En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Petite louve

        Pocket
        EAN : 9782266251716
        Code sériel : 16042
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 224
        Format : 108 x 177 mm
        Petite louve

        Date de parution : 11/06/2015
        Pour venger sa fille, sauvagement agressée alors qu'elle rentrait du collège, une mère a commis l'irréparable. L'instinct a parlé.
        Les voilà toutes les deux en fuite sur les routes de Corse – la mère, aux abois, la gamine, petit bout de femme trop vite grandi –, traquées par la meute. Car...
        Pour venger sa fille, sauvagement agressée alors qu'elle rentrait du collège, une mère a commis l'irréparable. L'instinct a parlé.
        Les voilà toutes les deux en fuite sur les routes de Corse – la mère, aux abois, la gamine, petit bout de femme trop vite grandi –, traquées par la meute. Car celui que la femme sans histoire a tué, celui qu'elle considère comme un monstre, est aussi un fils, un frère appartenant à une famille de gitans sédentarisés. Une famille avec son passé et ses drames, à laquelle on ne s'attaque pas impunément.Sous un soleil impitoyable, les lois du sang et de la vengeance imposent leur cycle sans fin.

        « Ce road-movie saisissant, jamais manichéen, nous cueille à chaque tournant. » Télé 7 jours
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266251716
        Code sériel : 16042
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 224
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        6.60 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Rebka Posté le 19 Septembre 2016
          Dès la scène d’introduction, le ton est donné : ça va saigner ! Et, sans surprise, ça se confirme par la suite. Petite louve aborde un thème vieux comme le monde : celui de la violence et de la vengeance, ce cycle infernal qui conduit à rendre œil pour œil et dent pour dent. Bref, un engrenage difficile à maîtriser, surtout si on est novice en la matière. Est-il légitime de se faire justice soi-même ? Le livre ne répond pas à cette question bien sûr, mais il a le mérite de la poser. Au vu du résultat obtenu, j’aurai tendance à dire qu’il aurait mieux valu s’abstenir d’essayer : la justice n’est pas spécialement rendue, et c’est un euphémisme de dire qu’au final, personne ne s’en porte véritablement mieux… Je n’ai pas été hyper emballée par cette lecture pour tout dire, même si sur le papier elle avait quelques atouts dans sa manche. Je n’ai ressenti aucune empathie pour les personnages et surtout, il y a un peu trop de clichés à mon goût : la famille de gitans tous plus tordus les uns que les autres, le berger corse ex repris de justice qui se fait oublier dans le... Dès la scène d’introduction, le ton est donné : ça va saigner ! Et, sans surprise, ça se confirme par la suite. Petite louve aborde un thème vieux comme le monde : celui de la violence et de la vengeance, ce cycle infernal qui conduit à rendre œil pour œil et dent pour dent. Bref, un engrenage difficile à maîtriser, surtout si on est novice en la matière. Est-il légitime de se faire justice soi-même ? Le livre ne répond pas à cette question bien sûr, mais il a le mérite de la poser. Au vu du résultat obtenu, j’aurai tendance à dire qu’il aurait mieux valu s’abstenir d’essayer : la justice n’est pas spécialement rendue, et c’est un euphémisme de dire qu’au final, personne ne s’en porte véritablement mieux… Je n’ai pas été hyper emballée par cette lecture pour tout dire, même si sur le papier elle avait quelques atouts dans sa manche. Je n’ai ressenti aucune empathie pour les personnages et surtout, il y a un peu trop de clichés à mon goût : la famille de gitans tous plus tordus les uns que les autres, le berger corse ex repris de justice qui se fait oublier dans le maquis etc… Mais bon, soyons indulgents, il s’agit d’un premier roman.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Jazzynewyork Posté le 6 Octobre 2015
          Comment ne pas s'attacher à cette jeune fille mal en point ,qui tente de refaire surface,de se guérir à travers toutes ses lectures,qui tient plus à sa bibliothèque qu'à tout autre chose .........Comment ne pas comprendre cette mère ,prête à tout pour protéger son enfant ,tout comme le ferait une louve pour ses petits face aux prédateurs .....Impossible de résister à ce duo Mére/fille,cette complicité face à la douleur.Un duo en pleine cavale de Marseille à la Corse ....... Une histoire bouleversante,un rythme soutenu,impossible à lâcher malgré sa rudesse,une belle écriture et un premier roman trés réussi ,qui soulève également quelques questions quand on est soi-même maman d'une jeune fille ......" Une belle découverte que je vous conseille .
        • pupucing Posté le 16 Septembre 2015
          Elle a douze ans, formée trop tôt, la fin de son enfance arrive brutalement, violée en rentrant du collège, ses parents qui se séparent, son agresseur libéré, sa mère commet l'irréparable et c'est la fuite vers la Corse, pour se cacher, se reconstruire, mais le violeur faisait partie d'une famille de gitans, qui n'a de cesse de vouloir le venger... Et c'est parti pour une course poursuite sanguinolente dans la sauvage beauté de la Corse... Que dire ? Que je suis mitigée serait trop simple, je ne sais pas, je suis littéralement le cul entre deux chaises avec ce livre ! L'histoire m'a beaucoup plu, même si elle est très dur, et il faut le dire, prévisible ! C'est plus la forme qui m'a posé problème, des phrases ultra courtes, parfois juste des verbes à l'infinitif mis bout à bout, des mots propres accolés à une ribambelle d'adjectifs, un rythme saccadé dans la narration mais peu maîtrisé, des personnages principaux sans noms toujours définis par "la mère" ou "la femme ", "la petite" ... Je me croyais dans l'excellent "La route" de Cormac McCarthy ! Sans parler des gitans, stéréotypés au possible, caricatural limite pathétique !!! Mais malgré tout, je me suis prise d'affection pour... Elle a douze ans, formée trop tôt, la fin de son enfance arrive brutalement, violée en rentrant du collège, ses parents qui se séparent, son agresseur libéré, sa mère commet l'irréparable et c'est la fuite vers la Corse, pour se cacher, se reconstruire, mais le violeur faisait partie d'une famille de gitans, qui n'a de cesse de vouloir le venger... Et c'est parti pour une course poursuite sanguinolente dans la sauvage beauté de la Corse... Que dire ? Que je suis mitigée serait trop simple, je ne sais pas, je suis littéralement le cul entre deux chaises avec ce livre ! L'histoire m'a beaucoup plu, même si elle est très dur, et il faut le dire, prévisible ! C'est plus la forme qui m'a posé problème, des phrases ultra courtes, parfois juste des verbes à l'infinitif mis bout à bout, des mots propres accolés à une ribambelle d'adjectifs, un rythme saccadé dans la narration mais peu maîtrisé, des personnages principaux sans noms toujours définis par "la mère" ou "la femme ", "la petite" ... Je me croyais dans l'excellent "La route" de Cormac McCarthy ! Sans parler des gitans, stéréotypés au possible, caricatural limite pathétique !!! Mais malgré tout, je me suis prise d'affection pour cette pauvre gamine et voulu savoir le fin mot de l'histoire, prévisible certes mais qui m'a plu ! Premier roman donc pas parfait, à lire tout de même
          Lire la suite
          En lire moins
        • SylvieGuevel Posté le 10 Août 2015
          Une femme et sa fille de 12 ans fuient en Corse, poursuivies par les frêres de l'homme que la femme a tué avant de quitter Marseille. Elle l'a tué car il a fait du mal à sa petite. Cette petite qui ne veut plus manger, qui lutte contre l'horreur de ce qu'elle a vécu, mal dans sa peau et dans sa tête. Sa mère fera tout pour la protéger, et sur les chemins corses, parmi de magnifiques paysages, la mort rode. Elles croiseront la route d'Asanto, un homme vivant seul dans sa bergerie, avec sa chienne.Il a un lourd passé et sa rencontre avec ses 2 être traqués va bouleverser sa routine, sa vie. C'est le premier livre de Marie Van Moere et c'est une réussite. Elle décrit sans détour la douleur d'une mère, le sentiment de vengeance, et cette rage qui fait que l'on tient debout face à l'horreur. Avec pudeur elle nous ouvre l'l'âme de cette petite qui a perdu son innocence, mais qui essaie de surmonter son mal-être tant bien que mal. Une histoire dramatique où sera sauvé ce qui peut l'être, au prix du sang.
        • Livresque78 Posté le 17 Juin 2015
          Petit Louve n'est pas un roman que l'on peut faire entrer dans une case. Marie Van Moere amène dans ce livre une sujet délicat, d'un bout à l'autre, où l'on touche à l'enfance, à l’innocence. Mais l'auteure ne s'arrête pas là, elle nous propose de réfléchir sur un sujet important, la justice, celle de la société et celle des hommes, la vengeance est-elle une fin en soi? Permet elle d'effacer la souffrance? De se sentir allégé d'un poids? Un livre qui parle d'amour maternel mais pas de celui qui vous entoure de roses, de dentelles et de bisous. Non! L'amour qui vient du fond des tripes, imparfait mais tellement intense et profond. Une histoire qui se déroule en Corse, dont les paysages font encore monter l'intensité du récit. Des personnages entiers et vrais qui ont tant de choses à dire. Les bourreaux deviennent proies puis de nouveau chasseurs. Un roman noir dans lequel les deux protagonistes féminines font preuve d'un courage et d'une détermination que l'on ne peut qu'admirer. Elles fuient le danger mais pourtant savent y faire face lorsque tout semble perdu. La mère est le genre de femme à laquelle nous souhaiterions toute ressembler, une mère courageuse et prête à tout pour son... Petit Louve n'est pas un roman que l'on peut faire entrer dans une case. Marie Van Moere amène dans ce livre une sujet délicat, d'un bout à l'autre, où l'on touche à l'enfance, à l’innocence. Mais l'auteure ne s'arrête pas là, elle nous propose de réfléchir sur un sujet important, la justice, celle de la société et celle des hommes, la vengeance est-elle une fin en soi? Permet elle d'effacer la souffrance? De se sentir allégé d'un poids? Un livre qui parle d'amour maternel mais pas de celui qui vous entoure de roses, de dentelles et de bisous. Non! L'amour qui vient du fond des tripes, imparfait mais tellement intense et profond. Une histoire qui se déroule en Corse, dont les paysages font encore monter l'intensité du récit. Des personnages entiers et vrais qui ont tant de choses à dire. Les bourreaux deviennent proies puis de nouveau chasseurs. Un roman noir dans lequel les deux protagonistes féminines font preuve d'un courage et d'une détermination que l'on ne peut qu'admirer. Elles fuient le danger mais pourtant savent y faire face lorsque tout semble perdu. La mère est le genre de femme à laquelle nous souhaiterions toute ressembler, une mère courageuse et prête à tout pour son enfant. Un très beau livre et des personnages pour lesquels je garderai une affection toute particulière.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « Ce road-movie saisissant, jamais manichéen, nous cueille à chaque tournant. » Télé 7 jours
        « Des flingues, des couteaux, du sang, du sperme, beaucoup de violence : d'une écriture chauffée à blanc - quel style ! - l'auteur, né à Pau en 1977 et établi à Ajaccio, explore avec éloquence les tréfonds de la nature humaine, dans un décor de toute beauté. » D.P., L'Express spécial Poches
         
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.