RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Nuit blanche

            Pocket
            EAN : 9782266291941
            Code sériel : 17482
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 448
            Format : 108 x 177 mm
            Nuit blanche

            Date de parution : 11/04/2019
            Saint-Florentin-sur-Lot, 3 200 habitants coincés sur un isthme encadré par le Lot. La ville la plus isolée du département. Un marché, quelques troquets, la passion pour le rugby, les quelques commerces nécessaires et l’hôpital, le grand oublié du plan de délocalisation. Cet hôpital, c’est l’enfer de Julie, une interne en... Saint-Florentin-sur-Lot, 3 200 habitants coincés sur un isthme encadré par le Lot. La ville la plus isolée du département. Un marché, quelques troquets, la passion pour le rugby, les quelques commerces nécessaires et l’hôpital, le grand oublié du plan de délocalisation. Cet hôpital, c’est l’enfer de Julie, une interne en médecine qui y travaille depuis quelques mois. Ce soir-là, veille de week-end prolongé, elle est encore de garde. Tandis que la météo vire au Jugement dernier, les gendarmes amènent un patient transféré de l’hôpital psychiatrique. Atteint de malaria, il est plongé dans le coma depuis des mois, mais reste dangereux. L’eau monte, la nature se déchaîne, les morts et catastrophes inexplicables se multiplient dans l'hôpital. La nuit s’annonce longue, très longue…

            Cet ouvrage a reçu le Prix Suspense
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266291941
            Code sériel : 17482
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 448
            Format : 108 x 177 mm

            Ils en parlent

            « Si les personnages passent une nuit blanche dans ce livre, assurément vous aussi vous risquez d’en passer une parce que ce bouquin est in-lâ-chable ! », anaisseriallectrice

            « Un huis-clos étouffant au rythme effréné qui se déroule sur une nuit, au cœur d’un enfer sans nom. », unbonlivrealire

            « Ce huit- clos est complètement flippant et vous empêchera de dormir c’est certain ! Les tensions, les doutes apparaissent très vite entre chaque protagoniste et les événements improbables vont se dérouler…Ayez le cœur bien accroché ! », Collectif polar chronique de nuit

            « Plus qu’un thriller, ce roman m’a fait penser à un savant mélange entre du Stephen King et de l’Agatha Christie. », Les petites lectures de Maud

            « Les rebondissements s’enchaînent, la tension monte, la peur me donne des sueurs froides, le suspense me vrille les nerfs, les chapitres courts et les nombreux cliffhangers m’empêche de poser ma lecture. », Livresse du noir






             

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Beatrice258 Posté le 29 Septembre 2019
              Premier roman pour cet écrivain, et ce n'est pas mal du tout. L'ambiance oppressante de cet hôpital, à cause de l'horrible tempête qui sévit, est bien décrite ( même un peu trop répétitive à mon goût) . Les 5 membres du personnel bloqués à l'intérieur, sont dans un état psychique perturbé dès le départ. Pire encore pendant cette garde de nuit chaotique, et chacun pour des raisons différentes et ce jusqu'à la fin de cette astreinte apocalyptique ! Sans compter ce fameux patient très dangereux Archibald Tourmenteur, qui vient d'arriver suite à un transfert de l'hôpital psychiatrique voisin. Je reconnais que je n'ai pas pu lâcher le livre avant de connaître la fin. Néanmoins, j'ai zappé les paragraphes trop nombreux sur la description de la tempête et la chaleur moite etc...c'était trop redondant et allongé inutilement le récit. La fin est surprenante !
            • Lectricecompulsive Posté le 25 Septembre 2019
              Je ne sais pas ce qui m'a pris d'attendre aussi longtemps pour lire ce livre, parce que j'ai ADORÉ !#8291; #8291; Un hôpital à Saint Florentin sur lot se retrouve coupé du monde pendant une tempête à cause d'inondations.#8291; L'équipe soignante qui devait rentrer le soir, se retrouve coincée. Les filles sont fatiguée, la tempête n'arrange rien mais le pire c'est ce patient qui est dans le coma depuis des mois qui vient d'arriver dans le service. #8291; Cerise sur le gâteau : il a subitement attrapé la malaria 🤔#8291; #8291; La nuit va être longue... Comment l'équipe va t-elle gérer les catastrophes qui vont s'enchaîner ?#8291; #8291; J'adore les huis clos quand ils sont bien maîtrisés et la c'est un carton plein cher Nicolas. #8291; J'ai été happée de la première à la dernière page. La tension monte progressivement, l'angoisse s'empare des personnages et de la lectrice aussi ! 😱#8291; Oui, j'avais l'impression d'être enfermée avec eux dans cet hosto et j'avais limite peur de tourner les pages parce que je ne savais pas sur quoi j'allais tomber. Quand je suis à fond dans l'histoire comme ça c'est que l'auteur a écrit un putain de livre. #8291; Je ne savais plus qui croire, est-elle coupable ou pas... Je ne sais pas ce qui m'a pris d'attendre aussi longtemps pour lire ce livre, parce que j'ai ADORÉ !#8291; #8291; Un hôpital à Saint Florentin sur lot se retrouve coupé du monde pendant une tempête à cause d'inondations.#8291; L'équipe soignante qui devait rentrer le soir, se retrouve coincée. Les filles sont fatiguée, la tempête n'arrange rien mais le pire c'est ce patient qui est dans le coma depuis des mois qui vient d'arriver dans le service. #8291; Cerise sur le gâteau : il a subitement attrapé la malaria 🤔#8291; #8291; La nuit va être longue... Comment l'équipe va t-elle gérer les catastrophes qui vont s'enchaîner ?#8291; #8291; J'adore les huis clos quand ils sont bien maîtrisés et la c'est un carton plein cher Nicolas. #8291; J'ai été happée de la première à la dernière page. La tension monte progressivement, l'angoisse s'empare des personnages et de la lectrice aussi ! 😱#8291; Oui, j'avais l'impression d'être enfermée avec eux dans cet hosto et j'avais limite peur de tourner les pages parce que je ne savais pas sur quoi j'allais tomber. Quand je suis à fond dans l'histoire comme ça c'est que l'auteur a écrit un putain de livre. #8291; Je ne savais plus qui croire, est-elle coupable ou pas ? Et elle ? Ou lui ? #8291; Ils avaient tous quelque chose pour qu'on les suspecte. #8291; La nuit n'est pas calme, l'équipe non plus et la lectrice encore moins. 😂#8291; Très bon livre ! #8291; Lisez le de toute urgence ❗#8291;
              Lire la suite
              En lire moins
            • celine85 Posté le 27 Août 2019
              Un patient dans le coma est transféré de l’hôpital psychiatrique par les gendarmes. Il est suspecté d’avoir la malaria. Etrange puisqu’il n’a pas quitté l’hôpital où il était. Qui est ce patient énigmatique ? Julie interne va devoir gérer une nuit bien compliquée car elle se retrouve seule et isolée par une tempête. Les décès vont s’enchainer donc celui du veilleur de nuit qui a été assassiné. Qui est le coupable ? Un infirmier ou aide soignant, un patient ou bien une personne extérieure qui se cache ? Quel est son mobile ? Pour un premier roman, il est plutôt pas mal. Il a d’ailleurs reçu le prix du suspense psychologique 2018. J’aime l’ambiance qui émane des huis clos. L’auteur nous balade d’un suspect à un autre, pas facile de deviner le coupable car chacun avait un mobile. Les rebondissements s’enchainent, tous plus invraisemblables les uns que les autres. Auteur à surveiller…
            • Pietro38 Posté le 21 Août 2019
              Nuit blanche assurée, effectivement... ... Pour toi qui t'apprêtes à ouvrir la première page de ce fulgurant thriller. Plus qu'un livre, c'est une véritable expérience que tu vas vivre, éprouvante, terrifiante, frontale, rarement un roman n'aura aussi bien porté son nom que celui-ci. Tu viens de commencer à lire ce suspense sanglant, et tu avais des engagements pour la soirée ? Annule-les immédiatement. Car tu vas passer une nuit blanche à dévorer ce vrai thriller, une mécanique de précision qui balaie tout sur son passage. Un furieux page turner impossible à lâcher avant la toute dernière page, un vrai thriller riche en suspense et en rebondissements. Une intrigue époustouflante, tordue, taillée au couteau, un feu d'artifice d'action, des scènes choc, un frisson à chaque page, des retournements de situation, bref Nuit blanche est une bombe textuelle survitaminée, un livre à grand spectacle, on en a pour son argent. C'est MON thriller de cet été 2019 ! Sur le fond, Nicolas Druart a réuni dans ce roman tous les ingrédients nécessaires pour que tu passes une nuit blanche, ou plutôt une nuit de terreur pure. Car je t'avertis tout de suite, le menu est chargé: tu prends une petite ville fictive du Sud-Ouest... Nuit blanche assurée, effectivement... ... Pour toi qui t'apprêtes à ouvrir la première page de ce fulgurant thriller. Plus qu'un livre, c'est une véritable expérience que tu vas vivre, éprouvante, terrifiante, frontale, rarement un roman n'aura aussi bien porté son nom que celui-ci. Tu viens de commencer à lire ce suspense sanglant, et tu avais des engagements pour la soirée ? Annule-les immédiatement. Car tu vas passer une nuit blanche à dévorer ce vrai thriller, une mécanique de précision qui balaie tout sur son passage. Un furieux page turner impossible à lâcher avant la toute dernière page, un vrai thriller riche en suspense et en rebondissements. Une intrigue époustouflante, tordue, taillée au couteau, un feu d'artifice d'action, des scènes choc, un frisson à chaque page, des retournements de situation, bref Nuit blanche est une bombe textuelle survitaminée, un livre à grand spectacle, on en a pour son argent. C'est MON thriller de cet été 2019 ! Sur le fond, Nicolas Druart a réuni dans ce roman tous les ingrédients nécessaires pour que tu passes une nuit blanche, ou plutôt une nuit de terreur pure. Car je t'avertis tout de suite, le menu est chargé: tu prends une petite ville fictive du Sud-Ouest de la France, au sein de laquelle se trouve un hôpital complètement isolé, coincé sur un isthme encadré par la rivière. Puis tu ajoutes une tempête d'une violence inouïe qui s'abat sur l'établissement, tandis que les gendarmes amènent un patient atteint de malaria et plongé dans le coma depuis des mois. Bon, accessoirement, le patient en question est aussi un redoutable tueur en série. La tempête virant à l'apocalypse pure et simple, le personnel soignant et les patients de l'hôpital se retrouvent coupés du monde, isolés. Ensuite c'est sauve-qui-peut, les meurtres sanglants et autres catastrophes en tout genre vont se multiplier au cours de cette longue, très longue nuit. Un cocktail explosif pour un premier roman épicé c'est le moins que l'on puisse dire. Un huis clos noir comme le cauchemar. Infirmier de profession, Nicolas Druart fait une entrée fracassante dans le polar français avec ce roman décapant qui se dévore d'une traite, l'auteur fait preuve d'une vertigineuse inventivité pour nous faire passer une vraie nuit blanche. Sur la forme, c'est bien écrit dans un style simple, limpide, percutant, au service d'un récit fluide, sans temps mort. L'auteur ne lésine ni sur le romanesque ni sur les rebondissements, jusqu'à la dernière ligne, pour notre plus grand bonheur. Un premier roman totalement réussi, abouti, qui révèle un écrivain de talent à l'imagination débordante.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Mavic_lit Posté le 4 Mai 2019
              L’année 2019 commence très bien entre coup de cœur et découverte d’auteurs français. Et en voilà de nouveau la preuve avec Nuit Blanche de Nicolas Druart. Une atmosphère angoissante, des faits bien plus que troublants qui de se déroulent au sein de ce petit hôpital perdu au milieu de nulle part, et me voilà complètement transcendée par ce livre. C’est le premier livre de l’auteur et il place déjà la barre bien haute. [...] Ici, Nicolas Druart a saisi toutes ces subtilités et nous offre une intrigue exceptionnelle (et je pèse mes mots). Il place son histoire dans un décor apocalyptique. En effet, une tempête du feu de Dieu a éclaté à Saint-Florentin-sur-Lot obligeant l’équipe médicale présente à rester sur place pour assurer la continuité des soins. Ce qui est loin de réjouir les infirmiers et aides-soignants présents, ainsi que l’interne de garde, Julie, qui elle appréhende de ne pouvoir repartir le lendemain. Surtout que l’hôpital accueille un patient dans le coma escorté par les gendarmes, de quoi en perturber plus d’un. D’autant qu’à peine le patient arrivé qu’il commence à se passer des catastrophes qui vont monter crescendo au fur et à mesure. Voyez un peu le tableau… et bien ça... L’année 2019 commence très bien entre coup de cœur et découverte d’auteurs français. Et en voilà de nouveau la preuve avec Nuit Blanche de Nicolas Druart. Une atmosphère angoissante, des faits bien plus que troublants qui de se déroulent au sein de ce petit hôpital perdu au milieu de nulle part, et me voilà complètement transcendée par ce livre. C’est le premier livre de l’auteur et il place déjà la barre bien haute. [...] Ici, Nicolas Druart a saisi toutes ces subtilités et nous offre une intrigue exceptionnelle (et je pèse mes mots). Il place son histoire dans un décor apocalyptique. En effet, une tempête du feu de Dieu a éclaté à Saint-Florentin-sur-Lot obligeant l’équipe médicale présente à rester sur place pour assurer la continuité des soins. Ce qui est loin de réjouir les infirmiers et aides-soignants présents, ainsi que l’interne de garde, Julie, qui elle appréhende de ne pouvoir repartir le lendemain. Surtout que l’hôpital accueille un patient dans le coma escorté par les gendarmes, de quoi en perturber plus d’un. D’autant qu’à peine le patient arrivé qu’il commence à se passer des catastrophes qui vont monter crescendo au fur et à mesure. Voyez un peu le tableau… et bien ça ne fait que commencer. L’auteur insiste sur les éléments climatiques pour favoriser cette sensation d’oppression et d’isolement qui permet au lecteur de s’imprégner de cette atmosphère si particulière des huis clos. La nuit, l’orage, les coulées de boues, la pluie torrentielle amenant une montée des eaux impressionnantes… tout donne la sensation d’être seul au monde et d’être impuissant face aux évènements qui s’y déroulent dans cet hôpital de campagne. [...] C’est dingue comme l’aura d’un personnage qui n’intervient pas physiquement parlant, parvient à influencer le comportement des gens alentours. Avec Archibald Tourmenteur c’est exactement ce qu’il se passe, il parvient à exacerber l’inquiétude des protagonistes, à les faire douter alors qu’il est dans le coma et donc aréactif. Par sa simple présence il insuffle un sentiment de peur et d’insécurité amplifié par ce qui se passe dans cet hôpital et qui a de quoi faire froid dans le dos. Le patient intervient ici et là, par sa présence et fait monter d’un cran le suspens qui est déjà à son summum. C’est un suspens, une angoisse qui s’insinue peu à peu, au fil des pages, à en devenir insoutenable sur la fin. De plus, le silence qui y règne, interrompu seulement par des sonnettes, et le fait d’être coupé du monde extérieur ne fait qu’exacerber ces sentiments et c’est grisant. [...] En bref, Voilà un huis clos maîtrisé pour moi. Peur, angoisse, suspens vous accompagneront dans le premier thriller de Nicolas Druart. Un lieu oppressant, des personnages énigmatiques, une intrigue maîtrisé de bout en bout. Pas un seul ingrédient ne manque pour faire de moi une lectrice conquise. Alors allez-y, sautez le pas et pénétrez au sein de l’hôpital de Saint-Florentin-sur-Lot.
              Lire la suite
              En lire moins
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.