Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221195819
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 368
Format : 122 x 182 mm

Rosemary's Baby

Elisabeth JANVIER (Traducteur)
Collection : Pavillons Poche
Date de parution : 06/07/2016

Guy et Rosemary, qui viennent d'emménager dans un immeuble bourgeois de l'Upper West Side new-yorkais, se lient rapidement d'amitié avec leurs voisins. Ces derniers sont charmants, attentifs aux moindres besoins de Rosemary, surtout depuis qu'ils ont appris qu'elle attendait un bébé, et rien ne devrait ternir la douce euphorie des...

Guy et Rosemary, qui viennent d'emménager dans un immeuble bourgeois de l'Upper West Side new-yorkais, se lient rapidement d'amitié avec leurs voisins. Ces derniers sont charmants, attentifs aux moindres besoins de Rosemary, surtout depuis qu'ils ont appris qu'elle attendait un bébé, et rien ne devrait ternir la douce euphorie des nouveaux arrivants. Pourtant, peu à peu, le trouble gagne le jeune couple : ces regards bizarres et ces rêves malsains qui hantent les nuits de Rosemary sont-ils normaux ? L'atmosphère s'épaissit, le mystère devient angoissant...
Vendu à cinq millions d'exemplaires dans le monde, salué par la critique, adapté au cinéma par Roman Polanski avec le succès que l'on sait, Rosemary's Baby a laissé une empreinte indélébile sur l'histoire de la littérature américaine et sur l'esprit de ses lecteurs. Un chef-d'oeuvre du genre.

« Ira Levin distille la peur avec une maestria gothique. » Transfuge.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221195819
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 368
Format : 122 x 182 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Mysticismle Posté le 30 Septembre 2020
    Un gentil couple s'installe dans un immeuble cossu. Ils apprennent que, durant les années 20, deux vieilles dames y ont été arrêtées pour anthropophagie et que, pendant les années 30, un sorcier a prétendu avoir réussi à entrer en contact direct avec Lucifer. Rosemary et Guy y font bien vite la connaissance de leurs voisins, des personnes âgées et prévenantes. Un duo sans histoire. Du moins en apparence ! Puis, peu à peu, l'attitude de Guy change. Alors qu'il ne pensait qu'à sa carrière, il change d'avis et accepte de faire un bébé à Rosemary. Cette dernière prend conscience de ses autres d’humeur répétées, de ses visites de plus en plus régulières dans l’appartement d’à côté, des mystères qu’il dissimule. Ira Levin suit une datation précise, un peu comme un journal intime et émaille son récit d’allusions au contexte politique de l'époque et de références à la musique qui sort du poste de radio. Puis, l’horreur culmine après un suspense qui va crescendo. Rosemary est bien maman. Oui, mais de … Chut !
  • redmary Posté le 25 Mars 2020
    J'ai A-DO-RE ce roman. Il est vrai qu'écrit à une autre époque, certains éléments ont un peu vieilli. Et pourtant tout y est ....L'ambiance est vraiment recherchée et addictive. Les personnages sont bien campés et le tout est crédible, jusqu'à l'apparition du fantastique bien entendu mais il s'agit bien de fantastique et les explications restent donc possibles, plausibles, jusqu'à un certain degré. Ravie d'avoir eu l'occasion de lire ce fameux roman. J'étais prête à me lancer dans la suite mais les avis des autres lecteurs sur le second opus me refroidissent un peu. A voir par la suite mais pour ce roman ci, vous pouvez foncer !
  • ChloeTissier Posté le 6 Septembre 2019
    J'ai d'abord vu le film ( plusieurs fois !) avant de lire le livre. Cela se ressemblait beaucoup. C'est un livre marquant . On ne sait pas trop ce qui se passe et s'est passé... c'est une des forces du roman. J'étais terrorisée au fil des pages. Cette pauvre femme "abusée", d'une certaine façon, qui va mettre au monde on ne sait quoi... C'est ignoble. Mais si palpitant. Surtout à ne pas mettre entre toutes les mains (femmes enceintes s'abstenir) et être prévenu que personne ne sortira indemne de cette lecture.
  • Victam Posté le 21 Août 2019
    On oublie trop souvent qu'avant le film de Roman Polansky, il y a cet incroyable roman à lire absolument. Un chef-d'oeuvre unique dans son genre, de par son thème, sa construction et son ambiance.
  • siouxie Posté le 16 Juillet 2019
    Connaissant le film de Polanski j'avais envie de lire le récit, d'autant que j'ai bien aimé un ouvrage de science -fiction de cet auteur, Un Bonheur insoutenable. L'histoire commence avec une certaine nonchalance pour Guy et Rosemary qui viennent d'emménager dans un immeuble de l'Upper West Side à New York. Guy est un acteur débutant en quête de rôle. L'immeuble où ils emménagent, le Bramford, a un charme désuet, un cachet vieillot et une réputation sulfureuse. Il semble aussi labyrinthique et receler un mystère. Bien sûr, les indices se multiplient au fil de l'histoire, un doute satanique, voire une véritable présence diabolique, s'affirme de plus eu plus mais Rosemary hésite, son esprit cartésien refuse de croire à la présence d'adeptes du diable. Le suspense est maintenu car le danger latent nous tient en haleine, et cela même en connaissant très bien le film et son dénouement. On accompagne Rosemary en partageant son inquiétude puis ses lourds soupçons. Les personnages portent dès leur description quelque chose de louche : par exemple pour M. Castevet, son voisin âgé si bienveillant : " ses lèvres minces et longues étaient d'un rose vif, comme fardées ; ses joues étaient terreuses, ses petits et... Connaissant le film de Polanski j'avais envie de lire le récit, d'autant que j'ai bien aimé un ouvrage de science -fiction de cet auteur, Un Bonheur insoutenable. L'histoire commence avec une certaine nonchalance pour Guy et Rosemary qui viennent d'emménager dans un immeuble de l'Upper West Side à New York. Guy est un acteur débutant en quête de rôle. L'immeuble où ils emménagent, le Bramford, a un charme désuet, un cachet vieillot et une réputation sulfureuse. Il semble aussi labyrinthique et receler un mystère. Bien sûr, les indices se multiplient au fil de l'histoire, un doute satanique, voire une véritable présence diabolique, s'affirme de plus eu plus mais Rosemary hésite, son esprit cartésien refuse de croire à la présence d'adeptes du diable. Le suspense est maintenu car le danger latent nous tient en haleine, et cela même en connaissant très bien le film et son dénouement. On accompagne Rosemary en partageant son inquiétude puis ses lourds soupçons. Les personnages portent dès leur description quelque chose de louche : par exemple pour M. Castevet, son voisin âgé si bienveillant : " ses lèvres minces et longues étaient d'un rose vif, comme fardées ; ses joues étaient terreuses, ses petits et brillants, profondément enfoncés dans les orbites." Ces descriptions très précises donnent du corps aux personnages et en même temps instillent un détail qui alerte le lecteur, c'est très habilement écrit. A lire d'une traite.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Terreurs nocturnes : les classiques de la littérature d'épouvante à (re)découvrir

    Des portes qui claquent, des incantations qui résonnent au loin, et bientôt, des apparitions qui vous glacent le sang. Ouvrir un roman d'épouvante, c'est être transporté au coeur d'univers parallèles nimbés de mystère et parfois cauchemardesques. De Frankenstein à Rosemary's Baby, (re)découvrez les grands classiques qui ont façonné la littérature horrifique. À vos risques et périls !

    Lire l'article