Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266303293
Code sériel : 17262
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 544
Format : 108 x 177 mm

On la trouvait plutôt jolie - COLLECTOR

Date de parution : 07/11/2019
Michel Bussi donne le premier rôle à la vengeance.
Et aussi le dernier mot.


« — Qu'est-ce qui ne va pas, Leyli ? Vous êtes jolie. Vous avez trois jolis enfants. Bamby, Alpha, Tidiane. Vous vous en êtes bien sortie.
— Ce sont les apparences, tout ça. Du vent. Il nous manque l'essentiel. Je suis...
Michel Bussi donne le premier rôle à la vengeance.
Et aussi le dernier mot.


« — Qu'est-ce qui ne va pas, Leyli ? Vous êtes jolie. Vous avez trois jolis enfants. Bamby, Alpha, Tidiane. Vous vous en êtes bien sortie.
— Ce sont les apparences, tout ça. Du vent. Il nous manque l'essentiel. Je suis une mauvaise mère. Mes trois enfants sont condamnés. Mon seul espoir est que l'un d'eux, l'un d'eux peut-être, échappe au sortilège.
Elle ferma les yeux. Il demanda encore :
— Qui l'a lancé, ce sortilège ?
— Vous. Moi. La terre entière. Personne n'est innocent dans cette affaire. »
Du désert sahélien à la jungle urbaine marseillaise, une enquête bouleversante en quatre jours et trois nuits...

« Un roman humaniste. Des indices et des mystères jusqu'au twist final, sa signature, un jeu de bluff dont la résolution rend dingue. » Le Point

« Tempo d'enfer sur une mélodie obsédante. » Sud Ouest

« Ambitieux et profond. » Le Parisien

« Ça va vite, très vite, c'est terriblement efficace. » Le Figaro

« Un incroyable tour de passe-passe. » Femmes d'Aujourd'hui

ÉDITION LIMITÉE

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266303293
Code sériel : 17262
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 544
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Un incroyable tour de passe-passe. » Femmes d’aujourd’hui
« Ambitieux et profond. » Le Parisien
« Ça va vite, très vite, c’est terriblement efficace. » Le Figaro
« Tempo d’enfer sur une mélodie obsédante. » Sud ouest
« Une histoire haletante. » LiRE
« Un roman non pas politique mais humaniste. Des indices et des mystères jusqu’au twist final, sa signature, un jeu de bluff dont la résolution rend dingue. » Julie Malaure, Le Point
« Un roman captivant. » L’Express
« Un thriller bien troussé, un roman qui se "dévore", avec une histoire haletante. » Ouest France.fr
« Une palpitante intrigue criminelle. » Bernard Lehut, RTL
« Un livre qui, derrière les rouages d’une enquête policière et d’un destin brisé, réfléchit sur la notion de frontières dans un monde globalisé. » France Inter
 
XXX

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • DelphineDemort Posté le 4 Juin 2020
    Pour ma première découverte de Michel Bussi, j'ai été interpeler par ces personnages à la fois attendrissant et mystérieux. Un enquête policière qui révèle le secret de cette mère de famille africaine prête à tout pour sauver les siens. L auteur aborde ici le traffic qu il existe pour faire passer les ressortissant étrangers entre la france l Afrique en passant par Rabat. Ces policiers qui enquêtent essaient coûte que coûte d arrêtr le suspect mais jusqu ou iront ils? Je ne vous en dit pas plus et je vous invite à le lire!!
  • lalyM Posté le 3 Juin 2020
    Polar … La force de M.Bussi est incontestablement son don pour les tours de passe passe … Encore une fois, je n'ai rien vu venir ! La révélation finale est waowwww à tomber par terre … On la trouvait plutôt jolie leyli, elle arrivait du mali leyli ;) Son histoire est très touchante, percutante … Pas un coup de cœur mais une superbe lecture !
  • DelfDelf Posté le 3 Juin 2020
    un livre passionnant illustrant la vérité et réalité Fabuleux
  • moussk12 Posté le 30 Mai 2020
    Si vous n'avez jamais essayé de dormir dans un hôtel Ibis, tentez celui de Port-de-Bouc. Vous y rencontrerez son gérant, Ruben Liberos. C'est un personnage secondaire dans ce livre. Un second couteau comme on dit au cinéma. Mais quel personnage ! Mythomane comme c'est pas possible, élégant, au parler envoûtant, il vous fera voyager dans tous les Ibis du monde. Mais là n'est pas le sujet. Néanmoins, Ruben nous fait passer de bons moments ! C'est l'histoire d'une femme, Leyli, originaire du Maroc et de ses enfants, Alpha, Bambi et Tidiane. C'est l'histoire de quelques meurtres en série où Bambi semble étrangement liée. Une enquête menée par deux policiers, Velika, un vieux de la vieille et une jeune recrue, Julo Flores, très prometteur, qui a le métier dans le sang. Leur piste va nous mener dans les dessous de la migration, les associations ayant pignon sur rue, destinées à aider les migrants à trouver un logement. En fonction du nombre d'enfants, d'un travail obtenu difficilement, de papiers en règle. Leyli, au coeur de l'enquête policière sans le savoir, raconte, nous raconte son histoire au moyen de chapitres alternés; une histoire comme on en connaît peu, mais qui... Si vous n'avez jamais essayé de dormir dans un hôtel Ibis, tentez celui de Port-de-Bouc. Vous y rencontrerez son gérant, Ruben Liberos. C'est un personnage secondaire dans ce livre. Un second couteau comme on dit au cinéma. Mais quel personnage ! Mythomane comme c'est pas possible, élégant, au parler envoûtant, il vous fera voyager dans tous les Ibis du monde. Mais là n'est pas le sujet. Néanmoins, Ruben nous fait passer de bons moments ! C'est l'histoire d'une femme, Leyli, originaire du Maroc et de ses enfants, Alpha, Bambi et Tidiane. C'est l'histoire de quelques meurtres en série où Bambi semble étrangement liée. Une enquête menée par deux policiers, Velika, un vieux de la vieille et une jeune recrue, Julo Flores, très prometteur, qui a le métier dans le sang. Leur piste va nous mener dans les dessous de la migration, les associations ayant pignon sur rue, destinées à aider les migrants à trouver un logement. En fonction du nombre d'enfants, d'un travail obtenu difficilement, de papiers en règle. Leyli, au coeur de l'enquête policière sans le savoir, raconte, nous raconte son histoire au moyen de chapitres alternés; une histoire comme on en connaît peu, mais qui nous semble ensuite, malheureusement, loin d'être isolée. Michel Bussi dénonce l'hypocrisie de la politique migratoire, l'illogisme de beaucoup de situations, les systèmes parallèles, mafieux. Les migrants rapportent beaucoup d'argent à qui sait utiliser les rouages du système. Malgré cela, les 530 pages s'avalent sans qu'on s'en rende compte, tant les personnages sont attachants, les effets de surprise et l'humour bien présent. Deuxième livre lu de Michel Bussi : J'aime !
    Lire la suite
    En lire moins
  • sidkiabdou Posté le 22 Mai 2020
    Un roman policier qui traite le sujet des migrants voilà une belle idée de la part de Musso il y a vraiment des passages qui remettent en question la responsabilité des états sur le destin des migrants
Ne lâchez pas sa main
Michel Bussi vous emmenera loin. Actus, rencontres, exclusivités... Recevez chaque mois sa newsletter et prolongez avec lui le plaisir de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Pocket

    Avec Michel Bussi, Let's twist again !

    En une quinzaine d'années, Michel Bussi a réalisé l'exploit de faire de chaque parution de ses romans un événement pour une communauté de lecteurs fidèles. Son secret ? Un art consommé du "twist" final, des allers-retours entre sa chère Normandie et le reste du monde, et un travail approfondi sur la mémoire et ses résonances. Trois caractéristiques parfaitement illustrées dans J'ai dû rêver trop fort, qui paraît ces jours-ci chez Pocket.

    Lire l'article