Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264067258
Code sériel : 5020
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm

Retour à Whitechapel

Stéphane DURAND-SOUFFLAND (Préface)
Collection : Grands Détectives
Date de parution : 03/12/2015
Londres, 1941. La petite-fille de la dernière victime de Jack L’Éventreur mène l’enquête durant le Blitz pour démasquer le plus célèbre des serial killers.
Le 24 septembre 1941, pendant le Blitz qui écrase Londres sous des tonnes de bombes, Amelia Pritlowe, infirmière du London Hospital, apprend lamort de son père. Celui-ci lui a laissé une lettre posthume lui révélant que sa mère n'est pas morte d'une maladie pulmonaire, comme l'histoire familiale le prétend ;... Le 24 septembre 1941, pendant le Blitz qui écrase Londres sous des tonnes de bombes, Amelia Pritlowe, infirmière du London Hospital, apprend lamort de son père. Celui-ci lui a laissé une lettre posthume lui révélant que sa mère n'est pas morte d'une maladie pulmonaire, comme l'histoire familiale le prétend ; Mary Jane Kelly a été la dernière victime de Jack L’Éventreur. Amelia Pritlowe avait 2 ans. À compter de ce jour, Mrs Pritlowe va se lancer dans une traque méticuleuse et acharnée, poussée par le besoin vital de découvrir la véritable identité de Jack L’Éventreur. Grâce aux archives d'une pittoresque société savante de riperristes, en confrontant témoins et survivants, elle va reconstruire dans ses carnets les dernières semaines de sa mère et la sanglante carrière  de l'Éventreur. En décryptant des documents d'époque, Michel Moatti recompose l'atmosphère nocturne et angoissante de l'East End du XIXe siècle. En redonnant vie aux victimes, en recomposant leurs personnalités sociales et affectives, il propose une solution à l'énigme posée en 1888 : qui était Jack L’Éventreur ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264067258
Code sériel : 5020
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LeahBookAddict Posté le 10 Mars 2020
    Un roman qui mêle réalité et fiction, l'histoire de Jack l'Éventreur revue ici avec la fille d'une des victimes qui cherche des réponses est à la fois intéressante et poignante vu la manière dont sa mère a été mutilée puis tuée. Les descriptions de l'auteur nous permettent de nous plonger dans cet environnement londonien du 19e siècle où règne pauvreté et terreur. J'ai aimé la théorie proposée par Michel Moatti sur l'identité de Jack, cette enquête m'a passionnée jusqu'à la dernière page ... 👌
  • cvd64 Posté le 8 Janvier 2020
    Roman historique mêlant faits réels et fiction qui ne laisse pas le lecteur insensible
  • SandyLor Posté le 27 Décembre 2019
    Grande amatrice des documents relatants l’histoire de Jack l’éventreur, j’ai beaucoup apprécié cette rétrospective et cette analyse qui tient largement la route pour moi. On a lu beaucoup de choses et cette fois ci j’aime ce que j’ai lu Pour les amateurs dans le genre je ne saurais que vous le conseiller
  • PriscillaMushu Posté le 4 Novembre 2019
    Il y a une dizaine d'années j'avais lu " Jack l'éventreur : Affaire classée" de Patricia Cornwell et j'avais ADORÉ. Et c'est ce même plaisir que j'ai cherché en commençant ce livre. Si ces deux romans sont sur le même sujet: la mise en évidence de l’identité de Jack l'éventreur, la construction du livre en lui même est totalement différente et c'est ce qui m'a le plus plu ! Michel Moatti a choisi de nous parler de l'affaire Jack l’Éventreur sous la forme d'un roman, en laissant une belle place à l'imaginaire mais tout en gardant une partie retranscrivant uniquement la réalité des faits. En effet le roman alterne les périodes des meurtres, comme si on les vivaient à l'instant T ( la partie historique avec les faits réels) avec d'autres qui se déroulent en pleine seconde guerre mondiale quand Amélia, fille de la dernière victime iconique du tueur en série, mène l'enquête (ici la partie fiction). J'ai adoré ce mélange ouvrage historique et roman !  Et alors plus que tout j'ai été complètement happée par les descriptions faites sur les conditions sociales, de vie et de travail des habitants de Londres de cette fin de XIX e siècle, il faut dire que c'est une période que... Il y a une dizaine d'années j'avais lu " Jack l'éventreur : Affaire classée" de Patricia Cornwell et j'avais ADORÉ. Et c'est ce même plaisir que j'ai cherché en commençant ce livre. Si ces deux romans sont sur le même sujet: la mise en évidence de l’identité de Jack l'éventreur, la construction du livre en lui même est totalement différente et c'est ce qui m'a le plus plu ! Michel Moatti a choisi de nous parler de l'affaire Jack l’Éventreur sous la forme d'un roman, en laissant une belle place à l'imaginaire mais tout en gardant une partie retranscrivant uniquement la réalité des faits. En effet le roman alterne les périodes des meurtres, comme si on les vivaient à l'instant T ( la partie historique avec les faits réels) avec d'autres qui se déroulent en pleine seconde guerre mondiale quand Amélia, fille de la dernière victime iconique du tueur en série, mène l'enquête (ici la partie fiction). J'ai adoré ce mélange ouvrage historique et roman !  Et alors plus que tout j'ai été complètement happée par les descriptions faites sur les conditions sociales, de vie et de travail des habitants de Londres de cette fin de XIX e siècle, il faut dire que c'est une période que j'adore comme "décor " de lecture, et  l'auteur à parfaitement su retranscrire cette atmosphère bien particulière.  On est pas loin du coup de cœur, il n'y a que certaines longueurs en milieu de roman qui font que je ne passe pas ce cap
    Lire la suite
    En lire moins
  • collectifpolar Posté le 20 Octobre 2019
    En 1941, Amelia Pritlowe découvre que sa mère, Mary Jane Kelly, fut la dernière victime de Jack L’Éventreur. Poussée par le besoin vital de découvrir la véritable identité du tueur, elle va se lancer dans une traque méticuleuse et acharnée et va ainsi reconstruire dans ses carnets les dernières semaines de sa mère et la sanglante « carrière » de l’Éventreur. Entre roman noir, roman policier et roman historique, Retour à Whitechapel propose au lecteur une plongée saisissante au coeur du Londres victorien, théâtre des meurtres du célèbre Jack l’Eventreur. En redonnant vie aux victimes, en recomposant leurs personnalités sociales et affectives, Michel Moatti propose une nouvelle thèse suite à l’énigme posée en 1888 mais qui était Jack the Ripper ? Michel Moatti transpose dans ce roman les conclusions de ses années d’enquête sur les traces du célèbre serial killer, et révèle son vrai visage.
Plongez dans l'univers du polar historique avec la newsletter Grands Détectives.
Voyagez au fil des enquêtes de la collection Grands Détectives.