Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266300995
Code sériel : 17177
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 608
Format : 108 x 177 mm

Nuit

Date de parution : 14/11/2019
Le retour tant attendu de Servaz dans un face-à-face angoissant avec Hirtmann

Nuit de tempête en mer du Nord. Secoué par des vents violents, l'hélicoptère dépose Kirsten Nigaard sur la plate-forme pétrolière.

L'inspectrice norvégienne enquête sur le meurtre d'une technicienne de la base offshore. Un homme manque à l'appel. En fouillant sa...
Le retour tant attendu de Servaz dans un face-à-face angoissant avec Hirtmann

Nuit de tempête en mer du Nord. Secoué par des vents violents, l'hélicoptère dépose Kirsten Nigaard sur la plate-forme pétrolière.

L'inspectrice norvégienne enquête sur le meurtre d'une technicienne de la base offshore. Un homme manque à l'appel. En fouillant sa cabine, Kirsten découvre une série de photos. Quelques jours plus tard, elle est dans le bureau de Martin Servaz.

L'absent s'appelle Julian Hirtmann, le tueur retors et insaisissable que le policier poursuit depuis des années. Étrangement, sur plusieurs clichés, Martin Servaz apparaît. Kirsten lui tend alors une autre photo. Celle d'un enfant. Au dos, juste un prénom : Gustav.

Pour Kirsten et Martin, c'est le début d'un voyage terrifiant. Avec, au bout de la nuit, le plus redoutable des ennemis.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266300995
Code sériel : 17177
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 608
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

"Nuit, le polar qui vous empêchera de dormir."
Bernard Lehut, RTL

"Un voyage terrifiant, au bout de la nuit, mené de main de maître."
Philippe Vallet, France Info

"Vous allez adorer Nuit, de Bernard Minier. Il va vous emmener loin, plus loin encore que ce qu'on pouvait redouter."
Olivier Bureau, Le Parisien

"Un nouveau duel machiavélique et palpitant."
François Lestavel, Paris Match

"Le récit, qui démarre très fort, est si habilement construit qu'on ne peut jamais reprendre son souffle. Une oeuvre sombre comme une nuit sans lune, où Bernard Minier laisse exploser tout son talent."
Valérie Robert, Version Femina

"Il y a moins de cadavres dans ce roman, mais pas moins de suspense. Le passé ne cesse de ressurgir à chaque page, et la dernière nous laisse sur un cliffhanger dément."
Nathalie Dupuis, Elle

"Un polar remarquablement rythmé."
Eric Hahn, Pèlerin

"Un thriller aussi ténébreux que palpitant."
Frédérick Rapilly, Télé 7 Jours

"Vous allez plonger dans cette « Nuit » plus sombre que jamais, sans aucune envie de vous réveiller. Bernard Minier est vraiment un as du suspense !"
Pascale Frey, o n l a l u

"Les 593 pages s'avalent à un rythme d'enfer, laissant le lecteur scotché et essoufflé, l'impression d'avoir couru un marathon dans les neiges norvégiennes et sur les pentes des Pyrénées."
Florence Pitard, Ouest France

"La mort, la peur et la terreur rôdent à toutes les pages du dernier roman de Bernard Minier. [...] Voilà un livre qu’on ne lâche pas. [...] Magistral."
Sébastien Dubos, La Dépêche du Midi

« Un face-à-face angoissant et néanmoins délicieux pourvoyeur d’une passionnante lecture en forme de nuits blanches. […] Voilà un roman magistral. »
Jean-Rémi Barland, La Provence
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • collectifpolar Posté le 4 Février 2020
    Alors que Kirsten Niggard enquête sur le meurtre d'une technicienne d'une base off-shore, elle trouve des photographies de Martin Servaz. Ce dernier est épié. Cette enquête les mène vers Julian Hirtmann, l'insaisissable tueur.  J'ai enfin retrouvé Bernard Minier !! Je l'avais un peu perdu avec ses deux précédents même si son écriture reste unique et si éloquente.   Ce 5ème opus où nous retrouvons Martin Servaz et sa relation si particulière au tueur Julian HIRTMANN m'a captivé du début à la fin et ce malgré ma grosse déception après l'adaptation télévisuelle de "GLACÉ " On retrouve un Martin Servaz toujours aussi fragile et en même temps d'une droiture et d'une volonté toutes entières. L'auteur mêle savamment l'intrigue aux sentiments mais n'oublie pas de tacler un tantinet notre société en mal de repères, ce qui donne beaucoup d'humanité à ce thriller.
  • Babelutte52 Posté le 4 Janvier 2020
    Vraiment beaucoup aimé, l’ambiance dès le début à bord du train qui pose déjà question à propos du personnage histrionique qui nous trouble immédiatement et reste quelque part dans notre mémoire tout le long de ce thriller qui rappelle un tueur d’avant (dans un opus précédent) et laisse présager une suite en fin d’histoire. Magnifiquement écrit, on se retrouve au cinéma devant un grand écran, sur une plateforme pétrolière ... mais je n’en dirai pas plus ! Ne pas divulgacher bien sûr . Seul bémol pour moi, je ne connais aucune chambre d’hôpital ou l’on peut ouvrir une fenêtre en grand (peut-être en Autriche?) mais j’en dis trop. Le 4ème de couverture est inspirant et la couverture est magnifique .
  • steph95250 Posté le 19 Décembre 2019
    Servaz/Hittman une confrontation comme on ne s'y attendait pas................
  • Laehb80 Posté le 14 Décembre 2019
    C'est la première enquête du commandant Servaz que je lis, et bien que Nuit peut tout à fait été lu indépendamment des tomes précédents je ne le conseille pas. J'ai parfois été perdue par les allusions aux personnages et intrigues antérieurs et ne pas les connaître empêche d'appréhender pleinement le caractère et l'histoire de Martin. Ce petit désagrément oublié, j'ai aimé cette enquête, l'atmosphère souvent étouffante sous une chape enneigée, les personnages difficiles à cerner qui apportent beaucoup d'épaisseur au roman et que l'on découvre couche après couche. Pour conclure, je vous recommande de lire cet auteur si ce n'est pas déjà fait, mais ne commettez pas la même erreur que moi et attaquez la série par le début pour mieux la déguster.
  • Alicata Posté le 27 Novembre 2019
    Quatrième tome de la série de thrillers avec notre policier Martin Servais et dans lequel le tueur en série Hirtmann joue un rôle central. Et toujours un final auquel on ne s'attend pas.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.