RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Pressentiments

            Pocket
            EAN : 9782266247481
            Code sériel : 15904
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 504
            Format : 108 x 177 mm
            Pressentiments

            Isabelle CARON (Traducteur)
            Date de parution : 03/04/2014
            En 2011, en Belgique, le cadavre parfaitement conservé d'un soldat de la Grande Guerre est découvert, avec, dans ses poches, deux lettres signées H. Canning. Chargée de l'identifier, Leah, journaliste, va remonter le fil d'une histoire initiée un siècle plus tôt, dans une bourgade tranquille du Berkshire, lors d'un été... En 2011, en Belgique, le cadavre parfaitement conservé d'un soldat de la Grande Guerre est découvert, avec, dans ses poches, deux lettres signées H. Canning. Chargée de l'identifier, Leah, journaliste, va remonter le fil d'une histoire initiée un siècle plus tôt, dans une bourgade tranquille du Berkshire, lors d'un été caniculaire. L'été où le révérend Canning et sa naïve épouse Hester voient leur vie bouleversée par l'arrivée de la nouvelle bonne, Cat, ainsi que d'un troublant jeune homme versé dans les sciences occultes. L'été où s'est noué une drame si terrible que, cent ans plus tard, les conséquences s'en font encore sentir...
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266247481
            Code sériel : 15904
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 504
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            8.30 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Avec ce deuxième roman, Katherine Webb, alliant romanesque et suspense, se place dans la lignée des grandes romancières britanniques. » Valeurs actuelles
            « Dans une construction habile, l'auteur tisse une intrigue subtile et vénéneuse à souhait, sur fond de frustration, de jalousie et de désir. » L'Est-éclair
            « Une écriture puissamment évocatrice. » Le Dauphiné libéré
            « L’exemple parfait d'un roman totalement maîtrisé : l'histoire est si prenante qu'elle ne vous donne qu'une envie : vous blottir au coin du feu et ne plus le lâcher. » Daily Mail

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • missonia Posté le 30 Août 2017
              Eté 1911, Angleterre : le révérend Albert Canning et sa jeune épouse Hester accueuillent une nouvelle servante, Cat, qui vient de sortir de prison. C'est alors qu'Albert invite à demeure un jeune expert en sciences occultes doté d'un fort pouvoir de séduction...Enquête sur l histoire d une famille et le drame qui en découle. Écriture fluide, intrigue bien construite🤗
            • thisou08 Posté le 10 Mars 2017
              Un auteur que je découvre avec plaisir. Le livre est construit par époques : 1911 ; 2011. Et ce qui est appréciable, c'est que l'écriture est différente suivant l'époque. L'enquête effectuée par Leah, en 2011, est intéressante. Mais ce qu'a vécu Black Cat, en 1911, encore plus. C'est toute une époque où les femmes n'avaient aucun droit, même pas celui de voter ; c'est donc l'époque des suffragettes. Mais quelle différence de traitement entre les suffragettes du " beau monde " et les suffragettes, pourtant tout aussi convaincues, du " petit peuple ". Dans ce livre, vous découvrirez le sort qui était réservé à ces dernières, et, comme moi, je pense, vous serez révoltée. J'ai découvert aussi la théosophie. Vous connaissez ? Et bien, en lisant ce livre, vous saurez tout sur les " élémentaux " !
            • Le--salon-de--Madame Posté le 25 Janvier 2017
              L'histoire est intéressante, l'ambiance y est et les personnages bien travaillés selon moi. Mais j'ai trouvé que le décor/contexte était long à se planter pour au final arriver au dénouement où, comme dans beaucoup de romans actuellement, la fin est est éclipsée en quelques pages. Par contre, j'ai quand même bien apprécié que soit abordé le thème des suffragettes, de leur engagement et des conséquences.
            • Pixie-Girl Posté le 1 Novembre 2016
              Leah, une journaliste de talent, enquête sur une mystérieuse affaire vieille de 100 ans. Dans les poches d'un soldat inconnu de la guerre de 14, découvert par hasard dans le jardin d'une vieille dame, se trouve deux lettres très étranges signées par une mystérieuse H. Canning, les courriers ont été protéger comme si le soldat voulait à prendre pris les garder. Remords, confessions, amour, que voulait en fait dire la personne qui le lui a envoyer? C'est ce que cherche a découvrir Leah, en partant sur les traces de l'envoyeur, mais cette dernière ne s'attendait pas un instant à se trouver nez à nez avec un descendant direct de la famille Canning. Entre présent et passé, on suit alternativement les découvertes de Leah sur l'identité du soldat mort et la vie en 1911 d'une famille pieuse dans une petite ville d'Angleterre. J'adore ces livres où on mélange les époques. Le style de Katherine Webb, nous fait voyager sans pourtant bouger de chez nous et le côté enquête policière sans pour autant tomber dans le clicher donne au lecteur l'envie d'en savoir toujours plus, toujours plus vite. La preuve, j'ai 600 pages en 3 jours seulement. Un livre que je conseille grandement a tous... Leah, une journaliste de talent, enquête sur une mystérieuse affaire vieille de 100 ans. Dans les poches d'un soldat inconnu de la guerre de 14, découvert par hasard dans le jardin d'une vieille dame, se trouve deux lettres très étranges signées par une mystérieuse H. Canning, les courriers ont été protéger comme si le soldat voulait à prendre pris les garder. Remords, confessions, amour, que voulait en fait dire la personne qui le lui a envoyer? C'est ce que cherche a découvrir Leah, en partant sur les traces de l'envoyeur, mais cette dernière ne s'attendait pas un instant à se trouver nez à nez avec un descendant direct de la famille Canning. Entre présent et passé, on suit alternativement les découvertes de Leah sur l'identité du soldat mort et la vie en 1911 d'une famille pieuse dans une petite ville d'Angleterre. J'adore ces livres où on mélange les époques. Le style de Katherine Webb, nous fait voyager sans pourtant bouger de chez nous et le côté enquête policière sans pour autant tomber dans le clicher donne au lecteur l'envie d'en savoir toujours plus, toujours plus vite. La preuve, j'ai 600 pages en 3 jours seulement. Un livre que je conseille grandement a tous les amateurs d'historique ou d'enquête policière.
              Lire la suite
              En lire moins
            • BellesLecturesLesGens Posté le 12 Avril 2016
              Mwais ... En le refermant, je me suis dit que n'était pas Kate Morton qui veut ... Il y manquait ce je ne sais quoi de magie ! Et donc, pas mal mais franchement peut mieux faire ! Cela traîne un peu en longueur et en fait, il ne s'y passe pas grand chose ... Deux histoires. Une en 2011 qui cherche à expliquer, à découvrir le secret de celle de 1911 ... C'est un peu trop cousu de fil blanc je trouve et on sent arriver le dénouement à plein nez ! Si on joint les chapitres 2011, on se rend compte que l'énigme est résolue en deux coups trois cuillères. Fastoche, fingers in the nose !! Un peu trop facile ... Et je n'ai vraiment pas été persuadée par le côté "bluette" de cette partie de l'histoire, que l'on voit arriver à plus que grands pas. Par contre celle de 1911, traîne un peu ... Je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages. Des portraits de femmes de l'époque bien typés mais que je ne suis pas arrivée à situer. Difficile pour moi de savoir si je les aimais ou pas et j'aime m'attacher aux personnages. J'ai aimé le côté "suffragettes" de... Mwais ... En le refermant, je me suis dit que n'était pas Kate Morton qui veut ... Il y manquait ce je ne sais quoi de magie ! Et donc, pas mal mais franchement peut mieux faire ! Cela traîne un peu en longueur et en fait, il ne s'y passe pas grand chose ... Deux histoires. Une en 2011 qui cherche à expliquer, à découvrir le secret de celle de 1911 ... C'est un peu trop cousu de fil blanc je trouve et on sent arriver le dénouement à plein nez ! Si on joint les chapitres 2011, on se rend compte que l'énigme est résolue en deux coups trois cuillères. Fastoche, fingers in the nose !! Un peu trop facile ... Et je n'ai vraiment pas été persuadée par le côté "bluette" de cette partie de l'histoire, que l'on voit arriver à plus que grands pas. Par contre celle de 1911, traîne un peu ... Je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages. Des portraits de femmes de l'époque bien typés mais que je ne suis pas arrivée à situer. Difficile pour moi de savoir si je les aimais ou pas et j'aime m'attacher aux personnages. J'ai aimé le côté "suffragettes" de cette histoire. C'est toujours un plaisir d'en apprendre un peu plus sur ce sujet. J'ai nettement moins aimé le côté "Théosophique" de l'histoire, certainement dû à mon côté terre à terre ;) ! Bref une lecture qui ne va pas me laisser un souvenir impérissable mais que j'ai tout de même lu avec plaisir. Ne serait-ce que pour George qui est celui dont je vais garder un joli souvenir. Je vais certainement lire "Héritage" qui apparemment est mieux, parce que, rien à faire, c'est tout de même une "ambiance" de livre que j'aime particulièrement !
              Lire la suite
              En lire moins
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.