Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266270038
Code sériel : 16778
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm

Never Never 3 en 1

,

Pauline VIDAL (Traducteur)
Date de parution : 19/04/2018
Silas et Charlie réalisent un matin qu’ils ne savent plus qui ils sont, ni quel est leur passé. Eux qui se connaissent pourtant depuis si longtemps, liés par tant de souvenirs communs, il leur faut tout redécouvrir.
Ils se lancent à corps perdu à la recherche de leur passé. Grâce à...
Silas et Charlie réalisent un matin qu’ils ne savent plus qui ils sont, ni quel est leur passé. Eux qui se connaissent pourtant depuis si longtemps, liés par tant de souvenirs communs, il leur faut tout redécouvrir.
Ils se lancent à corps perdu à la recherche de leur passé. Grâce à des journaux intimes, des lettres, ils élucident une partie du mystère.
Mais surtout, ils veulent savoir comment ne plus oublier. Jamais, jamais. Et la réponse est certainement enfouie au plus profond d’eux-mêmes…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266270038
Code sériel : 16778
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Loryane Posté le 4 Avril 2020
    J’ai lu le résumé en diagonale, puisqu’en débutant cette lecture#8201;; j’ai été très surprise par les premiers chapitres et ça, jusqu’aux derniers. C’est une trilogie, elle se compose de tomes très courts#8201;; donc le rythme ne s’essouffle jamais. Sincèrement, cette romance s’inscrit parmi les plus originales, les plus étonnantes. Une histoire d’amour semi-paranormale, avec énormément de mystère#8201;; toutefois, les émotions n’apparaissent pas avant la moitié du deuxième volume. Le récit prend forme au travers des deux points de vue, celui de Charlie et de Silas#8201;; deux héros à l’opposé. Deux plumes se mélangent, celle de Colleen Hoover, et de Tarryn Fisher, dont je découvre, le style. Charlie est une jeune fille, une lycéenne#8201;; elle se trouve en classe au moment où tout bascule. Que se passe-t-il#8201;? Elle a tout oublié. Le silence est la meilleure solution pour ne pas être prise pour une folle. Elle joue le jeu, et se laisse porter par les questions de ses amis, en observant autour d’elle pour comprendre qui elle était jusqu’à maintenant. C’est une héroïne en partie attachante et agaçante, parfois ses réactions semblent immatures et d’un autre côté son comportement est adorable. Charlie est malheureusement influençable, avec un caractère fort#8201;; ses plus belles... J’ai lu le résumé en diagonale, puisqu’en débutant cette lecture#8201;; j’ai été très surprise par les premiers chapitres et ça, jusqu’aux derniers. C’est une trilogie, elle se compose de tomes très courts#8201;; donc le rythme ne s’essouffle jamais. Sincèrement, cette romance s’inscrit parmi les plus originales, les plus étonnantes. Une histoire d’amour semi-paranormale, avec énormément de mystère#8201;; toutefois, les émotions n’apparaissent pas avant la moitié du deuxième volume. Le récit prend forme au travers des deux points de vue, celui de Charlie et de Silas#8201;; deux héros à l’opposé. Deux plumes se mélangent, celle de Colleen Hoover, et de Tarryn Fisher, dont je découvre, le style. Charlie est une jeune fille, une lycéenne#8201;; elle se trouve en classe au moment où tout bascule. Que se passe-t-il#8201;? Elle a tout oublié. Le silence est la meilleure solution pour ne pas être prise pour une folle. Elle joue le jeu, et se laisse porter par les questions de ses amis, en observant autour d’elle pour comprendre qui elle était jusqu’à maintenant. C’est une héroïne en partie attachante et agaçante, parfois ses réactions semblent immatures et d’un autre côté son comportement est adorable. Charlie est malheureusement influençable, avec un caractère fort#8201;; ses plus belles qualités se noient au moment où sa vie change. Son père est en prison, sa mère alcoolique#8201;; ils n’ont plus d’argent et une mauvaise réputation. Dès lors, elle fait tout pour être détestable#8201;; principalement auprès de son petit-ami. Le héros de ce roman se nomme Silas, un prénom spécial pour un garçon extraordinaire. Je me suis vraiment prise d’affection pour lui, sa personnalité est très douce et souvent chaleureuse. Toujours est-il, que son amnésie peut le sauver#8201;; lui et tous ses proches. Un adolescent très mûr pour son âge, sa façon d’être n’est clairement pas mystérieuse#8201;; c’est un livre ouvert, particulièrement sur ses sentiments. Je suis légèrement tombée sous son charme, certes, parfois il est trop mièvre pour un jeune homme#8201;; mais cela permet de le différencier. Son besoin de protéger, sa gentillesse inouïe, sa passion pour capturer des instants exceptionnels, sa détermination infaillible. Silas possède autant de puissance que de profondeur. Un roman avec des avis mitigés, le mien ne l’est pas. Néanmoins, ce n’est pas un coup de cœur#8201;; malgré la plume de Colleen Hoover. Je n’ai pas ressenti cette étincelle, cette flamme que je retrouve, dans la plupart de ses ouvrages. Dans «#8201;Never never#8201;», le récit est construit et développé sur le suspense#8201;; dès le début, les énigmes s’installent, embrouillant de plus en plus notre esprit, jusqu’à y poser des incertitudes. De plus, la péripétie principale du second tome change le ton de l’œuvre, celle-ci apporte une touche de «#8201;thriller#8201;». Très léger, mais fortement agréable#8201;; puisque le scénario de base se répète sur trois fois, alors cette variation a son effet. Une romance exceptionnellement originale, avec bien évidemment ses points forts et faibles. Les sentiments manquent cruellement de mon point de vue, tandis que le mystère est beaucoup trop accentué envers ce style d’histoire. Le couple Charlie et Silas se complète parfaitement, elle est récalcitrante, tandis qu’il est accessible et charmant#8201;; c’est une relation d’âme sœur. L’association de Colleen Hoover et Tarryn Fisher est intéressante, cependant cela réduit la charge émotionnelle de ce roman. De plus, je n’ai pas vraiment réussi à démarquer les deux plumes, mais normalement celle de Collen Hoover est beaucoup plus bouleversante. Je suppose que c’est la voix de Silas, là où Tarryn Fisher est la porte-parole de Charlie. Deux auteurs pour une romance pleine de surprises, avec un équilibre sur la profusion des détails#8201;; toutefois, l’harmonie sur l’ensemble du récit est éclipsée par un scénario persistant. Des chapitres et volumes courts pour se lire rapidement et avec un certain plaisir, qui plus est les deux perspectives offrent un bon rythme. En conclusion, c’est une lecture étrange durant les deux cents premières pages, ensuite cette romance devient passionnante. Le mystère est à l’apogée, le côté inédit de l’histoire implante une dose de vigueur#8201;; malgré tout, le délaissement des sentiments est pour moi un aspect contraire au style de «#8201;Never Never#8201;», je déplore entièrement ce manquement. Charlie et Silas sont de jeunes héros, leur mentalité n’est ni adulte ni adolescente#8201;; elle est entre les deux. J’ai bien évidemment une préférence pour Silas, personnage masculin d’une douceur sans égal. Colleen et Tarryn démontrent qu’une histoire d’amour peut sortir de l’ordinaire, une écriture fluide sans être harmonieuse. Cette trilogie mérite amplement d’être connue, néanmoins il ne faut pas s’attendre à retrouver totalement la plume de Colleen Hoover.
    Lire la suite
    En lire moins
  • dreams_books22 Posté le 5 Juin 2019
    C'était le seul CoHo que je n'avais pas lu, maintenant, c'est chose faite ! J'avais peur de ne pas aimer ce roman, j'avais lu des avis négatifs. Je me suis lancée, je ne vais pas dire que je suis déçue car j'ai adoré le roman, l'enquête de leur amnésie. C'était vraiment original, et prenant. Plein de questions, d'hypothèses et de doutes m'ont tenue en haleine dans cette histoire... Et c'est là le hic, mais pourquoi ? Pourquoi tomber sur ce thème, je m'attendais à tellement de choses plus réalistes ou bizarres mais clairement pas ça ! Tout le roman, j'ai adoré. Vraiment c'était génial, je suis déçue de la conclusion à tout ça. Et l'épilogue, on en parle ? Néanmoins, ça reste du Coho, je ne connais pas l'autre auteur, donc forcément, on ressent énormément de choses à la lecture. Moins qu'avec ses autres romans. C'est quand même un très beau livre, une très belle histoire. J'ai beaucoup aimé, les hics ne viennent pas entacher ce que je pense. Je m'attendais à autre chose, et en même temps à détester ce roman. J'en ressors contente malgré tout !
  • DarkAthena59 Posté le 24 Mai 2019
    Une fois de plus Colleen Hoover nous offre un tourbillon d'émotions sur une magnifique histoire d'amour. Une histoire qui pose aussi beaucoup de questions. J'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire au début mais par la suite, difficile de m'arrêter. Ça sort un peu des sentiers battus, et le final peut paraître un peu simpliste, mais logique malgré tout. Je suis contente de l'avoir lu en intégral.
  • My-Little-Anchor Posté le 16 Avril 2019
    Après avoir succombé à Maybe Someday, Maybe Not, Ugly Love, Confess et November 9, je me suis lancée dans l’intégral de Never, Never et encore une fois je n'ai pas été déçue car je savais à quoi m’attendre avec CoHo : une bonne romance. Je savais avant même de commencer l’histoire qu’elle me plairait forcément puisque j’apprécie la plume de l’autrice. C’est un fait et jusqu’à présent je ne me suis pas trompée. CoHo répond toujours à mes attentes. Maintenant, il me reste à lire Hopeless, Slammed, A première vue, Jamais plus et Too Late. Je remercie les éditions Pocket et surtout Emmanuelle pour l'envoi et sa confiance. Dans ce roman, nous découvrons à la fois Charlie et Silas qui du jour au lendemain ne se souviennent plus de rien ou du moins de leur vie, de leur famille mais surtout de leur histoire. Charlie et Silas vont alors essayer de découvrir ce qu'il s'est passé, de connaitre la raison de cette amnésie commune et surtout de se redécouvrir car ils se connaissent depuis toujours et sortent ensemble depuis 4 ans mais aucun d'eux ne s'en rappelle. Aujourd'hui, ils ont tout oublié. Que sait-il passer la vieille pour qu'aucun d'entre eux... Après avoir succombé à Maybe Someday, Maybe Not, Ugly Love, Confess et November 9, je me suis lancée dans l’intégral de Never, Never et encore une fois je n'ai pas été déçue car je savais à quoi m’attendre avec CoHo : une bonne romance. Je savais avant même de commencer l’histoire qu’elle me plairait forcément puisque j’apprécie la plume de l’autrice. C’est un fait et jusqu’à présent je ne me suis pas trompée. CoHo répond toujours à mes attentes. Maintenant, il me reste à lire Hopeless, Slammed, A première vue, Jamais plus et Too Late. Je remercie les éditions Pocket et surtout Emmanuelle pour l'envoi et sa confiance. Dans ce roman, nous découvrons à la fois Charlie et Silas qui du jour au lendemain ne se souviennent plus de rien ou du moins de leur vie, de leur famille mais surtout de leur histoire. Charlie et Silas vont alors essayer de découvrir ce qu'il s'est passé, de connaitre la raison de cette amnésie commune et surtout de se redécouvrir car ils se connaissent depuis toujours et sortent ensemble depuis 4 ans mais aucun d'eux ne s'en rappelle. Aujourd'hui, ils ont tout oublié. Que sait-il passer la vieille pour qu'aucun d'entre eux ne se souvienne de leur histoire et de leur passé ? Au fil des pages, Charlie et Silas essayent de redécouvrir leur vie, leur histoire. Ils se soutiennent mutuellement. Pourtant, nous découvrons leur sombre histoire et aucun d'eux ne se reconnait à travers leurs recherches. Charlie semble avoir trompé Silas. Quant à lui, il n'est plus censé côtoyer Charlie. Leur famille serait en conflit suite à un problème judiciaire. Effectivement, leurs pères travaillaient ensemble pour un groupe financier mais ces derniers se seraient séparés. L'un dirige toujours le groupe contrairement à l'autre qui se retrouve derrière les barreaux pour détournement de fonds. Et puis, Charlie et Silas revivent leur chaos. Ils oublient tous les deux jours qui ils sont ainsi que leur histoire, leur passé. Ils ne savent pas pourquoi et ils ne se souviennent pas de leur vie. Mais une chose est sure : ils se sont promis de ne jamais oublier leur amour. Alors avant que tout recommence, ils notent le plus de détails pour se souvenir : se souvenir qu'avant ça, ils s'aimaient. Pourtant, ils se sont déchirés à un moment. Ils voulaient simplement oublier et se sont oubliés eux-mêmes… Ici, CoHo a réussi (encore une fois) à me tenir en haleine du début jusqu’à la fin. J’ai été captivée par l’histoire de Charlie et Silas qui au fil du temps doivent essayer de se souvenir. Se souvenir de leur vie mais aussi de leur histoire d’amour. Comment a-t-elle commencé ? Pourquoi s’est-elle arrêtée un jour ? Pourquoi doivent-ils à chaque saison se souvenir de leur passé ? Qu’ont-ils fait pour en arriver jusque-là ? Ils s’aimaient et se sont séparés, seul leur amour les sauvera. Arriveront-ils à se souvenir pour ne jamais oublier qu’ils s’aiment, qu’ils se sont aimés, et qu’ils s’aimeront encore ? Dans Never, Never, CoHo fait appel à la puissance des souvenirs et des sentiments. En perdant leurs souvenirs, aucun des deux ne se rappellent quoi que ce soit et à chaque fois ils doivent réapprendre à se connaitre, à se faire confiance et à avancer car ils sont les seuls à ne plus savoir. Ils doivent alors se débrouiller pour comprendre ce qui s’est passé entre eux. Ils sont les seuls à pouvoir contrer cela, à se souvenir et ne jamais oublier. Never, Never
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sevader_Lecture Posté le 4 Septembre 2018
    Bon lundi à tous ! Alors qu'une nouvelle semaine commence, je vous reviens enfin avec une nouvelle chronique et j'espère seulement que ça laissera entendre que le mois de septembre sera beaucoup plus actif que le mois dernier. Je vais faire tout mon possible en tout cas. Je sais que j'ai été très peu présente sur la page et le blog durant le dernier mois et je compte bien me reprendre. Juste pour vous dire, je viens de réaliser que j'avais passé par-dessus les deux ans de mon blog sans même m'en rendre compte. Alors, je vais voir si je ne peux pas vous organiser un petit concours pour vous fêter ça ! Qu'aimeriez-vous gagner ? Des marques-pages ? Des romans ? N'hésitez pas à me le laisser savoir afin que je regarde ce que je peux faire ! Sinon, pour en revenir à nos moutons, je viens tout juste de terminer ma lecture de l'intégrale du roman Never Never de Colleen Hoover et Tarryn Fisher. Il s'agit du deuxième roman de Colleen Hoover que je lis et comme pour le dernier, celui-ci ne ressemble pas aux autres romans de cette auteure que j'ai pu lire même si, dans le... Bon lundi à tous ! Alors qu'une nouvelle semaine commence, je vous reviens enfin avec une nouvelle chronique et j'espère seulement que ça laissera entendre que le mois de septembre sera beaucoup plus actif que le mois dernier. Je vais faire tout mon possible en tout cas. Je sais que j'ai été très peu présente sur la page et le blog durant le dernier mois et je compte bien me reprendre. Juste pour vous dire, je viens de réaliser que j'avais passé par-dessus les deux ans de mon blog sans même m'en rendre compte. Alors, je vais voir si je ne peux pas vous organiser un petit concours pour vous fêter ça ! Qu'aimeriez-vous gagner ? Des marques-pages ? Des romans ? N'hésitez pas à me le laisser savoir afin que je regarde ce que je peux faire ! Sinon, pour en revenir à nos moutons, je viens tout juste de terminer ma lecture de l'intégrale du roman Never Never de Colleen Hoover et Tarryn Fisher. Il s'agit du deuxième roman de Colleen Hoover que je lis et comme pour le dernier, celui-ci ne ressemble pas aux autres romans de cette auteure que j'ai pu lire même si, dans le cas présent, il s'agit d'un roman écrit à quatre mains. Personnellement, ça faisait un long moment que cette trilogie m'intriguait... En fait, depuis le début de l'année dernière lorsque les romans étaient sortis chez Hugo Cie, mais je n'avais malheureusement pas eu la chance de les lire. Alors quand j'ai vu que l'intégrale sortait chez les Éditions Pocket, j'ai décidé de sauter sur l'occasion de pouvoir lire cette histoire et je dois dire que j'ai été bluffé malgré un début un peu plus fastidieux. Pour être complètement sincère, j'ai failli abandonner ce roman à plus d'une reprise lors de ma lecture de la première saison tellement je ne comprenais pas où les auteurs voulaient m'amener, mais j'ai quand même décidé de m'accrocher et de voir ce que ça donnerait. Maintenant que je viens de terminer ma lecture, je suis vraiment contente de m'être accrochée puisque je comprends enfin pourquoi il a été tellement aimé. Au fur et à mesure que j'ai appris à connaître les personnages et surtout dans quel engrenage il se trouvait, je me suis retrouvée prisonnière des pages du roman et je n'ai pu que me rendre à la fin afin de tout comprendre et je n'aurais jamais pensé à ça. Alors bravo ! Je vous lève mon chapeau. En plus d'une trame qui sort de l'ordinaire, on peut y ajouter des personnages vraiment attachants que j'ai appris à apprécier au cours de ma lecture et que j'ai été triste de quitter lorsque j'ai fini ma lecture du roman. En somme, ce fut une bonne lecture. Comme à mon habitude, voici un court résumé du roman afin de vous permettre de mieux comprendre mon avis sur ce roman. Comme il s'agit d'un intégrale, le roman se divise donc en trois parties qu'ils ont décidé de nommer des saisons et durant ces trois parties, nous suivons Silas et Charlie alors qu'ils cherchent à comprendre ce qui leur est arrivé et pourquoi ils perdent la mémoire à tous les quarante-huit heures. Le roman commence donc avec Charlie qui revient à elle après avoir perdu la mémoire pour une énième fois, mais elle ne le sait malheureusement pas encore. Ce qu'elle ignore également, c'est que son petit ami Silas est dans la même situation qu'elle. Il se mettront donc à chercher ce qui a pu causer cette perte de mémoire : de la drogue ? un coup sur la tête ? des extra-terrestres ? Mais surtout, ils tiennent à retrouver leurs souvenirs et leur vie. Alors qu'ils se souviennent de choses de la vie quotidienne comme conduire, utiliser un téléphone, faire de la photo, ils n'ont aucun souvenir de leur vie en générale ni de leur famille et ami. À coup de recherches, ils viendront à faire une suite logique des derniers évènements, mais trouveront-ils la solution à leur perte de mémoire avant la fin du prochain quarante-huit heures ? Rien n'en est moins sûr et ce sera à eux de tout mettre en oeuvre pour se retrouver. Nos deux protagonistes vivront donc une histoire haute en couleur qui vous laissera le souffle court à certains moments. En ce qui a trait aux personnages, je dois vous dire que ça m'a pris un moment avant de me faire un avis certains sur ceux-ci. Bien que certains personnages viennent contribuer à rendre l'histoire plus riche, la majorité du roman tourne autour de Silas et Charlie et d'un chapitre à l'autre, nous sautons également d'un point de vue à l'autre et ça nous permet d'avoir une vue d'ensemble de toute l'histoire. C'est pourquoi je me contenterai de vous parler seulement de Charlie et Silas. Commençons donc par Silas qui a été le personnage que j'ai compris le plus facilement et que j'ai tout de suite adoré. Il s'agit d'un garçon qui a tout pour lui. Il est beau, il est riche et il est gentil. Malheureusement pour lui, sa vie semble prendre une drôle de tangente puisque sa petite amie, Charlie, s'éloigne doucement de lui après un évènement familial que je ne vous nommerai pas. À travers son point de vue, on se rend compte qu'il est quelqu'un de très méthodique et surtout de fondamentalement gentil et je l'ai adoré dès son apparition et j'ai bien aimé le voir évoluer tout au long du roman. Charlie, quant à elle, m'a donné un peu plus de difficulté à la comprendre. On aurait dit qu'il y avait comme deux personnalités en elle, sa personnalité propre ainsi qu'une qu'elle s'était construite afin de se protéger et qui semblait toujours vouloir prendre le dessus. Sa vie a beaucoup été bousculée et je crois que c'est ce qui a causé ce changement de personnalité. Au final, par contre, on se rend compte qu'il s'agit d'une jeune femme peut sûre d'elle-même et qui a seulement besoin d'un coup de pouce pour croire en elle. En conclusion, après un début un peu plus difficile, je dois vous dire que ce fut une lecture que j'ai beaucoup appréciée et qui a su me surprendre à plus d'une reprise. Avec ses personnages haut en couleur et son intrigue qui ne ressemble à rien de ce que j'ai pu lire, ce roman vous entrainera dans une aventure qui vous laissera à bout de souffle à plus d'une reprise. Je ne peux que vous en conseiller la lecture et vous laisser découvrir à votre tour la vie de Silas et Charlie ! Sur ce, je vous souhaite à tous une bonne lecture ! Je tiens à remercier mon partenaire, Interforum Éditis Canada, pour la lecture de ce roman !
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.