Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266287760
Code sériel : 17356
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 176
Format : 108 x 177 mm

Seuls les enfants savent aimer

Date de parution : 21/02/2019
Seuls les enfants savent aimer.
Seuls les enfants aperçoivent l’amour au loin, qui arrive de toute sa lenteur, de toute sa douceur, pour venir nous consumer.
Seuls les enfants embrassent le désespoir vertigineux de la solitude quand l’amour s’en va.
Seuls les enfants meurent d’amour.
Seuls les enfants jouent leur cœur à chaque instant,...
Seuls les enfants savent aimer.
Seuls les enfants aperçoivent l’amour au loin, qui arrive de toute sa lenteur, de toute sa douceur, pour venir nous consumer.
Seuls les enfants embrassent le désespoir vertigineux de la solitude quand l’amour s’en va.
Seuls les enfants meurent d’amour.
Seuls les enfants jouent leur cœur à chaque instant, à chaque souffle.
À chaque seconde le cœur d’un enfant explose.
Tu me manques à crever, maman.
Jusqu’à quand vas-tu mourir ?

« Une émotivité démaquillée qui fait le sel de ses chansons. Cali nous émeut. Une fois de plus. » Sophie Delassein – L’Obs

« Cali a le don de nous secouer. » Alice Develey – Le Figaro

« La lettre d’amour d’un petit garçon à sa mère. » Le Dauphiné libéré
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266287760
Code sériel : 17356
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 176
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Seuls les enfants savent aimer est un livre cathartique qui montre qu’après la perte, les amis, la famille et l’amour demeurent, eux, éternels. » Le Figaro
« Autour du souvenir sublime de la disparue, sa beauté, sa douceur, Cali raconte merveilleusement la vie d’un enfant du pays » L’Obs
« Une émotivité démaquillée qui fait le sel de ses chansons. Cali nous émeut. Une fois de plus. » Sophie Delassein, L’Obs
« Un faux roman tendre et attachant. » Marianne
« Cali parvient à faire ressentir au lecteur la stagnation du chagrin et les joies possibles, faramineuses, qui coexistent. » Libération
« La lettre d’amour d’un petit garçon à sa mère » Le Dauphiné libéré
« Magnifique. » Femme actuelle
 « Cali a le don de nous secouer. » Alice Develey, Le Figaro
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • zinmonsar Posté le 14 Septembre 2020
    Il n'y a pas vraiment d'intrigue à cette histoire mais elle nous renvoie à la force des émotions et de l'attachement que même un petit enfant peut ressentir. Le poids du non-dit lors du deuil et ses effets sont merveilleusement et poétiquement décrits par Cali
  • Cyril_Cht Posté le 13 Août 2020
    Si joliment triste... J'ai pris une véritable claque, ce livre a été une petite parenthèse de quelque jours, où j'ai eu le sentiment d'accompagner le petit Bruno a l'âge de 6 ans qui viens juste de perdre sa tendre mère. D'ailleurs durant tout le livre c'est a elle qu'il s'adresse et cela rend encore le tout plus touchant. Affronter le monde quand on viens de perdre ça maman c'est difficile, avec en plus un papa désespèrer "Je ne vais pas mourir tout de suite , mais je vais mourir jusqu'au bout". La découverte des premiers sentiments forts d'amitié et d'amour, tout ça dans la tête d'un enfants de 6 ans. Ajouter à cela une plume douce et remplis de poésie et vous obtiendrez "Seuls les enfants savent aimer" Ce livre un petit bonbon sucré que je ne peut que vous conseiller
  • kamal2701 Posté le 14 Juillet 2020
    Il est très bien
  • awoman Posté le 10 Juin 2020
    Cali a touché une corde sensible chez moi avec son roman Seuls les enfants savent aimer. J'appréciais déjà beaucoup ses chansons , son style, ses mots, sa sensibilité. Désormais je comprends pourquoi. C'est étonnant de constater à quel point nous reconnaissons chez l'autre, ses propres blessures alors que nous ne connaissons pas la personne. Tout est sensation et intime intuition que quelque chose nous lie d'une manière ou d'une autre, sans que nous sachions pourquoi. Avec son premier roman, Cali nous raconte la perte de sa mère alors qu'il avait 6 ans et sa difficulté à faire son deuil. Il raconte le traumatisme, la souffrance, le manque d'affection, la colère, l'incompréhension et la solitude face à ce gouffre qui s'ouvre sous ses pieds. C'est très touchant, plein d'humanité, le récit est très vrai et souvent poétique. Son talent pour trouver les mots qui expriment avec tant de justesse les émotions est remarquable et plein de sensibilité. Cali nous raconte comment le petit Bruno, à 6 ans, a trouvé les ressources pour faire son début de deuil. Il n'est qu'au début du chemin. Ses souvenirs sont très vivants et précis; je me demande s'il a questionné les membres de sa famille pour l'aider à reformer... Cali a touché une corde sensible chez moi avec son roman Seuls les enfants savent aimer. J'appréciais déjà beaucoup ses chansons , son style, ses mots, sa sensibilité. Désormais je comprends pourquoi. C'est étonnant de constater à quel point nous reconnaissons chez l'autre, ses propres blessures alors que nous ne connaissons pas la personne. Tout est sensation et intime intuition que quelque chose nous lie d'une manière ou d'une autre, sans que nous sachions pourquoi. Avec son premier roman, Cali nous raconte la perte de sa mère alors qu'il avait 6 ans et sa difficulté à faire son deuil. Il raconte le traumatisme, la souffrance, le manque d'affection, la colère, l'incompréhension et la solitude face à ce gouffre qui s'ouvre sous ses pieds. C'est très touchant, plein d'humanité, le récit est très vrai et souvent poétique. Son talent pour trouver les mots qui expriment avec tant de justesse les émotions est remarquable et plein de sensibilité. Cali nous raconte comment le petit Bruno, à 6 ans, a trouvé les ressources pour faire son début de deuil. Il n'est qu'au début du chemin. Ses souvenirs sont très vivants et précis; je me demande s'il a questionné les membres de sa famille pour l'aider à reformer le puzzle. Dans l'ensemble mon avis est très positif même si d'un point de vue littéraire il manque un truc que je n'arrive pas à définir. La critique de La_Bibliothèque_de_Juju apporte un éclairage intéressant à ce sujet.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Thomas_Harnois Posté le 3 Mai 2020
    L'autobiographie du chanteur Cali : deuil et souffrance dans le Sud de la France. Nous ne sommes pas dans de la grande littérature, néanmoins Cali parvient à nous émouvoir et à faire passer l'émotion dans cet ouvrage court et simple.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !