Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707166906
Code sériel : 335
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 770
Format : 125 x 190 mm

Ni Dieu ni Maître

Anthologie de l'anarchisme

Date de parution : 05/01/2012

Devenu un classique depuis sa première édition dans la « Petite collection Maspero » en 1970, ce livre propose un choix raisonné de textes politiques et théoriques des grands noms de l’anarchisme. En les replaçant en perspective, Daniel Guérin a retracé l’aventure d’un mouvement politique et intellectuel dont la force...

Devenu un classique depuis sa première édition dans la « Petite collection Maspero » en 1970, ce livre propose un choix raisonné de textes politiques et théoriques des grands noms de l’anarchisme. En les replaçant en perspective, Daniel Guérin a retracé l’aventure d’un mouvement politique et intellectuel dont la force de contestation n’a jamais faibli depuis sa naissance au XIXe siècle. Il offre un panorama complet, sur deux siècles, de la pensée anarchiste, en restitue la richesse, fait revivre les controverses qui l’animent. Daniel Guérin entend ainsi combattre le discrédit dont fut victime l’anarchisme, souvent réduit par ses détracteurs à une idéologie individualiste « réfractaire à toute forme d’organisation ».
Cette anthologie présente d’abord le travail théorique des anarchistes du XIXe siècle à travers des textes de Stirner, Proudhon, Bakounine, Guillaume et Kropotkine. Sont ensuite dressés les portraits des grandes figures du mouvement à la fin du XIXe et au XXe siècle : Malatesta, Henry, Pelloutier, Voline, Makhno, Durruti. Enfin, l’auteur met en lumière le rôle intellectuel et politique des anarchistes pendant la révolution russe et la guerre d’Espagne.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707166906
Code sériel : 335
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 770
Format : 125 x 190 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Glecha Posté le 9 Septembre 2020
    L'anthologie de Guérin est un classique. Un gros défaut cependant : elle institue une sorte de "sainte trinité" Stirner-Proudhon-Bakounine qui n'a pas vraiment de sens, dans la mesure où Stirner n'a pas de rapport direct avec le mouvement anarchiste. Il s'agissait d'un penseur qui a été revendiqué, près de cinquante ans après sa mort, par la fraction individualiste du mouvement libertaire, qui se cherchait alors des références théoriques. Résultat : plein de gens, après avoir lu l'anthologie de Guérin, voient en Stirner un "fondateur" de l'anarchisme, ce qu'il n'était nullement...
  • chboun Posté le 16 Décembre 2019
    Une toujours intéressante histoire de l'anarchisme qui exploite les faits du mouvement de Cronstadt et la position du gouvernement russe qui comme on s'en doutait a réglé le problème à sa manière. S'en suit des témoignages et écrits sur la guerre d'Espagne qui permettent d'éclaircir vivement la position des anarchistes et les nombreux mouvements politiques et militaires qui ont pris part à cette révolution. Néanmoins, on ne peut que constater l'étonnement, après ces décennies d'un mouvement qui réunit tant d'adeptes, qu'il se pose encore tant de questions sur son identité profonde.
  • chboun Posté le 3 Mai 2019
    Une intéressante histoire de la naissance du communisme et de l'anarchisme durant la seconde moitié du XIXème siècle, même si les textes choisis et les commentaires sont forcément orientés.
  • Arthemyce Posté le 13 Mars 2019
    Il m'aura fallu trois mois, avec des coupures multiples et variées sur d'autres ouvrages, pour terminer cette somme. Près de 750 pages cumulées sur cette anthologie de l'Anarchisme en deux volumes. Autant dire qu'il me sera impossible d'en faire un résumé, aussi synthétique tenterai-je d'être : ce n'est absolument pas le but d'un tel ouvrage que de présenter une vision réduite. Daniel GUERIN nous offre un excellent recueil d'articles, biographies, manifestes, extraits, lettres, etc… autour du mouvement Anarchiste dans sa grande diversité. On n'atteindra évidemment pas l'exhaustivité dans un tel travail de regroupement et je rejoins les critiques qui ont été faites à propos de l'absence de chapitres dédiés à des figures féminines comme Emma GOLDMANN ou encore Louise MICHEL néanmoins, force est de constater la qualité du travail de choix et d’articulation des textes. Structuré globalement chronologiquement, certains passages dérogent à la règle pour des raisons évidentes de pertinence ; ainsi une partie de la Révolution Russe, par exemple, figure dans le premier volume au fil des paragraphes reservés à Kropotkine (pour ce qui le concerne directement). Rien qui ne soit gênant mais sur une lecture prolongée, il peut être utile de garder à portée de main les deux volumes de... Il m'aura fallu trois mois, avec des coupures multiples et variées sur d'autres ouvrages, pour terminer cette somme. Près de 750 pages cumulées sur cette anthologie de l'Anarchisme en deux volumes. Autant dire qu'il me sera impossible d'en faire un résumé, aussi synthétique tenterai-je d'être : ce n'est absolument pas le but d'un tel ouvrage que de présenter une vision réduite. Daniel GUERIN nous offre un excellent recueil d'articles, biographies, manifestes, extraits, lettres, etc… autour du mouvement Anarchiste dans sa grande diversité. On n'atteindra évidemment pas l'exhaustivité dans un tel travail de regroupement et je rejoins les critiques qui ont été faites à propos de l'absence de chapitres dédiés à des figures féminines comme Emma GOLDMANN ou encore Louise MICHEL néanmoins, force est de constater la qualité du travail de choix et d’articulation des textes. Structuré globalement chronologiquement, certains passages dérogent à la règle pour des raisons évidentes de pertinence ; ainsi une partie de la Révolution Russe, par exemple, figure dans le premier volume au fil des paragraphes reservés à Kropotkine (pour ce qui le concerne directement). Rien qui ne soit gênant mais sur une lecture prolongée, il peut être utile de garder à portée de main les deux volumes de l'anthologie. D'un point de vue personnel, j'ai particulièrement apprécié l'immersion Historique en milieu populaire que prodigue ce recueil. Lire ces textes, c'est en quelque sorte partager la mémoire, vivre par procuration la vie de ces peuples et militants combatifs et dévoués qu'étaient (et que sont encore) les Anarchistes. Le romantisme dont est empreint le mouvement apporte un petit plus très agréable à la lecture : on est à mi-chemin entre Histoire et histoire tant la fougue révolutionnaire est contagieuse ; certains moments en deviennent grisants. Pour ses qualités précédemment citées, cette anthologie représente un « must-read » évident pour tout Anarchiste dans l'âme mais reste fort intéressant également pour les autres sensibilités, afin d'aborder ce riche courant de pensée sous le meilleur angle, sans le parti-pris caricatural qui lui est habituellement réservé. J'ai passé, vraiment, un excellent moment entre Histoire, Philosophie et Politique, en visitant plusieurs pays à différentes époques... Merci
    Lire la suite
    En lire moins
  • thitho7 Posté le 10 Février 2017
    Un bon moyen de découvrir la pensée anarchiste dans sa complexité et dans sa richesse. On regrettera que Guérin ait été un peu trop porté sur les textes théoriques et masculins. Manquent largement: Sébastien Faure, Emma Goldman et Louise Michel.
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !