Lisez! icon: Search engine
First Éditions
EAN : 9782754033343
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 160
Format : 85 x 120 mm

Petit livre de - Les 1000 mots indispensables en québécois

,

Collection : Petit Livre de Langues
Date de parution : 13/10/2011

Le guide de survie pour tout comprendre et tout dire en québécois !

Vous partez en voyage à Montréal ?

Les 1 000 mots indispensables en québécois est LE livre qu'il vous faut. Classé par thèmes ("au restaurant", "achats", "transports"...) afin d'y trouver en un clin d'œil le mot ou l'expression dont on a besoin, il comprend les 1 000 mots les plus...

Vous partez en voyage à Montréal ?

Les 1 000 mots indispensables en québécois est LE livre qu'il vous faut. Classé par thèmes ("au restaurant", "achats", "transports"...) afin d'y trouver en un clin d'œil le mot ou l'expression dont on a besoin, il comprend les 1 000 mots les plus utiles aux voyageurs. Ce mini-lexique permet de disposer de suffisamment de mots et de phrases pour créer un contact, briser la glace, et survivre en milieu québécophone !

Pour tout comprendre, pour tout dire : la première partie du petit livre consiste en un mini lexique français-québécois, pour comprendre une carte au restaurant, un panneau de signalisation, un autochtone... La seconde partie consiste en un mini lexique québécois-français : pour s'exprimer et communiquer ! Avec aussi tout ce qu'il faut savoir sur la prononciation, des encadrés sur les idiomes ou les expressions utiles, des exemples, etc.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782754033343
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 160
Format : 85 x 120 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MahaDee Posté le 23 Décembre 2016
    Bien que la France et le Québec partagent l’usage de la langue française, des différences existent dans la façon dont les québécois et les français expriment certaines idées. Il peut être parfois difficile de comprendre certaines expressions locales. Ce petit livre pointe ces expressions et ces termes particuliers dont certains peuvent être surprenants, savoureux ou franchement drôles. Ne dites pas « se faire rouler » mais dites « se faire passer un sapin » Ne dites pas « je suis casanier » mais dites « je ne suis pas sorteux » Ne dites pas « tenter de passer inaperçu » mais dites « marcher les fesses serrées » Ne dites pas « sécher les cours » mais dites « foxer l’école » Ne dites pas « exagérer une situation » mais dites « beurrer épais »…
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER FIRST ÉDITIONS
Pour être informé en exclusivité de nos parutions, rencontres auteurs, salons et autres événements !