Lisez! icon: Search engine
Kurokawa
EAN : 9782368525371
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 115 x 177 mm

Real Account - tome 05

,

Satoko FUJIMOTO (Traducteur)
Collection : Real Account
Série : Real Account
Date de parution : 12/10/2017
Quand les réseaux sociaux prennent le contrôle de votre destin ! Avec Real Account, vous ne pourrez plus tricher sans le payer de votre vie !
 
Dormir, c’est mourir !!
 
Dans neuf jours, le réseau social Real Account aura cessé d’exister. Or, avant la fermeture forcée du serveur par les autorités, la quatrième épreuve baptisée « Zapping fatal » impose la diminution de son nombre de joueurs… de moitié. Le jeu prend vite des allures de farce macabre, les...
Dormir, c’est mourir !!
 
Dans neuf jours, le réseau social Real Account aura cessé d’exister. Or, avant la fermeture forcée du serveur par les autorités, la quatrième épreuve baptisée « Zapping fatal » impose la diminution de son nombre de joueurs… de moitié. Le jeu prend vite des allures de farce macabre, les participants ne tardant pas à s'entretuer. C’est dans ce contexte effroyable que Yuma et Ayame se lancent dans la quête d’autocollants. En effet, quiconque réunira la totalité des pictogrammes aura le pouvoir de mettre fin au jeu. À moins que ce ne soit là un nouveau piège…
 
Que le massacre commence…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782368525371
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 115 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lesvoyagesdely Posté le 12 Novembre 2017
    Real Account est toujours aussi bon, il ne se repose pas juste sur ses acquis, il sait nous surprendre, nous faire réfléchir et avancer dans l’histoire. Ici, nous sommes toujours dans le jeu zapping fatal, qui durera pratiquement tout le tome. Ne pas répondre à un message, ici un texto, dans les 30 secondes est un crime, cela vous sera fatal. Et vous répondez vous toujous à vos messages ? A force de jouer, des tensions se créent, les gens en ont marre, ils sont fatigués, s’ils s’endorment et que personne n’est là pour les réveiller à temps, adieu monde cruel. Le jeu ne s’arrêtera qu’une fois un certain nombre de morts atteint, ainsi c’est vicieux car c’est de « votre intérêt » que des gens meurent. On peut craindre des débordements, mais il y a également des gens qui n’en peuvent plus. Un gars, qui donne une impression horrible, se nourrit du désespoir des gens et est prêt à mettre fin à leurs jours pour eux. Yuma lui, est prêt à tout pour sauver les gens, et ça fait du bien, aussi de voir sa positivité et son visage plein de rage, d’envie d’y arriver, mais pas se désespoir. Marble va commencer à proposer... Real Account est toujours aussi bon, il ne se repose pas juste sur ses acquis, il sait nous surprendre, nous faire réfléchir et avancer dans l’histoire. Ici, nous sommes toujours dans le jeu zapping fatal, qui durera pratiquement tout le tome. Ne pas répondre à un message, ici un texto, dans les 30 secondes est un crime, cela vous sera fatal. Et vous répondez vous toujous à vos messages ? A force de jouer, des tensions se créent, les gens en ont marre, ils sont fatigués, s’ils s’endorment et que personne n’est là pour les réveiller à temps, adieu monde cruel. Le jeu ne s’arrêtera qu’une fois un certain nombre de morts atteint, ainsi c’est vicieux car c’est de « votre intérêt » que des gens meurent. On peut craindre des débordements, mais il y a également des gens qui n’en peuvent plus. Un gars, qui donne une impression horrible, se nourrit du désespoir des gens et est prêt à mettre fin à leurs jours pour eux. Yuma lui, est prêt à tout pour sauver les gens, et ça fait du bien, aussi de voir sa positivité et son visage plein de rage, d’envie d’y arriver, mais pas se désespoir. Marble va commencer à proposer des autocollants, certains avec des fonctionnalités spéciales. Mais aussi, si quelqu’un les réunit tous, la personne débloque le spécial et pourra utiliser quand ce sera son tour son autocollant spécial pour mettre fin à ce jeu cruel. Seulement il faut de l’argent, mais aussi arriver à tout réunir soi-même, impossible de s’en transférer, bien qu’autre chose soit possible. Et vous imaginez bien les doublons, et combien avoir le petit dernier peut être bien difficile. Y arriveront-ils ? Et à l’utiliser ? On a pas mal de bonnes surprises et plein de bonnes idées, c’est haletant et passionnant à suivre ! Nous voyons aussi un peu ce qui se passe dans le monde réel, l’enquête progresse (là je ne vous en dirai pas plus, à vous de le découvrir). Le projet jeu annoncé s’annoncera bien cruel encore une fois, on s’en fait déjà une petite idée. Et on a une petite histoire sur des amoureux virtuels, qui dans le réel ont du mal et ont joué avec leur image car être beau/belle et souriant(e) est plus avenant, donne plus envie. Une histoire douce amère moderne de notre temps.
    Lire la suite
    En lire moins
Kurokawa, la newsletter qui a du punch !
Toute l'actualité 100% manga de vos collections et séries préférées.