Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266308120
Code sériel : 17924
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 108 x 177 mm

On ne meurt pas d'amour

Date de parution : 10/09/2020
Ils ont emménagé il y a quelques mois dans un loft tout droit sorti d’un magazine de déco, une affaire près de la mairie du XVIIe. Elle et son homme. Ils vont se marier, il a fait sa demande en haut de l’Empire state building. Il veut un enfant, ils... Ils ont emménagé il y a quelques mois dans un loft tout droit sorti d’un magazine de déco, une affaire près de la mairie du XVIIe. Elle et son homme. Ils vont se marier, il a fait sa demande en haut de l’Empire state building. Il veut un enfant, ils s’aiment, leur bonheur est un modèle tout tracé. Jusqu’à ce qu’elle croise le voisin, celui qui emménage avec sa femme et sa petite fille, au deuxième. Que cette rencontre ne la terrasse. Que désormais, ils avancent sur un fil tendu par une irrépressible attirance.

« Un vrai bijou. » Télé-Loisirs

« Ce premier roman est aussi fou que dérangeant, autour d’une passion adultérine racontée dans un style épuré et haletant. » Femina
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266308120
Code sériel : 17924
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Une passion qui va les emporter... et nous avec ! »
La Voix du Nord

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Isa0409 Posté le 23 Octobre 2020
    💔 On ne meurt pas d’amour, mais on peut se détruire à trop aimer, quand ça vous tombe dessus, quand on ne s’y attendait pas, quand on n’y est pas préparé, mais c’est plus fort que tout, plus fort que la raison, plus fort que toute logique, plus fort que la douleur, plus fort que l’attente. Alors on aime, sans savoir où ça mène. 💔 C’est elle et lui. Elle, en couple depuis des années, sur le point de se marier. Lui, marié et père d’une petite fille. Elle, au rez-de-chaussée de leur immeuble. Lui au deuxième étage. C’est une attirance qui chamboule tout, qui se moque de la bienséance, de la bien pensance, c’est inexplicable. C’est arrive et plus rien ne peut les arrêter, l’amour les dévore, ils se dévorent l’un l’autre. C’est un pari perdu d’avance, un miroir aux alouettes, un conte de fées, c’est leur monde à eux et ils y trouvent ce qui les rassure. Ce qui leur fait peur aussi. C’est un bateau qui tangue, tantôt qu’ils amarrent à bon port, tantôt qui coule dans les flots d’une histoire insensée. 💔 C’est donc une histoire d’amour, l’histoire d’une fureur d’aimer, déraisonnablement, effrontément, éperdument. C’est une... 💔 On ne meurt pas d’amour, mais on peut se détruire à trop aimer, quand ça vous tombe dessus, quand on ne s’y attendait pas, quand on n’y est pas préparé, mais c’est plus fort que tout, plus fort que la raison, plus fort que toute logique, plus fort que la douleur, plus fort que l’attente. Alors on aime, sans savoir où ça mène. 💔 C’est elle et lui. Elle, en couple depuis des années, sur le point de se marier. Lui, marié et père d’une petite fille. Elle, au rez-de-chaussée de leur immeuble. Lui au deuxième étage. C’est une attirance qui chamboule tout, qui se moque de la bienséance, de la bien pensance, c’est inexplicable. C’est arrive et plus rien ne peut les arrêter, l’amour les dévore, ils se dévorent l’un l’autre. C’est un pari perdu d’avance, un miroir aux alouettes, un conte de fées, c’est leur monde à eux et ils y trouvent ce qui les rassure. Ce qui leur fait peur aussi. C’est un bateau qui tangue, tantôt qu’ils amarrent à bon port, tantôt qui coule dans les flots d’une histoire insensée. 💔 C’est donc une histoire d’amour, l’histoire d’une fureur d’aimer, déraisonnablement, effrontément, éperdument. C’est une histoire qui fait mal, des mots simples, mais c’est la seule histoire qui a réussi à m’embarquer depuis trois semaines. Je crois que ma panne de lecture est définitivement derrière moi, et c’est le plus beau sentiment qu’un livre puisse procurer...
    Lire la suite
    En lire moins
  • OrlaneBooks Posté le 10 Octobre 2020
    On ne connait pas son nom. Mais l'on sait tout de la passion amoureuse qui va la dévorer. Elle vient d'emménager avec son homme dans un superbe loft parisien. Elle est sur le point de se marier. Elle croise son voisin. Une rencontre qui va tout changer. Un seul regard pour la faire basculer dans une passion amoureuse. Plus rien de compte à part lui. J'ai dévoré ce livre. J'ai adoré la plume de Géraldine Dalban-Moreynas. Les phrases sont courtes. L'écriture est très rythmée. Impossible de le lâcher. J'ai aimé cette histoire. Il y a une expression qui dit « le coeur à ses raisons que la raison ignore », ce livre en est la parfaite illustration. Deux personnes qui ne doivent pas s'aimer, se désirer mais qui ne peuvent lutter. Impossible de résister. Ce livre nous montre les beaux jours des passions amoureuses. L'excitation de jouer avec le feu sans se faire prendre. La passion c'est aussi des heures sombres. La jalousie, l'attente, les faux espoirs, les désillusions… Bref, j'ai tout aimé dans ce livre que je vous recommande vivement !
  • Stelphique Posté le 8 Octobre 2020
    Ce que j’ai ressenti: Déjà que le mariage, n’est pas un long fleuve tranquille, alors imaginez si l’on plonge en Adultère…L’irrésistible attirance, c’est ce qui les fera tomber tous les deux, Elle et Lui, dans les tourbillons de la passion. On sait très bien comment ça va finir…Mal. Forcément. Mais jusqu’à quel point? L’auteure nous annonce avec ce titre qu’On ne meurt pas d’amour, alors jusqu’où peut-on aimer par déraison? Où est la limite de cette sensation de vie? Peut-on approcher la mort avec l’amour? Ça se lit quasi d’une traite. C’est incisif, passionné et urgent. Le style, le thème, l’ampleur des sentiments. On adhère ou pas, mais on ne peut nier que quand cette énergie s’empare d’eux, elle est incroyablement forte. Elle leur fait perdre toute notion de réalités, de valeurs et de conscience. C’est dévastateur mais c’est vivifiant aussi, alors on lit les textos et les mails qu’ils s’envoient, leur duo qui se cache dans les recoins, on attend le moment fatidique où il ne sera plus possible d’alimenter de désir et de lettres enflammées, cette irrépressible énergie de passion adultérine…Mais ils sont « accro », profondément, ça se sent et ils se laissent aller jusqu’au bout de leur relation. C’était... Ce que j’ai ressenti: Déjà que le mariage, n’est pas un long fleuve tranquille, alors imaginez si l’on plonge en Adultère…L’irrésistible attirance, c’est ce qui les fera tomber tous les deux, Elle et Lui, dans les tourbillons de la passion. On sait très bien comment ça va finir…Mal. Forcément. Mais jusqu’à quel point? L’auteure nous annonce avec ce titre qu’On ne meurt pas d’amour, alors jusqu’où peut-on aimer par déraison? Où est la limite de cette sensation de vie? Peut-on approcher la mort avec l’amour? Ça se lit quasi d’une traite. C’est incisif, passionné et urgent. Le style, le thème, l’ampleur des sentiments. On adhère ou pas, mais on ne peut nier que quand cette énergie s’empare d’eux, elle est incroyablement forte. Elle leur fait perdre toute notion de réalités, de valeurs et de conscience. C’est dévastateur mais c’est vivifiant aussi, alors on lit les textos et les mails qu’ils s’envoient, leur duo qui se cache dans les recoins, on attend le moment fatidique où il ne sera plus possible d’alimenter de désir et de lettres enflammées, cette irrépressible énergie de passion adultérine…Mais ils sont « accro », profondément, ça se sent et ils se laissent aller jusqu’au bout de leur relation. C’était intense. Mais c’était leur histoire, je les ai juste regardé sombrer, la fin m’a mis un coup quand même. En fait, je ne saurai dire si j’ai aimé ou pas. Je suis restée spectatrice, je ne me suis pas impliquée. L’attirance ne s’explique pas, elle se vit, elle se ressent, personne ne peut comprendre ce style d’amour-là, à moins d’y être confronté un jour…C’était intéressant, mais d’une manière générale, l’infidélité me laisse dubitative. Pourquoi se donner tant de mal à se faire du mal, pour quelques heures de plaisir même très intense? Je pense que ce style d’histoire n’est pas pour moi, mais que ça ne vous refroidisse pas pour autant, vous allez sans doute y trouver votre frisson si vous essayez cette lecture…
    Lire la suite
    En lire moins
  • Tyzeff Posté le 3 Octobre 2020
    Lu en quelques heures j'ai apprécié le rythme et le style de cet éphéméride d'une relation amoureuse malheureusement assez classique. Un amour obsessionnel, narcissique, égoiste. Peut-on vraiment parler d'amour? Bien écrit mais pas inoubliable. Il faut avoir le moral! lol
  • Brooklyn_by_the_sea Posté le 22 Septembre 2020
    C'est un peu le genre de livre que l'on peut adorer détester, parce qu'il est au premier abord un condensé de décadence petite-bourgeoise. Soit une jeune femme sur le point d'épouser son fiancé, et qui succombe à l'homme qui vient d'emménager avec épouse et enfant, en face de chez eux, à Paris : désir fou, passion dévorante, bonheur, ivresse, amour, mensonges et larmes, dans des décors sortis de magazine luxueux, week-end à Deauville inclus. Comment tout cela va-t'il finir ? Je n'ai pas pu m'en empêcher : ça m'a fait doucement rigoler, d'autant que c'est écrit dans un style très propre, lui aussi. Mais ce qui est raconté ici est si universellement humain (le cadre en moins), que le livre en devient parfois touchant de naïveté et de vérité, notamment lorsque les personnages pensent vivre l'exception. Toutefois, je salue le talent de l'auteur à décrire avec une belle élégance le désir féminin sans tomber dans la fausse pudeur, ni faire de la surenchère féministe. Ce n'est jamais vulgaire ni gratuit, et Dalban-Moreynas a le mérite d'appeler les choses par leur nom, y compris les sentiments. C'est finalement un honnête roman d'amour du XVIIe (arrondissement, pas siècle).
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Pocket

    Cette année, mon Valentin, c'est mon bouquin !

    Des romances qui donnent des papillons dans le ventre aux passions qui font battre le cœur à 200 à l’heure, en passant par des essais sur le couple ou la sexualité… voici 24 livres Pocket avec qui passer sa Saint-Valentin (et plus si affinités !).

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    Saint-Valentin, 34 livres pour parler d'amour

    Un peu, beaucoup, à la folie, pas du tout... Nombreux sont les auteurs qui ont voulu retranscrire l'ivresse amoureuse sur papier. Parfois avec des mots, parfois avec des dessins, mais toujours avec passion. Une sélection pour (re)découvrir l’amour sous toutes ses formes.

    Lire l'article