Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266188784
Code sériel : 13910
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 576
Format : 108 x 177 mm
Prédateurs
Date de parution : 14/05/2009
Éditeurs :
Pocket

Prédateurs

Date de parution : 14/05/2009

Pendant la guerre, il n’y a pas de trêve pour les tueurs en série. Au contraire...

Une guerre sans nom. Le débarquement libérateur est imminent. Parmi les soldats, la tension est extrême. Mais cela ne peut suffire à expliquer le crime abominable découvert sur l’un des...

Une guerre sans nom. Le débarquement libérateur est imminent. Parmi les soldats, la tension est extrême. Mais cela ne peut suffire à expliquer le crime abominable découvert sur l’un des navires alliés : un homme a été retrouvé pendu à un croc de boucherie, la tête remplacée par celle d’un...

Une guerre sans nom. Le débarquement libérateur est imminent. Parmi les soldats, la tension est extrême. Mais cela ne peut suffire à expliquer le crime abominable découvert sur l’un des navires alliés : un homme a été retrouvé pendu à un croc de boucherie, la tête remplacée par celle d’un bélier. Le lieutenant Frewin de la Police militaire en est convaincu : c’est l’œuvre d’un tueur redoutable qui jouit de la souffrance qu’il inflige. Malgré le déclenchement de l’offensive, les meurtres se poursuivent avec un raffinement croissant dans l’horreur. Frewin oriente alors son enquête vers la 3e section de la compagnie Raven, des durs qui forment un cercle très spécial…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266188784
Code sériel : 13910
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 576
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Grand talent d’écriture, belle force de descriptions (…), Maxime Chattam ajoute à cet exercice très codé qu’est celui du thriller l’élégance de la littérature. »

Le Parisien / Aujourd’hui en France

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Hemera41 Posté le 16 Février 2022
    Bienvenue en enfer, car oui, qui a-t-il de pire qu'un tueur en série au sein même d'un carnage qu'est la guerre ? L'embarquement des troupes est imminent pour une guerre qui s'annonce sans merci. Mais alors que le départ est prévu, le lieutenant Frewin de la Police Militaire se trouve face à un meurtre horrifiant par sa mise en scène. A bord du Seagull, est retrouvé dans le réfectoire un soldat mort, accroché à des crochets de boucher, décapité et avec comme tête de substitution celle d'un bélier. Qui a bien pu faire cela ? C'est accompagné de son équipe et de la ravissante, mais mystérieuse Ann Dawson, infirmière militaire, que Frewin va devoir arrêter le coupable qui ne tarde pas à récidiver. Découvrir la PM est un véritable atout de ce roman. On se plonge dans le monde militaire, un monde d'hommes qui se sert les coudes en commettant des horreurs. Quel pire endroit pour débusquer un meurtrier ? La petite équipe devient alors l'ennemie de tous, mais surtout de la 3e section de la compagnie Raven. La psychologie des différents personnages est assez importante, ce ne sont pas que des justiciers à la recherche du Mal, mais des... Bienvenue en enfer, car oui, qui a-t-il de pire qu'un tueur en série au sein même d'un carnage qu'est la guerre ? L'embarquement des troupes est imminent pour une guerre qui s'annonce sans merci. Mais alors que le départ est prévu, le lieutenant Frewin de la Police Militaire se trouve face à un meurtre horrifiant par sa mise en scène. A bord du Seagull, est retrouvé dans le réfectoire un soldat mort, accroché à des crochets de boucher, décapité et avec comme tête de substitution celle d'un bélier. Qui a bien pu faire cela ? C'est accompagné de son équipe et de la ravissante, mais mystérieuse Ann Dawson, infirmière militaire, que Frewin va devoir arrêter le coupable qui ne tarde pas à récidiver. Découvrir la PM est un véritable atout de ce roman. On se plonge dans le monde militaire, un monde d'hommes qui se sert les coudes en commettant des horreurs. Quel pire endroit pour débusquer un meurtrier ? La petite équipe devient alors l'ennemie de tous, mais surtout de la 3e section de la compagnie Raven. La psychologie des différents personnages est assez importante, ce ne sont pas que des justiciers à la recherche du Mal, mais des êtres eux-mêmes hantés par celui-ci et qui tentent de le comprendre ou de lui échapper. Enfin, comme dans tout bon roman de Maxime Chattam, il faut avoir le ventre bien accroché, car il n'y va jamais de main morte avec les détails les plus sordides. De plus, votre mental sera mis à rude épreuve tant le suspens et la peur sont palpables. Je n'ai pour le moment jamais été déçue par un roman de Maxime Chattam et celui-ci ne fait pas exception à la règle !
    Lire la suite
    En lire moins
  • kti971 Posté le 2 Janvier 2022
    Autant j'ai apprécié l'intrigue, autant l'écriture m'a désarçonnée plusieurs fois. C'est tellement cru, tellement fort, tellement sale, tellement froid, tellement animal qu'on est guerre aussi. Il faut être prêt et ca n'est pas évident. Une écriture qui prend aux tripes.
  • Linou26 Posté le 28 Octobre 2021
    C'est probablement la première fois que je ressors aussi mitigée d'une lecture de Maxime Chattam. J'ai apprécié l'intrigue et me suis laissée entraîner comme habituellement mais je n'ai pas vraiment accroché avec le cadre. C'est la guerre. Alors que les soldats sont prêts à aller sur le front, un corps est découvert sur le navire de guerre. Il a été atrocement mutilé avec une tête de bélier attachée à la place de sa tête. Le lieutenant Frewin, spécialisé dans ce genre de crime, est dépêché par l'armée pour enquêter... En toute discrétion car il faut garder la confiance et le moral des soldats. Mais lorsqu'un second meurtre, tout aussi barbare, a lieu plus moyen de faire marche arrière : un serial killer se cache parmi les troupes et il faut le trouver en urgence. Frewin accompagnait de l'infirmière bien mystérieuse Dawson vont devoir faire vite...leur vie en dépend ! Maxime Chattam propose un thriller à l'intrigue passionnante : des mutilations atroces, des rebondissements, des modes opératoires changeants rendant la tâche plus complexe et des suspects tous plus probables les uns que les autres. Cependant, le cadre ne m'a pas convaincue et j'ai eu beaucoup de mal à m'y plonger réellement : est-il plausible... C'est probablement la première fois que je ressors aussi mitigée d'une lecture de Maxime Chattam. J'ai apprécié l'intrigue et me suis laissée entraîner comme habituellement mais je n'ai pas vraiment accroché avec le cadre. C'est la guerre. Alors que les soldats sont prêts à aller sur le front, un corps est découvert sur le navire de guerre. Il a été atrocement mutilé avec une tête de bélier attachée à la place de sa tête. Le lieutenant Frewin, spécialisé dans ce genre de crime, est dépêché par l'armée pour enquêter... En toute discrétion car il faut garder la confiance et le moral des soldats. Mais lorsqu'un second meurtre, tout aussi barbare, a lieu plus moyen de faire marche arrière : un serial killer se cache parmi les troupes et il faut le trouver en urgence. Frewin accompagnait de l'infirmière bien mystérieuse Dawson vont devoir faire vite...leur vie en dépend ! Maxime Chattam propose un thriller à l'intrigue passionnante : des mutilations atroces, des rebondissements, des modes opératoires changeants rendant la tâche plus complexe et des suspects tous plus probables les uns que les autres. Cependant, le cadre ne m'a pas convaincue et j'ai eu beaucoup de mal à m'y plonger réellement : est-il plausible que l'on course un suspect sur le champ de bataille entre les tirs ennemis ? Les personnages sont intéressants car tous ont des secrets qui rendent l'intrigue encore plus palpitante mais ils ne sont pas vraiment attachants donc difficile de palpiter à leurs côtés. Un thriller qui vaut le coup d'être lu mais qui ne restera pas mon préféré de Maxime Chattam... Hâte de lire le prochain ;)
    Lire la suite
    En lire moins
  • lilicrapota Posté le 16 Août 2021
    Avec Chattam, on n'est jamais déçu ;-) Le problème, c'est qu'il faut être en vacances puisqu'on ne peut plus lâcher les bouquins une fois commencés ! Celui-ci nous plonge dans les affres de la guerre, laquelle on ne sait pas, dans quels temps on ne sait pas non plus, mais ça pourrait être la deuxième guerre mondiale (tranchées, pas de portable, armes utilisées...) Cela n'a que peu d'importance : il y a un tueur parmi les soldats, qui aime mettre ses meurtres en scène (berk) et Frewin de la police militaire est là pour enquêter, aidé par son équipe et une jeune infirmière, Ann. Les ressorts sont toujours les mêmes dans la construction de l'intrigue ce qui n'empêche pas les surprises et le suspense. Excellent !
  • popotte62 Posté le 16 Août 2021
    Je n'ai pas encore eu la chance de tous les lire, mais pour moi le moins bon Chattam parmis la dizaine que j'ai dévoré. Ca reste un bon roman, bien sur. La noiceur des Chattam se retrouve des les premieres pages. Mais au dela de la noirceur des meutres, le coté atypique des personnages est trop poussé. L'enigme avance trop peu et certains passages sont beaucoup trop longs, d autres un peu baclés. On n'est pas non plus vraiment surpris, ni tenu en haleine.
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !