assistante de cette dernière étant la belle-fille de Caroline. Dans ce petit coin paisible, un nouveau meurtre atroce est perpétré : la bibliothécaire est retrouvée égorgée. Ce drame est suivi de la disparition de la comédienne vedette Belinda après une soirée fastueuse. Les personnages de ce roman sont très nombreux et chacun, à part Caroline, semble avoir un secret ou une part sombre : le peintre amoureux mais dépressif, le régisseur trafiquant, le metteur en scène de la pièce voulant réussir au cinéma, l’auteure de la pièce qui a perdu son mari dramatiquement, la doublure voulant devenir l’actrice vedette, la belle-fille pas aussi sage que ce qu’elle laisse paraître…. L’assassin est-il parmi eux à moins que plusieurs meurtriers se soient alliés…. Certains chapitres nous relatent les pensées et actions du/des... Morts en coulisses est un excellent page-turner. En effet, une fois commencé, rien ne peut vous arrêter dans sa lecture. Dans les premières pages, on assiste au meurtre d’un couple, Tommy et Amy; puis Caroline, jeune chroniqueuse culture de la matinale Key to America, se prépare à partir dans la petite ville de Warrenstown afin de couvrir un festival de théâtre pendant lequel Belinda Winthrop, actrice oscarisée, va jouer une nouvelle pièce. L’assistante de cette dernière étant la belle-fille de Caroline. Dans ce petit coin paisible, un nouveau meurtre atroce est perpétré : la bibliothécaire est retrouvée égorgée. Ce drame est suivi de la disparition de la comédienne vedette Belinda après une soirée fastueuse. Les personnages de ce roman sont très nombreux et chacun, à part Caroline, semble avoir un secret ou une part sombre : le peintre amoureux mais dépressif, le régisseur trafiquant, le metteur en scène de la pièce voulant réussir au cinéma, l’auteure de la pièce qui a perdu son mari dramatiquement, la doublure voulant devenir l’actrice vedette, la belle-fille pas aussi sage que ce qu’elle laisse paraître…. L’assassin est-il parmi eux à moins que plusieurs meurtriers se soient alliés…. Certains chapitres nous relatent les pensées et actions du/des tueur(s) en restant très mystérieux : impossible de savoir si c’est un homme ou une femme, son âge, son passé… En nous proposant des chapitres très courts alternant entre les différents personnages, Mary Jane Clark parvient à nous mener sur différentes pistes possibles. La construction du roman est très bien faite et nous tient en haleine jusqu’au bout. Les personnages bien développés, l’écriture très plaisante et le rythme du roman permettent de passer un bon moment de lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sami33 Posté le 20 Janvier 2019
    Tous les ans se tient le festival du théâtre de Warrenstown dans le Massachussetts. Peu de temps avant l'ouverture des portes du festival, deux stagiaires vont être retrouvés morts suite à un accident de voiture. Quelques jours plus tard, on retrouve le corps de la bibliothécaire de la ville baignant dans son sang... Belinda Winthrop, une actrice en vogue qui devait participer à ce festival a mystérieusement disparu après la première de "Devils in the details"... Cette succession d'évènements va amener Caroline, journaliste télévisée au cœur d'une enquête palpitante ! Dans un monde rempli de paillettes, de star montante et de projecteur, chaque personnages devient des suspects. Qui aurait intérêt à faire du mal à Belinda ? Et bien là est le problème, il y a tout un panel de suspects possible et inimaginable. C'est ainsi que l'auteur va nous transporter dans le temps entre le passé et le présent, avec les secrets des divers personnages que chacun s'amuse à cacher mais c'est sans compter sur Caroline qui va mener l'enquête malgré elle. Une chose est sûre, tout est lié à Belinda Winthrop ! La plume de Mary Jane Clark est fluide et agréable à lire. Les chapitres sont courts ce qui fluidifient la... Tous les ans se tient le festival du théâtre de Warrenstown dans le Massachussetts. Peu de temps avant l'ouverture des portes du festival, deux stagiaires vont être retrouvés morts suite à un accident de voiture. Quelques jours plus tard, on retrouve le corps de la bibliothécaire de la ville baignant dans son sang... Belinda Winthrop, une actrice en vogue qui devait participer à ce festival a mystérieusement disparu après la première de "Devils in the details"... Cette succession d'évènements va amener Caroline, journaliste télévisée au cœur d'une enquête palpitante ! Dans un monde rempli de paillettes, de star montante et de projecteur, chaque personnages devient des suspects. Qui aurait intérêt à faire du mal à Belinda ? Et bien là est le problème, il y a tout un panel de suspects possible et inimaginable. C'est ainsi que l'auteur va nous transporter dans le temps entre le passé et le présent, avec les secrets des divers personnages que chacun s'amuse à cacher mais c'est sans compter sur Caroline qui va mener l'enquête malgré elle. Une chose est sûre, tout est lié à Belinda Winthrop ! La plume de Mary Jane Clark est fluide et agréable à lire. Les chapitres sont courts ce qui fluidifient la lecture et donnent envie de tourner les pages de ce récit. L'auteur a eu une idée astucieuse de faire intervertir ses personnages pour rendre le récit dynamique. Malheureusement, je trouve qu'il y en a un peu trop et j'ai perdu parfois le fil de l'histoire. Ce que j'ai beaucoup apprécié, c'est de suivre le cheminement du meurtrier nous relatant avec délices ses forfaits sans nous laisser entrevoir qui il pouvait bien être même si je me suis doutée de qui il pouvait être. Je suis heureuse de ne pas m'être trompée et d'avoir vue juste mais j'ai été déçu d'avoir trouvée si vite qui était le coupable. Tout ça pour vous dire que même si j'ai découvert le coupable avant l'heure, j'ai aimé ma lecture. Entre mensonges et jalousies, tout est permis avec Mary Jane Clark !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Bookliseuse Posté le 31 Décembre 2018
    Après s’être disputé avec un inconnu sur un parking un couple de jeunes acteurs meurt dans un étrange accident de voiture. Caroline Enright chroniqueuse de cinéma et théâtre pour une chaîne de télé New-new-yorkaise part dans le Massachusetts assister à un festival de théâtre. Sa belle fille Meg y effectue un stage de comédienne, et a été désignée pour assister la célèbre actrice Belinda Winthrop dans son habillage. Une bibliothécaire est assassinée peut de temps après c’est Belinda qui disparaît étrangement. Caroline décide de fouiner un peu afin de comprendre se qui se passe… Avec des chapitres court, l’auteur nous entraîne facilement dans son histoire, à chaque pages nous offrant un nouveau suspect potentiel. J’ai lu très rapidement ce roman sans temps morts ni passage superflu. Même si l’historie n’a rien d’extraordinaire et si j’ai deviné rapidement qui était le coupable, j’ai beaucoup apprécié cette histoire. Cela m’a permis de faire un break après la lecture de romans bien plus noir.
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés