Lisez! icon: Search engine
Archipoche
EAN : 9782377353293
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 382
Format : 110 x 178 mm

Rêves sur mesure

MARTINE DESOILLE (Traducteur)
Collection : Roman & évasion
Date de parution : 21/08/2019
Une saga familiale dans l'univers de la mode, à Barcelone dans les Années Folles. Pour toutes les amatrices de La Petite Couturière du Titanic (plus de 16 000 ex vendus).
Amours et haute-couture dans la Barcelone des Années Folles  Barcelone, 1917. Le fondateur de Santa Eulalia, boutique de luxe et atelier de création, vient de mourir.  A 22 ans, Andre s, son fils aîné, reprend le flambeau avec pour objectif de transformer l’entreprise familiale en une prestigieuse maison de... Amours et haute-couture dans la Barcelone des Années Folles  Barcelone, 1917. Le fondateur de Santa Eulalia, boutique de luxe et atelier de création, vient de mourir.  A 22 ans, Andre s, son fils aîné, reprend le flambeau avec pour objectif de transformer l’entreprise familiale en une prestigieuse maison de haute couture, a l’égal de Chanel.Pour l’épauler dans cette aventure : Fernando, styliste de génie, mais aussi grand séducteur... N’a-t-il pas épousé Rosa, la sœur d’Andre s ? Et ravi le cœur de Laura, d’origine plus modeste ?Alors que Santa Eulalia prospère et prépare le premier défilé de mode du pays, la rivalité amoureuse entre les deux femmes et les soubresauts de l’Histoire pourraient balayer bien des rêves...« E le gante et fluide, cette saga familiale se duit. Un joli roman a emporter dans ses bagages. » Paris-Normandie
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782377353293
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 382
Format : 110 x 178 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • mjaubrycoin Posté le 9 Novembre 2019
    Après avoir passé cet été des heures délicieusement régressives à visionner la série télé "Velvet" , je me suis dit que ce roman qui a pour cadre Barcelone (une ville que j'adore) et qui situe son intrigue dans un magasin de haute couture ( parfait pour les fashion-victims !) allait vraiment me ravir. Il serait faux de dire que cela a été le cas car j'ai été un peu déçue par cette auteure espagnole que je ne connaissais pas et qui, à mon sens, ne fait que survoler la psychologie des personnages et le contexte historique dans lequel ils évoluent. Bien sûr il y a des histoires d'amour contrariées (le séduisant patron qui joue avec le coeur des femmes, la jeune fille abandonnée qui cache l'enfant de la honte et lutte pour s'en sortir....) et une trame romanesque cohérente puisqu'on suit sur une vingtaine d'années les propriétaires du magasin de Haute couture Santa Eulalia ainsi que leur personnel, ce qui permet de faire évoluer les protagonistes dans le temps, mais il manque un petit quelque chose qui fait que l'on ne s'attache guère à ces personnages qui s'apparentent plus à de simples silhouettes esquissées qu'à des êtres de chair et de... Après avoir passé cet été des heures délicieusement régressives à visionner la série télé "Velvet" , je me suis dit que ce roman qui a pour cadre Barcelone (une ville que j'adore) et qui situe son intrigue dans un magasin de haute couture ( parfait pour les fashion-victims !) allait vraiment me ravir. Il serait faux de dire que cela a été le cas car j'ai été un peu déçue par cette auteure espagnole que je ne connaissais pas et qui, à mon sens, ne fait que survoler la psychologie des personnages et le contexte historique dans lequel ils évoluent. Bien sûr il y a des histoires d'amour contrariées (le séduisant patron qui joue avec le coeur des femmes, la jeune fille abandonnée qui cache l'enfant de la honte et lutte pour s'en sortir....) et une trame romanesque cohérente puisqu'on suit sur une vingtaine d'années les propriétaires du magasin de Haute couture Santa Eulalia ainsi que leur personnel, ce qui permet de faire évoluer les protagonistes dans le temps, mais il manque un petit quelque chose qui fait que l'on ne s'attache guère à ces personnages qui s'apparentent plus à de simples silhouettes esquissées qu'à des êtres de chair et de sang. Et surtout ce qui m'a bien manqué c'est une contextualisation plus poussée alors que l'intrigue qui commence dans les années folles se poursuit au moment de la dictature de Primo de Rivera puis de la guerre civile qui a connu sa fin avec l'avènement de Franco et la mise à la botte de la Catalogne qui a dû renoncer ( momentanément ) à défendre son indépendance. Cette période historique passionnante qui a tant marqué la société espagnole méritait à mon sens bien plus de développements. Certes, on n'est pas dans un essai historique , mais l'intérêt d'un roman est aussi de transmettre des connaissances et si l'auteur fait le choix de placer son histoire dans une période donnée, il est dommage de ne pas permettre au lecteur de l'appréhender par le biais de la fiction qui parfois laisse davantage une trace dans les esprits qu'un strict documentaire. Une rencontre qui n'est donc pas totalement concluante. Pour les amoureux de Barcelone, pas d'hésitation, on se plonge dans "la villes des prodiges" de Mendoza et on frétille de bonheur....
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ptitelilie Posté le 27 Octobre 2019
    Je remercie les éditions l'Archipoche ainsi que Babelio qui, grâce à l'opération Masse Critique, m'ont permis de découvrir ce roman. « Rêves sur mesure » nous entraine dans le Barcelone du début du 20ème siècle, à une époque riche en transformation. Nous suivons le destin de plusieurs protagonistes qui évoluent dans le milieu de la mode barcelonaise. Il y a tout d’abord Laura, jeune femme d’origine modeste, avec des rêves plein la tête et qui pense que le monde est à sa portée. Il y a ensuite son amie Rosa, fille d’un propriétaire d’un grand magasin barcelonais, qui a bien du mal à trouver sa place. Et enfin, il y a Fernando, le beau vendeur, devenu styliste, bourreau des cœurs et difficilement saisissable. Pour moi, Laura occupe une grande place dans l’intrigue et j’ai eu un peu de mal avec son caractère un peu difficile. Issue d’un milieu défavorisé, elle a réussi à percer et pourtant, elle semble toujours penser que tout lui est acquis…. J’ai trouvé ça un peu dommage car son côté capricieux m’a dérangé. Concernant l’intrigue, j’ai été emballée dans un tourbillon de tissus et d’évènements tragiques. En effet, avec beaucoup de malice et de réussite, l’auteur arrive à allier... Je remercie les éditions l'Archipoche ainsi que Babelio qui, grâce à l'opération Masse Critique, m'ont permis de découvrir ce roman. « Rêves sur mesure » nous entraine dans le Barcelone du début du 20ème siècle, à une époque riche en transformation. Nous suivons le destin de plusieurs protagonistes qui évoluent dans le milieu de la mode barcelonaise. Il y a tout d’abord Laura, jeune femme d’origine modeste, avec des rêves plein la tête et qui pense que le monde est à sa portée. Il y a ensuite son amie Rosa, fille d’un propriétaire d’un grand magasin barcelonais, qui a bien du mal à trouver sa place. Et enfin, il y a Fernando, le beau vendeur, devenu styliste, bourreau des cœurs et difficilement saisissable. Pour moi, Laura occupe une grande place dans l’intrigue et j’ai eu un peu de mal avec son caractère un peu difficile. Issue d’un milieu défavorisé, elle a réussi à percer et pourtant, elle semble toujours penser que tout lui est acquis…. J’ai trouvé ça un peu dommage car son côté capricieux m’a dérangé. Concernant l’intrigue, j’ai été emballée dans un tourbillon de tissus et d’évènements tragiques. En effet, avec beaucoup de malice et de réussite, l’auteur arrive à allier l’évolution du magasin avec les changements politiques qu’ont connu l’Espagne et Barcelone dans les années 1920. J’ai appris beaucoup de choses car j’avoue peu connaitre l’histoire espagnole. La plume de l’autrice est très vive, efficace, et elle a fait le choix de mettre en lumière, dans chaque chapitre, un protagoniste différent. C’est un choix audacieux car cela permet de mieux comprendre l’évolution de chacun et en même temps, c’est un peu déstabilisant de ne pas suivre toujours les mêmes personnages. Pour conclure, « Rêves sur mesure » est un roman qui m’a fait passer un excellent moment de lecture même si le fait de ne pas avoir réussi à m’attacher aux personnages est un petit bémol pour moi. Néanmoins, je guetterai les prochaines sorties de l'autrice car sa plume vive et visuelle m'a beaucoup plu.
    Lire la suite
    En lire moins
  • acchamp2001 Posté le 16 Octobre 2019
    Tout d'abord merci à Babelio et à Archipoche de m'avoir permis de recevoir et de lire ce livre avec la Masse critique de septembre 2019. Je dois dire que j'avais sélectionné ce livre pour la maison d'édition, Archipoche justement, qui m'a rarement (jamais ?) déçue, plus que pour le thème, la haute couture, qui ne m'intéresse que moyennement. Voilà pourquoi, aussi, j'ai eu un peu mal à me lancer dans cette lecture. Et puis finalement.... Sans être exceptionnel, on passe un bon moment de lecture avec ce roman. Les personnages sont attachants et on les apprécie assez rapidement. Les amours, les conflits, les relations au sein même de l'entreprise familiale... On se laisse embarquer, doucement mais sûrement, à travers les années. Le monde de la haute couture est présent, certes, mais pas tant que ça car le contexte historique prend aussi une place importante dans roman. N'étant pas très familière de l'histoire de l'Espagne et de la Catalogne, mais étant assez fascinée par ce qui touche à l'Histoire, j'ai été ravie de découvrir, un peu, ce pays et cette région dans les années 30, période trouble dans toute l'Europe. Je n'avais jamais entendu parler de Santa Eulalia, maison de haute couture catalane, mais du coup, j'en ai... Tout d'abord merci à Babelio et à Archipoche de m'avoir permis de recevoir et de lire ce livre avec la Masse critique de septembre 2019. Je dois dire que j'avais sélectionné ce livre pour la maison d'édition, Archipoche justement, qui m'a rarement (jamais ?) déçue, plus que pour le thème, la haute couture, qui ne m'intéresse que moyennement. Voilà pourquoi, aussi, j'ai eu un peu mal à me lancer dans cette lecture. Et puis finalement.... Sans être exceptionnel, on passe un bon moment de lecture avec ce roman. Les personnages sont attachants et on les apprécie assez rapidement. Les amours, les conflits, les relations au sein même de l'entreprise familiale... On se laisse embarquer, doucement mais sûrement, à travers les années. Le monde de la haute couture est présent, certes, mais pas tant que ça car le contexte historique prend aussi une place importante dans roman. N'étant pas très familière de l'histoire de l'Espagne et de la Catalogne, mais étant assez fascinée par ce qui touche à l'Histoire, j'ai été ravie de découvrir, un peu, ce pays et cette région dans les années 30, période trouble dans toute l'Europe. Je n'avais jamais entendu parler de Santa Eulalia, maison de haute couture catalane, mais du coup, j'en ai profité pour aller à la pêche aux infos... Je me coucherai moins bête ! Ce n'est pas une lecture qui me marquera mais ça détend, et c'est bien ça le plus important !
    Lire la suite
    En lire moins
  • BG85 Posté le 15 Octobre 2019
    Tout d'abord, merci à Babelio, à Mylène et aux éditions l'Archipel pour l'envoi de ce roman qui m'a permis de passer un moment de lecture très agréable. Avec cette lecture, j'ai été complètement immergé à Barcelone pendant les années folles au cœur de la Haute Couture, plus précisément dans la maison Santa Eulalia. J'ai beaucoup apprécié ce roman: la saga familiale, les personnages, le contexte historique, le milieu de la couture, les différents thèmes, ...en bref tout y été pour rendre notre lecture addictive. Une mention spéciale pour les personnages féminins Laura et Rose, deux femmes fortes et courageuses comme je les aime, auxquelles je me suis beaucoup attachés, et du coup j'ai tenu absolument à savoir comment elles s'en sortent face aux adversités du destin. Les thèmes: Barcelone, Santa Eulalia, haute couture, histoire de famille, portrait de femmes, amours, misère, épreuve de la vie, conflit historique (guerre, Franco, fascisme), homosexualité, parentalité, reconstruction, destin, ...en font réellement une lecture captivante et touchante. Ce roman est tout simplement une histoire de vies et je le recommande fortement à tous les amateurs de sagas familiales mais aussi aux fans de couture et de mode.
  • babounette Posté le 12 Septembre 2019
    Rêves sur mesure - Nuria Pradas - Éditions Archipoche - Lu en septembre 2019. Un grand merci à Mylène et aux éditions Archipoche pour l'envoi de ce livre à la très belle couverture. Il s'agit d'une saga familiale dont l'histoire se déroule à Barcelone autour d'une maison de haute couture qui se nomme Santa Eulalia et qui existe toujours, Passeig de Gràcia, 93, Barcelone, non ce n'est pas une blague. Si vous visitez Barcelone, faites-y un petit tour. De 1917 à 1944, nous allons suivre les péripéties de cette famille et du personnel de cette maison de haute couture, au départ un simple atelier de vêtements pour la grosse bourgeoisie barcelonaise et qui est devenue une maison de haute couture très réputée. Nous sommes en 1917, son fondateur, le père d'Andrès vient de décéder, comme il se doit, son fils reprend le flambeau. Il lui faut un bras droit et il choisit Fernando qui a l'esprit créatif et qui manie le crayon admirablement bien, il devient le styliste attitré de Santa Eulalia. Fernando aime les femmes, un peu trop, il les séduit au gré de sa fantaisie, puis les laisse tomber pour recommencer encore et encore. Laura, alors simple couturière, qui... Rêves sur mesure - Nuria Pradas - Éditions Archipoche - Lu en septembre 2019. Un grand merci à Mylène et aux éditions Archipoche pour l'envoi de ce livre à la très belle couverture. Il s'agit d'une saga familiale dont l'histoire se déroule à Barcelone autour d'une maison de haute couture qui se nomme Santa Eulalia et qui existe toujours, Passeig de Gràcia, 93, Barcelone, non ce n'est pas une blague. Si vous visitez Barcelone, faites-y un petit tour. De 1917 à 1944, nous allons suivre les péripéties de cette famille et du personnel de cette maison de haute couture, au départ un simple atelier de vêtements pour la grosse bourgeoisie barcelonaise et qui est devenue une maison de haute couture très réputée. Nous sommes en 1917, son fondateur, le père d'Andrès vient de décéder, comme il se doit, son fils reprend le flambeau. Il lui faut un bras droit et il choisit Fernando qui a l'esprit créatif et qui manie le crayon admirablement bien, il devient le styliste attitré de Santa Eulalia. Fernando aime les femmes, un peu trop, il les séduit au gré de sa fantaisie, puis les laisse tomber pour recommencer encore et encore. Laura, alors simple couturière, qui deviendra première vendeuse plus tard, croisera son chemin, et en fera l'amère expérience. Fernando finit par se fixer en épousant la soeur d'Andrès, Rosa, mais il laissera une trace de ses rencontres avec Laura. Laura qui se battra avec l'énergie du désespoir pour survivre et donner à son fils illégitime une bonne éducation. On n'oublie pas qu'à cette époque, avoir un enfant hors mariage n'est pas bien accepté par la société. Au fil des années, la maison de couture prend de l'ampleur, on y organise des défilés, les collections sont dignes des plus grandes maisons parisiennes sous la houlette du patron Andrès Molins et grâce au génie de Fernando. Entre le travail qui se déroule dans les ateliers et le magasin et la vie privée des personnages l'ambiance est plutôt plombée. La guerre et l'arrivée de Franco qui impose son régime dictatorial ne va pas arranger les choses. La misère pour certains, la rébellion pour d'autres, des morts, des histoires d'amour et de désamour, une trame se tisse et s'effiloche dans ces vies balayées par les événements. Que deviendront Laura, Valentin, Carmen, Fernando, Juan, Andrès, Rosa, Elena, Pablo, Teresa, Agustina, Damian, German, Engracia, Octavio... ? Vous le saurez au fil de ces 380 pages qui vous dévoileront les aspirations, les rêves, les déceptions et les drames de chacun d'eux. Nuria Pradas a enseigné la littérature et l'art dramatique avant de se tourner vers l'écriture, ce qu'elle fait fort bien ma foi. Ce livre est fondé sur une histoire vraie. Il a été traduit dans douze pays. Mon ressenti ? J'ai bien aimé, un roman détente sur fond d'Histoire , "Un rêve sur mesure" m'a fait oublier le temps qui passe.
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.