Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264048967
Code sériel : 4306
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 576
Format : 108 x 177 mm

Quelque chose à te dire

Florence CABARET (Traducteur)
Date de parution : 21/01/2010

Dans la banlieue de Londres, Jamal Khan est un psychiatre réputé. Décryptant l’esprit de ses patients le jour, il explore le soir venu ses propres ténèbres, en refoulant les fantômes de sa mémoire. Pourtant, mieux que quiconque, il sait que personne n’échappe à son passé… Une brillante radiographie de la...

Dans la banlieue de Londres, Jamal Khan est un psychiatre réputé. Décryptant l’esprit de ses patients le jour, il explore le soir venu ses propres ténèbres, en refoulant les fantômes de sa mémoire. Pourtant, mieux que quiconque, il sait que personne n’échappe à son passé… Une brillante radiographie de la société anglaise des années 70 à nos jours.

« Hanif Kureishi est vraiment là à son meilleur. »
Pierre Assouline, Le Magazine littéraire

Traduit de l’anglais
par Florence Cabaret

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264048967
Code sériel : 4306
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 576
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • jmb33320 Posté le 18 Mai 2018
    J'espérais retrouver la drôlerie du "Bouddha de banlieue" et j'ai été un peu déçu. J'ai trouvé l'intrigue assez plate mais les personnages sont attachants. Jamal, psychanalyste de renom va t-il retrouver son amour de jeunesse Ajita, enfuie après la mort de son père qui abusait d'elle et pour laquelle Jamal a joué un rôle dans les derniers instants de celui-ci ? Ce qui m'a agacé : un peu trop de "name dropping", même si le contexte peut l'expliquer, et ce qui ne passe vraiment pas en ce qui me concerne : cette chienlit de publicité qui vient se nicher jusque dans les romans...
  • Anouschka Posté le 10 Juin 2015
    Attention chef d’œuvre!! L'écriture y est ciselée, précise, authentique, affutée, sincère... je manque de mot pour décrire cette fabuleuse lecture. Une finesse psychologique sans pareil, d'une subtilité renversante: GRANDIOSE! J'ai adoré ce livre, son style; les pensées, les ressentis de l'auteur. Seuls les sentiments sont purs (l'amour inconditionnel qu'il voue à son fils, son amour de jeunesse qu'il n'a jamais oublié, sa femme de laquelle il ne divorce pas) Une écriture sincère empreinte de nostalgie de de sentiments vrais et intenses…une finesse psychologique... merci pour ce chef d’œuvre. Bouleversant par son authenticité... j'en redemande sans modération...
  • vegalia Posté le 20 Février 2015
    Jamal soigne les âmes alors que lui-même est rongé par un secret et par un amour dont il n'a toujours pas fait le deuil. Sa sérénité n'est qu'un paravent contre ses angoisses, un passé lourd et en plus qui refait surface quand il rencontre à nouveau la femme de sa vie, celle qui n'a jamais oubliée, celle pour qui il ira jusqu'à tuer son père, incestueux. Comment vivre avec son passé sans se détruire ? Comment trouver le bonheur malgré les méandres de la vie ? Des personnages bien trempés, attachants, une écriture précise et fine, des psychologies étudiées sont les ingrédients d'un bon livre, bien écrit, intéressant quoique qu'un peu long.
  • lisona Posté le 19 Août 2014
    Quelle lecture! C'est rythmé, critique, passionné.
  • Moob Posté le 29 Octobre 2012
    Ce psychanalyste pakistanais nous mène dans les méandres du psychisme humain autant que dans les bas-fonds très réalistes londonien ! Les atmosphères des ethnies sont tout à fait vivantes et intéressantes. Truculentes dans le merveilleux film "My beautiful laundrette" ! elles restent gravées dans ma mémoire. L'esprit de cette communauté "Paki" de Londres est conforme dans sa complexité à ce que j'avais ressenti en lisant "le meurtre de la Falaise" dont l'auteur - Elizabeth George - nous plonge au coeur de la communauté immigrée pakistanaise où le récit est bien documenté, horriblement noir, et où se mêlent les dénonciations du racisme, de l'homophobie, de la condition des femmes musulmanes.
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…