RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Santa Evita

            Robert Laffont
            EAN : 9782221202357
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 592
            Format : 1 x 182 mm
            Santa Evita

            Eduardo JIMÉNEZ (Traducteur)
            Collection : Pavillons Poche
            Date de parution : 07/09/2017

            Tomás Eloy Martínez fait ici le roman de la vie mouvementée d’Evita Perón (1919-1952), l’épouse et l’égérie du général Perón qui régna sur l’Argentine de 1946 à 1955 avant de revenir au pouvoir en 1973-1974. À travers une course-poursuite épique autant que tragi-comique en quête du cadavre embaumé de son...

            Tomás Eloy Martínez fait ici le roman de la vie mouvementée d’Evita Perón (1919-1952), l’épouse et l’égérie du général Perón qui régna sur l’Argentine de 1946 à 1955 avant de revenir au pouvoir en 1973-1974. À travers une course-poursuite épique autant que tragi-comique en quête du cadavre embaumé de son héroïne, l’auteur, mêlant ragots, histoire et légende, trace un portrait sulfureux de celle qui fut une première dame populiste mais adorée par les « sans-chemises » de son pays, dont elle se fit l’ardent défenseur tout au long de sa brève existence.
            Santa Evita, le roman argentin le plus traduit dans le monde, est un chef-d’oeuvre.

            « Il faut interdire ce roman, ou le lire toutes affaires cessantes. » Mario Vargas Llosa, Prix Nobel de littérature

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221202357
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 592
            Format : 1 x 182 mm
            Robert Laffont
            12.00 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • stcyr04 Posté le 12 Mai 2016
              "Quel roman que ma vie!" s'exclamait Napoléon. Semblable déclaration conviendrai également à ce que furent la vie et les pérégrinations post mortem d'Eva Perón. Enfant naturelle et pauvre de la campagne, sans beauté particulière, talonnée par l'ambition sans borne de ceux qui ont connu et veulent se venger de la misère, elle quitta tout pour Buenos Aires, afin d'embrasser la carrière de comédienne de second ordre et, à force d'audace et d'acharnement, traça son chemin pour arriver, incroyablement, au statut de première dame d'Argentine. Une sorte de conte de fée moderne, que la disparition prématurée de la pasionaria, éleva carrément au niveau d'icone et de légende. Cinq cent mille personne se recueillirent sur son cercueil durant les douze jours de veille funèbre, son corps fut embaumé, puis disparu, enlevé, pour n'être restitué au veuf, le président déchu Juan Domingo Perón, que quinze ans plus tard. Voilà pour les faits. Rentrons dans le récit. le roman s'ouvre sur une Evita mourante d'un cancer de l'utérus, vestige ancien d'un avortement désastreux, alors qu'en bas les gens prient pour son salut, dans cette adoration du petit peuple pour leur dame, adulation touchant au fétichisme : elle était leur reine, leur sainte, leur déesse. En... "Quel roman que ma vie!" s'exclamait Napoléon. Semblable déclaration conviendrai également à ce que furent la vie et les pérégrinations post mortem d'Eva Perón. Enfant naturelle et pauvre de la campagne, sans beauté particulière, talonnée par l'ambition sans borne de ceux qui ont connu et veulent se venger de la misère, elle quitta tout pour Buenos Aires, afin d'embrasser la carrière de comédienne de second ordre et, à force d'audace et d'acharnement, traça son chemin pour arriver, incroyablement, au statut de première dame d'Argentine. Une sorte de conte de fée moderne, que la disparition prématurée de la pasionaria, éleva carrément au niveau d'icone et de légende. Cinq cent mille personne se recueillirent sur son cercueil durant les douze jours de veille funèbre, son corps fut embaumé, puis disparu, enlevé, pour n'être restitué au veuf, le président déchu Juan Domingo Perón, que quinze ans plus tard. Voilà pour les faits. Rentrons dans le récit. le roman s'ouvre sur une Evita mourante d'un cancer de l'utérus, vestige ancien d'un avortement désastreux, alors qu'en bas les gens prient pour son salut, dans cette adoration du petit peuple pour leur dame, adulation touchant au fétichisme : elle était leur reine, leur sainte, leur déesse. En fait, c'est dans un continuel va-et-vient entre la figure malade mais combattante d'Evita et sa dépouille embarrassante, porteuse d'une malédiction, telle la dépouille de Toutankhamon, pour quiconque , nouveau lord Carnavon, s'aviserai de troubler son sommeil, que s'articule le roman de Tomás Eloy Martínez. Car il s'agit bien d'un roman, d'une recréation magistrale du mythe : biographie, recueil de témoignages des proches, de connaissances, d'anciens collègues, de fiches émanant des services secrets, d'écoutes de cassettes... Difficile de savoir où s'arrêtent les faits et où commence l'art. D'autant que les trames narratives se croisent, entre l'activité fiévreuse de la prima donna, les atermoiements des services secrets embarrassés avec la dépouille de cette dernière et ses copies de cire et de vinyle, cherchant à toute force à la soustraire à la surveillance des adorateurs de la défunte, le présent de l'écrivain enquêtant. La nature même de cet opus invite à une réflexion sur l'extrême malléabilité de l'Histoire. Cette oeuvre protéiforme est proprement magistrale. On se laisse fasciné par la figure controversée d'Eva Perón, honnie par les uns, adorée sans réserve par les classes laborieuses. Le roman est passionnant de bout en bout : en raison du sujet traité et de par le talent de conteur de Tomás Eloy Martínez. Remarquable, de la littérature dans sa plus pure acception.
              Lire la suite
              En lire moins
            ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
            Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
            Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.