Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264075826
Code sériel : 5520
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 288
Format : 108 x 177 mm

On dirait que je suis morte

Céline Leroy (Traducteur)
Date de parution : 20/02/2020
Quand un coup de foudre au détour d’une rue bouscule la vie d’une jeune femme de ménage à la morale assez particulière. 
Mona a vingt-quatre ans, une vie cabossée, une âme pure et une intuition désastreuse lorsqu’il s’agit de se construire une vie meilleure. Le jour, Mona fait des ménages pour gagner sa vie, vidant au passage les tiroirs d’anxiolytiques de ses riches clients. Le soir, elle distribue des seringues aux junkies... Mona a vingt-quatre ans, une vie cabossée, une âme pure et une intuition désastreuse lorsqu’il s’agit de se construire une vie meilleure. Le jour, Mona fait des ménages pour gagner sa vie, vidant au passage les tiroirs d’anxiolytiques de ses riches clients. Le soir, elle distribue des seringues aux junkies de Lowell, Massachusetts. C’est là qu’elle tombe amoureuse de M. Dégoûtant, un artiste raté et sans dents.

C’est le début d’une odyssée trash et burlesque qui la mènera jusqu’au Nouveau-Mexique. Là-bas, au milieu de loufoques en tout genre, elle s’évertuera, à force de cuvettes à récurer, de drogues plus ou moins douces et d’introspections un brin erratiques, à trouver sa place dans le monde.

Un premier roman poignant et drôle, qui donne vie à un personnage hors norme et extrêmement attachant.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264075826
Code sériel : 5520
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 288
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • gromit33 Posté le 19 Janvier 2021
    Dans le cadre magique du Picabo river book club, je continue mes découvertes de littérature nord américaine et en particulier, les traductions de Céline Leroy. Un premier roman très troublant car le personnage principal Mona est border line et nous interpelle au fils des pages. Elle est une jeune femme de 24 ans, elle travaille avec sa tante comme femme de ménage (et a une addiction sur l'hygiène, tout doit être propre, et aime l'odeur des produits détergents et ses aspirateurs). le soir, pour s'occuper, elle est bénévole et fait des maraudes auprès des toxicos. Un soir elle rencontre Monsieur le Dégoûtant, comme elle l'appelle, qui lui glisse son numéro et une relation va débuter. Mais son addiction à la drogue va entraîner une relation perturbante. Elle va s'accrocher un temps à cet homme mais cela ne va pas convenir. Elle va alors, sur ces conseils à lui d'ailleurs, s'installer au Nouveau-Mexique. Elle va reprendre contact avec son père, alcoolique et essaie de comprendre son enfance. Elle va rencontrer des farfelus dans cette nouvelle vie : Yoko Yoko, ses deux voisins, lui britannique et elle japonaise, bouddhistes, qui vont essayer de l'initier à la méditation, le soir au coucher de soleil, des... Dans le cadre magique du Picabo river book club, je continue mes découvertes de littérature nord américaine et en particulier, les traductions de Céline Leroy. Un premier roman très troublant car le personnage principal Mona est border line et nous interpelle au fils des pages. Elle est une jeune femme de 24 ans, elle travaille avec sa tante comme femme de ménage (et a une addiction sur l'hygiène, tout doit être propre, et aime l'odeur des produits détergents et ses aspirateurs). le soir, pour s'occuper, elle est bénévole et fait des maraudes auprès des toxicos. Un soir elle rencontre Monsieur le Dégoûtant, comme elle l'appelle, qui lui glisse son numéro et une relation va débuter. Mais son addiction à la drogue va entraîner une relation perturbante. Elle va s'accrocher un temps à cet homme mais cela ne va pas convenir. Elle va alors, sur ces conseils à lui d'ailleurs, s'installer au Nouveau-Mexique. Elle va reprendre contact avec son père, alcoolique et essaie de comprendre son enfance. Elle va rencontrer des farfelus dans cette nouvelle vie : Yoko Yoko, ses deux voisins, lui britannique et elle japonaise, bouddhistes, qui vont essayer de l'initier à la méditation, le soir au coucher de soleil, des clients de sa société de nettoyage : Betty une voyante, qui lui demandé d'espionner son ancien amant,. Henry et sa fille Zoé. Beaucoup de portraits d'êtres border line, tous plus ou moins atteints d'addictions : drogues, alcool, besoin d'accumulation sur développée, végan extrême, hygiènisme... De l'humour, de la poésie, du second niveau, des références (raging bull , le film fétiche de son père et quelques répliques favorites, des lectures (franny et Zooy" de salinger, des souris et des hommes, paradis perdu des poèmes de Sylvia Path et une référence à Sophie Calle) font de cette lecture un moment étrange mais qui parle bien de nos sociétés, des rapports avec les autres et avec soi, des addictions. Au fils des pages on s'attache à ce personnages et à son humour, à ses peurs, ses fantasmes.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Laurina56 Posté le 15 Janvier 2021
    J'ai prit ce livre car il a le prix des libraires et par sa couverture attrayante. Au départ l'histoire je n'accroche pas des masses. Mais finalement je me laisse emporté, et je trouve que derrière cette histoire on retrouve les maux d'enfance a travers une vie d'adulte. A chaque fois qu'elle vie quelque chose, ça la ramène à de nombreux souvenirs. Et au final elle guérit au fur et à mesure du livre, à travers toutes ses rencontres. Pour moi la fin, c'est justement un beau final, elle extermine l'enfant qu'elle a pu être, pour laisser place a MONA la femme .
  • nuitet0ilee Posté le 5 Mai 2020
    Mona a 24 ans. La nuit, elle est bénévole pour une association, elle distribue des seringues aux junkies de Lowell, Massachusetts ; le jour, elle est femme de ménage. Un jour, elle tombe sous le charme d'un junkie, elle le surnomme M. Dégoûtant, artiste raté et sans dents. Plusieurs semaines sans nouvelles, elle décide d'aller le voir. M. Dégoûtant a disparu, elle décide donc de partir au Nouveau-Mexique. De rencontres improbables en situations embarrassantes, l'héroïne se soigne de sa vie chaotique et retrouve un sens à son existence.
  • Camkyou Posté le 28 Février 2020
    - Sélection Prix des libraires 10/18 2020 - Mona, jeune femme de ménage, passe son temps libre à distribuer des seringues propres aux junkies et cultive un attrait incontestable pour la poisse et les situations désespérées. C'est dans ce contexte qu'elle rencontre celui qu'elle nomme "Monsieur Dégoûtant", un héroïnomane dont elle tombe follement amoureuse. Leur idylle est bien sur vouée à l’échec mais c'est de cette rencontre que découle pour Mona une succession d'aventures rocambolesques et riches de personnages décalés. Un roman à l'écriture fluide, quoi que certes un peu cousu de fils blancs concernant l'intrigue... néanmoins je me suis laissée facilement embarquer dans l'histoire qui m'a procuré un agréable sentiment de détente. C'est léger, amusant et accessible, vraiment la petite lecture que l'on mange sans faim!
  • LaCabaneDeMesLivres Posté le 28 Décembre 2019
    Un premier roman original, un peu déjanté où l'on baigne dans le milieu junki. L'autrice met en avant à de nombreuses fois qu'être femme de ménage n'est pas un métier déshonorant et qu'il n'est pas que pour les femmes hispaniques mais aussi pour les femmes blanches. Les aprioris ne sont pas les bienvenus dans cette histoire et ça marche ! L'héroïne rencontre des personnages, qui à chaque fois vont l'obliger à se chercher et à avancer pour être mieux. Elle se remémore beaucoup de souvenirs bousculants, touchants, voire dégradants mais elle fait avec son passé et se reconstruit peu à peu. Avec un style d'écriture parfois cru, je me suis régalée à lire cette histoire. Un roman qui décape à lire...
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…