Lisez! icon: Search engine

Partir

Pocket
EAN : 9782266250900
Code sériel : 15963
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm
Partir

Florianne VIDAL (Traducteur)
Date de parution : 03/03/2016
Un mari apparemment charmant. Un fils adorable. Une maison ravissante. Emily Coleman est une femme comblée. Pourtant, un beau matin, elle prend le train pour Londres, bien décidée à tout laisser derrière elle. C’est désormais sous l’identité de Catherine Brown qu’elle partage un appartement miteux avec des colocataires et occupe... Un mari apparemment charmant. Un fils adorable. Une maison ravissante. Emily Coleman est une femme comblée. Pourtant, un beau matin, elle prend le train pour Londres, bien décidée à tout laisser derrière elle. C’est désormais sous l’identité de Catherine Brown qu’elle partage un appartement miteux avec des colocataires et occupe un travail sans avenir.
Elle n’aspire désormais qu’à une seconde chance. Mais qu'est-ce qui a pu la pousser à abandonner une vie qui semblait si parfaite ? Quel est ce secret qu’elle protège avec tant de force ?

« Ce thriller psychologique haletant est la découverte d'un nouveau talent. » Madame Figaro

« Un page-turner brillamment écrit que vous ne lâcherez pas, avec la promesse de nuits blanches ou de stations de métro manquées. » Metronews
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266250900
Code sériel : 15963
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

"Ce premier roman est une réussite. Un page-turner brillamment écrit que vous ne lâcherez pas avec la promesse de nuits blanches ou de stations de métros manquées." Metronews
« Ce thriller psychologique haletant, au rebondissement final sidérant, est la découverte d’un nouveau talent. » Madame Figaro
« L’auteur distille le mystère, sème le doute et nous tient en haleine. Jusqu’à la fin. » Prima
« Lequel d'entre nous n'a pas un jour eu l'envie d'abandonner ses responsabilités, de changer son nom et de se sauver vers une nouvelle vie ? Emily fait le grand saut dans ce thriller brillamment écrit. » Time Out

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Loryane Posté le 9 Novembre 2019
    Je ne suis pas d’accord avec le genre de ce roman, ce n’est pas vraiment un thriller. Je le vois comme une lecture contemporaine. On passe du présent au passé, on change de point de vue plusieurs fois#8201;; donc il y a beaucoup de rythme et c’est une histoire sympathique. Mais je ne peux pas dire que c’est un récit transcendant, certes le mystère est tenu jusqu’à la fin, mais pourquoi tant de suspense pour si peu#8201;? J’avoue ne pas comprendre l’idée de l’auteur, où a-t-elle voulu nous emmener avec ce livre#8201;? Justement, l’écriture est agréable, une plume vivante, équilibrée entre dialogue et narration. Notre héroïne Emily ou Catherine, nous ne savons plus trop qui elle est et pourquoi elle change de nom, son aventure et sa personnalité sont intéressantes. On découvre ses déboires et une partie de son enfance et adolescence, ainsi que son histoire avec Ben, son mari. Que s’est-il passé pour qu’elle quitte tout, du jour au lendemain#8201;? Je n’ai pas forcément apprécié ses choix de vie, ses décisions#8201;; surtout qu’on n’a aucune information sur le fait qu’elle soit partie de chez elle, quittant le domicile marital et tout le reste. Un personnage haut en couleur, plutôt... Je ne suis pas d’accord avec le genre de ce roman, ce n’est pas vraiment un thriller. Je le vois comme une lecture contemporaine. On passe du présent au passé, on change de point de vue plusieurs fois#8201;; donc il y a beaucoup de rythme et c’est une histoire sympathique. Mais je ne peux pas dire que c’est un récit transcendant, certes le mystère est tenu jusqu’à la fin, mais pourquoi tant de suspense pour si peu#8201;? J’avoue ne pas comprendre l’idée de l’auteur, où a-t-elle voulu nous emmener avec ce livre#8201;? Justement, l’écriture est agréable, une plume vivante, équilibrée entre dialogue et narration. Notre héroïne Emily ou Catherine, nous ne savons plus trop qui elle est et pourquoi elle change de nom, son aventure et sa personnalité sont intéressantes. On découvre ses déboires et une partie de son enfance et adolescence, ainsi que son histoire avec Ben, son mari. Que s’est-il passé pour qu’elle quitte tout, du jour au lendemain#8201;? Je n’ai pas forcément apprécié ses choix de vie, ses décisions#8201;; surtout qu’on n’a aucune information sur le fait qu’elle soit partie de chez elle, quittant le domicile marital et tout le reste. Un personnage haut en couleur, plutôt du genre discret, mais une rencontre va la changer du tout au tout. Difficile donc, de connaître réellement cette femme, elle joue sur deux caractères, deux existences. Ce roman illustre plusieurs personnages, la sœur d’Emily, Ben, Angel et j’en passe. Ils ont tous une personnalité différente, donc on s’intéresse facilement à eux sans pour autant s’y attacher. J’ai beaucoup aimé Angel, malgré le fait qu’elle entraîne Cath vers une mauvaise pente. Par contre, Caroline, la sœur d’Emily#8201;; est détestable en tout point, elle est même du genre «#8201;folle#8201;», mais justement c’est elle qui donne le tempo à l’œuvre. Une histoire pas commune, dans un genre que je découvre doucement, mais sûrement. En effet, «#8201;Partir#8201;» est considéré comme un thriller psychologique#8201;; sauf que je n’ai pas du tout ressenti ce style-là. J’ai eu l’impression d’être dans une lecture contemporaine, avec bien évidemment, du suspense pour prendre un peu d’importance. Les sentiments des personnages m’ont laissé de marbre, je n’ai éprouvé ni colère ni peine pour eux. Malgré tout, la fin, dans les cinquante dernières pages#8201;; pendant la révélation et juste après, mon cœur s’est serré. Tina Seskis est une bonne auteur, mais elle ne possède pas la flamme que je cherche tant pour tomber amoureuse d’une plume. Elle détient une jolie écriture, avec des bons mots, des phrases développées et un équilibre entre narration et dialogue. En plus, elle ose présenter plusieurs points de vue tout en jouant sur le présent et le passé. C’est un livre rondement mené, sans aucune erreur#8201;; justement trop carré pour avoir son charme. Finalement, c’est un roman qui se lit, pas pour son côté «#8201;thriller#8201;» ni pour «#8201;les émotions#8201;». Clairement, c’est psychologique et mystérieux, on se demande sans cesse «#8201;Pourquoi est-elle partie#8201;?#8201;», «#8201;Qu’a-t-elle fui#8201;?#8201;», «#8201;Jusqu’où va-t-elle aller pour se cacher, se fondre dans la foule#8201;?#8201;». Emily/Catherine est une héroïne dont je ne vais pas garder un souvenir impérissable, toutefois j’ai bien aimé suivre son parcours. On ne découvre la vérité que dans les cinquante dernières pages, le reste du roman est ce qui nous emporte vers les révélations. C’est original, surprenant, mais ce n’est guère un thriller et parfois on s’ennuie un peu pendant la lecture, vraiment, rien de passionnant ne s’y passe#8201;; mais on continue pour connaître le dénouement final. C’est entêtant, envoûtant avec une jolie écriture, un peu trop «#8201;retenu#8201;» sur les sentiments#8201;; mais intéressant à lire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • collectifpolar Posté le 5 Novembre 2019
    Ce premier roman est devenu un véritable phénomène éditorial lors de sa sortie en Angleterre. Des personnages émouvants, une écriture précise et poignante, une intrigue et une construction prodigieuses d'intelligence, un retournement final stupéfiant. Que demander de plus , me direz vous. Car Émilie est une jeune femme comblée, un mari attentionné qui la chérit. Un jeune fils qu'elle adore. Elle semble nager dans le bonheur dans leur belle maison familiale. Elle a eu une enfant facile, m'a jamais manqué de rien. Et pourtant, elle, plaque tout. Elle quitte Manchester et part s'installer à Londres, abandonnant tout derrière elle. Émilie devient Cat. Elle va devoir se confronter à la vrai vie, trouver un logement, un travail, se faire de nouveau ami. L'auteur nous dévoile peu à peu la vie de Cat mais aussi celle d’Émilie. L’Émilie d'avant, l’Émilie enfant. Elle nous parle de sa sœur Caroline, sa jumelle. Elle nous trimballe ainsi sur un récit à deux temps, passant d'une vie à une autre. Et peu à peu monte la tension. Et avec celle-ci les questions arrives. On échafaude des scénarios, en entrevoit des hypothèses. Mais aucunes d'elles ne semble coller. On tremble, en sursaute et en se laisse avoir par le final... Ce premier roman est devenu un véritable phénomène éditorial lors de sa sortie en Angleterre. Des personnages émouvants, une écriture précise et poignante, une intrigue et une construction prodigieuses d'intelligence, un retournement final stupéfiant. Que demander de plus , me direz vous. Car Émilie est une jeune femme comblée, un mari attentionné qui la chérit. Un jeune fils qu'elle adore. Elle semble nager dans le bonheur dans leur belle maison familiale. Elle a eu une enfant facile, m'a jamais manqué de rien. Et pourtant, elle, plaque tout. Elle quitte Manchester et part s'installer à Londres, abandonnant tout derrière elle. Émilie devient Cat. Elle va devoir se confronter à la vrai vie, trouver un logement, un travail, se faire de nouveau ami. L'auteur nous dévoile peu à peu la vie de Cat mais aussi celle d’Émilie. L’Émilie d'avant, l’Émilie enfant. Elle nous parle de sa sœur Caroline, sa jumelle. Elle nous trimballe ainsi sur un récit à deux temps, passant d'une vie à une autre. Et peu à peu monte la tension. Et avec celle-ci les questions arrives. On échafaude des scénarios, en entrevoit des hypothèses. Mais aucunes d'elles ne semble coller. On tremble, en sursaute et en se laisse avoir par le final époustouflant et insoupçonné. Un excellent thriller psychologique.
    Lire la suite
    En lire moins
  • aalietseslectures Posté le 7 Octobre 2019
    J’ai eu quelques fois cette envie de tout plaquer, de tout abandonner pour vivre une autre vie, sous une autre identité. C’est pour cette raison que ce livre m’a attiré, j’avais envie de savoir ce que l’on pouvait ressentir en abandonnant tout du jour au lendemain. Un matin, Emily décide de tout plaquer, mari, enfant, famille, pour recommencer une nouvelle vie, sous une nouvelle identité. Elle avait tout pour être heureuse. Alors, pourquoi tout abandonner, pour se retrouver dans une chambre délabrée, avec des colocataires aussi étranges les uns que les autres, et sans emploi ? Qu’a-t-elle voulu fuir ? Dès le début, nous savons qu’Emily a plié bagages, nous la suivons au bord du train, direction Londres. Et voilà comment commence ce suspens… Au début, j’avais pas tant cette impression qu’Emily voulait fuir quelque chose, mais plutôt qu’elle avait envie de renouveau. J’ai trouvé que le roman mettait du temps à démarrer, rien ne se passait d’extraordinaire. C’est vraiment à la fin du roman que tout prend forme et que l’action est au rendez-vous. C’est un roman qui alterne le passé et le présent, à bien s’accrocher car on peut s’y perdre un peu et qui alterne aussi les personnages en fonction... J’ai eu quelques fois cette envie de tout plaquer, de tout abandonner pour vivre une autre vie, sous une autre identité. C’est pour cette raison que ce livre m’a attiré, j’avais envie de savoir ce que l’on pouvait ressentir en abandonnant tout du jour au lendemain. Un matin, Emily décide de tout plaquer, mari, enfant, famille, pour recommencer une nouvelle vie, sous une nouvelle identité. Elle avait tout pour être heureuse. Alors, pourquoi tout abandonner, pour se retrouver dans une chambre délabrée, avec des colocataires aussi étranges les uns que les autres, et sans emploi ? Qu’a-t-elle voulu fuir ? Dès le début, nous savons qu’Emily a plié bagages, nous la suivons au bord du train, direction Londres. Et voilà comment commence ce suspens… Au début, j’avais pas tant cette impression qu’Emily voulait fuir quelque chose, mais plutôt qu’elle avait envie de renouveau. J’ai trouvé que le roman mettait du temps à démarrer, rien ne se passait d’extraordinaire. C’est vraiment à la fin du roman que tout prend forme et que l’action est au rendez-vous. C’est un roman qui alterne le passé et le présent, à bien s’accrocher car on peut s’y perdre un peu et qui alterne aussi les personnages en fonction des chapitres. Je m’attendais à un peu plus de suspens, à un peu plus de mystère entre les personnages surtout entre les deux sœurs jumelles. La fin est vraiment surprenante, c’est dans les dernières pages du roman que tout se joue, que tout devient intéressant, qu’on connaît enfin le fin mot de l’histoire. C’est une histoire sur le poids de la famille, les secrets, les non-dits, les évènements qu’on ne peut toujours pas éviter, le destin d’une vie. Le second roman de Tina Seskis me tente aussi !
    Lire la suite
    En lire moins
  • CeliaN78 Posté le 24 Septembre 2019
    Un matin, Emily quitte sa famille, sa maison, son mari. Elle part sans se retourner. Elle tente de se construire une nouvelle vie, sous une nouvelle identité, et d'enfouir son passé. J'ai eut des difficultés à être saisie par cette histoire durant la première et le début de la seconde partie. Non pas que le sujet initial ne m'intéressait pas, mais peut-être que beaucoup de descriptions sont superflues, notamment sur sa vie actuelle. Les sujets de préoccupations et discordes de Cat (alias Emily) me semblaient incohérents et sans intérêt. Mais lentement, l'envie de comprendre pourquoi elle en est arrivée là a piqué ma curiosité. J'ai échafaudé plusieurs théories et c'est donc plus en plus intriguée par le dénouement que j'ai été jusqu'au bout de ce livre. J'ai également trouvé que l'écriture devenait plus fluide au fur et à mesure, ce qui a facilité ma lecture. Quand est arrivé le twist de fin, j'ai été impressionnée car je ne m'y attendais pas du tout, pourtant sûre d'avoir été attentive à chaque détail de sa vie précédente. Je suis revenue quelque page en arrière, pour relire chaque passage qui aurait pu donner quelques indices, mais en fait l'auteure a très bien ficelé... Un matin, Emily quitte sa famille, sa maison, son mari. Elle part sans se retourner. Elle tente de se construire une nouvelle vie, sous une nouvelle identité, et d'enfouir son passé. J'ai eut des difficultés à être saisie par cette histoire durant la première et le début de la seconde partie. Non pas que le sujet initial ne m'intéressait pas, mais peut-être que beaucoup de descriptions sont superflues, notamment sur sa vie actuelle. Les sujets de préoccupations et discordes de Cat (alias Emily) me semblaient incohérents et sans intérêt. Mais lentement, l'envie de comprendre pourquoi elle en est arrivée là a piqué ma curiosité. J'ai échafaudé plusieurs théories et c'est donc plus en plus intriguée par le dénouement que j'ai été jusqu'au bout de ce livre. J'ai également trouvé que l'écriture devenait plus fluide au fur et à mesure, ce qui a facilité ma lecture. Quand est arrivé le twist de fin, j'ai été impressionnée car je ne m'y attendais pas du tout, pourtant sûre d'avoir été attentive à chaque détail de sa vie précédente. Je suis revenue quelque page en arrière, pour relire chaque passage qui aurait pu donner quelques indices, mais en fait l'auteure a très bien ficelé son histoire pour me surprendre. Pour résumer, une bonne surprise de fin.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Knockaert Posté le 31 Août 2019
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.