Lisez! icon: Search engine
First Éditions
EAN : 9782754007962
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 360
Format : 130 x 190 mm

Philosophie Poche Pour les Nuls Tome 1

Collection : Pour les Nuls Culture Générale
Date de parution : 11/09/2008

Participez à la grande aventure de la pensée !

 

Cet ouvrage a pour ambition d'offrir dans une langue accessible à tous une approche de la philosophie à travers son histoire. Nous allons ainsi parcourir plus de vingt siècles d'histoire de la pensée philosophique :

 

La période antique (VIe siècle av. J.-C.-IVe siècle)

Les premiers philosophes sont les présocratiques – on les...

 

Cet ouvrage a pour ambition d'offrir dans une langue accessible à tous une approche de la philosophie à travers son histoire. Nous allons ainsi parcourir plus de vingt siècles d'histoire de la pensée philosophique :

 

La période antique (VIe siècle av. J.-C.-IVe siècle)

Les premiers philosophes sont les présocratiques – on les appelle ainsi parce qu'ils ont vécu avant Socrate. Socrate constitue donc un tournant dans la manière de considérer les choses : c'est lui qui concentra la réflexion sur les problèmes pratiques du bien et de la justice, se détournant des spéculations cosmologiques auxquelles ses prédécesseurs s'étaient tous adonnés. Après Socrate et à partir de lui, la philosophie se déploie en grands systèmes : Platon et Aristote, le stoïcisme et l'épicurisme.

 

La période médiévale et la Renaissance

Nous avons choisi d'associer au Moyen Âge les deux siècles de la Renaissance. C'est un parti pris contestable, car il atténue l'effet de rupture opérée par la Renaissance – mais la philosophie, qui est toujours en retard par rapport au reste (c'est Hegel qui en a fait la remarque) effectue sa révolution au début du XVIIe siècle. Aussi originaux soient-il, les philosophes de la Renaissance prolongent le Moyen Âge plutôt qu'ils ne rompent avec lui.

 

La philosophie non occidentale

La philosophie n'est pas seulement européenne : des philosophes ont également médité sur les bords du Gange et du Yangzi Jiang ou sur les rives du lac de Tibériade. Il ne faut pas à tout prix trouver à ces Orientaux des airs de parenté avec les Grecs : souvent, c'est, à l'inverse, leurs différences qui les éclairent. Mais existe aussi suffisamment de points de rencontre pour qu'on parle d'eux comme de véritables philosophes : Bouddha, par exemple, a été philosophe, comme Confucius. Et il n'y a pas de raisons pour refuser la qualité de philosophes aux rédacteurs de la Bible.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782754007962
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 360
Format : 130 x 190 mm
First Éditions

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LePetitBleuDeLaCoteOuest Posté le 31 Mai 2020
    Ce livre est très bien. Sauf le titre. Ce n'est pas, selon moi, un livre pour démarrer... Tu risques de t'y perdre, ça fait un peu étouffe-chrétien... Et puis il rentre directement dans le vif du sujet, sans expliquer en quoi la philo a un intérêt, or c'est selon moi une partie de l'enjeu... Un enjeu assez mal expliqué aux lycéens dans mon lointain souvenir. Et c'est pour ça que nous sommes tous un peu nuls en la matière. Non pour commencer je conseille plutôt Dédé Comte-Sponville... (Ou pourquoi pas Le monde de Sophie, ne soyons pas fats). Que je préfère, mais c'est une question de goût, à Fredo Lenoir ou Luc Ferry... Même si certains philosophes peuvent être lus directement, et c'est encore mieux. Je pense à Epicure, Sénèque, Platon, Marc Aurèle mais aussi Jean-Jacques Rousseau ou Descartes, par exemple... Pour en revenir à ce livre, c'est intéressant quand on a commencé à se (re)plonger dans la philo. Il est ici question de l'âge classique à nos jours. Il existe la même chose pour la philo antique mais là je conseille plutôt Pierre Hadot. C'est comme une sorte de synthèse assez fouillée. On commence avec Hobbes et on finit avec Jean-Paul (Sartre). Hobbes qu'il réhabilite (l'absolutisme n'est pas le totalitarisme) : "Aux yeux... Ce livre est très bien. Sauf le titre. Ce n'est pas, selon moi, un livre pour démarrer... Tu risques de t'y perdre, ça fait un peu étouffe-chrétien... Et puis il rentre directement dans le vif du sujet, sans expliquer en quoi la philo a un intérêt, or c'est selon moi une partie de l'enjeu... Un enjeu assez mal expliqué aux lycéens dans mon lointain souvenir. Et c'est pour ça que nous sommes tous un peu nuls en la matière. Non pour commencer je conseille plutôt Dédé Comte-Sponville... (Ou pourquoi pas Le monde de Sophie, ne soyons pas fats). Que je préfère, mais c'est une question de goût, à Fredo Lenoir ou Luc Ferry... Même si certains philosophes peuvent être lus directement, et c'est encore mieux. Je pense à Epicure, Sénèque, Platon, Marc Aurèle mais aussi Jean-Jacques Rousseau ou Descartes, par exemple... Pour en revenir à ce livre, c'est intéressant quand on a commencé à se (re)plonger dans la philo. Il est ici question de l'âge classique à nos jours. Il existe la même chose pour la philo antique mais là je conseille plutôt Pierre Hadot. C'est comme une sorte de synthèse assez fouillée. On commence avec Hobbes et on finit avec Jean-Paul (Sartre). Hobbes qu'il réhabilite (l'absolutisme n'est pas le totalitarisme) : "Aux yeux de Hobbes, la parole et la communication sont la condition de la société. Or, le totalitarisme, une fois les clameurs tues, tend vers le silence." Descartes dont la philosophie était incomplète mais qui comprenait l'étude des flocons de neige. Spinoza le plus antiaristotélicien des philosophes : sa pensée exclut toute idée de possibilité non réalisée. On lui doit le concept de laïcité. Leibniz, un philosophe éclectique. Hegel pas fastoche a comprendre mais important ça c'est sûr... Je trouve très pertinent le choix des ouvrages proposés à la fin. Ce fût une relecture très agréable. Un livre qui a bien vieilli.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Jean-Daniel Posté le 3 Octobre 2016
    Comme le suggère le titre, cette « Philosophie pour les nuls » est d’un accès facile et s’adresse aux néophytes ou presque. Sans vocabulaire de spécialiste, mais avec de nombreuses anecdotes, le livre propose un survol des plus grands philosophes depuis l’antiquité et introduit les principales notions utiles à leur compréhension. On peut le lire par petite dose, par exemple, par chapitre ou piocher çà et là des informations utiles et enrichissantes en fonction de ses intérêts, ses connaissances et sa culture. Il peut donc être recommandé à tous les esprits curieux qui veulent se cultiver agréablement.
  • biblivore56 Posté le 26 Octobre 2014
    Le premier volume était très intéressant mais là pour le coup on touche aux limites de ce types d'ouvrages : une notion complexe ne peut dans certain cas être résumée. d'autant plus, à mon sens, que les philosophes de cette génération avaient tout de même une grosse tendance aux néologismes précieux et à la complexification à outrance, résumant leurs écrits à des débats élitistes incompréhensibles pour le pauvre ignare que je suis.
  • GrandGousierGuerin Posté le 9 Mai 2014
    La philosophie est un sujet qui m’a toujours interpellé et effrayé à la fois : pouvoir découvrir de nouveaux horizons mais aussi se perdre complètement sans retrouver son chemin. Cet ouvrage de la collection pour les nuls répond parfaitement à mon attente en me donnant les repères nécessaires et recherchés : aspects historiques et évolution de la pensée philosophique, citations, références, explication de concept avec un grand souci de vulgarisation.
  • brigitte-louise Posté le 16 Septembre 2012
    C'est la base de la base et ce n'est pas mal du tout pour les grands débutants.D'une part c'est clair et amusant,d'autre part ça donne envie d'aller plus loin et pouvoir appréhender la multiplicité de la pensée philosophique.
Pour les Nuls