En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Reflex

        Pocket
        EAN : 9782266250801
        Code sériel : 16013
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 480
        Format : 108 x 177 mm
        Reflex

        Date de parution : 12/03/2015
        Photographe de l'identité judiciaire, Iris Baudry est discrète, obsessionnelle, déterminée. Disponible nuit et jour, elle shoote en rafales des cadavres pour oublier celui de son fils, sauvagement assassiné onze ans auparavant.
        Mais une nouvelle affaire va la ramener au cœur de son cauchemar : dans la ville maudite où son enfant...
        Photographe de l'identité judiciaire, Iris Baudry est discrète, obsessionnelle, déterminée. Disponible nuit et jour, elle shoote en rafales des cadavres pour oublier celui de son fils, sauvagement assassiné onze ans auparavant.
        Mais une nouvelle affaire va la ramener au cœur de son cauchemar : dans la ville maudite où son enfant a disparu, un tueur en série s'est mis à sévir. Et sa façon d'écorcher ses victimes en rappelle une autre...
        La canicule assèche la ville, détrempe les corps et échauffe les esprits, les monstres se révèlent et le brasier qu'Iris croyait éteint va s'enflammer à nouveau dans l'objectif de son reflex.

        « Exceptionnel. Absolument diabolique. » Gérard Collard – Le Magazine de la santé

        « Un livre qui ne laissera personne indifférent. » Julie Malaure – Le Point
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266250801
        Code sériel : 16013
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 480
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        7.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • TiBout Posté le 19 Février 2018
          Après son premier roman, Hématome, qui m'avais fortement impressionnée, j' étais très curieuse de découvrir cette auteure dans un nouveau roman. L'histoire ici prend son temps, pas de rebondissements tonitruants ni d'actions à couper le souffle, ce qui au vue de l'écriture n'est pas gênant. On suit avec intérêt une alternance de deux histoires qui n'ont à priori aucun lien jusqu'au rebondissement final. Cette technique me fais d'ailleurs énormément penser à Camilla Lackerg qui construit systématiquement la saga Erica Falck et Patrik Hedström ainsi. J'ai trouvé ce roman un peu moins abouti que le premier tant au niveau des détails que des personnages. Par exemple, il ne ressort rien des visites d'Iris à sa mère et je n'ai pas trouvé cohérent son comportement quand elle ramasse sans rien dire une preuve alors qu'elle est décrit comme une professionnelle : j'en attendais plus du personnage d'Iris. Henry est le personnage finalement le plus intéressant malgré sa "transformation" un peu brusque. Malgré cela, j'apprécie la façon de l'auteur d'amener et poser une ambiance et son univers ainsi que son écriture. Le poids de l'héritage émotionnel familiale est abordé de manière assez intéressante et est bien présenté. En bref, un roman qui m'aurait peut... Après son premier roman, Hématome, qui m'avais fortement impressionnée, j' étais très curieuse de découvrir cette auteure dans un nouveau roman. L'histoire ici prend son temps, pas de rebondissements tonitruants ni d'actions à couper le souffle, ce qui au vue de l'écriture n'est pas gênant. On suit avec intérêt une alternance de deux histoires qui n'ont à priori aucun lien jusqu'au rebondissement final. Cette technique me fais d'ailleurs énormément penser à Camilla Lackerg qui construit systématiquement la saga Erica Falck et Patrik Hedström ainsi. J'ai trouvé ce roman un peu moins abouti que le premier tant au niveau des détails que des personnages. Par exemple, il ne ressort rien des visites d'Iris à sa mère et je n'ai pas trouvé cohérent son comportement quand elle ramasse sans rien dire une preuve alors qu'elle est décrit comme une professionnelle : j'en attendais plus du personnage d'Iris. Henry est le personnage finalement le plus intéressant malgré sa "transformation" un peu brusque. Malgré cela, j'apprécie la façon de l'auteur d'amener et poser une ambiance et son univers ainsi que son écriture. Le poids de l'héritage émotionnel familiale est abordé de manière assez intéressante et est bien présenté. En bref, un roman qui m'aurait peut être plus emballée si je n'avais pas lu Hématome avant.
          Lire la suite
          En lire moins
        • sandrine57 Posté le 17 Février 2018
          Iris Baudry est photographe judiciaire. Un coup de fil de la police et elle saute sur sa moto pour aller immortaliser les scènes de crime les plus sordides. Solitaire, silencieuse, compétente, toujours disponible, la jeune femme n'a pas de vie en dehors de son métier. Après un de ces appels, Iris se rend compte qu'elle est dans sa ville natale où l'on vient de retrouver le corps d'un enfant. Immédiatement les souvenirs ressurgissent. Cette ville, elle l'a fuie il y a bien longtemps, quand son fils Swan a été assassiné, son pauvre corps de six ans à peine, meurtri, dépecé, abandonné. Pour ne pas se retrouver en tête à tête avec sa mère, ce monstre froid et intransigeant, le croque-mitaine de son enfance, elle est partie avec la ferme intention de ne plus jamais revenir. Rien n'a changé dans cette ville perdue et sans avenir qui se dessèche sous un soleil de plomb. Sauf sa mère. Folle à lier, elle est désormais à Bellevue, l'hôpital psychiatrique dont nul n'est jamais ressorti, Bellevue, ce mouroir qui a toujours eu pour vocation d'abriter la misère humaine. C'est ici que Lucie a vu le jour en avril 1920, fruit du viol de la... Iris Baudry est photographe judiciaire. Un coup de fil de la police et elle saute sur sa moto pour aller immortaliser les scènes de crime les plus sordides. Solitaire, silencieuse, compétente, toujours disponible, la jeune femme n'a pas de vie en dehors de son métier. Après un de ces appels, Iris se rend compte qu'elle est dans sa ville natale où l'on vient de retrouver le corps d'un enfant. Immédiatement les souvenirs ressurgissent. Cette ville, elle l'a fuie il y a bien longtemps, quand son fils Swan a été assassiné, son pauvre corps de six ans à peine, meurtri, dépecé, abandonné. Pour ne pas se retrouver en tête à tête avec sa mère, ce monstre froid et intransigeant, le croque-mitaine de son enfance, elle est partie avec la ferme intention de ne plus jamais revenir. Rien n'a changé dans cette ville perdue et sans avenir qui se dessèche sous un soleil de plomb. Sauf sa mère. Folle à lier, elle est désormais à Bellevue, l'hôpital psychiatrique dont nul n'est jamais ressorti, Bellevue, ce mouroir qui a toujours eu pour vocation d'abriter la misère humaine. C'est ici que Lucie a vu le jour en avril 1920, fruit du viol de la jeune Julie Carville, reniée par ses parents après cette infamie. A l'époque, Bellevue était un couvent et un orphelinat tenus par des bonnes sœurs et Lucie y a grandi dans la misère et les coups. A priori, aucun rapport entre Iris et Lucie. Et pourtant... Deux époques différentes mais les mêmes destins marqués par la noirceur et la violence. De nos jours, la vie d'Iris Baudry, jeune femme tourmentée, secrète, bègue, brisée par le désamour de sa mère et le meurtre de son fils. Son retour en ville lui donne l'occasion d'affronter ses démons. Voir sa mère tant détestée réduite à rien, se souvenir de son père adoré emporté trop tôt par un cancer, retrouver la voisine Jackie, toute en sucre et en miel, sa seule source de douceur maternelle à l'époque, et affronter le détestable journaliste local qui avait couvert la mort de Swan et reste persuadé que celui qui est derrière les barreaux pour ce meurtre n'est pas coupable. Dans les années 20, le calvaire d'une jeune fille de bonne famille violée, vilipendée, reniée par les siens puis finalement abandonnée dans un couvent où elle fut humiliée, battue avant de donner naissance à une petite Lucie, née avec une jambe estropiée. De la souffrance, de la violence et du sang pour une ambiance très noire. Un tueur en série qui écorche ses victimes, assassinant sans distinction des hommes, des femmes, des enfants. Une mère qui pleure son enfant mort. Une maison qui renferme bien des secrets. Et une auteure machiavélique qui nous emmène dans les tréfonds de l'âme humaine, nous promène tout au long de son roman pour nous assommer avec les pires révélations à la toute fin. Quel talent pour manipuler son lecteur et le surprendre ! Une lecture noire et addictive.
          Lire la suite
          En lire moins
        • LecarnetdeJessica Posté le 4 Février 2018
        • emmanuellevdaa Posté le 12 Novembre 2017
          Un autre thriller, un de plus. Toutes les trames sont pratiquement identiques finalement et c'est quelque part décevant. C'est un bon thriller certes même si sa complexité enlève un peu du plaisir de lire ; c'est un peu tarabiscoté mais ça tient la route et la chute, même si elle n'est pas des plus surprenantes, arrive à maintenir l'attention du lecteur éveillée.
        • vanessavaness Posté le 6 Novembre 2017
          une écriture ciselée, imagée et purement sensible.

        Ils en parlent

        « Exceptionnel. Absolument diabolique. » Gérard Collard, Le Magazine de la Santé
        « Un livre qui ne laissera personne indifférent. » Julie Malaure – Le Point
        « La langue est nerveuse. Acérée. Elle enflamme un lecteur pris dans la froideur brûlante d’une écriture convulsive et musculeuse. Captivant. » La Lettre du Limousin
        « Un thriller haletant. » La Montagne
        « Un thriller à glacer le sang. » L’Echo
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.