Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264068712
Code sériel : 5061
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 360
Format : 108 x 177 mm

Révélée

Séverine QUELET (Traducteur)
Collection : Domaine Policier
Date de parution : 21/04/2016
Que feriez-vous si vous réalisiez que le livre que vous être en train de lire révélait au grand jour vos secrets les plus sombres ?
Catherine ne sait plus comment ce livre lui est parvenu, mais depuis qu'elle l'a commencé, elle ne dort plus. Angoissée, obsédée par cette lecture, elle ne parvient pourtant pas à la terminer, terrifiée par ce que la fin pourrait révéler. Car le personnage de ce livre, c'est elle. Elle en... Catherine ne sait plus comment ce livre lui est parvenu, mais depuis qu'elle l'a commencé, elle ne dort plus. Angoissée, obsédée par cette lecture, elle ne parvient pourtant pas à la terminer, terrifiée par ce que la fin pourrait révéler. Car le personnage de ce livre, c'est elle. Elle en est convaincue. Et l'auteur, E. J. Preston, y expose un secret qu'aucune personne vivante n'est censée connaître. Derrière ce pseudonyme, se cache Stephen Brigstocke. Cet ancien professeur voit sa vie déraper doucement et sûrement depuis le décès de son épouse. Jusqu'au moment où il découvre dans les affaires de celle-ci les photos d'une femme sur une plage et posant nue dans une chambre d'hôtel. Stephen n'a alors plus qu'un but : voir sombrer celle qu'il juge être la source de son malheur...
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264068712
Code sériel : 5061
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 360
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

Imaginez qu’un jour vous trouviez dans votre boîte aux lettres un livre qui raconte votre secret le plus inavouable… Effrayant ! La psychose s’installe au fil des pages tout comme les faux-semblants semés par l’auteur. Premier roman au suspense psychologique très habilement mené. Renee Knight, une auteur à suivre.
 
Librairie Thuard / Stéphanie Travaillard et Maëlle Penaud

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • jolliyaya Posté le 24 Août 2021
    Le résumé du livre est bien trompeur et inexact, il est réducteur et ne lui rend pas grâce. Être révélée aux autres, c'est ce qui arrive à Catherine lorsqu'un pan de sa vie est dévoilé dans un livre qui surgit dans son existence jusque-là sous contrôle et bien rangée. Mais c'est bien plus que cela qu'aborde ce roman fort bien mené. Sont aussi révélés les liens réels au sein de la famille, les fondements des relations maritales et familiales, l'idée que l'on se fait de l'autre que l'on croit intime. Que sait-on vraiment de son conjoint ou de son enfant qui grandit ? Le connaît-on vraiment ? Quelle image fantasmée projetons-nous sur lui ? Entre premieres impressions et faux-semblants, l'auteure nous emmène dans son sillage, nous perdant en chemin au gré des rebondissements et nous révélant peu à peu le tableau final dans un thriller psychologique de haute volée habité par des personnages complexes et très crédibles Une jolie surprise pour ce roman qui dormait depuis un moment dans ma PAL dont je l'ai exhumé sur les conseils d'une amie.
  • karine974 Posté le 19 Mai 2021
    Quand Catherine découvre un roman chez elle, elle ne sait ni d'où il sort ni comment il a pu atterrir sur son canapé. Mais une chose est sure, il l'intrigue et elle le lit. Elle en ressort effondrée. Elle en est, et elle n'en doute pas une seconde, l'héroïne bien involontaire et très ressemblante, même si son prénom est différent. Il dévoile un pan de sa vie, honteux et terriblement secret, qu'elle tente d'oublier. Un secret vieux de 20 ans, que personne ne peut savoir, et pourtant ... Alors, qui en est l'auteur ? Et surtout, comment peut-il transcrire des scènes profondément intimes et connaitre ses instants oubliés sur cette plage d'Espagne ? Dès lors, sa vie va basculer. 1993. 2013. Deux époques pour comprendre. Deux familles. En apparence tranquilles et heureuses, elles ne se connaissent pas mais vont, bien malgré elles, se retrouver liées. Pour le pire. Ce roman est un immense puzzle, dont les pièces se mettent en place doucement et habilement pour ne révéler l'image finale qu'aux dernières pages. C'est dans un ultime rebondissement, que le lecteur reste groggy devant la fin complètement insoupçonnée et terriblement fracassante. Renée Knight brouille les pistes, mène en bateau le... Quand Catherine découvre un roman chez elle, elle ne sait ni d'où il sort ni comment il a pu atterrir sur son canapé. Mais une chose est sure, il l'intrigue et elle le lit. Elle en ressort effondrée. Elle en est, et elle n'en doute pas une seconde, l'héroïne bien involontaire et très ressemblante, même si son prénom est différent. Il dévoile un pan de sa vie, honteux et terriblement secret, qu'elle tente d'oublier. Un secret vieux de 20 ans, que personne ne peut savoir, et pourtant ... Alors, qui en est l'auteur ? Et surtout, comment peut-il transcrire des scènes profondément intimes et connaitre ses instants oubliés sur cette plage d'Espagne ? Dès lors, sa vie va basculer. 1993. 2013. Deux époques pour comprendre. Deux familles. En apparence tranquilles et heureuses, elles ne se connaissent pas mais vont, bien malgré elles, se retrouver liées. Pour le pire. Ce roman est un immense puzzle, dont les pièces se mettent en place doucement et habilement pour ne révéler l'image finale qu'aux dernières pages. C'est dans un ultime rebondissement, que le lecteur reste groggy devant la fin complètement insoupçonnée et terriblement fracassante. Renée Knight brouille les pistes, mène en bateau le lecteur, joue avec les nerfs et les préjugés, jongle avec les points de vue, ceux qui créent la confusion et instillent le doute, ceux qui génèrent l'empathie ou pas mais qui forcent le jugement. Le résultat se révèle diaboliquement renversant. Et attention ! Quand les apparences sont trompeuses, quand tout accable, le discernement se perd et la condamnation devient rapide. En bref Genre : Thriller psychologique Nombre de pages : 360 pages Temps de lecture : 5 heures Parution : 10 - 18 - Avril 2016 Plaisir de lire : 8 / 10
    Lire la suite
    En lire moins
  • luparahlam Posté le 25 Janvier 2021
    Mais quelle réussite totale que ce 1er thriller ! Prenant du début à la fin ! Catherine, journaliste de documentaire fraîchement récompensée est mariée à Robert, avocat. Leurs fils, Nickolas, âgé de 25 ans est vendeur dans un magasin d'électroménager, quelque peu déçus les parents. Quand Cath et Rob décident de s'installer dans une nouvelle maison, plus petite, Catherine ne sait pas comment ce livre, Un Parfait Inconu de E.J Preston s'est retrouvé avec ses piles de livres. Elle commence à le lire et découvre que son secret le plus absolu, celui dont il n'y a aucun témoin, qu'elle n'a jamais révélé à quiconque est raconté dans les moindres détails. Qui est E.J Preston ? Homme, femme ? La paranoïa, l'insomnie, l'angoisse s'empare d'elle et c'est la dégringolade lorsque son fils et son mari en reçoivent un exemplaire... Habilement construit entre passé et présent (1995 et 2013), un dénouement ultra maîtrisé, une histoire et des personnages crédibles ! Un bon, très bon thriller psychologique !
  • Vermicelia Posté le 2 Janvier 2021
    Contrairement aux thrillers anglais classiques, il démarre sur les chapeaux de roue et la tension installée dès les premières pages se poursuit jusqu’à la révélation qui vous retourne le cerveau. C’est un pur thriller psychologique qui explore en profondeur la nature humaine, les relations de couple et d’autres thèmes qu’il serait cruel de révéler ici. Tout commence avec un livre « Elle l’observe, posé à l’envers, encore ouvert tel qu’elle l’a laissé : ce livre auquel elle s’est fiée. Les premiers chapitres l’on amadouée et mise en confiance, ils lui ont procuré un sentiment de confort tout en lui laissant deviner le léger frisson à venir, le petit quelque chose qui l’incitait à poursuivre sa lecture, mais sans fournir aucun indice sur ce que le livre lui resservait. Il l’a appâtée, attirée dans ses pages, toujours plus loin, jusqu’à ce qu’elle se rende compte qu’elle était prise au piège. Alors les mots ont ricoché dans sa tête et claqué dans sa poitrine, les uns après les autres. Comme si toute une file de gens avait sauté devant un train et qu’elle, conductrice impuissante, était incapable d’éviter la collision fatale. Trop tard pour freiner. Impossible de faire machine arrière. Malgré elle. Catherine s’est... Contrairement aux thrillers anglais classiques, il démarre sur les chapeaux de roue et la tension installée dès les premières pages se poursuit jusqu’à la révélation qui vous retourne le cerveau. C’est un pur thriller psychologique qui explore en profondeur la nature humaine, les relations de couple et d’autres thèmes qu’il serait cruel de révéler ici. Tout commence avec un livre « Elle l’observe, posé à l’envers, encore ouvert tel qu’elle l’a laissé : ce livre auquel elle s’est fiée. Les premiers chapitres l’on amadouée et mise en confiance, ils lui ont procuré un sentiment de confort tout en lui laissant deviner le léger frisson à venir, le petit quelque chose qui l’incitait à poursuivre sa lecture, mais sans fournir aucun indice sur ce que le livre lui resservait. Il l’a appâtée, attirée dans ses pages, toujours plus loin, jusqu’à ce qu’elle se rende compte qu’elle était prise au piège. Alors les mots ont ricoché dans sa tête et claqué dans sa poitrine, les uns après les autres. Comme si toute une file de gens avait sauté devant un train et qu’elle, conductrice impuissante, était incapable d’éviter la collision fatale. Trop tard pour freiner. Impossible de faire machine arrière. Malgré elle. Catherine s’est retrouvée coincée dans les pages du livre » et moi aussi par la même occasion. Catherine est une quadragénaire qui vient d’emménager dans un nouvel appartement avec son mari Robert, après le départ, un peu forcé, de leur fils Nicholas pour vivre sa vie d’adulte. On ressent assez vite une certaine tension, une vie de famille assez particulière finalement. Catherine apparaît froide et distante, accaparée par son métier de journaliste visant à dénoncer les actes de pédophilie, elle semble être une femme droite et intègre, plus en phase avec sa vie professionnelle qu’avec sa vie de mère et de femme. Mais elle a un secret, qu’elle pensait ne jamais voir refaire surface et pourtant….ce livre qu’elle dévore n’est pas une lecture anodine, elle en est l’héroïne, et ce qu’elle y lit va bouleverser sa vie. Construite sur une alternance de chapitres entre Catherine et l’auteur du livre, l’intrigue est machiavéliquement orchestrée, on ne voit rien venir, on dévore les pages pour connaître tous les tenants et les aboutissants de cette histoire. Le seul petit bémol qui fait s’envoler le coup de cœur pour cette lecture c’est l’épilogue. Je crois que Mattias Köping a définitivement mis fin à mon goût pour les « happy end » et cela s’est vérifié ici. Si la révélation est une vraie claque qu’on ne voit absolument pas venir et qu’on se prend en plaine face, elle arrive trop tôt ; elle aurait dû être le point final de cette lecture et nous laisser ainsi, abasourdi et estomaqué. Parce que ce sont vraiment les sentiments ressentis à ce moment-là. Sauf qu’il reste encore 50 pages, des pages qui nous font douter encore de connaître le fin mot de l’histoire, qui nous font espérer une nouvelle fin….qui ne s’est pas révélée à la hauteur de ce que j’attendais au regard de la qualité de l’intrigue qui s’était déroulée sous mes yeux. J’ai espéré, attendu un twist final qui n’est pas venu. J’aurai préféré une fin plus punchy. Mais malgré tout cette lecture est une totale réussite. Pour un premier roman, Renée Knight a mis la barre très haute en se démarquant de tous ses compatriotes anglais. C’est le meilleur thriller anglais que j’ai lu jusqu’à ce jour, rythmé, passionnant, maintenant une tension constante pendant quasi tout le récit, un suspense exceptionnel. J’ai énormément aimé cette lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sevlipp Posté le 29 Décembre 2020
    Catherine trouve sur sa table de chevet un roman qui raconte un événement de sa vie qui s'est déroulé il y a 20 ans et qu'elle a tout fait pour oublier. Comment ce livre est arrivé là ? Est-ce vraiment d'elle dont il est question ? Qui lui veut du mal ? Il est aussi question de relations mère/fils, père/fils, de confiance, de trahison et de traumatismes d'enfance. L'écriture est soignée. Un thriller psychologique efficace.
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…