Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266287487
Code sériel : 17314
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 144
Format : 108 x 177 mm

Pas trop saignant

Date de parution : 07/03/2019
Le cri des cochons. Le beuglement des vaches. Le bêlement des moutons. Parce qu’il n’en peut plus de les ramener, chaque soir, dans son lit, Joe se décide à tout plaquer. Á fuir, une bonne fois.
À l’abattoir où il travaille, le voilà qui vole une bétaillère, six vaches à l’arrière, et...
Le cri des cochons. Le beuglement des vaches. Le bêlement des moutons. Parce qu’il n’en peut plus de les ramener, chaque soir, dans son lit, Joe se décide à tout plaquer. Á fuir, une bonne fois.
À l’abattoir où il travaille, le voilà qui vole une bétaillère, six vaches à l’arrière, et prend la clé des champs. Non sans embarquer avec lui le petit Sam, l’orphelin couvert de bleus, dans des vacances aux allures de cavale. L’instinct vital a parlé.
Un homme, un gosse, six vaches, la liberté comme horizon… Le rêve. Et la révolte.
On verra bien.

« Elle trotte dans la tête un moment cette drôle d’échappée belle. » L’Est républicain

« Pas trop saignant est une tragédie douce-amère. » Livres Hebdo

Cet ouvrage a reçu le Prix littéraire des lycéens, apprentis et stagiaires de la formation professionnelle en Île-de-France (section Hauts-de-Seine)
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266287487
Code sériel : 17314
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 144
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Pas trop saignant est burlesque, cru et poignant. »  Libération
« Le nouveau roman de Guillaume Siaudeau est un éloge de la fuite, une invitation romanesque au réveil, à briser les chaînes de l'habitude, à tenter de changer le cours des choses. »  La Montagne
« Elle trotte dans la tête un moment cette drôle d'échappée belle. » L'Est républicain
« Pas trop saignant est une tragédie douce-amère, dans laquelle un être humain se révolte contre ce qui l'opprime et le fait souffrir, se réfugiant dans une marge où seuls comptent les sentiments vrais, la fraternité des humbles et des faibles. » Livres Hebdo

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Athenapan Posté le 30 Mai 2019
    Un livre si beau, si intense, qu'il est difficile de s'en remettre, de s'en libérer... Un livre qui résonne, qui vous cingle... Mais un livre qui fait rêver, qui donne de l'espoir, une chance, une brèche ! Quel tour de force de mêler tant de poésie et de puissance dans un ouvrage si court. Guillaume Siaudeau épate par sa maîtrise de l'émotion et de l'authenticité de son récit et de ses personnages. On s'attache, on s'inquiète, on rit, on sourit, puis on respire... Un petit trésor que cet écrit.
  • Abyssinia Posté le 22 Janvier 2019
    Pas trop saignant est un court ouvrage absolument percutant, déployé au moyen de chapitres concis mais gorgés d'une rage athlétique et d'un grand coeur. L'auteur confesse un récit fragile -parce que l'on sent qu'il nous échappe- et fugace : le·a lecteur·rice est isolé, sans pour autant être rejeté, et devient bel et bien le·a témoin d'une course vers deux antipodes, la vie et la mort, réconcilié autour d'un même désir, celui d'être libre. La plume de Guillaume Siaudeau, poétique vigoureuse, dévoile alors une cavale démente, aux pétales délicates, un conte doux-amer qui vient, non sans humour, écorcher quelques anomalies de la société. Le·a lecteur·rice butine alors un peu de mélancolie mais surtout beaucoup de tendresse dans ce récit qui est une véritable fracture temporelle, un arrêt dans le temps qui constelle le cerveau du·de la lecteur·rice en d'innombrables étoiles d'affection.
  • redmary Posté le 16 Juillet 2018
    Attention! Petite pépite ! Derrière une couverture sobre et un titre intriguant, se cache une sacrée histoire. On suit le périple de Joe, tueur en abattoir, qui, suite à une prise de conscience, s'enfuit avec son jeune voisin orphelin et six vaches sauvées le jour où elles devaient se faire abattre. Rien de louffoque malgré tout, le récit reste constamment réaliste. Les phrases sont superbes, j'en ai relu quelques unes à plusieurs reprises. C'est beau et surprenant, fort et parfois dur. Une vraie découverte où la poésie, sobre, simple mais superbe, pointe à chaque page.
  • wagner67 Posté le 14 Février 2018
    Roman tendre, doux, mélancolique et poétique. Suite à cette phrase entendue lors d'un reportage : "Faut se réveiller, la vie est trop courte. Le courage fait pas bon ménage avec la vieillesse, alors tant qu'on a encore toute sa tête et toutes ses guibolles, faut se mettre un bon coup de pied au derrière" Joe décide de quitter son job aux abattoirs et vivre librement. Je n'ai pas pour habitude de donner des citations, mais en voici 2 qui m'ont plu. "Il attend patiemment que la boule dans sa gorge dégomme les quilles dans son ventre" "Le jour n'est pas encore tout à fait là. Une partie de lui est arrivée tandis que l'autre essaie tant bien que mal d'en découdre avec la nuit"
  • Lavendula Posté le 31 Octobre 2017
    Assez poétique, l'histoire est "très belle" comme le dit Robert un des personnages du livre. Toute cette poésie me fait dire que ce livre est conte ou une sorte de fable. On a une fuite, une quête avec un long chemin et une fin. On pourrait presque en tirer une morale. Si le livre est très beau de par ce qu'il raconte, je le trouve légèrement "facile", un peu comme dans ces films ou comme par hasard quelqu'un vient sauver le héros à la dernière minute. Beaucoup d'éléments me font cet effet, d'autant que ça n'est pas non plus anodin un adulte qui "kidnappe" un enfant et même si il n'a que de bonnes intentions. Une autre chose qui me laisse réticente c'est la maladie de ce Joe. Je ne comprends pas ce qu'elle vient faire là c'est une énigme à elle toute seule. Enfin, ce livre n'est pas exceptionnel, il n'a franchement pas marqué ma vie, et je pense que d'ici un mois je l'aurai oublié. A lire peut être pendant un trajet en métro ou en voiture en direction d'une quelconque campagne isolée.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.