Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266222372
Code sériel : 14971
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 504
Format : 108 x 177 mm

Nymphéas noirs

Date de parution : 05/09/2013

Le jour paraît sur Giverny.
Du haut de son moulin, une vieille dame veille, surveille. Le quotidien du village, les cars de touristes… Des silhouettes et des vies. Deux femmes, en particulier, se détachent : l’une, les yeux couleur nymphéa, rêve d’amour et d’évasion ; l’autre, onze ans, ne vit déjà...

Le jour paraît sur Giverny.
Du haut de son moulin, une vieille dame veille, surveille. Le quotidien du village, les cars de touristes… Des silhouettes et des vies. Deux femmes, en particulier, se détachent : l’une, les yeux couleur nymphéa, rêve d’amour et d’évasion ; l’autre, onze ans, ne vit déjà que pour la peinture. Deux femmes qui vont se trouver au cœur d’un tourbillon orageux. Car dans le village de Monet, où chacun est une énigme, où chaque âme a son secret, des drames vont venir diluer les illusions et raviver les blessures du passé…

« On finit totalement emballé, le cœur un peu serré... Vraiment, génial ! » Ouest France

« Passé et présent se superposent et c'est peu dire que l'on passe par toutes les couleurs... » Marie France

Ce roman a reçu cinq prix littéraires en 2011
 

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266222372
Code sériel : 14971
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 504
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« (...) une intrigue savamment ficelée qui défie le temps et celui qui voudrait trouver l'astuce avant le dernier chapitre. » Julie Malaure, Le Point

« Passé et présent se superposent et c'est peu dire que l'on passe par toutes les couleurs...» Marie France

« C'est une petite merveille. » Gérard Collard

« Un roman policier détonnant chez le maître des impressionnistes. » Valeurs Actuelles

« Le livre est un piège qui se referme sur ses héros (...) mais surtout sur le lecteur. Vous voilà prévenus ! » La Provence

« On finit totalement emballé, le cœur un peu serré... Vraiment, génial ! » Ouest France

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Ironmanolo Posté le 3 Mai 2020
    Superbe histoire
  • OnceUponABookWeb Posté le 20 Avril 2020
    Dans le petit village paisible de Giverny, en Normandie, tout semble aller pour le mieux…. Jusqu’au jour où on découvre le corps sans vie d’un homme connu du village et également collectionneur des oeuvres de Claude Monet. Trois femmes de générations différentes sont liées par un terrible secret qui concerne ce meurtre. L’auteur nous sert pas mal d’anecdotes sur Monet et la peinture impressionniste, et même si ce n’est pas ma tasse de thé, au final j’ai trouvé cela intéressant d’en apprendre plus sur le peintre, son jardin, ses peintures… Je craignais que la vie de Monet ne prenne trop de place dans l’histoire au point d’en oublier l’enquête principale, mais ça n’a pas été le cas ! Même si le début est un peu lent, j’ai été happée par l’histoire dès les premières pages et l’intrigue m’a tenue en haleine jusqu’à la fin. Il y a des retournements de situation qui m’ont fait vriller. Bussi nous mène en bateau, on s’imagine mille hypothèses, on se pose plein de questions, on est baladé de fausses pistes en fausses pistes… J’ai eu le cerveau torturé à plusieurs moments, je n’arrivais plus à lâcher ce livre ! Le dénouement final m’a mit une claque,... Dans le petit village paisible de Giverny, en Normandie, tout semble aller pour le mieux…. Jusqu’au jour où on découvre le corps sans vie d’un homme connu du village et également collectionneur des oeuvres de Claude Monet. Trois femmes de générations différentes sont liées par un terrible secret qui concerne ce meurtre. L’auteur nous sert pas mal d’anecdotes sur Monet et la peinture impressionniste, et même si ce n’est pas ma tasse de thé, au final j’ai trouvé cela intéressant d’en apprendre plus sur le peintre, son jardin, ses peintures… Je craignais que la vie de Monet ne prenne trop de place dans l’histoire au point d’en oublier l’enquête principale, mais ça n’a pas été le cas ! Même si le début est un peu lent, j’ai été happée par l’histoire dès les premières pages et l’intrigue m’a tenue en haleine jusqu’à la fin. Il y a des retournements de situation qui m’ont fait vriller. Bussi nous mène en bateau, on s’imagine mille hypothèses, on se pose plein de questions, on est baladé de fausses pistes en fausses pistes… J’ai eu le cerveau torturé à plusieurs moments, je n’arrivais plus à lâcher ce livre ! Le dénouement final m’a mit une claque, je n’ai rien vu venir, j’en ai été assez bouleversée. Une intrigue très prenante avec en décor le joli village de Giverny, que demander de plus, j’ai juste adoré ! J’ai été transportée par cette histoire qui m’a d’ailleurs donné envie de visiter ce village où Claude Monet a vécu et est décédé. Un roman qui m’a convaincue du potentiel de Michel Bussi et que je vous conseille vivement !
    Lire la suite
    En lire moins
  • besath Posté le 19 Avril 2020
    Mais quel retournement de situation! Incroyable coup de maître d'un Michel Bussi que je découvre grâce à ces Nymphéas noirs. J'ai beaucoup aimé ce livre, même si on ne comprend vraiment tout ce qu'il se passe qu'à la toute fin. Ce qui est un peu frustrant parfois. A la fois roman policier et psychologique, une seule chose me déçoit un peu dans cette lecture: l'utilisation de faits réels et fictifs sur un peintre incontournable de l'impressionnisme Claude Monnet. Il est, je trouve, un peu dommage de parler d'un personnage aussi connu en insérant des éléments dans sa vie qui sont complètement erronés. Malgré tout, c'est un roman très agréable à lire. J'en conseillerais donc la lecture.
  • Jefays Posté le 17 Avril 2020
    J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire. J'ai commencé à être absorbée en arrivant aux alentours de la page 150 (la moitié du livre). Il y a beaucoup de personnages, on a l'impression que ça part dans tous les sens mais à la fin, tout devient logique et tout s'assemble comme une évidence.
  • lulucorne Posté le 12 Avril 2020
    Une intrigue menée du début à la fin ! J'ai été transporté dans cette ambiance où règne l'omerta autour de la peinture, où les rues de Giverny sont parfaitement décrites. Cette fin en apothéose est exceptionnelle. Un super livre comme je n'en avais pas lu depuis longtemps.
Ne lâchez pas sa main
Michel Bussi vous emmenera loin. Actus, rencontres, exclusivités... Recevez chaque mois sa newsletter et prolongez avec lui le plaisir de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Pocket

    Avec Michel Bussi, Let's twist again !

    En une quinzaine d'années, Michel Bussi a réalisé l'exploit de faire de chaque parution de ses romans un événement pour une communauté de lecteurs fidèles. Son secret ? Un art consommé du "twist" final, des allers-retours entre sa chère Normandie et le reste du monde, et un travail approfondi sur la mémoire et ses résonances. Trois caractéristiques parfaitement illustrées dans J'ai dû rêver trop fort, qui paraît ces jours-ci chez Pocket.

    Lire l'article