RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Nos nuits deviendront des jours

            Pocket
            EAN : 9782266276511
            Code sériel : 16943
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 320
            Format : 108 x 177 mm
            Nos nuits deviendront des jours

            Date de parution : 19/10/2017
            Il y a Claude, presque cloîtré dans sa maison vieillotte par l’âge et la cécité. Alain, qui dérive à la rue, accroché sur le banc en face de la maison de Claude. Corentin, le fils prodige de parents étouffants, qui vient prendre chez Claude des leçons de piano imposées. Carole,... Il y a Claude, presque cloîtré dans sa maison vieillotte par l’âge et la cécité. Alain, qui dérive à la rue, accroché sur le banc en face de la maison de Claude. Corentin, le fils prodige de parents étouffants, qui vient prendre chez Claude des leçons de piano imposées. Carole, vaincue par les coups de Fabrice. Claude qui écoute, Alain qui observe, Carole qui subit, Corentin qui voudrait ne plus subir. Des existences superposées jusqu’au jour où Claude décide d’aider Alain, Alain de sauver Carole, Corentin de se sauver.
            Jusqu’à ce que leurs solitudes se rencontrent et que la vie leur permette, peut-être, de réparer les douleurs.

            « Pour changer d’air, pour changer de vie... Un livre qui fait du bien. » Femina

            @ Disponible chez 12-21
            L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE

             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266276511
            Code sériel : 16943
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 320
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            6.70 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Cinq héros englués dans leur solitude embarquent pour un road movie qui leur enseigne la solidarité dans une société trop exluante. » Glamour
            « Pour changer d'air, pour changer de vie... Un livre qui fait du bien. » Femina

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Fleitour Posté le 4 Mars 2019
              la rencontre dans cette région du Lot, de Claude James, loin des tumultes de la télévision, loin de Facebook et des médias, dans un lieu à l'écart, et d'une journaliste, révéla une étonnante histoire. L'écriture d'un livre alors s'impose depuis les nuits de Claude vers une autre lumière, celle que perçoit Marie Fitzgerald dans le regard de ses amis. Claude est aveugle de naissance, il déplace avec dérision plus de 80 printemps, il est comme un arbre séculaire au pied duquel on se retrouve. Il est porteur de rêves, d'utopies simples et quotidiennes, il joue. Claude porte le bonheur de vivre comme d'autres leur chapeau de paille pour se protéger de trop de soleil, ou de trop de chagrins. Claude est musicien et comme souvent, sa mémoire a remplacé les disques, durs ou en vinyle, autant que les bibliothèques. Dès l'âge de 8 ans, je l'ai croisé à St Gabriel de Bagneux, en région parisienne. Professeur de musique, il a accompagné la Chorale de l'école à l'étranger où elle se produisait. Chaque livret nouveau était comme par une curieuse magie interprétée et analysée avec le maître de chœur, ses mains lisaient pour lui . Il me restera ce livre, écrit par Marie Fitzgerald... la rencontre dans cette région du Lot, de Claude James, loin des tumultes de la télévision, loin de Facebook et des médias, dans un lieu à l'écart, et d'une journaliste, révéla une étonnante histoire. L'écriture d'un livre alors s'impose depuis les nuits de Claude vers une autre lumière, celle que perçoit Marie Fitzgerald dans le regard de ses amis. Claude est aveugle de naissance, il déplace avec dérision plus de 80 printemps, il est comme un arbre séculaire au pied duquel on se retrouve. Il est porteur de rêves, d'utopies simples et quotidiennes, il joue. Claude porte le bonheur de vivre comme d'autres leur chapeau de paille pour se protéger de trop de soleil, ou de trop de chagrins. Claude est musicien et comme souvent, sa mémoire a remplacé les disques, durs ou en vinyle, autant que les bibliothèques. Dès l'âge de 8 ans, je l'ai croisé à St Gabriel de Bagneux, en région parisienne. Professeur de musique, il a accompagné la Chorale de l'école à l'étranger où elle se produisait. Chaque livret nouveau était comme par une curieuse magie interprétée et analysée avec le maître de chœur, ses mains lisaient pour lui . Il me restera ce livre, écrit par Marie Fitzgerald pour le faire revivre. Son inaltérable sens des autres, son oreille lui a ouvert des capacités pour saisir le moral de ceux qui l'entouraient. Son sixième sens en éveil, il débusque les difficultés de l'ado, Corentin facilement blessé par l'attitude de ses amis, par l'obsédante attente de réussite de sa pauvre mère qui le harcèle. De Corentin à Alain, puis de Alain à Carole, la main tendue de Claude est contagieuse. Un livre classé feed book, que je classerais volontiers en école buissonnière aux allures de Brautigan, choisir des chemins de traverse, transformer les situations insolites en canulars, faire la fête simplement et s'en remord. Avec cette devise, empruntée à Pascal page 57, "la seule chose qui me donne une idée de l'infini c'est la bêtise humaine". Mais qui a envie de passer une semaine avec trois branques ? Après avoir lu, "Nos Nuits deviennent des jours" de Marie Fitzgerald, je lève le doigt, moi ! Marie Fitzgerald a simplement écrit en exergue, pour Claude mon si cher ami qui m'a inspiré cette histoire. A son humour et à son humanité, à sa générosité et à son sens inouï de la fête.
              Lire la suite
              En lire moins
            • redmary Posté le 13 Février 2018
              Très joli roman qui nous fait suivre les péripéties d'un vieil homme isolé et aveugle, d'une femme battue, d'un ado surdoué en pleine crise d'adolescence et d'un sans abris. Le scénario reste plausible malgré ce casting improbable. Les personnages sont profonds, attachants et ont chacun leur face plus sombre ou leur passé à traîner avec eux. Très joli roman, pas toujours gai mais juste et bien écrit. De la réflexion et de la poésie parsèment les chapitres qui s'enchaînent sans temps morts. Bon moment de lecture  
            • Racheal Posté le 2 Novembre 2017
              Une histoire très prometteuse. Quatre personnages déçus par la vie, ou du moins qui n'en attendent plus rien. Claude, octogénaire aveugle, vit seul dans sa maison de campagne. En face de chez lui rôde Alain, un sexa fraîchement au chômage qui revient au pays après vingt ans d'exil. Corentin, un lycéen qui en a marre de sa mère poule qui le brandit comme un trophée à chaque fois qu'ils sortent. Et Carole, femme battue, prise dans l'engrenage de son mari qui la domine (physiquement, socialement, psychologiquement et financièrement). Une belle histoire puisque ces quatre âmes perdues vont se trouver et apprendre à s'aimer, non sans difficultés ! Le personnage d'Alain et, selon moi, le plus développé, et pourtant c'est celui auquel je me suis le moins attaché. Il a une part d'ombre que j'ai eu beaucoup de mal à cerner, et c'est dommage parce que vu que c'est avec lui que commence et finit l'histoire, je pense que c'était le personnage principal. J'ai bien aimé les rencontres et le fait que chaque chapitre ait son narrateur, ça permet de se sentir plus proche des personnages. Quand l'un croise l'autre, l'autre en parle dans le chapitre suivant mais selon son point de... Une histoire très prometteuse. Quatre personnages déçus par la vie, ou du moins qui n'en attendent plus rien. Claude, octogénaire aveugle, vit seul dans sa maison de campagne. En face de chez lui rôde Alain, un sexa fraîchement au chômage qui revient au pays après vingt ans d'exil. Corentin, un lycéen qui en a marre de sa mère poule qui le brandit comme un trophée à chaque fois qu'ils sortent. Et Carole, femme battue, prise dans l'engrenage de son mari qui la domine (physiquement, socialement, psychologiquement et financièrement). Une belle histoire puisque ces quatre âmes perdues vont se trouver et apprendre à s'aimer, non sans difficultés ! Le personnage d'Alain et, selon moi, le plus développé, et pourtant c'est celui auquel je me suis le moins attaché. Il a une part d'ombre que j'ai eu beaucoup de mal à cerner, et c'est dommage parce que vu que c'est avec lui que commence et finit l'histoire, je pense que c'était le personnage principal. J'ai bien aimé les rencontres et le fait que chaque chapitre ait son narrateur, ça permet de se sentir plus proche des personnages. Quand l'un croise l'autre, l'autre en parle dans le chapitre suivant mais selon son point de vue à lui. Peut-être une micro déception par rapport à Carole. [masquer] Finalement, une fois loin de son mari, ça ne semble pas si difficile pour elle de se débarrasser de lui et de demander le divorce. Cet homme a été son bourreau pendant sept ans, et leur "rupture" est bâclée, on n'en sait pas grand chose, et c'est raconté par un autre personnage en plus ! Et la fin !!!!! NON ! Beaucoup trop rapide ! En plus, c'est Claude qui résume ce que chacun est devenu ! NON ! Pendant tout le livre, on a été habitués à savoir le ressenti de chacun, chacun avait son chapitre et sa liberté d'expression ; et la fin est selon moi largement bâclée...[/masquer] Très bonne histoire mais qui reste assez superficielle, et qui aurait mérité un chouia plus de profondeur !
              Lire la suite
              En lire moins
            • valboupi Posté le 20 Décembre 2016
              Une découverte pour moi et quel talent! Feel good, émouvant, prenant! C'est le 2e roman de cette auteure et j'ai été transportée du début à la fin ... De belles tranches de vie, des personnages malmenés mais qui trouvent un sens à leur vie... Une merveilleuse histoire portée par une écriture simple, directe mais efficace et poétique A conseiller !!!
            • ingridfasquelle Posté le 30 Septembre 2016
              Rédactrice dans la presse écrite pendant une quinzaine d'années, Marie Fitzgerald a ensuite vécu dix ans au Mexique où elle a collaboré à la première chaîne de télévision d'Amérique latine. Elle a passé la moitié de sa vie à sillonner le monde et désormais, une grande partie de son temps est dédié à l'écriture. Son premier roman, Les héritiers passent à table, a rencontré un immense succès public. Avec Nos nuits deviendront des jours, elle confirme son talent de conteuse et prépare d'ores et déjà, de son nouveau chez-elle à Indianapolis, son troisième livre. De ses doigts de fée, Marie Fitzgerald crée le miracle. Celui du sauvetage de quatre âmes perdues par elles-mêmes. Ce qu'on appelle la magie de la bonne rencontre au bon moment. De ces quatre solitudes qui se télescopent, l'auteure ne veut garder que le meilleur. Le message d'espoir qu'elle délivre est celui selon lequel la vie mérite toujours d'être vécue. Bousculés par leur rencontre inattendue, ses quatre personnages vont découvrir que derrière leurs problèmes, le bonheur peut naître alors qu'on ne l'attend pas. Armés d'une volonté farouche, Claude, Alain, Corentin et Carole vont alors tout plaquer et partir à la reconquête de leur existence... C'est une bien jolie... Rédactrice dans la presse écrite pendant une quinzaine d'années, Marie Fitzgerald a ensuite vécu dix ans au Mexique où elle a collaboré à la première chaîne de télévision d'Amérique latine. Elle a passé la moitié de sa vie à sillonner le monde et désormais, une grande partie de son temps est dédié à l'écriture. Son premier roman, Les héritiers passent à table, a rencontré un immense succès public. Avec Nos nuits deviendront des jours, elle confirme son talent de conteuse et prépare d'ores et déjà, de son nouveau chez-elle à Indianapolis, son troisième livre. De ses doigts de fée, Marie Fitzgerald crée le miracle. Celui du sauvetage de quatre âmes perdues par elles-mêmes. Ce qu'on appelle la magie de la bonne rencontre au bon moment. De ces quatre solitudes qui se télescopent, l'auteure ne veut garder que le meilleur. Le message d'espoir qu'elle délivre est celui selon lequel la vie mérite toujours d'être vécue. Bousculés par leur rencontre inattendue, ses quatre personnages vont découvrir que derrière leurs problèmes, le bonheur peut naître alors qu'on ne l'attend pas. Armés d'une volonté farouche, Claude, Alain, Corentin et Carole vont alors tout plaquer et partir à la reconquête de leur existence... C'est une bien jolie fable contemporaine que Marie Fitzgerald signe avec ce titre ! On aimerait croire à cette belle rencontre et à l'improbable amitié de ces âmes à la dérive ! On aimerait se laisser bercer par cette formidable histoire d'amitié, de celles qui aident à remporter toutes les batailles et à repartir du bon pied ! Malheureusement, le destin s'acharne un peu trop et Marie Fitzgerald fait pleuvoir trop de malheurs sur ce gentil et touchant quatuor de cœurs cabossés ! D'un autre côté, il y a définitivement trop de coïncidences et de hasards qui font bien les choses, trop de situations inextricables qui se dénouent comme par magie, trop de bons sentiments et surtout, trop de mièvrerie pour que l'intrigue, cousue à gros points, paraisse convaincante aux yeux du lecteur ! C'est dommage car on sent que l'auteure possède un véritable talent de conteuse ! Malgré tout, Nos nuit deviendront des jours reste un roman feel good frais et touchant, qui véhicule un beau message d'espoir et fait du bien à celui qui le lit. Pour peu que l'on fasse abstraction des vagues de tendresse qui s'abattent sur les personnages et des bons sentiments qui imprègnent chacune des pages du roman, on pourra prendre du plaisir à sa lecture et même y trouver un certain réconfort ! Tout n'est pas perdu !
              Lire la suite
              En lire moins
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.