Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221195819
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 368
Format : 122 x 182 mm

Rosemary's Baby

Élisabeth Janvier (traduit par)
Collection : Pavillons Poche
Date de parution : 06/07/2016

Guy et Rosemary, qui viennent d'emménager dans un immeuble bourgeois de l'Upper West Side new-yorkais, se lient rapidement d'amitié avec leurs voisins. Ces derniers sont charmants, attentifs aux moindres besoins de Rosemary, surtout depuis qu'ils ont appris qu'elle attendait un bébé, et rien ne devrait ternir la douce euphorie des...

Guy et Rosemary, qui viennent d'emménager dans un immeuble bourgeois de l'Upper West Side new-yorkais, se lient rapidement d'amitié avec leurs voisins. Ces derniers sont charmants, attentifs aux moindres besoins de Rosemary, surtout depuis qu'ils ont appris qu'elle attendait un bébé, et rien ne devrait ternir la douce euphorie des nouveaux arrivants. Pourtant, peu à peu, le trouble gagne le jeune couple : ces regards bizarres et ces rêves malsains qui hantent les nuits de Rosemary sont-ils normaux ? L'atmosphère s'épaissit, le mystère devient angoissant...
Vendu à cinq millions d'exemplaires dans le monde, salué par la critique, adapté au cinéma par Roman Polanski avec le succès que l'on sait, Rosemary's Baby a laissé une empreinte indélébile sur l'histoire de la littérature américaine et sur l'esprit de ses lecteurs. Un chef-d'oeuvre du genre.

« Ira Levin distille la peur avec une maestria gothique. » Transfuge.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221195819
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 368
Format : 122 x 182 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • liliterre Posté le 8 Juillet 2021
    Ca n'a pas été un page-turner pour moi. En lisant les critiques, je m'attendais à cela. J'ai trouvé la mise en place très longue, les sentiments d'angoisse pas assez développés. Néanmoins, je conçois que l'intrigue est bien ficelée, le doute est là, jusqu'à la fin.
  • PhilippeNordiste Posté le 6 Juillet 2021
    Alors, le livre ou le film ? Les deux mon général, les deux sont aussi importants pour moi. Le livre est comme les autres de Ira Levin un très bon livre de suspense, superbement construit, ici on plonge dans le satanisme le plus pur, le plus complet, le plus sournois et insidieux (on devine ...) dans une atmosphère digne des plus grands romans gothiques. Le film a réussi a rendre très bien cette atmosphère, même s'il a sans doute un peu vieilli (mais que Mia Farrow était belle ...). Pour revenir au livre, il est à ranger avec les autres livres de cet auteur, dans les œuvres à découvrir si on n'a pas eu la chance comme moi de les lire il y a quelques dizaines d'années maintenant.
  • Petitmonstre567 Posté le 20 Mai 2021
    Pour moi, ce livre marque une date dans l'histoire du livre d'horreur. Un récit banal qui met en scène un jeune couple, une ville impersonnelle et des voisins trop pressants. On suit l'évolution psychologique de Rosemary qui se met à douter de son mari, qui imagine des choses, qui ploie sous un psychisme qui se rompt ... jusqu'au final inédit ! Ira Levin parle de secte satanique, d'amour maternel, des difficultés de vivre ensemble, de traumatismes. L'ambiance tient dans un immeuble vieillot, avance sur un rythme lent et hypnotise progressivement. Depuis ce "Bébé de Rosemary", la peur peut naître de gestes anodins sans monstres assoiffés de sang ni d'extra-terrestres venus avaler le cerveau de la moitié de la population de la planète bleue !
  • FREDOFREDO Posté le 12 Avril 2021
    Roman qui se poste à la lisière du livre classique et moderne, Le bébé de Rosemary flirte avec les angoisses souterraines des lecteurs. Catalyseur des angoisses d’une Amérique qui prend acte d’un mal congénital et hume le parfum d’une paranoïa pendue à son cou, ce livre a le don de satisfaire les arcanes du genre horrifique tout en agitant un miroir frondeur et surréaliste. La peur engendrant un mouvement de repli, toute la lignée d’ouvrages qui suivront celui-ci sera coordonnée à un étrange basculement qui verra un individu combattre une communauté vampirisée, un système démoniaque ou une secte. Ici, pas de grands effets, mais une terreur diffuse par petites touches et le constat final : le bébé en question est un démon. Quoi qu’il en soit, l’amour maternel remplit son office !
  • LesDemoisellesdeChatillon Posté le 13 Décembre 2020
    Nouvelle lecture pour le Rory Gilmore reading challenge, un grand classique du thriller psychologique / fantastique dont j'avais beaucoup entendu parler mais je n'avais jamais lu le livre ni même vu le film. Rosemary et son époux Guy emménagent dans un immeuble huppé de New-York. La jeune femme a tout pour être heureuse, il ne lui manque plus que le bébé tant désiré. Hutch, l'ami de Rosemary, la met tout de même en garde. Le Bradford, leur immeuble, serait maudit. Il s'y produit plus de suicides qu'ailleurs et de nombreuses sombres personnalités y ont vécus : les sœurs Trench, cannibales qui dévoraient les enfants, Marcato qui y a pratiqué sa magie noire... Rosemary n'y croit pas une seconde. Pourtant, lorsque l'une des locataires se jette par la fenêtre et que ses étranges voisins deviennent de plus en plus prévenants, la jeune femme commence à se poser des questions... et ce n'est que le début du cauchemar pour Rosemary. Le livre date maintenant. Nous avons eu des thrillers psychologiques plus "décoiffant" depuis mais je me suis laissé embarquer dans cette histoire avec plaisir. Il ne se passe pas énormément de choses, juste quelques évènements étranges par ci par là, et pourtant je ne me suis pas... Nouvelle lecture pour le Rory Gilmore reading challenge, un grand classique du thriller psychologique / fantastique dont j'avais beaucoup entendu parler mais je n'avais jamais lu le livre ni même vu le film. Rosemary et son époux Guy emménagent dans un immeuble huppé de New-York. La jeune femme a tout pour être heureuse, il ne lui manque plus que le bébé tant désiré. Hutch, l'ami de Rosemary, la met tout de même en garde. Le Bradford, leur immeuble, serait maudit. Il s'y produit plus de suicides qu'ailleurs et de nombreuses sombres personnalités y ont vécus : les sœurs Trench, cannibales qui dévoraient les enfants, Marcato qui y a pratiqué sa magie noire... Rosemary n'y croit pas une seconde. Pourtant, lorsque l'une des locataires se jette par la fenêtre et que ses étranges voisins deviennent de plus en plus prévenants, la jeune femme commence à se poser des questions... et ce n'est que le début du cauchemar pour Rosemary. Le livre date maintenant. Nous avons eu des thrillers psychologiques plus "décoiffant" depuis mais je me suis laissé embarquer dans cette histoire avec plaisir. Il ne se passe pas énormément de choses, juste quelques évènements étranges par ci par là, et pourtant je ne me suis pas ennuyée et j'ai apprécié cette atmosphère de plus en plus oppressante. La fin a été à la hauteur de mes espérances. Même s'il ne s'agit pas là d'une lecture mémorable (bien qu'à l'époque elle a dû l'être), je suis contente d'avoir pu découvrir ce classique de la littérature, ce Rosemary's baby, si souvent évoqué dans les séries et films américains. J'ai assez aimé cette lecture pour découvrir la suite en tout cas. La plume d'Ira Levin est très agréable, simple, sans fioriture mais assez évocatrice pour imaginer les scènes. En bref, une lecture très sympa à découvrir.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    (Re)découvrez 10 classiques de la littérature d'épouvante

    Une porte qui claque toute seule, une branche qui gratte à la fenêtre, une ombre dans le jardin… Vous voilà dans l’ambiance d’Halloween. Profitez-en pour (re)découvrir 10 classiques de la littérature d’épouvante, mais attention, c’est à vos risques et périls ! 

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    Terreurs nocturnes : les classiques de la littérature d'épouvante à (re)découvrir

    Des portes qui claquent, des incantations qui résonnent au loin, et bientôt, des apparitions qui vous glacent le sang. Ouvrir un roman d'épouvante, c'est être transporté au coeur d'univers parallèles nimbés de mystère et parfois cauchemardesques. De Frankenstein à Rosemary's Baby, (re)découvrez les grands classiques qui ont façonné la littérature horrifique. À vos risques et périls !

    Lire l'article