En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Pour que rien ne s'efface

            Pocket
            EAN : 9782266279949
            Code sériel : 17086
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 224
            Format : 108 x 177 mm
            Pour que rien ne s'efface

            Date de parution : 25/01/2018
            Dans une chambre de bonne du 9e arrondissement, jonchée de magazines, de photos et de bouteilles vides, on découvre un cadavre… Encore un drame de la solitude. Pour l’état civil, Liliane Garcia avait 65 ans, morte oubliée de tous, ou presque. Pour les cinéphiles, c’était Lila Beaulieu, éternelle starlette d’un... Dans une chambre de bonne du 9e arrondissement, jonchée de magazines, de photos et de bouteilles vides, on découvre un cadavre… Encore un drame de la solitude. Pour l’état civil, Liliane Garcia avait 65 ans, morte oubliée de tous, ou presque. Pour les cinéphiles, c’était Lila Beaulieu, éternelle starlette d’un seul et unique film. Sa jeunesse, sa beauté lui en promettaient d’autres. Mais la gloire n’a pas duré.
            Au moment de se souvenir, douze témoins (son ex-mari, son médecin légiste, sa bistrotière…) refont le film de son ascension et de sa déchéance. Flash-back.

            « Ce portrait choral tout en clair-obscur dévoile l’envers du décor d’une héroïne de cinéma abîmée par la vie. Un anticonte de fées magnifique, mené comme un polar. » Nathalie Six – Avantages
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266279949
            Code sériel : 17086
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 224
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            6.70 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • christinebeausson Posté le 7 Mars 2018
              Le fil conducteur du livre est original, on y parle de face de bouc et tout comme sur la toile, les différents intervenants nous accompagnent dans la découverte d'une vie mais ces narrateurs ne se connaissent que par l'intermédiaire d'un j'aime, un petit clic sur une image, sur un texte. Ce livre est émouvant, il revient sur les faits, les causes et les conséquences qu'ont pu avoir un moment d'égarement. Chacun des passants de cette histoire nous laisse un témoignage de leur perception de ce que fut cette oubliée qui pendant quelques minutes, heures, jours ou années a été au centre de leur intérêt. Passionnant et méfions nous de ces phrases : "Quoi qu'il se passe après, le cinéma vous a rendue inoubliable." Non personne n'est éternel ni dans la vie ni dans les rêves !
            • JulieVasa Posté le 17 Janvier 2018
              Un fait divers malheureusement banal : une femme d'une soixantaine d'années est retrouvée morte dans une chambre de bonne parisienne, son décès datant d'un peu plus de deux mois. Qui était-elle, cette femme vêtue d'un tailleur Chanel, morte dans l'indifférence générale et un dénuement quasi total, avec éparpillées autour d'elle des photos et coupures de presse portant sur une certaine Lila Beaulieu ? Que reste-t-il de nous quand nous disparaissons ? Dans ce magnifique roman choral au style très cinématographique, Catherine Locandro dresse le portrait de Lila à travers la vision de douze personnages qui ont croisé sa route à un moment de sa vie. À 19 ans, Liliane Garcia n'avait qu'une envie, quitter le salon de coiffure de sa mère près de Cannes et tenter sa chance dans le milieu du cinéma. Un réalisateur tomba rapidement sous son charme et le succès fut au rendez-vous, immédiatement, avec un film unique, Chambre obscure. Titre prémonitoire ? Quelle ironie du sort tout de même au regard de sa mort tragique… La suite de la vie de Lila ne fut qu'une longue chute, plus ou moins lente, mais inéluctable, la conduisant vers cette mort sordide. Comment a-t-elle pu en arriver là ? C'est ce mystère... Un fait divers malheureusement banal : une femme d'une soixantaine d'années est retrouvée morte dans une chambre de bonne parisienne, son décès datant d'un peu plus de deux mois. Qui était-elle, cette femme vêtue d'un tailleur Chanel, morte dans l'indifférence générale et un dénuement quasi total, avec éparpillées autour d'elle des photos et coupures de presse portant sur une certaine Lila Beaulieu ? Que reste-t-il de nous quand nous disparaissons ? Dans ce magnifique roman choral au style très cinématographique, Catherine Locandro dresse le portrait de Lila à travers la vision de douze personnages qui ont croisé sa route à un moment de sa vie. À 19 ans, Liliane Garcia n'avait qu'une envie, quitter le salon de coiffure de sa mère près de Cannes et tenter sa chance dans le milieu du cinéma. Un réalisateur tomba rapidement sous son charme et le succès fut au rendez-vous, immédiatement, avec un film unique, Chambre obscure. Titre prémonitoire ? Quelle ironie du sort tout de même au regard de sa mort tragique… La suite de la vie de Lila ne fut qu'une longue chute, plus ou moins lente, mais inéluctable, la conduisant vers cette mort sordide. Comment a-t-elle pu en arriver là ? C'est ce mystère que l'auteur cherche à percer, en faisant se confronter les visions qu'avaient d'elle toutes les personnes l'ayant côtoyée de plus ou moins près : son ex-mari, sa fille, sa petite-fille, son ami, son agent … Par une habile construction littéraire qui nous conduit à passer rapidement d'un chapitre à un autre, l'émotion à fleur de page, Catherine Locandro nous amène à découvrir par petites touches qui fut Lila Beaulieu. Elle fut ainsi avant tout une femme au magnétisme incroyable, irrésistible, forte en apparence, mais dissimulant une fragilité et une sensibilité à vif qui auront eu finalement raison d'elle. En la découvrant peu à peu, on est profondément ému par un sentiment d'immense gâchis : elle qui avait tant, comment a-t-elle pu s'éteindre ainsi ? « La vie [est] courte, mais aussi terriblement longue. Elle vous [donne] le loisir de multiplier les erreurs, et vous [laisse] si peu de temps pour les réparer » pense l'un des personnages du roman. Tellement vrai… Peut-on réellement échapper à son destin ? Rien n'est moins sûr à observer la vie de Lila. Néanmoins, elle qui aspirait tant à être célèbre et qui a disparu ignorée de tous, aura marqué son entourage et laissé derrière elle une empreinte indélébile. Ce qu'il reste d'elle au bout du compte, des souvenirs forts, des photos, un film, une page facebook et un magnifique roman qui saura vous aussi vous envouter ! Pour que rien ne s'efface…
              Lire la suite
              En lire moins
            • Bill Posté le 7 Août 2017
              Lila Beaulieu est retrouvée morte dans sa chambre de bonne. Ce fut une actrice phare d'un unique film des années 60, à la dégringolade rapide.   Dans ce roman choral, douze témoignages dressent le portrait de cette femme, ami, impresario, fan, ... tous, émus, raconteront un pan de sa vie qui éclairera les autres et composeront au final un portrait de cette femme ... Un joli roman  ...  Un auteur dont je vais rechercher d'autres productions :) 
            • isabelleisapure Posté le 1 Mai 2017
              « Lila Beaulieu, 65 ans, est retrouvée morte dans un minable studio parisien, vêtue d’un tailleur Chanel, au milieu de ses souvenirs photographiques et articles de presse et de quelques bouteilles vides. Au fil des chapitres, l’auteure revient pas à pas sur la vie de celle qui n’aura existé que dans les yeux de ceux qui l’ont aimé. Douze témoins vont évoquer leur lien, leur rapport avec Lila : depuis Paul l’employé des pompes funèbres, Alphonse le flic métissé chargé de l’enquête, Charles l’ami bienveillant et homosexuel, Eva la patronne du bistrot qu’elle fréquentait, Nadia la médecin-légiste, à Dan l’ex-mari et Lucie sa petite-fille… Toute une galerie de personnages qui va nous faire découvrir que cette icône précoce du cinéma a vécu sa vie comme un drame de la solitude, aveuglée par les illusions du succès, et dont les rêves de gloire se sont peu à peu évanouis. J’ai lu un très beau roman sur la mémoire, la culpabilité, la recherche de la vérité, d’une écriture délicate, sensible, emplie d’émotion et de réalisme.
            • jg69 Posté le 21 Avril 2017
              Ce roman est fait de douze témoignages pour retracer l'itinéraire d'une icône de cinéma déchue retrouvée morte à Paris à l'âge de 65 ans. Il s'agit de Liliane Garcia devenue Lila Beaulieu dont le corps a été retrouvé environ deux mois après sa mort dans sa misérable chambre de bonne. Une mort qui ressemble à un suicide... Lila Beaulieu a connu son heure de gloire en 1967 avec son unique film qui fut sélectionné à Cannes, Lila fut la révélation du festival cette année là. L'employé des pompes funèbres bouleversé, le voisin fan qui lui loue une chambre de bonne à prix d'ami, sa petite fille qui crée une page Facebook en hommage à sa grand mère, son ancien agent, son premier mari, Sabine sa fille qui hait sa mère, le médecin légiste dont l'histoire personnelle est bien émouvante, tous, plus ou moins proches de Lila, apportent une pierre à l'édifice et aident à la compréhension de la vie de Lila. Ils brossent le portrait de Lila mais chaque témoignage nous fournit également leur portrait, leur parcours de vie un peu comme sous la forme de nouvelles. Lila a quitté le salon de coiffure de sa mère où elle... Ce roman est fait de douze témoignages pour retracer l'itinéraire d'une icône de cinéma déchue retrouvée morte à Paris à l'âge de 65 ans. Il s'agit de Liliane Garcia devenue Lila Beaulieu dont le corps a été retrouvé environ deux mois après sa mort dans sa misérable chambre de bonne. Une mort qui ressemble à un suicide... Lila Beaulieu a connu son heure de gloire en 1967 avec son unique film qui fut sélectionné à Cannes, Lila fut la révélation du festival cette année là. L'employé des pompes funèbres bouleversé, le voisin fan qui lui loue une chambre de bonne à prix d'ami, sa petite fille qui crée une page Facebook en hommage à sa grand mère, son ancien agent, son premier mari, Sabine sa fille qui hait sa mère, le médecin légiste dont l'histoire personnelle est bien émouvante, tous, plus ou moins proches de Lila, apportent une pierre à l'édifice et aident à la compréhension de la vie de Lila. Ils brossent le portrait de Lila mais chaque témoignage nous fournit également leur portrait, leur parcours de vie un peu comme sous la forme de nouvelles. Lila a quitté le salon de coiffure de sa mère où elle était apprentie coiffeuse pour gravir les marches du palais du festival. Un vrai conte de fées pour cette starlette devenue la muse d'un jeune réalisateur qui l'épouse rapidement. Un conte de fées qui vire au cauchemar quand elle doit partir avec son mari à Hollywood. De déconvenues en désillusions professionnelles et personnelles elle sombre dans l'alcool, la drogue et le jeu. Puis ce sera le divorce suite à la mort tragique d'Angèle, l'une de ses filles jumelles, à l'âge de 6 ans. Ce roman choral est empreint de nostalgie, il nous permet de reconstituer le puzzle de la vie de Lila, une vie qui aura été une longue descente aux enfers. La construction du roman est originale et habile. L'écriture est fluide et agréable. Catherine Locandro parvient bien à restituer le parcours et la personnalité de Lila, gloire éphémère qui aura été avant tout une femme manquant beaucoup d'assurance, terriblement malheureuse et pathétique.
              Lire la suite
              En lire moins

            Ils en parlent

            « Avec ce récit psychologique à rebours d’une star du cinéma d’un jour, Catherine Locandro démontre finement combien les choix de vie ne tiennent qu’à un fil. » Marianne Payot - L'Express
            « Ce portrait choral tout en clair-obscur dévoile l’envers du décor d’une héroïne de cinéma abîmée par la vie. Un anti-conte de fées magnifique, mené comme un polar. » Nathalie Six – Avantages
            « De nombreuses voix s’élèvent dans ce roman choral, puissant autant que délicat. Le puzzle se dessine, grâce à l’écriture envoûtante de Catherine Locandro. » Jessica Nelson - Point de vue
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
            Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com