Lisez! icon: Search engine
Archipoche
EAN : 9782377354924
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 216
Format : 10,8 x 17,7 mm

Quatre mariages et un enterrement

Olivier MANNONI (Traducteur)
Date de parution : 28/05/2020
La réédition du roman Quatre mariages et un enterrement, tiré du film culte, à l’occasion de la diffusion sur M6 de la nouvelle série-remake.
Séducteur né, Charles, 32 ans, vole de conquête en conquête. Désinvolte et bien trop british pour exprimer ses sentiments, ce « monogame en série » commence cependant à s’interroger. Autour de lui, les mariages se multiplient de façon inquiétante.
Lors d’une cérémonie, Charles fait la connaissance d’une élégante Américaine, Carrie. Celle-ci...
Séducteur né, Charles, 32 ans, vole de conquête en conquête. Désinvolte et bien trop british pour exprimer ses sentiments, ce « monogame en série » commence cependant à s’interroger. Autour de lui, les mariages se multiplient de façon inquiétante.
Lors d’une cérémonie, Charles fait la connaissance d’une élégante Américaine, Carrie. Celle-ci lui fait clairement entendre qu’il lui plaît. Ils passent la nuit ensemble, et Charles, se croyant l’objet d’une demande en mariage, rompt avec sa propre fiancée. Quelques mois plus tard, Carrie lui présente son futur époux, Hamish, un riche quinquagénaire écossais...
Grâce à ses scènes loufoques, ce film des années 1990, interprété par Hugh Grant, Andie McDowell et Kristin Scott- Thomas, est resté dans les mémoires. Il vient d’être adapté en une série diffusée par M6 : son humour et ses dialogues ciselés font toujours mouche !
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782377354924
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 216
Format : 10,8 x 17,7 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Krazie Posté le 31 Octobre 2020
    20 ans après avoir vu le film, j'avoue être retombée sous le charme typiquement british de cette histoire. Cette adaptation du film est fidèle et retrace une période tourmentée de la vie de Charles, beau gosse anglais, de bonne famille, invité aux nombreux mariages qui rythment la vie mondaine de la jeunesse dorée anglaise. On s'y perd un peu avec les personnages, qui sont à peine décrits, mais on se laisse finalement entraîner dans le flot de champagne et de cérémonies, le tout avec cet humour anglais si délicieusement irrévérencieux. Cela m'a donné envie de revoir le film!
  • SansSucreSansSel Posté le 26 Septembre 2020
    « He was my North, my South, my East, my West. My working week and my Sunday rest. My noon, my midnight, my talk, my song, I thought love would last forever: I was wrong. » . . « Séducteur né, Charles, 32 ans, vole de conquête en conquête. Désinvolte et bien trop british pour exprimer ses sentiments, ce " monogame en série " commence cependant à s'interroger. Autour de lui, les mariages se multiplient de façon inquiétante. » . . J’avais adoré le film et je ne pouvais qu’adorer le livre. L’histoire est fidèle au film (c’est bizarre dit dans ce sens là je trouve), le caractère des personnages est bien dessiné. Ils se ressemblent et il ne m’a pas fallu longtemps pour retrouver l’ambiance du film que j’avais tant aimé. Malgré tout j’ai toujours beaucoup d’espoir pur Charles et Carrie, je ne peux m’empecher de rire à la scène du prêtre loufoque et je ne peux contenir mes petites larmes pendant l’enterrement. J’ai choisi une citation en anglais car c’est ce qui m’a manqué à la lecture de ce roman, la version originale. Pour autant, c’est une magnifique comédie romantique que je vous recommande vivement de lire, de voir (l’original parce que je ne sais pas ce que... « He was my North, my South, my East, my West. My working week and my Sunday rest. My noon, my midnight, my talk, my song, I thought love would last forever: I was wrong. » . . « Séducteur né, Charles, 32 ans, vole de conquête en conquête. Désinvolte et bien trop british pour exprimer ses sentiments, ce " monogame en série " commence cependant à s'interroger. Autour de lui, les mariages se multiplient de façon inquiétante. » . . J’avais adoré le film et je ne pouvais qu’adorer le livre. L’histoire est fidèle au film (c’est bizarre dit dans ce sens là je trouve), le caractère des personnages est bien dessiné. Ils se ressemblent et il ne m’a pas fallu longtemps pour retrouver l’ambiance du film que j’avais tant aimé. Malgré tout j’ai toujours beaucoup d’espoir pur Charles et Carrie, je ne peux m’empecher de rire à la scène du prêtre loufoque et je ne peux contenir mes petites larmes pendant l’enterrement. J’ai choisi une citation en anglais car c’est ce qui m’a manqué à la lecture de ce roman, la version originale. Pour autant, c’est une magnifique comédie romantique que je vous recommande vivement de lire, de voir (l’original parce que je ne sais pas ce que M6 nous réserve avec sa réadaptation). . . Encore merci à @babelio_ et aux éditions de l’Archipel pour cet envoi et cette douce parenthèse.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LesChasseusesDeLivres Posté le 23 Septembre 2020
    Lors de la dernière Masse Critique organisée par Babelio j'ai été attirée par tout un tas de titres et surtout pas les offres de la maison d'édition l'Archipel. J'ai été sélectionnée pour chroniquer Quatre mariages et un enterrement de Philip O'Connor et ce fut pour moi une réelle découverte vu que je n'avais jamais vu le film de 1994 de Mike Newell. ________________________________________________________________________ Résumé de l'éditeur Séducteur né, Charles, 32 ans, vole de conquête en conquête. Désinvolte et bien trop british pour exprimer ses sentiments, ce « monogame en série » commence cependant à s'interroger. Autour de lui, les mariages se multiplient de façon inquiétante. Lors d'une cérémonie, Charles fait la connaissance d'une élégante américaine, Carrie. Celle-ci lui fait clairement entendre qu'il lui plaît. Ils passent la nuit ensemble, et Charles, se croyant l'objet d'une demande en mariage, rompt avec sa propre fiancée. Quelques mois plus tard, Carrie lui présente son futur époux, Hamish, un riche quinquagénaire écossais… ________________________________________________________________________ Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu de novellisation et j'avais oublié à quel point ce genre littéraire était particulier. Pour ceux qui découvrent ce genre, la novellisation est le fait de transposer un scénario de film ou de série télévisée en livre. Il est assez... Lors de la dernière Masse Critique organisée par Babelio j'ai été attirée par tout un tas de titres et surtout pas les offres de la maison d'édition l'Archipel. J'ai été sélectionnée pour chroniquer Quatre mariages et un enterrement de Philip O'Connor et ce fut pour moi une réelle découverte vu que je n'avais jamais vu le film de 1994 de Mike Newell. ________________________________________________________________________ Résumé de l'éditeur Séducteur né, Charles, 32 ans, vole de conquête en conquête. Désinvolte et bien trop british pour exprimer ses sentiments, ce « monogame en série » commence cependant à s'interroger. Autour de lui, les mariages se multiplient de façon inquiétante. Lors d'une cérémonie, Charles fait la connaissance d'une élégante américaine, Carrie. Celle-ci lui fait clairement entendre qu'il lui plaît. Ils passent la nuit ensemble, et Charles, se croyant l'objet d'une demande en mariage, rompt avec sa propre fiancée. Quelques mois plus tard, Carrie lui présente son futur époux, Hamish, un riche quinquagénaire écossais… ________________________________________________________________________ Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu de novellisation et j'avais oublié à quel point ce genre littéraire était particulier. Pour ceux qui découvrent ce genre, la novellisation est le fait de transposer un scénario de film ou de série télévisée en livre. Il est assez rare de se laisser emporter par la plume de l'auteur, car le but premier d'une novellisation n'est pas poétique mais plutôt de retrouver tout ce que l'on avait apprécié lors du visionnage du film ou de la série. Quatre mariages et un enterrement n'échappe pas à la règle du genre, bien que ce livre se lit très bien il ne faut pas attendre beaucoup de l'écriture en elle-même. C'est un roman court dans lequel on se plonge très facilement, les nombreux dialogues et surtout cet humour britannique si particulier nous emportent facilement dans cet univers aristocratique un peu guindé. Charles, le personnage principal est quelque peu naïf et se laisse bercer par les événements, c'est étonnant de la part d'un homme de âgé de 32 ans mais c'est ce qui rend l'intrigue d'autant plus drôle. L'intrigue est simple et le titre nous aide à entrapercevoir les différentes étapes de notre lecture. Néanmoins, pour les personnes qui n'ont pas vu le film avant leur lecture (c'est mon cas) on se laisse surprendre par les différentes cérémonies, les invités tous plus fous les uns que les autres et surtout par la fin de notre lecture. Il faut dire que cette lecture est d'autant plus appréciable si l'on a vu le film au préalable. Certains liens entre les personnages sont difficiles à cerner et lorsque j'ai commencé le visionnage du film j'ai mieux compris certaines blagues ou encore certains liens entre les personnages. Ce fut une lecture agréable et cela m'a permis de visionner ce film dont beaucoup de personnes m'ont vendu les mérites quand j'étais plus jeune (et peut-être plus niaise ?). C'est un livre que je conseille à ceux qui ont apprécié le film, cela leur permettra de se replonger dans un univers qu'ils aiment mais sous un autre format. Et pour ceux qui comme moi n'ont jamais vu le film (enfin maintenant c'est chose faite) cela peut être une autre manière d'envisager le cinéma et plus particulièrement la comédie. Bonne lecture à tous,
    Lire la suite
    En lire moins
  • ludi33 Posté le 19 Juin 2020
    Quatre mariages et un enterrement est un de mes films préférés. Alors l'idée de pouvoir en lire la novélisation me tentait beaucoup. Pas de déception à ce niveau. Le roman est calqué sur le scénario, apportant un peu de profondeur et quelques bonus en nous faisant partager les pensées des personnages. Et quel plaisir de retrouver les personnages du film, dans leurs péripéties cérémoniales, qui nous refont partager les scènes les plus drôles, comme les moments d'émotion. Un livre tellement réussit qu'une fois terminé, j'ai eu la sensation d'avoir revu une nouvelle fois le film. Merci aux éditions de l'Archipel pour cette lecture pleine de souvenirs.
  • Jessperluette Posté le 7 Juin 2020
    Charles, jeune et séduisant Londonien, rencontre Carrie lors d'un mariage et est immédiatement sous le charme de l'Américaine. Comme le titre l'indique, on assiste à quatre mariages et un enterrement lors desquels vont se succéder des quiproquos et des situations plutôt cocasses. J'ai bien sûr vu le film à sa sortie au cinéma (et oui, je suis vieille !) mais j'ai redécouvert cette histoire avec beaucoup de plaisir. J'ai beaucoup ri, j'adore cet humour britannique. Il s'agit de la novellisation du film, et petite info au passage... Love actualy sortira aussi sous cette forme. Mais je ne sais pas quand, j'imagine pour Noël. Bref lisez ce livre, si vous ne riez pas je rembourse... Non hein ! Mais si vous ne riez pas, je ne peux rien faire pour vous !
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.