Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262027674
Code sériel : 203
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 320
Format : 108 x 177 mm

Précis de l'art de la guerre

Présentation de Bruno Colson

Collection : Tempus
Date de parution : 07/02/2008

Le texte de référence en matière d'art militaire.

Jomini fut, avec Clausewitz, le plus grand penseur de la stratégie militaire au XIXe siècle. Chef d'état-major du maréchal Ney, observateur hors pair des campagnes de Napoléon, il explique dans ce traité à la fois les raisons qui conduisent à la guerre et les moyens de la faire. C'est pourquoi...

Jomini fut, avec Clausewitz, le plus grand penseur de la stratégie militaire au XIXe siècle. Chef d'état-major du maréchal Ney, observateur hors pair des campagnes de Napoléon, il explique dans ce traité à la fois les raisons qui conduisent à la guerre et les moyens de la faire. C'est pourquoi son livre nourrit depuis cent cinquante ans les réflexions des stratèges européens ou américains, car le Précis donne « les meilleures leçons pour soumettre à la raison la guerre et pour la faire ressembler le moins qu'il se peut à une œuvre d'extermination et de carnage ».

Le Vaudois Antoine-Henri Jomini fut officier au service de la Suisse, de la France et de la Russie ; il publia Précis de l'art de la guerre en 1838.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262027674
Code sériel : 203
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 320
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • DanR Posté le 30 Octobre 2014
    Témoignage de la littérature militaire d'une époque. Intéressants parallèles entre le champ de bataille et l'échiquier. Mais à part ça... Que ce livre soit LE livre phare des écoles militaires étasuniennes m'étonne un peu, quoique à voir leurs échecs répétés, je m'interroge.
  • calimaq Posté le 6 Juin 2008
    Un des plus grands théoriciens de la guerre moderne livre dans cet ouvrage la quintessence de ses réflexions sur la stratégie. Grand analyste des guerres de la révolution et de l'empire, Jomini a directement participé aux campagnes napoléoniennes sous les drapeux français d'abord avant de rejoindre en 1813 les russes. Sa pensée transforme souvent la guerre en une sorte de problème géométrique abstrait, fait de lignes mouvantes et de points. mais Jomini n'oublie que la guerre ne peut être pliée complètement à la raison et qu'elle reste avant tout selon sa belle formule un "drame passionné".
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…