Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707175830
Code sériel : 387
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 125 x 190 mm

Notre poison quotidien

La responsabilité de l'industrie chimique dans l'épidémie des maladies chroniques

Marie-Monique ROBIN (Auteur, Postface)
Date de parution : 11/04/2013

Dans ce livre choc, fruit d'une enquête de deux ans en Amérique du Nord, en Asie et en Europe, l'auteure du Monde selon Monsanto montre que la cause principale de l'épidémie de cancers est d'origine environnementale et due aux quelque 100 000 molécules chimiques qui ont envahi notre environnement, et principalement notre alimentation, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Depuis les années 1980, on assiste dans les pays dits « développés » à une inquiétante évolution : augmentation du taux d’incidence du cancer de 40 % en trente ans (déduction faite du facteur de vieillissement de la population), progression des leucémies et des tumeurs cérébrales chez l’enfant d’environ 2...

Depuis les années 1980, on assiste dans les pays dits « développés » à une inquiétante évolution : augmentation du taux d’incidence du cancer de 40 % en trente ans (déduction faite du facteur de vieillissement de la population), progression des leucémies et des tumeurs cérébrales chez l’enfant d’environ 2 % par an, progression similaire pour les maladies neurologiques (Parkinson et Alzheimer) et auto-immunes, ou pour les dysfonctionnements de la reproduction. Comment expliquer cette épidémie ?
C’est à cette question que répond Marie-Monique Robin dans ce livre choc, fruit d’une enquête de deux ans en Amérique du Nord, en Asie et en Europe. S’appuyant sur de nombreuses études scientifiques, mais aussi sur les témoignages de chercheurs et de représentants des agences de réglementation, elle montre que la cause principale de l’épidémie est due aux dizaines de milliers de molécules chimiques qui ont envahi notre quotidien et notre alimentation. Elle décortique le système d’évaluation et d’homologation des produits chimiques, à travers les exemples des pesticides, de l’aspartame ou du bisphénol A, et montre qu’il est totalement défaillant et inadapté. Surtout, elle raconte les pressions et les manipulations de l’industrie chimique pour maintenir sur le marché des produits hautement toxiques.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707175830
Code sériel : 387
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 125 x 190 mm

Ils en parlent

Après le succès de Le monde selon Monsanto, un documentaire à charge contre le leader américain d'OGM, c'est au système d'homologation et de réglementation des produits chimiques contenus dans les aliments que la réalisatrice s'en prend. Deux ans d'investigations et un impressionnant travail de recherche plus tard, son constat est sans appel. Ce système auquel nous accordons une confiance aveugle est arbitraire (les liens entre l'industrie et les agences de réglementations sont inextricables), fallacieux (les études sont menées par l'industrie elle-même et ses données brutes, jamais publiées) et approximatif (impossible de connaître l'effet sur le long terme). Le résultat est affolant d'autant plus que l'enquête est menée avec un calme olympien (on est très loin de l'hystérie et du pathos de Michael Moore) et que Marie-Monique Robin s'attaque aux problèmes structurels plutôt que de s'épancher sur le triste sort des victimes. Reste à savoir si une agriculture non chimique est envisageable à l'heure de la mondialisation et si les pouvoirs publics ont encore la capacité d'infléchir la tendance.
L'Express

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Cyane_officiel Posté le 23 Février 2020
    Une livre indispensable pour bien comprendre l'impact des pesticides sur notre société, notre santé et notre environnement. Au-delà du choc face à l'ampleur des dégâts, la complicité des pouvoirs publics envers ces empoisonneurs est également la partie la plus instructive et la plus marquante de ce chef-d'œuvre. Ce livre nous rappelle également que le cancer et de nombreuses autres maladies encore mal comprises, loin d'être une fatalité, ont des origines bien précises et que les géants de l'agrochimie ont hélas! bien plus d'intérêt à être payés pour les soigner plutôt que de les empêcher à la base en s'orientant vers des solutions moins toxiques pour l'homme et l'environnement.
  • ktycat Posté le 7 Mars 2019
    J'aime beaucoup le travail de Marie-Monique Robin qui, à travers plusieurs documentaires et livres, nous livre toujours des enquêtes choc sur notre monde contemporain. Notre poison quotidien s'intéresse aux produits chimiques dans notre quotidien et, là encore, son documentaire arrive vraiment à nous faire prendre conscience des maux de notre société actuelle et aux conséquences délétères des lobbies chimiques sur notre santé. Un livre à recommander à tous ceux qui souhaitent savoir ce qu'ils mangent et qui était déjà en 2011 avant-gardiste quand on voit qu'on commence à peine à parler des aliment ultra-transformés.
  • Stella580 Posté le 1 Avril 2016
    Un livre qui n'est pas à portée de tout le monde de par ses nombreuses explications, ses longueurs etc... Mais très très instructif, je le conseille à quiconque s'interesse à la nutrition
  • Davalian Posté le 27 Octobre 2014
    Voici une lecture qui ne choque, interpelle, fait froid jusque dans les tréfonds de la moelle osseuse ! Il ne s'agit pourtant pas là d'un roman écrit par un maitre de l’épouvante (hélas) mais d’une véritable monographie à caractère scientifique sur les ravages des pollutions dues aux pesticides. Le propos est l'œuvre d'une journaliste qui maitrise son sujet, joue le jeu de l'approche scientifique en citant systématiquement ses sources. Son engagement et sa passion ne laisse pas de place au doute, mais il est parfois difficile de la suivre tant le propos peut être (souvent) complexe. Il sera donc nécessaire de faire un effort de concentration et d'être pleinement éveillé avant d'entreprendre cette lecture. La démarche n'est par ailleurs par exempte de petit travers. Ainsi à de nombreuses reprises, l'auteur nous fait part des nombreuses difficultés qui touchent à la reconnaissance d'un (ou de plusieurs) phénomènes. Ces épisodes sont assez redondants. Ils servent à enfoncer le clou, démontrer des permanences d'autant plus incompréhensibles qu'elles concernent des humains. Ce choix (qui se justifie amplement) donne toutefois un côté revendicateur qui dessert le livre. Le périmètre de l'enquête tel qu'il ressort de la lecture n'est au demeurant pas aussi complet et immersif que le laisse... Voici une lecture qui ne choque, interpelle, fait froid jusque dans les tréfonds de la moelle osseuse ! Il ne s'agit pourtant pas là d'un roman écrit par un maitre de l’épouvante (hélas) mais d’une véritable monographie à caractère scientifique sur les ravages des pollutions dues aux pesticides. Le propos est l'œuvre d'une journaliste qui maitrise son sujet, joue le jeu de l'approche scientifique en citant systématiquement ses sources. Son engagement et sa passion ne laisse pas de place au doute, mais il est parfois difficile de la suivre tant le propos peut être (souvent) complexe. Il sera donc nécessaire de faire un effort de concentration et d'être pleinement éveillé avant d'entreprendre cette lecture. La démarche n'est par ailleurs par exempte de petit travers. Ainsi à de nombreuses reprises, l'auteur nous fait part des nombreuses difficultés qui touchent à la reconnaissance d'un (ou de plusieurs) phénomènes. Ces épisodes sont assez redondants. Ils servent à enfoncer le clou, démontrer des permanences d'autant plus incompréhensibles qu'elles concernent des humains. Ce choix (qui se justifie amplement) donne toutefois un côté revendicateur qui dessert le livre. Le périmètre de l'enquête tel qu'il ressort de la lecture n'est au demeurant pas aussi complet et immersif que le laisse entendre la quatrième de couverture. Marie-Monique Robin opère des choix en parlant des pesticides agricoles, des perturbateurs endocriniens, de l'aspartame et du bisphénol A. Autant dire que nous touchons là aux intrants et contenants mais pas directement aux aliments... dommage ! D'autant que le texte donne une curieuse impression de répétions à de nombreuses reprises. Les témoignages auraient sans doute gagnés à être moins nombreux ou traités de manière plus succincte, même si là aussi ils dénotent la qualité de la recherche. L'équilibre entre exhaustivité et confort de lecture est toujours difficile à trouver… Le style de la journaliste est heureusement là pour nous réveiller à plusieurs reprises, tant les thématiques sont complexes. Assez étrangement, ces moments-là ne sont pas très fréquents. Ils démontrent également que l'ouvrage est moins le travail d'une journaliste (sinon pour les investigations qui ont demandé tant de temps et d'énergie) que celui d'une scientifique. En résumé Notre poison quotidien est un manuel, un ouvrage complexe mais une référence. Il amène à une prise de conscience, d'autant plus nécessaire qu'elle touche le quotidien des humains à l'échelle planétaire (ou du moins des pays industrialisés). Et oui... rien de moins. Une lecture à mettre dans toutes les mains donc... et le plus rapidement possible !
    Lire la suite
    En lire moins
  • koklikovert Posté le 10 Juillet 2014
    Sans commentaire
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !