Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266289078
Code sériel : 17378
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 400
Format : 108 x 177 mm
Possession
Date de parution : 13/06/2019
Éditeurs :
Pocket
En savoir plus

Possession

,

Date de parution : 13/06/2019
Quinze ans que le finale de « Possession » a traumatisé toute une génération de spectateurs. Le pitch de ce reality show ? Une famille américaine moyenne dont la fille aînée... Quinze ans que le finale de « Possession » a traumatisé toute une génération de spectateurs. Le pitch de ce reality show ? Une famille américaine moyenne dont la fille aînée semble possédée par le démon… Meubles qui volent, exorcisme, haleines frigorifiées : une caricature de film d’horreur, gavée à la... Quinze ans que le finale de « Possession » a traumatisé toute une génération de spectateurs. Le pitch de ce reality show ? Une famille américaine moyenne dont la fille aînée semble possédée par le démon… Meubles qui volent, exorcisme, haleines frigorifiées : une caricature de film d’horreur, gavée à la pop culture… Une arnaque, vraiment ? Merry, la plus jeune des Bartett, avait huit ans à l’époque. Autant dire que la fin abrupte de l’émission et ses suites sanglantes l’obsèdent encore. Car Merry connaît toutes les ruses, tous les visages du diable : elle l’a vu dans les yeux de sa soeur possédée…

Après Rosemary's Baby et L'Exorciste, le nouveau classique de l'horreur.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266289078
Code sériel : 17378
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 400
Format : 108 x 177 mm
Pocket
En savoir plus

Ils en parlent

Pour les fans de L'Exorciste et tous ceux qui aiment frissonner et se laisser surprendre....
Interviewée par une journaliste, Meredith revient sur les terribles événements qu'elle et sa famille ont traversé dans sa jeunesse.
En effet, sa sœur aînée, à l'âge de 14 ans a connu de graves crises d'identité accompagnées de sautes d'humeur violentes, à tel point que ses proches ne la reconnaissent plus.
Pour ses parents, et notamment son père, sans emploi, la situation devient de plus en plus difficile à gérer et lorsqu'une émission de télé-réalité leur propose de filmer leur quotidien jusqu'à la venue de l'exorciste chargé de "sauver" la jeune fille, ils ne peuvent se permettre de refuser.
Marjorie est-elle réellement possédée ou quelque chose d'autre se trame dans l'ombre de cette famille dysfonctionnelle ? quel adulte devient-on après un drame de cette ampleur ?
A vous de le découvrir dans ce roman angoissant bien plus profond qu'il n'y paraît.
Céline / Librairie Madison

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • isah62 Posté le 9 Février 2022
    Avec une telle accroche signée Stephen King sur la couverture j'étais prête à passer des moments de frissons inoubliables. Mais ... ... désolée, j'ai vu passer des éloges sur ce roman, non non, pas thriller, j'ai bien écrit roman, mais perso je n'ai ressenti aucune sensation forte s'emparer de moi durant ma lecture. Je me suis même plutôt ennuyée avec certains passages. J'ai eu quelques émotions empathiques pour les 2 gamines, et j'ai royalement détesté le père, mais sans plus. On navigue et on divague sur une possession réelle ou imaginaire d'une ado, dont on ne saura d'ailleurs jamais la vérité puisque la narratrice reconnait à plusieurs reprises que ses souvenirs sont confus. Y avait-il trop de clichés du genre dans cette histoire ? Est-ce l'intrusion de l'équipe de télé-réalité qui vient gâcher le suspense et l'atmosphère ? Quant au final, j'avoue que les 3 dernières pages m'ont embrouillé le cerveau, et comme Rachel je dis "Merry, où est la vérité ?". Serait-ce toute la subtilité du roman ? Dommage je n'y ai pas adhéré, pas assez de suspense, de tensions, de trouille dignes d'un "Exorciste". D'ailleurs la 1ère phrase du 4ème de couverture me fait gentiment sourire ! A celles et ceux qui craignent les cauchemars après une... Avec une telle accroche signée Stephen King sur la couverture j'étais prête à passer des moments de frissons inoubliables. Mais ... ... désolée, j'ai vu passer des éloges sur ce roman, non non, pas thriller, j'ai bien écrit roman, mais perso je n'ai ressenti aucune sensation forte s'emparer de moi durant ma lecture. Je me suis même plutôt ennuyée avec certains passages. J'ai eu quelques émotions empathiques pour les 2 gamines, et j'ai royalement détesté le père, mais sans plus. On navigue et on divague sur une possession réelle ou imaginaire d'une ado, dont on ne saura d'ailleurs jamais la vérité puisque la narratrice reconnait à plusieurs reprises que ses souvenirs sont confus. Y avait-il trop de clichés du genre dans cette histoire ? Est-ce l'intrusion de l'équipe de télé-réalité qui vient gâcher le suspense et l'atmosphère ? Quant au final, j'avoue que les 3 dernières pages m'ont embrouillé le cerveau, et comme Rachel je dis "Merry, où est la vérité ?". Serait-ce toute la subtilité du roman ? Dommage je n'y ai pas adhéré, pas assez de suspense, de tensions, de trouille dignes d'un "Exorciste". D'ailleurs la 1ère phrase du 4ème de couverture me fait gentiment sourire ! A celles et ceux qui craignent les cauchemars après une telle lecture, n'ayez crainte et découvrez le sans appréhension. L'histoire est originale, j'ai juste une autre définition des mots "thriller" et "horreur".
    Lire la suite
    En lire moins
  • Litteratureandco Posté le 20 Janvier 2022
    Possession, une émission de télé-réalité pas comme les autres! Ca non! Cette dernière met en avant une famille en apparence banale, mais dont la fille aînée, Marjorie, serait possédée par un démon. Vrai ou montée de toute pièces, le reality show cartonne! 15 ans après, Merry, la petite soeur de Marjorie, décide de donner sa version. C'est donc avec les yeux d'une enfant de 8 ans, que nous allons découvrir l'histoire de la famille Barrett. Coup de cœur pour moi. Je me suis rapidement attachée à ces deux enfants, j'ai tenté de démêler le vrai du faux, de comprendre. Ce ne sont pas les scènes en elles-mêmes qui m'ont fait peur, plutôt l'ambiance et surtout ce questionnement permanent: jusqu'où la folie peut-elle aller ? Un roman qui dénonce certains aspects de la société, bourré de références, et dont j'ai apprécié la construction peu commune. Finalement, toutes les questions n'ont pas obtenu de réponses mais c'est ce qui permet à chacun d'interpréter le roman à sa façon. La fin m'a tout simplement glacée.
  • Charlenej131 Posté le 18 Mai 2021
    Bonjour à tous Je referme les pages de ce livre "possession" de Paul Tramblay en me disant "waouh" ou encore "quelle est la solution finale de ce roman ?" car c'est l'effet que ça nous fait , un roman prenant et angoissant qui nous enferme dans les méandres d'une famille américaine. La classification de thriller lui correspond bien. Mais pas que ! rajoutez à cela une touche d'horreur et le compte est bon. Vous avez un duo infernal. l'auteur est étonnant, grâce au voyage qu'il nous impose , nous ressortons avec beaucoup d'interrogation: Présentons quelques points : premièrement nous assistons à la descente dans la précarité de la famille: aux États-Unis cela est plus que terrible et que provoque la précarité d'après-vous ? Deuxièmement la précarité apporte le déchirement d'une famille aux yeux de tous, la honte et la fin totale de toute pudeur vous comprendrez mieux en lisant le roman. Troisièmement Apprendre à mieux vivre en se raccrochant à certaines idéologies. C'est souvent le cas chez les personnes souffrantes. Ce petit lot nous pousse à nous demander : Sommes-nous face à un drame familial ? Ou sommes-nous face à une oeuvre maléfique ? Souvenez-vous pour celles et ceux qui ont lu l'exorciste de William Peter Blatty cela nous... Bonjour à tous Je referme les pages de ce livre "possession" de Paul Tramblay en me disant "waouh" ou encore "quelle est la solution finale de ce roman ?" car c'est l'effet que ça nous fait , un roman prenant et angoissant qui nous enferme dans les méandres d'une famille américaine. La classification de thriller lui correspond bien. Mais pas que ! rajoutez à cela une touche d'horreur et le compte est bon. Vous avez un duo infernal. l'auteur est étonnant, grâce au voyage qu'il nous impose , nous ressortons avec beaucoup d'interrogation: Présentons quelques points : premièrement nous assistons à la descente dans la précarité de la famille: aux États-Unis cela est plus que terrible et que provoque la précarité d'après-vous ? Deuxièmement la précarité apporte le déchirement d'une famille aux yeux de tous, la honte et la fin totale de toute pudeur vous comprendrez mieux en lisant le roman. Troisièmement Apprendre à mieux vivre en se raccrochant à certaines idéologies. C'est souvent le cas chez les personnes souffrantes. Ce petit lot nous pousse à nous demander : Sommes-nous face à un drame familial ? Ou sommes-nous face à une oeuvre maléfique ? Souvenez-vous pour celles et ceux qui ont lu l'exorciste de William Peter Blatty cela nous ramène tout de même à la folie. Mais les deux ne sont pas si éloignés. Et c'est ça qui est génial c'est de se poser des questions. De réfléchir et de méditer. D'effectuer une analyse socio-psychologique de la situation. J'ai beaucoup apprécié la manière d'écrire de Paul Tremblay et ses multiples références au cinéma du genre. Qui sont souvent référencés dans le blog de Karen. La fin est grandiose car vraiment je trouve que le livre prend un tournant tout autre avec cette révélation finale et ces mots finaux. J'aimerais beaucoup en discuter avec l'un de vous. Un twist du tonnerre. Bonne journée à tous et vraiment lancez-vous c'est génial. Que se passe t'il au travers des yeux d'une petite fille de 8 ans ? À vous de le découvrir.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Bambiax Posté le 7 Avril 2021
    Gros coup de gueule sur la com de ce roman. Il est vendu comme un livre d'horreur "terrifiant" alors que pour moi, c'est un drame familial, ma manière de l'appréhender n'a donc pas été la bonne. C'est vraiment dommage car c'est un très bon roman, l'intrigue tiens en haleine et le fait que l'histoire soit décrit par une enfant de 8 ans rajoute un malaise supplémentaire. Je le recommande mais pas pour se faire peur mais justement pour avoir une vision différente et plus humaine d'un cas de possession, je reste persuadé d'ailleurs que ce roman ce serait aussi bien vendu en le vendant comme ça.
  • labibliodeclo Posté le 12 Février 2021
    Coup de cœur pour ce livre qui traîne depuis mille ans dans ma bibliothèque! J'ai adoré les personnages, surtout le duo Marjorie/Meredith ! Le doute qui plane sur Marjorie est insoutenable, on veut savoir si le démon est vraiment en elle, ou non... et seule Merry détient la réponse ! Le fait que la famille Barrett fasse intervenir une équipe de tournage rend le récit super dynamique. J’ai vraiment accroché l’aspect blog également, qui décrypte chaque scène, toujours avec des comparaisons et de bonnes références comme Emily Rose, par exemple. Bref, on ne s’ennuie pas une seconde ! Je n’ai pas vraiment vu venir la fin, mais je l’adooooore. Ce doute sur Marjorie plane jusqu’à la fin, et la finalité m’a laissée bouche bée. Bref, un succès ! Une lecture parfaite !
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    9 thrillers qui flirtent avec l'étrange et le surnaturel

    Démons, fantômes, vampires, sorcières, sectes sataniques... Quand la littérature policière flirte avec le surnaturel et l'étrange, ce sont de longues et redoutables nuits blanches qui attendent le lecteur (pour son plus grand plaisir). Partez à la découverte de 9 romans noirs comme la nuit, qui vous entraîneront au coeur d'enquêtes mystiques et dans les couloirs d'effroyables maisons hantées. À vos risques et périls !

    Lire l'article